Aller au contenu
forum sidasante

Schnappi

Membres
  • Compteur de contenus

    6
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Schnappi

  • Rang
    Débutant
  1. Toi comme moi, nos avons compris dans un premier temps (j'ai passé 3/4 d'heure sur ce topic quand meme) que certains messages signifiaient "la capote ne sert à rien". Un lecteur un peu jeune (15 ans, 17 ans par exemple) n'a pas le niveau pour suivre la plupart des discussions ici et restera très probablement sur cette première impression. A l'age où tu as le plus besoin d'infos sur ce probleme Si certains considerent qu'il n'y a pas de contradiction entre "le sida n'est pas une MST" et "les capotes permettent de se protégéer du sida", ça semble normal qu'ils insistent bien sur ce dernier point. Même vis-à-vis d'autres MST, la syphilis les jeunes ils ne connaissent pas. Pour eux, la capote sert à se protéger du sida (et des bébés !) et c'est tout. Plus de sida, plus de capotes
  2. J'avoue, je n'ai pas le courage (ni le temps ni la patience) de lire tout ce qui a été écrit ici autour du hiv/sida. En fait, ça m'est complètement égal que les gens s'imaginent que le sida est du à un virus, à une bactérie ou à la contamination par un champignon rose fluo, ça ne changera pas ma vie. Une seule chose est importante : comment se protéger de cette maladie qui reste très grave malgré tous les médicaments qui existent aujourd'hui. Quand on dit que le sida n'existe pas ou bien qu'il ne s'agit pas d'une MST, on sous-entend que le préservatif ne permet pas de se protéger du sida et donc que ça ne sert à rien de l'utiliser. Vous voyez où est le problème.
  3. La question du Sida est quelque chose de complexe à laquelle on ne peut pas repondre en quelques lignes. Dans un debat de ce type, c'est difficile de repondre a quelqu'un quand on n'a pas une petite idée de son opinion globale sur la question. Imaginons que je réponde uniquement à la question de l'origine du HIV. On va perdre dix posts parce que vous ne verrez pas où je veux en venir. 10 posts, c'est mille fois assez pour faire tourner en rond un topic. Donc je prefere poser mon point de vue de façon assez globale, en repondant brievement a une petite partie representative des questions posées. Maintenant, vous savez a quoi vous en tenir et ça contribuera a la clarte des debats qui vont venir. Je vais a present essayer d'attraper les posts les plus representatifs de vos points de vue (les théories "alternatives" comme vous les appelez etant tres diverses et souvent opposées les unes autres). Et on pourra demarrer
  4. Si c'est comme ça que certains font de la science, je comprends effectivement qu'on puisse s'imagoiner que le VIH n'existe pas
  5. J'arrive pas à ouvrir le lien. Tu peux preciser le contenu ?
  6. Notes de l'équipe de modération : Ce topic est la troisième partie du topic principal, et bien entendu la suite de la deuxième partie Pour rappel, vous trouverez ici une Synthèse de tout ce qui a été dit au sujet du SIDA sur ce forum -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Les postulats de la thèse orthodoxe : -Le VIH est lagent ou virus transmis sexuellement ou par voie intraveineuse Aucun doute la-dessus -Il mute (ce qui mute cest plutôt linfo et les statistiques au fil du temps) Tous les virus, c'est un phénomène parfaitement normal. Certains mutent naturellement rapidement, d'autres plus lentement. Le VIH fait partie des virus à mutation rapide. Pour donner un ordre de grandeur, l'information génétique du virus bouge d'environ 0,1% par an. -Il a été photogaphié Le virus a été photographié. Des photos de bonnes qualités ont été publiées récemment dans Nature. -Ceux qui ne lattrapent pas ont des cellules tueuses NK (natural killer ) Tout le monde a des cellules NK, malades comme non malades. J'imagine que tu as voulu dire autre chose, mais je ne sais pas quoi ? -Vih = Sida = Mort La realité est plutot vih=sida très probable à long terme (de l'ordre de 90 à 95% en 20 ans). Ensuite le sida déclaré, même sans traitement, ne cause pas systématiquement la mort, de même que passer sous un 38 tonnes ne cause pas systématiquement la mort. Les tri-thérapies sauvent le malade Cette thèse tient encore parce que les gens ont peur. Cest devenu un dogme. Le médicament miracle anti-sida n'existe pas encore, de même que le medicament miracle anti-cancer n'existe pas. Actuellement, il existe des molecules permettant de repousser plus ou moins efficacement le virus, mais pas toujourstotalement. Pendant le traitement, la maladie recule, mais elle peut repartir après. De plus, comme pour les chimios, les effets secondaires des tritherapies sont loin d'etre anodins. On est mieux avec tritherapie que sans, mais on est encore mieux sans hiv. C'est pas pour rien que la recherche anti-hiv a ecore beaucoup de boulot Les postulats de la thèse dissidente : Avec plusieurs variantes, car la réflexion continue (preuve sur ce forum) -Le VIH nexiste pas et ne peut donc pas être transmis -Le virus nest pas isolé Le VIH existe et a été isolé. Les preuves sont multiples, le virus est photographié, le génome séquencé, les protéines caractérisées. Sans virus isolé, tout cela est impossible -Les tests Elisa et Western Blot ne sont pas probants -La PCR selon sont inventeur nest pas valable Il y a plusieurs types de tests anti HIV. Le test de base, le test Elisa est un test adapté au scrrening en masse. Rapide et peu couteux, il permet de faire un premier tri. Une personne infectée est toujours positive à ce test (sauf si l'infection est très récente, qqs jours par exemple). Une personne saine est quasiment toujours reconnue comme saine par ce test, mais il y a quelques cas ambigus. D'où l'intérêt de tests plus précis, mais aussi beaucoup plus lourds a mettre en oeuvre et inadaptes a un screeening de masse. Le test WB est le plus classique et consiste a rechercher des preuves de la presence des differentes proteines virales dans l'organisme, celles-ci etant une dizaine. L'infection par le virus se traduit par la production d'anticorps contre ces protéines et on recherche ensuite ces anticorps. On considère que le test est positif à partir du moment où certaines des protéines virales sont détectées, ces protéines étant différentes d'un pays à l'autre (pour une raison qui m'échappe, je l'avoue). Cela dit, un WB est un test hautement spécifique et la positivité au WB "français" sera équivalente à la positivité au WB "allemand" ou "suisse" etc... Pour prendre une image, c'est come si en France, on reconnaissait une Twingo en prenant la photo de son coté droit et qu'en Allemagne, on prenait la photo vu de l'avant. Enfin, le test PCR est le plus puissant, mais aussi le plus lourd. Il a l'avantage par rapport aux autres de mieux evaluer la charge virale quand on est infecté. -Il ne se transmet pas sexuellement Dans ce cas, il faudra expliquer pourquoi les homosexuels sont plus loudement touchés que les hétérosexuels. Pourquoi le fait d'utiliser une capote permet d'eviter une contamination, etc... -Cest le terrain qui en est responsable Comme pour toute maladie, deux personnes ne vont pas avoir exactement les mêmes symptomes. Quand je mange deux cents grammes de chocolat, je suis en pleine forme, par contre mon voisin diabétique doit appeler immédiatement le samu. Pour le hiv, c'est pareil. Suivant le "terrain", une personne développera la maladie en cinq ans ou en quinze ans. -Lannonce de la séropositivité provoque un stress, agissant immanquablement sur nos cellules. L'annonce d'un cancer est toute aussi strresssante et pourtant, les symptomes d'un cancer et du sida sont différents. -Le sida est aussi vieux que lhumanité Cette thèse amène un nombre croissant de réflexion, mais avec moins de passion , justement parce quelle nest pas érigée en dogme Le HIV vient du chimpanzé, c'est désormais quasiment certain. L'arrivée du HIV chez l'homme est assez recente, je ne me rappelle plus exactement quand, mais c'est au cours des mille dernières années. Reste à savoir comment ce virus est arrivé avant l'épidémie actuelle (sur les mille dernières années donc), on sait que des virus ressemblant au hiv sont deja passes chez l'homme et qu'ils ont fait de tres nombreuses victimes avant de disparaitre
×
×
  • Créer...