Aller au contenu
forum sidasante

Aminata

Membres
  • Compteur de contenus

    54
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Aminata

  • Rang
    Expert

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.frponcepilateagain.com
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Location
    Espagne
  1. Bonjour viduité Je suis toujours étonnée quand je lis "certaines découvertes" non seulement de l'ignorance qu'ont souvent les chercheurs quant aux "travaux du passé" et aux observations de médecins (comme Avicenne) qui ont rejoint les rangs de l'oubli mais aussi de la méconnaissance qu'ils ont des médecines traditionnelles - dans ce cas de la médecine traditionnelle chinoise avec sa notion de Shen empereur (et son utilisaton du gingko dans les problémes de manque d'oxygénation cérébrale, à utiliser avec prudence) - et enfin de la physiologie... Dire que le coeur est l'unique responsable de l'hypertension est une aberration quand on sait, pour ne parler que d'eux, que nous avons un réseau de 100 000 km de capillaires dans le corps... qui agissent comme autant de seconds coeurs (avec le diaphgramme dont la course en une minute laisse sur le flanc tous les meilleurs athlètes du monde) !!!! La pathologie n'est que l'expression du déséquilibre de la physiologie Mais la voulant mécaniste et en systèmes considérés pour la plupart indépendants les uns les autres, nous n'en comprenons que ce que nous en comprenons.... suivant les limites, en outre, de l'intelligence humaine... L'hypertension n'est ni une maladie localisée au coeur ou au cerveau, sinon une maladie globale... qui se manifeste à... Retomber sur un dogme qui soignera l'inflammation locale sans tenir compte des facteurs prédisposants innés et acquis... et sans compter la probable iatrogénie est remplacer un mal par un autre... Mais bon, comme tu le dis... rêvons de tous ces processus inflammatoires qui jonchent les chemins de la science ou du scientisme???... !!!!
  2. Bonjour Viduité Il y aurait beaucoup à dire là-dessus autant sur les traitements bidons de l'allopathie et leurs forts effets iatrogéniques pour beaucoup de médicaments que sur la théorie qui, à mon sens, est la plus surréaliste, jamais développée (cycle du moustique et l'homme)... mais c'est un autre topique... Quant à l'obésité... Entre obésité et famine, le monde grossit dangereusement et les pays en voie de développement n’échappent pas à ce phénomène. Paradoxalement, c’est dans les pays pauvres que la quantité d’obèses croît le plus rapidement. Ils sont déjà 120 millions... Et je dirais idem pour l'Inde, au sujet de bouillon de culture dont l'eau est la source principale... ainsi que le laisser aller indien.... "je tire la poubelle à ma porte, je fais mes besoins là où mes envies ne me suivent plus, je dors là où je tombe..." Cependant, dans l'Inde du sud - celle que je connais car c'est grand - les campagnes au sujet du Sida sont extrêmement discrètes et rares... au contraire de celles contre la polio, le palu et la TB... et un peu moins, la lèpre. Oui, tu as raison... mais si on se mettait à tout ce que l'on peut attraper à chaque fois que l'on fait un pas... on se barrerait en courant... Et pour rire... Ici, il y a eu la mode du chikungunya... sans les symptômes correspondants d'ailleurs... Mais le mot est un peu compliqué à retenir... Dès que les indiens ont une fièvre élevée, maintenant ils viennent te voir et ils te disent : "Amma, j'ai le Chickenguya... "... (amma. ca veut dire maman... c'est comme cela qu'ils t'appellent dès qu'ils trouvent que tu es une vieille personne... au-dessus de 40 ans...) Bisous
  3. Bonjour Viduité En Inde du Sud, il y a quelque chose qui n'arrête pas de me surprendre... Chaque fois que je fais une consulte et c'est toujours avec des gens pauvres... dans leur passé médical, il n'y a pratiquement jamais ni histoire de malaria ou de tuberculose... mais par contre beaucoup de diabète et d'hypertension... (+ les maladies du mauvais oeil...) La malaria semble localisée à certaines régions (Orissa par exemple)... Par contre, et là les chiffres sont maquillés à la baisse (je le sais de source sûre) et cela pour bénéficier des subventions qui font avec la bénediction de l'OMS, la lèpre est encore fort active.... Et en Inde du Sud, on parle très peu du Sida... Par contre, il y a aussi énormément de cas de parasitoses et de dermatoses avec abondance surprenante de vitiligo... + évidemment une malnutrition endémique qui fait le lit de nombreuses infections (malnutrition, car en Inde, on ne meurt pas de faim)... J'ai également remarqué que beaucoup de femmes souffraient d'atonie utérine au moment d'accoucher (chose que je relie suivant la médecine chinoise) au fait que l'alimentation est très piquante... Tu as raison, entre les stats et la réalités.... il y a seulement et rien d'autre que des chiffres.
  4. Aminata

    homéopathie et sida

    Bonjour L'ignorance et le conditionnement, certainement... A force d'entendre que le médeicne homéopathique a un effet placebo, qu'elle relève du charlatanisme, de la secte ou qu'elle n'est pas scientifique.... parce non vérifiée par des critères qui sont valides uniquement pour l'allopathie - homéopathie et allopathie ayant des doctrines diamétralement opposées, voire incompatibles... comme cela arrive pour tout... les gens arrivent à se persuader qu'ils savent, sans se rendre toujours compte que leurs opinions n'est formée que d'un ramassis de on dit et de préjugés... La paresse certainmenet, la démission, la résignation... un melting pot... Beaucoup de gens rouspètent, protestent, revendiquent... accusent la société, l'ëtat, les politiques d'être responsables de beaucoup de leurs maux, mais ne veulent surtout pas se prendre en charge et encore moins se remettre en question, et clament : c'est ce qu'il y a... faut faire avec... Rien ne fout plus la trouille à l'homme que d'être libre, réellement... je ne parle pas de cette liberté qu'on nous octroie en deux sens interdits... La plupart cherche donc le plus facile, autruche consentante même quand elle s'étiquette rebelle... Si les gens - la plupart - se posait les fesses sur une chaise en même temps que la seule et unique vraie question à laquelle on doit tous répondre: à quoi je sers, à quoi sert ma vie ? alors ils seraient sans cesse renvoyés à eux-mêmes et les choses changeraient ... peut-être... Qui veut se prendre en charge aujourd'hui dans cette solitude intérieure qui nous ramène toujours au centre de l'essentiel ? Quasi Personne... Et se signer par la médecine homéopathique exige cela... Que l'on soit responsable de soi, tantôt de ses maux que de leur guérison.... Très loin de l'antiinfñammatoire ou du cachet d'aspirine ! Amitiés.
  5. Aminata

    homéopathie et sida

    Bonjour Cheminot Et la vraie question est non pas comment, mais POURQUOI...
  6. Aminata

    homéopathie et sida

    Bonjour Après la lecture intégrale de votre excellent dossier sur le sida et pour reprendre ce que disait Cheminot... Le sida et l'homéopathie... vaste sujet... Quelle que soit la maladie chronique dont le patient souffre, et je dis bien chronique, le cadre clinique n'est jamais simple... En homéopathie, on se préoccupe de deux choses: tout d'abord comprendre qui fait la maladie et pourquoi... Cela exige une implication du thérapeute ou médecin et signifie en clair, qu'il est aussi fait un travail sur lui-même pour pouvoir comprendre l'autre et ce dont il souffre, en dehors des symptômes physiques et de tout ce qu'il le structure (gout et aversions alimentaires, peurs non expliaquables, phobies, amélioration, aggravation, etc...), ce dernier point ne tiendra pas compte des symptômes physiques et s'appuiera sur qui était la personne avant la maladie. Faire également l'histoire médicale familiale et personnelle... Selon la médecine homéopathique, ce que l'allopathie appelle complications de... ne sont que le résultat de la suppression des maladies qui, peu à peu, s'enfoncent en s'aggravant dans la profondeur de l'organisme. A ce sujet, l'allopathie vient de découvrir que les allergies et l'asthme ne sont pas deux maladies, mais un syndrome (ce que dit l'homeopathie depuis fort longtemps) et qu'à supprimer un eczema avant la puberté, on provoque de l'astme après... et vice et versa... Pour exemple !!! Ensuite, il faut ensuite comprendre sur quel terrain s'appuie cette maladie (la diathèse domimante) et quelle est l'énergie dont dispose encore un patient. C'est un des points dont ne tient jamais compte la médecine allopathique qui n'hésite pas à bourrer de médicaments, parfois antagonistes, sans se préoccuper si la personne dispose encore d'une énergie suffisante pour les métaboliser... et quand le système immunitaire défaille, il n'est qu'un aspect "photographique" local de la globalité psychobiologique affaiblie de la personne malade. Le cadre clinique est souvent brouillé par la iatrogénie induite par les médicaments. Il faudra donc faire la part de ce qui appartient à la personne... et de ce qui appartient aux médicaments... Et ensuite, agir avec prudence... comprendre là où il y a blocage, savoir le défaire et prescrire avec précaution et aux bonne dilutions et doses. Et suivre son patient... c'est-¡a-dire être disponible et savoir être tendre quand il faut et savoir aussi lui mettre les piles quand il faut... A celui-ci, il lui faudra comprendre que le miracle n'existe pas, et que s'il a "fabriqué" sa maladie, il est aussi capable de la "défabriquer". Cela exige souvent une remise en question douloureuse... En quelque sorte, comprendre non comment mais pourquoi on quitte le chemin qui mène à soi (le centre)... On le fait tous, mais on l'exprime chacun à notre facon... Je n'ai jamais adhéré à la thèse de Sida = Virus... c'est d'une parfaite incohérence en rapport de ce que l'on nous apprend en médecine et virologie... mais cadre parfaitement avec le dogme pasteurien sur lequel il y aurait aussi beaucoup à dire... Pour que les défenses s'effondrent, au point que les plus sophistiquées disparaissent - une sorte de contre état du système immunitaire - il faut que la personne en "ai vu des vertes et des pas mûres", soit d'une facon exogene : par exemple, les vaccins répétés qui usent prématurément le système immunitaire et particuliérement les CD4 comme l'ont démontré des recherches austaliennes, notamment... une iatrogénie induite par les médicaments et autres substances nocives pour l'organisme - soit des facteurs endogènes, souvent liées à "de mauvaises assimilations" de faits qui se sont produits dans l'intimité de l'être... et souvent, le mélange des deux... Cheminot a raison, il n'y a pas de médicament homéopathique générique et ce qui aide l'un n'aidera pas l'autre... et tout dependra également de la phase évolutive de la maladie... psorique (peau) - exubérante (sycotique) ou destructive (phase syphilitique), ces trois notions définissant des terrains biologiques et non des maladies précises... Enfin, beaucoup de patients qui viennent à l'homéopathie, le font quand ils ont tout essayé, et souvent avec la peur au ventre, tellement on leur a rabaché que cela ne fonctionnait pas ou que cela soignait juste les bobos... Et le manque de foi en sa propre guérison n'a jamais aidé personne !!! Amitiés.
  7. Bonjour Ces homéos là n'en ont jamais été... c'est bien pour cela que l'homéopathie se meurt... assassinée en premier par ces faiseurs de thérapeutique... Quant à la peur de la mort liée aux poumons, c'est une affirmation un peu dangereuse... car elle manque de nuance et d'explications... explications que l'on retrouve en MTC dans la théorie des cinq éléments...
  8. bonjour On rejoint la la théorie des miasmes de la medecine homeopathique... selon laquelle le miasme syphilitique (par exemple) se transmet a la femme ou a l´homme exactement suivant la phase a laquelle il a ete supprimé... Il y en a III.... et tous nos ancetres ont eu la syphilis qui a couru joyeusement d'un lit à l'autre au XVIII siècle, tout comme la tuberculose au XIX et la gonorhee quasi a tous les siecles... D'ailleurs toutes ces maladies existaient suivant la paleomedecine... depuis la prehistoire !!! La seule chose qui a change dans le panorama des patholgies, c'est celle que nous avons fabriqué par iatrogenie de toutes sortes...
  9. Bonjour et en aparte Tout transfusion sanguine cree un etat de choc dans l'organisme qui le lit "comme un corps etranger" avec tous les phenomenes de refus que cela suppose au niveau immunitaire... En outre, toutes les transfusions deplacent le terrain du transfuse sur un terrain alcalino oxyde... ce que tu appelles toi, le stress oxydatif... Amities
  10. Hola rock T'es bien en Afrique, non ??? Pousse un peu jusqu'au Burkina... il y pousse en bassin de la spiruline... pour lutter contre la malnutrition... des populations... Mais déjà des voix s'élèvent - puisque le rendement production coût est bas - et que de ces petites cyanobactéris, nos grands-mères, il y en a partout et en liberté... pour dire que cela ne marche pas... et qu'il faudrait bien des essais et contre essais pour les instances sanitaires et les labos pharmaceutiques... qui ne manqueront pas un jour de la commercialiser... Quant à moi, je la connais depuis les années 80, cette algue bleue... et elle fait, bien utilisée des miracles - mais n'allez pas en bourrer un malnutri ou quelqu'un qui a peu de défenses immunitaires (donc de Qi donc peu de capacité d'assimilation) Et si vous l'achetez en france, attention aux marques... il y a de la qualité pour tous les goûts... en poudre pour les nourrisson en comprimés ou capsules pour les grands mais... rock... pas en tisane.... La spiruline se consomme à froid... Amitiés
  11. Bonjour à tous La spiruline n'est pas une plante mais une algue bleue... et notre grandmère à tous... Ce fut le premier être vivant capable de réaliser la photosynthèse qui apparut sur terre et sa "découverte" et ses vertus remontent à plus de trente ans... Beaucoup d'etudes cliniques ont été faites et bien des gens sont montés au créneau ... avant d'en être descendus por las buena o las malas, ya que la spiruline permettrait de régler avec le sérum de quinton la faim dans le monde... Les aztèques l'utilisaient déjà et Mexico est construit sur un lac qui était bourré d'algues bleues... Cependant, la seule contreindication qui existe à son ingestion à hautes doses sont les problèmes hépatiques... Un foie fragile peut connaître une hépatisation .... Souvent je la donne aux femmes enceintes et aux bébés dans leur biberon... Amitiés
  12. Correction deux races distinguent = deux races distinctes
  13. Cheminot Ici, un long weekend de quatre jours... du soleil.. et plein de jeunes dans les bars... à se saoûler avec méthode avant de se mettre quelques doses d'ectasis (entre autres choses, ils utlisent aussi un somnifère puissant d'usage vétérinaire pour les chevaux) dans les disco, ce soir... et de s'enrouler nsuite autour des arbres C'est, pour moi, un autre "sida" que celui qui se crée en nos riches contrées désabusées de deux races distinguent : les jeunes et les autres, "les vieux"... qui regardent la jeunesse passer comme un bien en voie de perdition et périssable et chantent à tous les vents télévisés (je ne capte que TV 5) que la jeunesse d'aujourd'hui l'a bien plus difficile que celle d'hier (on devrait leur parler de celle de 14 et de 40), celle des années 70-80 avec le soi-disant grand boum économique qui zippait tous les portes-monnaies... Tandis que les jeunes regardent passer "les vieux" comme un bien usé et à jeter... Pathétique !!! Parfois, ici, quand je vois mes petites jeunes mères dépressives, exténuées par leurs deux enfants (ou un - jamais plus) se plaindre de la dureté de la vie qui se résume souvent non à des difficultés financières mais à leur manque de motivation ou un abîme de désertificaton affective... ... ou mes petits jeunes qui veulent que papa et maman (qui se sont détruits l'échine sur une terre ingrate) travaillent pour leur acheter une bagnole, un appartement et leur donner de l'argent de poche jusqu¡à trente ans et plus - l'indépendance étant un truc de vieux - et qui te prennent non des tisanes mais de la viagra pour "bander jeune" ... - je n'ai pas toujours envie de leur "soigner" (et soigner quoi ?!!!) leurs varices de l'âme ni leur cirrhose naissante ou leurs vergetures en déprime... sinon plutôt de leur affréter des bus vers ces pays miséreux qu'ils laissent et que nosu laissons crever en nous empiffrant de bonne conscience et de sur information pour qu'ils aillent enfin découvrir ailleurs si "Ils Sont"... et apprenent à apprécier ce qu'ils ont et à lutter eux-mêmes pour eux-mêmes sans toujours réclamer qu'on leur mette l'assiette de soupe sur la table... A croire que les "vieux" (les plus de quarante ans) n'ont jamais ramé eux aussi !!!! Cela ressemble fort à une vieille nouvelle de Dino Buzzati... une chasse aux vieux justement.. limite d'âge chasseur /chassé : 40 ans... Amitiés
  14. Sic Sans parler du fait surréaliste qu'ils servent aussi à larguer des bombes puis des aliments lyophyllisés - le fameux "va, je me pardonne" - dans des pays où il n'y a pas de flotte et avec un mode d'emploi écrit en une langue qu'ils ne comprennent pas!!!!!
  15. Rock Aujourd'hui... point n'est besoin d'avoir trop pignon sur rue pour oeuvrer soi disant pour le bien ètre de l'humanité... Un certain anonymat loin du bruissement des médias chargés de la censure contemporaine par leur prolifération d'informations est même souhaitable et recherché par ces gens là... J'en ai connu quelques-uns comme cela à visage de Janus... Le charmant pour la galerie et le dévoué, corpus dei, (pour ne pas dire opus) à la Science ou à d'autres oeuvres plus matérialistes pour le bien des peuples. De l'utérus artificiel au cereveau artificiel ou la vie en raccourci... Voici la biographie dudit Atlan... en plus il est né le même jour que moi... !!!!!!! Enfin, tout étant relatif, l'éternité les engloutira comme tout un chacun... Dis-moi, si j'ai bien compris tu vis au milieu des marabout et des baobabs... Dans quelques mois, je m'en vais vivre en Inde... J'emigre du XXIe siècle... Mème les ventres fripons finissent par trouver les illusions illusionnistes !!!! Tu connais l'Inde ??? Amitiés
×
×
  • Créer...