Aller au contenu
forum sidasante
EcliptuX

**[SIDA] : le "VIH" ne cause pas le SIDA ** 1/3

Recommended Posts

Invité Babo

Vous n'allea pas le croire!

Est-ce la fait d'avoir quelque peu "laché" mon père qui l'a rendu raisonnable?

Le fait est qu'hier soir, il s'est décidé à consulter son toubib auquel il a décrit ses symptômes... aucune dissimulation... j'ai eu du mal à le croire.

Par chance, son toubib est ouvert (c'est lui qui lui a conseillé d'arrêter son traitement antirétroviral), du fait qu'il n'a pas été influencé par la soi-disant présence d'un quelconque virus.

Diagnostic: mon père subit les effets de la détoxication. Cette dernière, exacerbant des symptômes déjà présents (neuropathie), c'est pourquoi ses muscles sont si douloureux. Ajouté à cela que mon père les a quelque peu malmenés (le toubib s'est est aperçu); il s'est même tassé les vertebres, et ajouté à cela les symptômes de la grippe.

J'ai déjà entendu tout ça quelque part...

Son toubib lui a prescrit quelques médocs "gentils" pour l'aider à passer le cap.

L'attente est donc de rigueur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  Vous n'allea pas le croire!

Mais si on te coris parce que tout le monde, ici te l'as dit sous différentes formes.

Peut-être que le petit coup de pouce de Claire???

On t'aime tous et à bientôt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Babo

Changement de dernière minute.

Mon père prend les médocs que son toubib lui a prescrit, afin de passer le cap de la détoxication, mais voilà, rien ne va.

Les antibiotiques lui font mal à l'estomac (de toute façon, un antibiotique est connu pour ça), les médocs contre la douleur lui font mal au bide, la fièvre ne baisse pas, et sa grande fatigue est toujours là.

Résultat, mon père ne s'en tient qu'aux antibiotiques, et rejette les médocs contre la douleur au profit du Doliprane.

Au final, mon père estime que tout cela est trop pour lui, que ses symptômes sont insupportables, que la douleur va au-delà de ce qu'il peut tolérer, et que si ça continue, il va reprendre un traitement antirétroviral.

Nous ne savons plus quoi faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

remplacer la grosse hâche par une petite comme déjà dit ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Babo,

J'ai lu ton dernier message hier matin et je me suis mise tout de suite en lien avec vous, ton papa et toi. Je vous accompagne avec mon coeur.

En ce qui concerne les symptômes physiques, je ne peux te donner malheureusement aucun conseil ni suggestion. Au niveau spirituel, je peux vous accompagner, si vous le désirez. Ton père est-il ouvert à cette dimension-là? Et toi?

C'est une "technique" spirituelle thibétaine très très simple, qui ne demande qu'un certain état d'esprit de la part de ton papa. Mais tu pourrais en profiter toi aussi.

D'autre part, ton papa ne pourrait-il pas consulter ce forum? Voir qu'il est soutenu, à travers tes messages, par beaucoup de personnes?

Je vous serre tendrement dans mes bras, ton papa, ta maman et toi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Babo

Bonjour Almavita et merci pour ton message.

Tu sais, vu les circonstances, nous sommes quasiment ouverts à tout.

Concernant mon père, aucune chance, il est au lit, il se trouve dans un état d'esprit extrêmement négatif, compréhensible vu son état, il passe son temps à combattre la douleur.

Depuis aujourd'hui, il a même décidé de ne prendre aucun médicament dont le but est de calmer la douleur, car il veut savoir jusqu'où son organisme et lui peuvent aller.

Je peux t'assurer qu'on ne sait absolument plus comment agir.

Nous sommes complètement paumé... et lui aussi, au point qu'il se demande s'il ne ferait pas mieux de reprendre des antirétroviraux... c'est pour dire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité petrus

Bonjour Babo,

Je n'ai pas lu tout le post avec toutes les réponses, donc je ne sais si ce que je vais écrire t'est connu.

Les médecins dits de la "nouvelle médecine", dont certains sont radiés, pensent que le sida est un état pré-scorbutique très avancé. Il s'agirait donc d'un délabrement du corps et des fonctions vitales à cause d'un manque de nutriments de base, plus particulièrement de vitamine C. Si cela est vrai, 10 à 20 grammes, ou plus, de vitamine C par jour supprimerait la douleur et améliorerait l'état de ton père.

L'un de ces médecins, à qui tu pourrais demander son avis, est le Docteur Alain Scohy. Il a un site internet :

http://www.alain-scohy.com/alain_scohy_med...lle_accueil.htm

Il répondra à tes messages.

Modifié par petrus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Babo...

En reprenant ton post du Mercredi 23 Mars 2005, 13:30

le sida est un état pré-scorbutique très avancé

La théorie du Sida est une vraie auberge espagnole dans laquelle on fait entrer tout et n'importe quoi, sans jamais savoir de quoi il retourne... Tout est bon.... Et finalement on s'occupe plus d'en démonter les causes, toujours à partir de spéculations, plutôt que d'en soigner les symptômes... dans leur globalité, à l'instant "t"...

Avant de donner des hautes doses de vitamine C, il faudrait peut-être d'abord savoir si la personne est capable de les assimiler. Dans le cas contraire - c'est-à-dire s'il a une faible énergie vitale, l'énergie mobilisée pour assimiler cette vitamine, fera qu'il se retrouvera plus fatigué qu'avant...

Et bien que l'on prète à la vitamine C la capacité de remonter les défenses immunitaires, il faut qu'il y en ait suffisamment à la base... Tu ne demandes pas à un terre abîmée ou brûlée par le soleil de te donner des tomates pour le simple fait d'en semer... Avant, il faut reconstruire la terre...

Amitiés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne s'agit pas d'étaller sa science.

Babo, n'oublie pas le Docteur Alain Scohy !

icon_eek.gif non il ne s'agit pas "d'étaler sa science" mais d'argumenter de façon claire et sensé, ce que fait très bien aminata.

Par contre à part donner des conseils pouvant être dangereux et un site internet moulte fois donné sur Onnouscachetout.com que fais tu ?

Peut etre pourrais tu commencer par lire ce topic, ca te permettrait de savoir ce qui a déjà été dit... et donc de voir que le lien de Scohy a déjà été donné ici comme dans d'autres topics... icon_smile.gif

Diamant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petrus

Si partager ce que je sais en tant que médecin homéopathe et que j'ai appris en partie gràce aux patients... et bien je suis fière d'étaler ma science.... Si cela sert bien, et si cela ne sert pas bien, également...

En outre, tu parles de ce que tu connais pas car j'ai sans doute connu Alain Scohy bien avant toi et si je ne suis pas d'accord avec le chemin qu'il a pris aujourd'hui, cela ne m'empêche pas de reconnaître qu'il fut l'un des premiers à lutter contre l'intoxicaton vacicnale et à éduquer ses patients, au début des années 80 et que pour cela, les institutions françaises lui ont fait payer un lourd tribut ... Sans doute le prix pour étaler sa science !

Et que faisons-nous dans ces forum sinon tenter d'en rassembler les bribes, parfois à contre-science?!....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Babo

Aminata,

Bien que cela puisse paraître bizarre, mon père fut bel et bien atteint d'une tuberculose non bacillaire (il a conservé ses rapports médicaux de 1958. A l'époque, effectuant son service militaire, il avait été hospitalisé à l'hôpital militaire de Percy à Clamart)) qui fut traitée telle une tuberculose bacillaire. Cette histoire remonte trop loin en arrière du fait que nous ne savons pas pourquoi.

Le fait est qu'il a pris des doses impressionnantes (selon ce qu'il se rappelle) d'isionazide durant trois années je crois, associées à du PAS et de la streptomycine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Babo

Il y a là certainement quelque chose qui cloche... une tuberculose non bacillaire n'est pas une tuberculose, peut-être ce que l'on appelle une mycobactériose ou une pathologie pulmonaire grave... et vue que ton père faisait son service, je ne crois pas qu'il s'agissait d'une primo-infecton em général propre aux enfants !!! que l'on détecte souvent à uen réaction allergique à la tuberculine... le fameux timbre qu'on nous scotchait sur la poitrine à une époque... Mais même là il y a présence du bacille tuberculeux...

Toujours est-il qu'à première vue il fut traité de façon inconsidérée pour une tuberculose (donc avec bacilles de Koch) avec un traitement anormalement long et ces médicaments ne sont pas sans effets secondaires (iatrogénie) qui se répercutent ensuite sur l'ensemble du milieu interne, modifiant, selon les lois de la bioélectronique, les caractéristiques de ce milieu interne (pH, résisitivité et potentiel d'oxydo reduction) faovrisant le déplacement de la maladie primaire vers d'autres manifestations pathologiques secondaires plus graves....

La streptomycine a également beaucoup d'effets secondaires chez les sujets susceptibles... et on l'utilise également pour traiter les mycobactérioses...

L'Isoniazide-INH agit uniquement sur le Mycobacterium tuberculosis : c'est una ntibiotique avec un spectre d'ection extrêmement précis...

J'espère au moins que les médecins, à cette époque, ont fait des analyses régulières pour voir les effets secondaires des médicaments... mais trois ans... reste anormalement long...

Le problème aujourd'hui au niveau diagnostic, c'est que l'on associe souvent par schéma de pensée en première lecture antécédents de tuberculose ou mycobactérioses avec Sida...

Amitiés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A la lecture de tout ce qui se passe aujourd'hui dans le cadre du traitement du sida, j'ai l'impression que toutes les mises en garde concernant les risques de réactions croisées lors des tests ont été mises au panier, et que ne reste actuellement que la notion de groupe à risque et de "positive predictive value".

La dernière sortie épistolaire de David Crowe sur arbs.ca montre bien que les textes officiels insistent sur cette notion.

Nous allons donc être fichés, car il est évidemment question que ces tests deviennent obligatoires.

Et vous allez voir le déferlement de racisme et d'ostracisme que cela va entraîner, avec la peur du malade et de l'étranger.

Je crois qu'il est temps de nous décider à parler à temps et à centre-temps, pour faire surgir la controverse et le doute sur l'hypothèse virale. Nous ne pouvons accepter que les êtres humains soient à nouveau confinés dans des "léproseries" au moindre test positif, alors que la logique même de la pensée conduirait plutôt à émettre une hypoythèse de dégradation pernicieuse de la santé sous l'effets de substances oxydantes non contrôlées par le métabolisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Cheminot,

Le rouleau compresseur est en marche ... il écrasera les malades comme tu dis ... à cette occasion, il est même probable qu'on écrasera ceux qui ne le sont pas ... car on est en train de redéfinir même la notion "d'être malade" ...

Jusqu'il y a peu de temps, il était nécessaire d'afficher des symptômes et de ne pas être dans son assiette ... le VIH permet de progresser dans le vocabulaire ... tests + = être malade ... même si on ne présente aucun symptôme et qu'on n'a aucun problème avec son assiette (1) ... mieux encore et dès lors que les tests + s'accompagnent de symptômes ordinaires, ces derniers sont ipso facto portés sur la tête du VIH ...

De la même façon et jusqu'à un passé aussi récent, on avait coutume de permettre "l'accès aux soins" à des gens malades ...

Désormais, au nom du principe de précaution et du caractère "inéluctable" du mal, on y fait accèder des gens "non malades" mais qui, après quelques prises seulement, incorporent l'ancienne définition ...

(1) : il va sans dire que cette catégorie est encombrante et est susceptible d'empêcher de "sidater" en rond ... faites les taire !!! ...

Belle époque ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rock

Pour faire une demande de résidence dans certains pays comme l?inde ou la Thaliande, un test VIH est demandé... Pas grave, on pourra importer la syphilis ou la tuberculose.... à moins que les chips biologiques incorporés dans notre masse musculaire qui ne sont pas loin d'entrer en action nous coupent tous les horizons... lointains et proches....

Mais d'une certaine manière, nous récoltons ce que nous avons semé et semons depuis au moins deux décennies, en nous laissant, collaborateurs et complices déposséder quotidiennement de notre vie et donc de notre santé... cet état fragile de déséquilibre dans l'équilibre...

Amitiés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Tsss ... aminata ... pas uniquement en Inde et en Thailande : dans 110 pays dont l'ex europe de l'est, la chine, les etats unis, l'australie, la totalité des pays arabes, etc ... etc ... la belgique ... encore et encore ...

Content Professeur Luc ? ... y a de quoi !

Débarquant un jour en afrique, on a vu que j'arrivais d'Asie ... venez avec nous ... on va voir ce qui en retourne pour le SRAS ...

Heureusement, là-bas, on peut "négocier" ... avec 10 dollars dans la blouse ...

Vivre en devient "ruineux" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Babo

Aminata,

Voilà ce que le compte-rendu médical de mon père, qui date de mai 1959, je le rappelle, disait:

- tuberculose pulmonaire non bactériologiquement confirmée (recherche des B. K. négative) mais radiologiquement certaine.

Traitement en cours par Isionazide, Streptomycine et P.A.S. .

Mon père "bénéficia" de ce traitement jusqu'en 1962.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

babo

j'qvais mis ton père dans l'energie qui lui permettrait de consulter ton medecin "sympa" mais comme je te l'ai dis y'a du boulot pour le reste !!

Résultat il a consulter !!!

maintenant y'a tout le reste à canaliser si on puit dire ainsi !!

bisous tiens moi au jus !

je bosse sur l'amélioration de sa santé dès ce soir !

@ + tout le monde !!

Modifié par Claire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rosalie

Nous allons donc être fichés, car il est évidemment question que ces tests deviennent obligatoires.

Bonjour Cheminot. Qu'est ce qui te fait dire qu'on pourrai rendre le test obligatoire ? il me semble que cela souleverai quand même de fortes protestations, si c'était fait par une loi !

Il est fait systèmatiquement pour les mariages, grossesses sans etre obligatoire (peut etre pour d'autres circonstances aussi que je ne connais pas), cela serai plutot une extension de sa recommandation, mais comment cela serai justifie ?

Modifié par rosalie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...