Aller au contenu
forum sidasante
Schnappi

**[SIDA] : le "VIH" ne cause pas le SIDA ** 3/3

Recommended Posts

le transcript de Gallo est téléchargeable sur le site aras :

http://aras.ab.ca/articles/legal/Gallo-Transcript.pdf

et en haute résolution :

http://aras.ab.ca/articles/legal/Gallo-Transcript-High.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc?

Ne comprenant pas très bien l'anglais... quelle est votre conclusion OBJECTIVE sur ce qui se passe actuellement?

Qu'elles peuvent en être les conséquences de ce procès?

Bien à vous! chamaille.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quelle est votre conclusion OBJECTIVE sur ce qui se passe actuellement?

Qu'elles peuvent en être les conséquences de ce procès?

Au moins, il y a possibilité de débat à charge et à décharge selon une prcoédure contradictoire et non selon l'usage inquisitorial qui prévaut ailleurs ...

C'est déjà pas mal ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne comprenant pas très bien l'anglais... quelle est votre conclusion OBJECTIVE sur ce qui se passe actuellement?

Qu'elles peuvent en être les conséquences de ce procès?

Je dirais que tant que les notions et les concepts utilisés en virologie ne sont pas bien définis et

ne sont pas interprétés de la même façon par tout le monde, chacun peut raconter ce qu'il veut et

paraître consistant. Je crois que c'est là le grand problème dans ce genre de débat.

ça devient très semblable a un interminable débat religieux miné de concepts et notions impropres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gallo:

I was called from Europe to come back to the press conference [at which it was announced that Gallo had discovered the probable cause of AIDS] that I didnt know was going to be called because the Secretary of Health [Margaret Heckler] got hold of our papers that were [in press] in Science and in Lancet...when she got wind of those papers in the press, she felt compelled to release it.

On supposant que Gallo dit la vérité ici. Je me pose les question suivante:

Pour quel raison la ministre de santé (ou ses collaborateurs) a été entrain de foullier dans Science et Lancet au sujet du SIDA? depuis combien de temps? et enfin, pourquoi, parmi les papiers de Lancet et Science, a-t-elle décidé que l'hypthèse de Gallo était celle qu'il faut prendre en compte??

Une idée?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne comprenant pas très bien l'anglais... quelle est votre conclusion OBJECTIVE sur ce qui se passe actuellement?

J'ai déjà lu une grande partie des témoignages des experts "VIH".

Force est de constater qu'il n'y a pas grand chose de nouveau dans leur témoignage et qu'à peu près tout ce qu'ils disent a déjà été réfuté antérieurement... par le Perth Group en tout cas.

Le gros problème, et c'est cette impression que j'ai depuis le début, c'est que pour des raisons de procédure, le contre-interrogatoire des "experts" ès "VIH" n'est pas mené par Eleni Papadopulos elle-même mais bien par un avocat qui ne dispose pas du centième des connaissances de celle-ci.

Attention : je ne critique pas le boulot de l'avocat de la défense. Il fait un travail absolument remarquable pour quelqu'un qui n'a aucune formation en la matière.

Ceci étant, il n'est pas assez incisif et ne parvient pas toujours à réfuter, comme aurait pu le faire le Perth Group. Le plus souvent, il n'arrive qu'à semer le doute. Ce n'est déjà pas si mal bien sûr, mais cela peut donner ainsi l'impression à certains observateurs (en ce compris sur ce forum-ci) qu'il y aurait des problèmes d'interprétation, ce qui laisserait encore la vie sauve à l'hypothèse rétrovirale.

Voilà qui est extrêmement regrettable.

Mais j'ai cru comprendre que pour la fin de ce mois, les parties doivent déposer leurs arguments et réfutations finaux. J'ose espérer que le Perth Group trouvera le temps de réfuter un par un, consciencieusement, les quelques rares arguments de l'orthodoxie du sida. En d'autres termes, qu'ils achèveront le travail commencé par l'avocat de la défense. Car le Perth Group peut faire bien mieux que l'avocat de la défense : clouer le bec définitivement à l'orthodoxie du sida. Il faudrait juste leur donner le temps de le faire.

Car là, certaines réfutations ne sont rien d'autre que des remises en question, mais sans clore les questions. Ce qui me laisse un goût très désagréable d'inachevé.

En tout cas, les témoignages de ces "experts" ès "VIH" m'ont convaincu encore plus (à supposer que cela eût pu encore été possible) que l'hypothèse rétrovirale du sida, c'est vraiment de la foutaise ! Et j'enrage que le monde ne l'ait pas encore compris.

PS : N'oublions pas également que la question de l'existence du "VIH" (entre autres questions) est également examinée par la Cour Suprême sud-africaine.

Modifié par wallypat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excusez-moi d'insister sur le parallèle (qui me semble fondamental) entre l'approche VIH et l'approche Réchauffement climatique.

Dans ce second aspect (comme pour la première question), un grand nombre de scientifiques commence à s'interroger sur la problèmatique (causes/conséquences). Ces scientifiques déplorent l'approche dogmatique faite par leurs autres collègues et n'assimilent pas la "dogmatisation" à une méthode de recherche scientifique sérieuse ... Ils en soulèvent également les effets pervers.

Autrement dit, ils doutent fort de l'influence aussi déterminante que cela de l'homme sur le phénomène (par ailleurs incontestable). Ils privilégient la notion de cycle court naturel où l'activité humaine se surajouterait de manière simplement marginale.

Si vous avez l'occasion, suivez aussi cette affaire car les parallèles avec la question du VIH sont saisissants ... en terme de méthodologie ... une grande illusion collective et une intoication médiatique évidente ... avec des dessous économiques et idéologiques peu reluisants aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui Viduité, et surtout, ce que me semble essentiel, c'est que là où il y a information la plus exhaustive possible, là apparaît le doute.

Par exemple, le procureur qui représente l'accusation dans le procès Parenzee commence à avoir des doutes. Il écrit par exemple à Kary Mullis :

Professor McDonald says Parenzee's jailing was "inappropriate". He also admits to doubts over the link between HIV and the onset of AIDS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cheminot,

Mais cette même personne a dit a la presse:

However, he told The Australian his email did not contradict his testimony. There was "some conjecture" among scientists about the mechanism by which HIV leads to AIDS, he said, but this "in no way destroys the notion that HIV causes (immune system) cell reduction and causes AIDS".

He said his email reflected a "personal view" about the law.

Viduité,

Regardes ça, funny:

ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excusez-moi d'insister sur le parallèle (qui me semble fondamental) entre l'approche VIH et l'approche Réchauffement climatique.

Dans ce second aspect (comme pour la première question), un grand nombre de scientifiques commence à s'interroger sur la problèmatique (causes/conséquences). Ces scientifiques déplorent l'approche dogmatique faite par leurs autres collègues et n'assimilent pas la "dogmatisation" à une méthode de recherche scientifique sérieuse ... Ils en soulèvent également les effets pervers.

Autrement dit, ils doutent fort de l'influence aussi déterminante que cela de l'homme sur le phénomène (par ailleurs incontestable). Ils privilégient la notion de cycle court naturel où l'activité humaine se surajouterait de manière simplement marginale.

Si vous avez l'occasion, suivez aussi cette affaire car les parallèles avec la question du VIH sont saisissants ... en terme de méthodologie ... une grande illusion collective et une intoication médiatique évidente ... avec des dessous économiques et idéologiques peu reluisants aussi.

C'est clair que c'est complètement bidon cette histoire du réchauffement climatique. Dès le départ, ça m'avait semblé louche. Faut dire qu'à l'époque, j'en étais resté au nouvel age glaciaire qu'on nous avait promis dans les années 70. Alors forcément, vu le grand écart, la pilule avait du mal à passer. Et quand j'avais lu dans les années 90, qu'Haroun Tazieff ne croyait pas du tout à la chose, et avançait des arguments solides, comme par exemple que les stations pour estimer le réchauffement se situaient souvent dans des villes (qui, on le sait, on un micro-climat chaud), pour moi, l'affaire avait été quasiment pesée et emballée. Surtout qu'en face, ça avait l'air de n'être qu'hystérie et anathèmes. Comme pour le SIDA effectivement.

Tiens, un site bien fait sur le sujet.

http://www.climat-sceptique.com/

Franchement, le nombre de conneries qu'on a voulu nous faire avaler dans les années 80, c'est dingue. Trou dans la couche d'ozone, réchauffement climatique, vache folle, SIDA, microbes mutants qui allaient à nouveau engendrer des pandémies, etc etc...

Modifié par aixur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a aussi une formidable absence d'humilité de l'Homme face à la Nature ... un peu comme si la petitesse du premier pouvait perturber en profondeur l'immensité du second. C'est le syndrome de la tour de Babel ...

Que le petit Homme sabote son environnement, c'est possible mais de là à ce qu'il arrête le gulf stream et empêche la Terre de tourner sur son axe, il y a de la marge. Les cycles courts et longs de réchauffement ou de refroidissement ont existé bien avant la Vie en général sur Terre ... d'ailleurs, il est fort possible qu'un cycle long de refroidissement (glaciation) comporte en son sein des cycles courts de rechauffement.

Ce manque d'humilité s'applique tout aussi bien à l'infiniment grand qu'à l'infiniment petit (le VIH par exemple). L'infiniment petit est aussi complexe que l'infiniment grand.

La tri thérapie est un peu comme la réponse des écolos aux mégas problèmes (trier les poubelles ou faire du vélo) ... du vent, du pipeau, du dangereux ... car ces mêmes écolos vont-ils demander aux chinois de remonter sur leurs bicyclettes ? ... c'est quoi le dessein des tri thérapeutes et des écolos ? ... de plomber la vie de millions de personnes et de les faire revenir à l'âge des cavernes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité amedeo

il n'en demeure pas moins que la biodiversité est en danger et la c est bien l'homme qui est le responsable de la destruction des forets en particulier.

le non respect de la nature au profit de la race humaine est un réel danger et nos chers écologistes ne disent rien sur la surpopulation de la planète qui entraine la destruction du monde végétal et animal.

c est donc cette surpopulation le danger et la supprématie de L 'HOMME .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c est donc cette surpopulation le danger

Cette notion de surpopulation est subjective (en ce sens, nous ne sommes pas trop hors sujet dans ce topic). C'est quoi un surpopulation et qui est en droit de décider à partir de quel niveau la Terre serait surpeuplée ?

Sans aller chercher bien loin, il suffit de sortir de Paris et d'apercevoir des centaines de km2 complètement vide ... et ailleurs, c'est souvent le cas aussi. Le problème est de gérer des agglomérations monstrueuses où tout le monde s'entassent.

Par ailleurs, " lutter contre la surpopulation " est le premier pas vers des pratiques et des dérives.

Affirmer que les ressources terrestres ne sont suceptibles de nourrir que 1 milliard d'humains est la fin qui justifie les moyens ... quels moyens ? qui aura le droit de se reproduire ? va-t-on trier les "capables" comme les ordures ménagères ?

Le petit dessin annimé de delwere est marrant ... mais ô combien réaliste ... s'agissant de se fourvoyer dans des causes fausses et d'en dégager des solutions à côté de la plaque ... sauf si on y retrouve des bénéfs commerciaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité amedeo
c est donc cette surpopulation le danger

Cette notion de surpopulation est subjective (en ce sens, nous ne sommes pas trop hors sujet dans ce topic). C'est quoi un surpopulation et qui est en droit de décider à partir de quel niveau la Terre serait surpeuplée ?

Sans aller chercher bien loin, il suffit de sortir de Paris et d'apercevoir des centaines de km2 complètement vide ... et ailleurs, c'est souvent le cas aussi. Le problème est de gérer des agglomérations monstrueuses où tout le monde s'entassent.

Par ailleurs, " lutter contre la surpopulation " est le premier pas vers des pratiques et des dérives.

Affirmer que les ressources terrestres ne sont suceptibles de nourrir que 1 milliard d'humains est la fin qui justifie les moyens ... quels moyens ? qui aura le droit de se reproduire ? va-t-on trier les "capables" comme les ordures ménagères ?

Le petit dessin annimé de delwere est marrant ... mais ô combien réaliste ... s'agissant de se fourvoyer dans des causes fausses et d'en dégager des solutions à côté de la plaque ... sauf si on y retrouve des bénéfs commerciaux.

cette notion de surpopulation n'est pas du tout subjective mais c est bien une réalité évidente !

C est bien l'humain qui détruit , épuise, les ressources naturelles !!

qui doit réguler la population mondial? c 'est une question à laquelle je ne vais pas répondre !!

je ne parlais pas spécialement de Paris mais du monde en général, il ne faut pas avoir cette vision étriquée de la vie, Paris n'est plus le centre du monde !! et meme si il existe encore des M2 disponibles autour des métropoles , il faut les laisser à la nature et non comme le pensent les verts francais construire des logements pour multiplier les populations pauvres du monde !!

oui la protection de la nature est plus importante que la multiplication du genre humain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

cette notion de surpopulation n'est pas du tout subjective mais c est bien une réalité évidente ! C est bien l'humain qui détruit , épuise, les ressources naturelles !!

Si je peux me permettre il existe une position intermédiaire.

Le fait que les ressources naturelles s'épuisent peut simplement signifier qu'il y a surconsommation. Dans ce contexte il existe effectivement une surpopulation par rapport aux ressources mais seulement si nous appliquons le même rythme de consommation à la totalité de la population planétaire - c'est-à-dire également aux nations qui accèdent à notre mode de vie seulement depuis quelques années. (Chine, Corée, etc)

C'est là qu'un vrai problème va se poser : il va falloir référener la consomation de tous et celle des pays qui entrent à peine dans ce mode de vie. Ceci peut être vécu comme une forme de répression et devenir un motif de guerre.

Certain ont émis leur doute sur la réalité du réchauffement climatique du à l'activité humaine dans ce sujet et il ne serait pas incohérent d'utiliser la perspective d'une catastrophe écologique majeur comme un moyen de disuasion. C'est-à-dire comme motif pour renoncer petit à petit à vivre de cette façon.

Il me semble d'ailleurs que cette "prise de conscience" écologique a été véritablement été politisée par le film d'Al Gore. Pourquoi la politique planétaire part-elle souvent des Etats-Unis ? Bien que je ne sois pas anti-américain, je m'interroge.

Cordialement

Désolé c'est hors sujet, mais je crois qu'il existe une thèse selon laquelle le SIDA serait une malade inventée pour éradiquer la "surpopulation" (rapport consomation/ressources)

Modifié par Psyence

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est-à-dire comme motif pour renoncer petit à petit à vivre de cette façon.

Qui commence ? ... Les chinois, les indiens ? ... ça va être dur de les convaincre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous venez de l'entendre... en Italie... Il y a eu une erreur... Une transplantation faite par erreur par des donneurs déclarés séropositifs. Pas un jour, pas une heure, sans que le message ne soit martelé... Séropositivité=VIH=SIDA=...

Sans aucune réalité rationnelle, scientifique...

Comment voulez-vous que nos contemporains s'y retrouvent ?

Courage !

Modifié par sidarta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas un jour, pas une heure, sans que le message ne soit martelé... Séropositivité=VIH=SIDA=...

Bien entendu, l'occasion est trop belle.

En France, le procès du sang contaminé a eu un impact considérable sur la masse, il a occupé le haut de l'affiche un bon bout de temps. On y a mêlé des dysfonctionnements politiques et administratifs avec des dessous économiques bien glauques. Et après flop, on zappe, on passe à autre chose après avoir brocardé et exhibé ... Le pouvoir envoie au gibet le coupable devant un parterre friand d'exécution ... l'exécution fait recette ...

Qui s'intéresse encore au devenir des victimes ? D'ailleurs les victimes sont très secondaires dans ce genre d'affaires. Dommage car ce sont des personnes fragiles qui auraient vocation à être protégées.

Le net regorge de traitements d'info de ce type ... cf. aussi l'histoire des infirmières bulgares. Parle-t-on des enfants concernés ?

Qui relaie (hormis Cheminot) le procès en cours en Australie ? C'est trop loin ... ce ne sont que des kangourous ... et puis, c'est peut-être risqué ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qui s'intéresse encore au devenir des victimes ? D'ailleurs les victimes sont très secondaires dans ce genre d'affaires. Dommage car ce sont des personnes fragiles qui auraient vocation à être protégées.

Le net regorge de traitements d'info de ce type ... cf. aussi l'histoire des infirmières bulgares. Parle-t-on des enfants concernés ?

Qui relaie (hormis Cheminot) le procès en cours en Australie ? C'est trop loin ... ce ne sont que des kangourous ... et puis, c'est peut-être risqué ...

Salut à tous ! icon_biggrin.gif

Et que dire de cette femme et de ces pauvres enfants icon_tresfache.gif :

ORPHELINS DE LABORATOIRE : article de Liam Scheef, journaliste au New York Press( Article originale )

Edit modération : cet article fait l'objet d'un topic à part entière : http://www.onnouscachetout.com/forum/viewtopic.php?p=70216

Si vous souhaitez revenir dessus, merci de le faire sur le topic en question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que dire ? ... que c'est écoeurant et scandaleux bien sûr !

... C'est le Docteur Menguele aux plus sombres heures des expérimentations des camps allemands ... lui au moins lui n'avait pas l'intention affichée de "sauver" ... une certaine honnêteté claire de la part de cette ordure.

Comment peut-on en arriver là ?

Il faudra que tout cela se paie un jour !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...