Aller au contenu
forum sidasante
EcliptuX

**[SIDA] : le "VIH" ne cause pas le SIDA ** 1/3

Recommended Posts

Cela a été demandé par certains médecins du NIH (National Institut of Health) aux Etats Unis... A quand ici.

Surtout s'il se vérifie, comme nous le pensons, qu'il ne s'agit pas d'un virus transmissible.

Les injustices vont se multiplier (pertes d'emploi, divorces) et tout cela pour rien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J ai lu je ne sais plus que durant les années 50 justement, la radiologie n etant soit disant pas aux point , on avait diagnostiqué des milliers de cas de tuberculoses et traités tous cela pour rien des milliers de personnes.....!!

Une personne s etonne de la longueur du traitement de l epoque; celle ci pourrait peut etre nous fournir les recommendations officielles de cette epoque justement !! cela ne m etonnerais pas si celles ci disaient de traiter pendant 3 ans !!! les antibios en etaient à leur debut, n'oublions pas !....puis la notion d oesophagite ou ulcere iatrogene n existait pas dans les années 60...et peut etre meme pas diagnostiquable en plus !! lol!

Ce qu'a écrit Cheminot fait bien flipper ; on est tous hyper fichés d ailleurs sero ou pas.....mais il est vrai que la methode "principe de précaution" est à la mode....là est le probleme !...puis à moins d avoir de l argent ou des solides connaissances, on a plus la notion de choix ( dans n importe quel domaine d ailleurs !)...

En gros pour sortir de tout cela il faudrait que l hypothése PASTEUR soit reniée....ca se ferat, c est sur mais ce n est pas pour demain la vieille !!! à moins qu un Duesberg ou Montagnier nous sorte un remede sur un modele non infectieux !....

Enfin comme je le disais sur un autre post : on est vraiment dans la merde....!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Rosalie,

Ce n'est pas faire excès de pessimisme que d'envisager, à terme, le caractère obligatoire du test. Il s'agit simplement de constater les "efforts" médiatiques pour préparer l'opinion ... Le principe de précaution fait son oeuvre ... Il vient même d'être inscrit dans la Constitution récemment ... l'hystérie se dote de puissants instruments juridiques ... Ce qui est vrai pour l'écologie le sera pour le reste ... d'ailleurs, le VIH n'est-il pas un risque majeur pour l'environnement ?

Cheminot a mentionné une pétition l'autre jour ... qu'il a eu le courage de signer avec bien d'autres.

Ce n'est pas quand les chars occupent la ville qu'on doit se réveiller ... me semble-t-il ... Il est temps de se réveiller ... ou, a minima, d'être vigilant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le ton est au pessimisme et j'en remettrais une couche:

L'interet du principe de précaution est uniquement économique, permettant d'ouvrir un marché basés sur les principes du docteur Knock. Il se couple généralement dans le constat des dégats avec la déclaration qu'en l'état actuel de la science il n'était pas possible de savoir etc....

Cela ne permet en aucun cas l'expression libre de contestataire de la doctrine en vigueur, et encore moins la diffusion de leurs remarques car elles démontreraient le mensonge latent.

Parallellement, le débarquement sournois et enthousiaste des puces "pour le bien des malades" se met en place avec une obstination remarquablement progressive, associée pour l'instant encore avec le tag RFID des papiers d'identité, et pour nous français, avec les Dossier médical informatique qui permettra de pister chaque citoyens de sa naissance à son décès. Peut être que cela permettra de remttre une médaille posthume de contributeur décernée par les labos.

Informons autour de nous, sans relache, sans crainte d'être pris pour des illuminés,(c'est déja fait 4-ptdrasrpt.gif )

Continuons avec obstination à comprendre le fonctionnement de la vie et à aider ceux qui n'en ont eu cure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Continuons avec obstination à comprendre le fonctionnement de la vie et à aider ceux qui n'en ont eu cure.

Ceux qui n'en ont que cure devraient, de mon point de vue, ... en avoir cure ... car même s'ils se tapent de questions qui ne les concernent pas, l'absence de "cure" leur tombera, un jour ou l'autre, sur la coin de la gueule ... dans des domaines aussi divers que variés.

Bien sûr Nowar que nous n'en avons rien à foutre de nos "illuminations" ... d'autant que se montrer "éclairé" ne peut pas nuire ... non ?

Je m'étonne vraiment que le fichage "vital" n'ait pas suscité davantage de débat ... alors qu'on perd un tas d'énergie à débattre d'un tas de conneries.

On ferait mieux, en lieu et place de déverser des larmes de crocodile à l'occasion de SIDACTION et autres farces de ce genre, de se poser les vraies questions ...

Pour l'anecdote : RFI se répand depuis quelques jours sur la question de la fièvre cousine d'Ebola en Angola ... en déplorant l'absence de réactivité des autorités locales (mise en quarantaine) ... puis en développant le montée en puissance terrifiante du mal ... 115 morts, 118, ... et hier 120 ...

Et si Ebola se recombinait par poulets interposés au VIH ? ... Vous avez pensé à ça ? ... avant de ne pas cautionner les débauches de subvention ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je suis malheureusement pour que le test soit obligatoire , on va se retrouver avec des cas inimaginables du genre enfants positif parents négatifs etc.. et cest la ou les gens et les médecins se poseront des questions.

Il y aura aussi de plus en plus de procès invraisemblables contre les labos, les hôpitaux, les médecins, les écoles, les curés, etc..

Pour linstant si les choses ne bougent pas cest parce que personne nen parle ouvertement sauf les médias.

Je bosse dans une boite de 800 personnes jhabite dans un immeuble de 14 étages je croise des tas de personnes avec qui je discute, et bien rien pas un mot sur le sida

Il mest arrivé dans discuter avec des proches, famille et amis de la famille, ils en ont rien à foutre, la réaction est souvent la même, ( cest de la connerie, et de toute façon cela narrive quaux autres)

Comme par hasard, hier soir aux infos les homos étaient à lamende car ils ont de plus en plus de rapports sans capotes et ils transmettent volontairement le virus (le type avait bien apprit bien son texte du vrai doctissimo)

Jaimerai bien connaître la pensé et la position du téléspectateur après une info pareille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Terry

Une personne s etonne de la longueur du traitement de l epoque; celle ci pourrait peut etre nous fournir les recommendations officielles de cette epoque justement !! cela ne m etonnerais pas si celles ci disaient de traiter pendant 3 ans !!! les antibios en etaient à leur debut, n'oublions pas !....puis la notion d oesophagite ou ulcere iatrogene n existait pas dans les années 60...et peut etre meme pas diagnostiquable en plus !! lol!

La streptomycine fut découverte en 1943 par Albert Schatz (12 janvier 1941, pénicilline, Fleming) et a la fin des années 50, on ne la prescrivait au grand maximum que pour un an, du fait de sa toxicité. Mais elle fut largement utilisée pour traiter la tuberculose dans les années 43 - 45 et en 1949, on savait déjà que bon nombre de staphylocoques, par exemple, étaient résistants à la pénicilline...

Au début des années 80, les médecins ont ainsi le choix entre plus de 50 pénicillines, 70 céphalosporines, 12 tétracyclines, 9 macrolides...

Quant à lIsionazide quaujourdhui on nutilise pas plus de 6 mois dans le traitement combiné de la tuberculose, administré avec la streptomycine et lacide paramino-salicylique, il date de 1945... ce qui en 1958 avait laissé largement le temps dévaluer les effets secondaires... Ce qui serait intéressant, serait de savoir si le père de Babo navait pas reçu le BCG, obligatoire en France, à lentrée du service militaire. Or, les effets postvaccinaux du vaccin, appelé par le système médical la « bécégite » présente certains traits symptomatiques de la tuberculose...

Et pour la radio, quand elle donne positif, on voit des « tâches », cavités dans le tissu pulmonaire, contenant de l'air et de nombreuses BK, cette bactérie étant en effet aérobie...

Et en 1958, la radiologie qui certes ne disposait pas des moyens actuels, nen était pas quand même à ses balbutiements... Les rayons X furent découverts par par le physicien allemand Wilhelm Conrad Röntgen le 8 novembre 1895 et il reçut pour cela le prix Nobel en 1901.. et ses progrès allèrent relativement vite puisque le scanner était déjà là au début des années 70

Amitiés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Bamboue,

Oui, dans un certain sens, tu as raison mais bon, il faut toujours se méfier des dégâts colatéraux ...

Il ne faut pas oublier que la pensée unique possède tous les moyens pour se déployer : fric et médias. C'est un rouleau compresseur qui a sa disposition une force de frappe et une capacité de nuisance exceptionnelles ... Il ne faut pas se cacher la vérité.

Nous ne sommes que des poussières dans tout cela mais comme le dit très justement Nowar, il ne faut pas renoncer pour autant. Nous apportons, chacun à notre main, notre petite pierre. Insuffisante certes.

Pour l'anecdote et dans le même esprit, j'avais lu, il y a longtemps, quelques minutes des cahiers de l'inquisition ... Les inquisiteurs du moment, détenteurs - déjà - de la pensée unique, ne faisaient pas qu'envoyer aux buchers selon la légende ... Ils allaient dans le détail dans les procédures ... et faisaient parler le vulgum pecus sur des aspects de leur "quotidien" ... (c'est ainsi que nous le connaissons un peu mieux) ... Ils prenaient soin d'investiguer sur la vie privée afin d'en tirer des conclusions sur les mesures à prendre pour mieux formater les esprits.

Déjà, les grands inquisiteurs "fichaient" (même sans moyens très sophistiqués) ... Ils ne faisaient pas que demander si on croyait ou si on ne croyait pas au petit Jésus ... ils voulaient savoir aussi ce qui se passait dans les lits, dans les casseroles, dan sles chiottes ... tout et partout ...

En fait, ces gens là ont une grande ambition (c'est intemporel) : celle de fouiner dans le détail pour savoir s'il est nécessaire que le vulgum pecus ait une autorisation à vivre et une vraie capacité à se soumettre ... Dans le doute (suivant les réponses aux questionnaires), les donneurs de leçon et d'autorisation pourrissent la vie des intéressés ... Lorsque le doute n'est pas permis, ils éliminent ...

La technique a fait ses preuves ... historiquement et géographiquement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

R&R

Men fou des inquisiteurs moi ce que je sais cest que par exemple les noirs se fendent la poire lorsquon leur parle de capote, le vih ils sen foutent parce que cest une histoire de blanc et que le blanc est un menteur.

Il y a aussi des tas de gens qui ne pensent plus comme le voudrai lélite , honneur, patrie, travail, mon cul les peuples prennent le large.

Certains dirigeants et autres satans commencent à flipper, ils ne peuvent plus redresser la barre et pourtant la mer est d'huile, oui mais elle est figé.

Il y a quelque chose dincontrôlable dans lair qui arrive et qui fait peur doù linstauration de garde fou pour mieux contrôler lhomme, mais cela nempêchera pas à la chose darriver, elle est en marche, cela na rien de surnaturel cest tous simplement le résultat dune implacable

‘logique +

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et pour la radio, quand elle donne positif, on voit des « tâches », cavités dans le tissu pulmonaire, contenant de l'air et de nombreuses BK, cette bactérie étant en effet aérobie...

Et en 1958, la radiologie qui certes ne disposait pas des moyens actuels, n’en était pas quand même à ses balbutiements...

Et les taches font quel taille ? Parce que si c'est de la même taille que les kystes de la toxoplasmose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Oui tu as raison Bamboue ... les noires, y compris les "lettrés", se foutent complètement de la capote ... Mieux encore quand tu leur proposes, elles refusent ! ...

Il est vrai que sans c'est toujours mieux qu'avec !

Quant aux inquisiteurs : ok, on s'en tape ... mais évitons de trop leur tourner le dos quand même ... car ils sont encore là et bien là ! 4-piout.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Babo

Rock-en-Rock,

J'aimerais pouvoir rire comme la dernière fois, mais là, je ne ris plus.

Ces trois derniers jours, l'état de mon père s'était amélioré (il prenait ses médicaments anti-douleur, se reposait, etc), et puis cet après-midi, ses symptômes ont recommencé: décharges d'électricité dans tout le corps, fièvre, douleurs abdominales, épuisement total, etc.

A ce niveau-là, cette fois, je m'inquiète. Je ne fais rien voir, mais je m'inquiète.

AUSSI, J'AIMERAIS TRES SINCEREMENT RECEVOIR, PAR LE BIAIS DE CE FORUM OU SUR MON E-MAIL, DES TEMOIGNAGES DE PERSONNES AYANT VECU UN ARRET DE TRAITEMENT ANTIRETROVIRAL EXTREMEMENT DIFFICILE ET QUI S'EN EST SORTI.

Je compte sur vous tous.

Babo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Babo

J'ai déjà pris connaissance de tous les témoignage du site sidasanté, mais j'aimerais en recevoir d'autres.

Petrus,

Je suis allé sur le site que tu m'avais conseillé, et j'ai adressé un e-mail à Alain Scohy, mais je n'ai pas encore reçu de réponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Babo,

J'aimerais très sincérement t'aider mais je n'ai, dans mes cartons, que ma propre expérience en la matière : pas de signe de ce genre sauf une grande fatigue perdurant encore après un bon moment.

Il est donc difficile de savoir si les signes de ton père sont imputables à l'arrêt de son traitement. Comme cela a été dit ici, je pense qu'à minima, ces traitements participent aux déséquilibres ...

A mon sens et avant de replonger là-dedans, il faudrait marquer un temps de latence pour voir ... il n'a jamais été dit que le retour à l'équilibre surgissait en trois temps.

Pour te "rassurer" un peu, de nombreux praticiens "conventionnels" admettent la nécessité de "vacances thérapeutiques" ... tout médoc confondu ... ne serait-ce que pour leur redonner une certaine efficience ...

Voila

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Babo

Par pure curiosité, j'ai adressé un mail (truffé de mensonges, je l'avoue...) à Sida Info Service, et ces derniers m'ont répondu que l'état actuel de mon père n'était pas du à une éventuelle détoxication, car pour eux, cela n'existe pas vraiment, mais à la remultiplication de sa charge virale; charge virale qui devra, selon eux, rediminuer peu à peu d'elle-même, combattue par l'augmentation hypotétique de ses T4.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis, pas bon du tout les antibiotiques pour ton père, babo. Ca attaque les cellules en les désagrégeant et également en les oxydant. Et évidemment, à l'endroit ou c'est le plus concentré (dans le système digestif, vu que c'est par là qu'il les absorbe), c'est là que ça attaque le plus. C'est spécialement dangereux, à mon avis, sur les personnes maigres. Donc, si ton père continue de prendre des antibiotiques, non seulement il risque de voir ses douleurs au ventre augmenter, mais il risque d'avoir d'autres problèmes. Surtout qu'il prend du Doliprane en plus des antibiotiques. Pas bon du tout ça. Parce que le paracétamol a apparemment également le même genre d'effet que les antibiotiques sur le corps (désagrégation des cellules).

Le fait qu'il ait de la fièvre et soit en état d'épuisement est à mon avis normal. Son corps était en train d'éliminer les toxines et les déchets qui l'encombraient. Et puis, avec la prise conjointe des antibiotiques et du Doliprane, qui rendent difficile le fonctionnement du foie et l'agrégation des cellules dans le sang et dans le système lymphatique, ce processus s'est arrêté et les déchets se sont remis à s'accumuler. Du coup, son corps étouffe dans ses déchets. D'ou une perte d'énergie (ses cellules respirent moins bien), et de la fièvre (le corps cherche à éliminer plus facilement les dechets par ce biais).

Personnellement, je pense que Mark Griffith est mort à cause de la prise d'antibiotiques (je pense que ça a entrainé une hémorragie cérébrale). Bon, il était maigre et en plus, il a fait plusieurs périodes jeûne. Donc, son cas était très particulier. Mais on ne sait jamais. Sur quelque de plus de 60 ans, il faut se méfier.

Modifié par aixur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

et ces derniers m'ont répondu que l'état actuel de mon père n'était pas du à une éventuelle détoxication, car pour eux, cela n'existe pas vraiment, mais à la remultiplication de sa charge virale

Bien sûr, bien sûr, ... il ne peut y avoir "détoxication" puisque "l'incontournable" traitement est à vie ... dans la seule option retenue par ces gens ... la question ne se pose donc même pas ...

Seuls des crétins, des illuminés ou des farfelus peuvent en arriver à de telles "extrêmes" ...

Il n'y a donc qu'une seule et même solution : le recroquage ...

Pour te convaincre, ne t'ont-ils pas dit : " Attention mon enfant, à abandonner ainsi les bonnes potions, la bébête risque de muter et d'en devenir ainsi plus difficile - encore - à combattre " ...

En surcouche, n'ont-ils pas dit : " Vade retro satanas ... savez-vous que beaucoup de pauvres voudraient bien avoir la chance de votre papa ? "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Babo

Aixur,

Tu n'as pas tort dans le fond, mais tout ça n'est pas évident à gérer, d'autant plus quand la douleur est là, quasi permanente, modérée ou forte, et qu'il devient de plus en plus difficile de la supporter.

Sa prise d'antibiotiques est terminée, elle était basée sur 5 jours, quand au Doliprane, c'est à base de paracétamol, certes, et tout le monde sait que le paracétamol est très mauvais pour le foie, mais c'est l'unique substance qui calme les douleurs de mon père, et qui chasse momentanément sa fièvre.

A ce niveau là, il faut presque se demander ce qu'il doit faire.

Rock-en-Rock,

J'ai bien compris le message de Sida Info Service, et si j'ai eu la curiosité de leur adresser un message c'est justement parce-que je me doutais de leur réponse.

Ceci dit, ils n'ont pas été plus loin. Ils m'ont même dit que lorsque des examens sanguins étaient "bons" sous traitement antirétroviral, il était conseillé, voire souhaité de faire des vacances thérapeutiques.

Pour ça, j'ai été surprise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Babo

Bonjour à tous,

Avez-vous été visiter ce site: http://membres.lycos.fr/intoxsida/ ?

Si ce n'est pas le cas, allez-y.

On n'y parle même d' onnouscachetout.

Dites-moi ce que vous en pensez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Avez-vous été visiter ce site: http://membres.lycos.fr/intoxsida/ ?

Si ce n'est pas le cas, allez-y.

On n'y parle même d' onnouscachetout.

Dites-moi ce que vous en pensez.

Vivi on connait ce site... son auteur est venu essayer "de sauver des ames égarées" ici avant de créer son site...

Si tu veux voir ce qu'il a écrit il s'agit de Candide, en passant par la liste des membres tu trouveras son profil et ensuite tous ses posts... La plupart sont sur ce topic dans les pages précédentes... Tu trouveras l'annonce qu'il est venu faire pour son site... Les échanges sont plus "instructifs" que son site.... icon_biggrin.gif

Bonne lecture icon_biggrin.gif

Diamant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...