Aller au contenu
forum sidasante
Invité claudej

Des "bienfaits" des trithérapies ...

Recommended Posts

Vue d'ensemble icon_confused.gif

L'Hibiscus: un protecteur cardiovasculaire

Un extrait de fleur dhibiscus, Hibiscus sabdariffa L., diminuerait loxydation du LDL cholestérol, responsable dartériosclérose et de maladies cardiovasculaires, selon une étude taïwanaise.

Lextrait dhibiscus, également utilisé comme colorant alimentaire, contient, à linstar du vin, de nombreux antioxydants tels que anthocyanes, polyphénols et flavonoïdes. Ces composés ont prouvé leur efficacité sur la prévention de loxydation du LDL cholestérol.

Hippocratus-mag.com

Le sujet est très vaste et semble se confirmer :

- Recherche 1

- Recherche 2

A bon entendeur :

Les polyphénols, par leur action antioxydante, ont été largement exploités par l'industrie du vin rouge (communication et marketing obligent) mais ces mêmes polyphénols sont aussi disponibles dans les végétaux du genre raisins noirs, hibiscus, pommes rouges, thé vert, huile d'olive, brocolis et choux de Bruxelles, etc...

Ces végétaux n'ont pas bénéficié du même nombre d'études que ceux consacrés au vin rouge pour asseoir leur réputation "santé".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

Avec du retard, je remercie toutes les personnes qui ont repndu à ma question. Je vais étudier tout cela.

Merci bien.

Ciao. sedir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

encore une preuve comme quoi les seropos sous traitements meurent plus que ceux sans......deuxieme étude du genre réalisée en 10 ans.....bien sur je vous laisse le soin de decouvrir la source !!!

JOYEUSE SAINTE SIDA !

http://www.invs.sante.fr/beh/2006/48/beh_48_2006.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aussi,

Le mode de contamaination de 20% des nouvellement contaminés est inconnu!

20% c'est quand même beaucoup pour un virus qui est sensé se transmettre

sexuellement verticalement et par transfusions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour l'avoir pris durant trois ans je sais a quel point cette merde est toxique, apres cet episode il devraient carrement le retirer definitivement ! pensant pouvoir l'absorber plus facilement je l'ai teste en poudre et honnetement je me demande comment les enfants font pour avaler ca sans s'etouffer la poudre ne se dissout pas ! et du temps ou je le prenais il a fallut attendre 2 ans avant que l'on puisse beneficier des comrpimes pellicules j'ai manque de mourrir etouffe au moins 10 fois ! mais roche devait dabord ecouler son stock; si l'enfer existe j'espere que tous ces gens grilleront a petit feu dans les pires souffrances....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi aussi j'ai pris du "viracept" durant quatre ans mais pas en poudre en cachet, a-ton le droit de demander des indemnités pour avoir pris ces "saloperies" ? combien sommes nous intoxiqués ? nous ne saurons jamais à quel degré "le viracept" nous auras fait du mal ? encore une fois bien léser!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une étude intéressante datant de 2003 où l'on est en droit de se demander si l'usage à moyen terme ou pire encore à long terme des traitements bizarrement appelés "antirétroviraux" est vraiment souhaitable ou même simplement bénéfique pour les séropositifs (contrairement à leur usage à court terme qui peut certainement se justifier dans les cas graves et urgents) :

Grade 4 events are as important as AIDS events in the era of HAART.

Reisler RB, Han C, Burman WJ, Tedaldi EM, Neaton JD.

Institute of Human Virology, University of Maryland, Baltimore, MD 21201, USA. reisler@umbi.umd.edu

OBJECTIVE: To estimate incidence and predictors of serious or life-threatening events that are not AIDS defining, AIDS events, and death among patients treated with highly active antiretroviral therapy (HAART) in the setting of 5 large multicenter randomized treatment trials conducted in the United States. METHODS: Data were analyzed from 2,947 patients enrolled from December 1996 through December 2001. All patients were to receive antiretrovirals throughout follow-up. Data collection was uniform for all main outcome measures: serious or life-threatening (grade 4) events, AIDS, and death. RESULTS: During follow-up, 675 patients experienced a grade 4 event (11.4 per 100 person-years); 332 developed an AIDS event (5.6 per 100 person-years); and 272 died (4.6 per 100 person-years). The most common grade 4 events were liver related (148 patients, 2.6 per 100 person-years). Cardiovascular events were associated with the greatest risk of death (hazard ratio = 8.64; 95% CI: 5.1 to 14.5). The first grade 4 event and the first AIDS event were associated with similar risks of death, 5.68 and 6.95, respectively.

CONCLUSIONS: Grade 4 events are as important as AIDS events in the era of HAART.[/b] To adequately evaluate the impact of HAART on morbidity, comorbidities and other key factors must be carefully assessed.

Où l'on constate que les traitements "antirétroviraux" causent deux fois plus (! 675 patients contre 332 patients sidéens, en moyenne !) de maladies (non "sida") mortelles pour les patients consommant des drogues "antirétrovirales" que de maladies (qualifiées de "sida") pour ces mêmes patients. Donc, les patients en question meurent moins du "sida" mais plus d'autres maladies non qualifiées de "sida" !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'ailleurs le nombre de morts officiels du Sida recensés en France en 2005 est inférieur à 400...il serait intéressant de connaître le nombre moyen d'années de survie de ces personnes et leur nombre médian d'années de survie depuis la découverte de leur séropositivité au VIH et surtout la cause exacte de leur disparition et notamment si celles-ci prenaient des ARV...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ci-desous, deux liens anglais résumant quelques-uns (seulement) des effets secondaires (parfois mortels) des traitements bizarrement appelés "antirétroviraux" :

http://www.aids-etc.org/pdf/aa_tab_18a.pdf

Tu remarqueras, Wallypat, que pas une fois le 3TC ne figure dans la liste.

Le TDF (ténofovir) fait preuve de néphrotoxicité.

Merci en tous cas pour ce lien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout ça, ce sont des effets secondaires qu'on retrouve chez les antibiotiques (et d'autres médicaments du même genre).

C'est pour ça que je pense que les trithérapies, ce sont des antibiotiques à faible doses. Enfin, au moins pour certains médicaments des trithérapies, pour d'autres, ce sont peut-être uniquement des corticoïdes. C'est ce qui fait que ces médicaments ont la plupart du temps les mêmes effets que les corticoïdes. En effet, faiblement dosés, ils vont simplement augmenter le taux de cortisol dans le sang. mais si on augmente les doses, ils ont les mêmes effets que les antibiotiques, des effets plus graves.

C'est parce que la dose est généralement faible que la plupart du temps, les patients sidéens ne rapportent pas ces effets secondaires de type antibiotiques. Ils ne rapportent que des effets de type corticoïdes.

Mais ces effets sont rapportés dans les notices de médicaments parce que les notices rapportent les effets secondaires les plus graves constatés.

Et par ailleurs, quelques rares fois, on a des témoignages de personnes qui ont connus ces effets secondaires. Et la raison en est que les doses étaient alors plus importantes que d'habitude. Ces témoignages seront rapportés surtout en début de traitement. Parce que si ce genre d'effets arrive, le docteur en charge du patient va d'une part souvent arrêter le traitement, et d'autre part, une fois le traitement repris, il diminuera les doses.

Et comme les doses étaient plus importantes au début des trithérapies, ce genre d'effets arrivait plus souvent. Ce qui fait que les dissidents ont bien sur tiré la sonnette d'alarme sur les nouveaux médicaments. Mais les doses ont été réduites au cours du temps. Ce qui fait que ce genre de problème est moins apparu. Et du coup, les orthodoxes du sida ont eu beau jeu de fustiger l'alarmisme des dissidents. Les gros malins.

Bref, tout est dans le dosage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...