Aller au contenu
forum sidasante
wallypat

Ne peut-on pas être porteur "sain" d'une MST ?

Recommended Posts

Je ne vois vraiment pas quoi te dire, sauf que le tableau que tu nous brosses parle de lui-même à bien des égards. Mes excuses !

Modifié par Jardinier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, je viens de regarder une définition de la probénicide sur un Wikipédia : il est noté entre autres que "Il était jadis utilisé comme adjuvant dans les pénicillinothérapies." - https://fr.wikipedia.org/wiki/Prob%C3%A9n%C3%A9cide

Donc, comme l'amoxiciline n'est pas en soi l'antibiotique dédié pour soigner la syphilis, ça peut sembler cohérent. Peut-être faut-il veiller à ce que ça ne pose pas de problème au niveau des reins.

Sur les alternatives en cas de rupture de stock du produit classique, on trouve une information synthétique et claire, qui confirme ce que tu nous a exposé, peut-être avec quelques précisions utiles, ici : http://www.infectiologie.com/site/medias/Recos/2014-traitement-syphilis.pdf

Bonne chance !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Jardinier.

Je ne vois pas la moindre amelioration. J'ai double la dose quotidienne d'amoxicilline des dimanche vu l'absence de resultat. Ca n'a meme pas empeche de nouveaux boutons d'apparaitre.

Je penche donc a nouveau pour un psiorasis en goutte. Le resultat positif a la syphilis vient certainement de ma cicatrice serologique qui devrait mettre 6 mois a negativer. 3 + en plein stade secondaire declare ca me paraissait peu, j'aurai du en avoir 5.

Le psiorasis en goutte et la syphilis secondaire sont souvent confondus parait-il et je n'ai trouve aucune informations ni photos credibles qui me permettent de les diferencier. Avoir un psiorasis en goutte pour la premiere fois de ma vie 1 mois apres etre venu a bout d'une syphilis persistante c'est vraiment une coincidence malheureuse.

J'aurai pu m'offrir les services d'un autre couteux specialiste autoproclame, mais c'est sans compter les consequences d'un faux diagnostic, je prefere etre responsable de mes propres erreurs.

Le terrain semblait propice a un psiorasis, la drogue plus une infection mal guerie, trop d'antibiotiques, le retour de la chaleur et de l'humidite, et j'ai toujours eu parfois de l'eczema, meme lorsque j'avais une vie saine.

La seule bonne nouvelle c'est que j'ai tres bien supporte le traitement, aucun effet secondaire pour l'instant, et je suis plutot en forme. Je n'ai plus rien d'autre a faire que d'attendre, et evidemment je peux mettre une croix sur le fun vu mon aspect.

Et cette histoire m'a fait prendre 3 ou 4 bonnes annees de plus en 6 mois.

Modifié par manicamp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis désolé je n'ai malheureusement plus aucun conseil à donner au vu de la complexité de ta situation. Impossible d'aller plus loin sans examen approfondi...

Comme tu le sous-entends, cela me paraîtrait quand même bien peu probable que tu développes une des rares affections qui serait indistincte d'une syphilis secondaire, alors que tu viens d'en faire une. Tout est possible bien entendu, notamment dans ta situation, mais bon...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après 2 semaines de traitement, pas le moindre changement, ça ne servait à rien de continuer, d'autant plus que je commençais à avoir de violentes diarrhées.

Le weekend dernier je suis parti en voyage de 3 jours, et ça a soudain commencé à disparaître. Mon rythme de vie a changé à ce moment, de la nourriture à profusion, je me demande comment j'ai fait pour n'avoir aucun problème digestif, de l'activité physique et sommeil de qualité, couché tôt dans une chambre bien climatisée, peut-être est-ce lié ou que c'est juste un hasard.

Retour à Hong Kong, l'amélioration a stoppé net, ce qui a disparu, sur les bras ne revient pas, mais même à peine estompé, j'ai toujours une sorte de varicelle qui recouvre le ventre et les côtes.

Alors, psiorasis ou Syphilis persistante, impossible de savoir, je tenais juste à dire où j'en étais.

Modifié par manicamp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour. Tout a disparu en quelques semaines. Mais il faudrais que je check dans 2 ou 3 mois si je suis toujours porteur de la bacterie en stade latent.

Mais un probleme s'en va, un autre prend le relais. Depuis 2 semaines je me.sens nauseux et tres fatigue. 1 semaine plus tard, mon etat empire, la peau gratte partout, j'ai une urine tres foncee et des maux d'estomac. Et la depuis deux jour, j'ai la peau jaune.

Ca ressemble beaucoup a l'hepatite b les symptomes ont l'air de correspondre. J'ai vu le docteur chinois, elle m'a dit que c'est un probleme du foie, et que c'est pas le genre de maladie qu'on attrape a Hong Kong. Je dois arreter tout ce qui est froid, the vert (j'en prenais beaucoup), fris, poulet, oeufs, fruits. Il faut que je mange des vegetaux bouillis et des haricots rouges pour renouveler le sang.

Je prend de la medecine chinoise pour 5 jours sois-disant pour "eliminer" je sais pas si ca va marcher mais au moins ca m'ouvre l'appetit.

Quelqu'un a de l'experience ou sait quelque chose sur ce virus?

Ca m'a l'air assez serieux, je suis vraiment fatigue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Cela a finalement disparu spontanément ou suite à tes derniers traitements ?

Je ne suis pas familier des hépatites, si ce n'est que l'ictère (la "jaunisse") est connue pour être assez caractéristique. Il faut absolument éviter l'alcool, le paracétamol, et modérer les graisses.

Il peut y avoir pas mal de causes, que ce soit celles dites virales, médicamenteuse (vu ce que tu as ingurgité comme antibiotiques ces derniers temps) ou comme conséquence de la syphilis en elle-même.

A noter que la cholestase, une forme d'intoxication hépatique combine ictère et prurit intense. Elle peut survenir quelques semaines après la prise d'Augmentin (Amoxicilline + Acide clavulanique), et peut-être d'autres antibiotiques. Je crois que tu avais pris de de l'Amoxicilline seule, mais à vérifier. En tout cas cela fait un candidat possible, à vérifier. La page de Wikipedia écrit qu'il s'agit d'une "urgence". Il est nécessaire de faire des examens pour en savoir davantage, car il y a de nombreuses formes différentes d'hépatites.

Sinon l'Hépatite B (si c'est elle) est endémique dans toute l'Asie du Sud-Est et a une incidence modérée à haute à Hong-Kong selon les autorités sanitaires de Hong-Kong elles-mêmes. Si les médecins là-bas pensent qu'elles n'existent pas plus que la syphilis... ça laisse songeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca a commencé à disparaître au moment où j'ai arrêté mon traitement, alors, guérison spontanée ou suite au traitement, impossible de le savoir.

J'ai pris de l'amoxicilline avec de la probénicide, et à forte doses, les symptômes de ce nouveau problème sont arrivés un mois après ce traitement, ça a commencé avec une extrême fatigue et une perte d'appétit accompagnés de démangeaisons atroces sur tout le corps. Puis sont arrivés l'urine foncée et enfin l'ictère.

Tous les symptômes arrivaient dans l'ordre de l'hépatite B sauf pour les démangeaisons qui n'ont pas l'air de faire partie des symptômes de l'infection virale.

Le docteur chinois a fait comme si elle savait exactement ce que j'avais sans être plus précise malgré mes questions, pas mieux que les autres, elle m'a néanmoins donné un régime stricte à suivre avec sa médecine chinoise, et j'ai retrouvé un peu de forme et d'appétit, fini les troubles digestifs, mais l'ictère et le prurit sont toujours présents.

Le docteur chinois est tout ce que je peux me permettre malheureusement, j'ai pas de quoi me faire des IRM ou des scans abdominaux et des tests hépatiques. Surtout pour les cas de choleastase suite à prises de médicaments que je viens de lire sur le net, les patients font des tas d'examens mais guérissent spontanément (au bout de 3 mois parfois, je sais pas si je tiendrais aussi longtemps avec des démangeaisons pareilles) http://www.journal-therapie.org/articles/therapie/abs/2004/06/th-2004-06-lettres_6/th-2004-06-lettres_6.html .

L'hépatite B me paraissait étrange car quasi tout le monde ici est vacciné contre ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, tout a disparu comme c'est venu, quelques jours après mon message, sortie avec collègues pour plongée et rafting impossible d'annuler malgré mon état, j'ai pu tout faire sans problème, j'ai continué de manger autant que j'ai pu, mais sainement. La jaunisse a disparu du jour au lendemain et les démangeaisons quelques jours plus tard. Ca ne devait pas être si grave alors... Mais impossible de dire si la médecine chinoise a aidé, ou l'exercice et la nourriture...

Je n'ai plus touché aux drogues depuis 1 mois et demi, et je serai trop occupé jusqu'en décembre pour me laisser tenter. J'essayerai de faire un test d'ici la.

En tout cas, je ne ressent aucune dépendance.

Modifié par manicamp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

J'ai bien peur que la syphilis n'est jamais partie. Depuis un mois quelques boutons sont revenus sur le tronc. Et depuis une semaine j'ai eu une sorte d'aphte derriere la levre superieur qui s'est agrandi et ressemble a present a un cratere blanc, extremement douloureux quand je mange. J'ai peur qu'il s'agisse d'une gomme syphilique, premiere manifestation du stade tertiaire. C'est marque que ca ne doit pas etre douloureux. mais mon chancre du premier stade n'etait pas sense l'etre non plus.

Voila je sais que vous m'aviez dit tout ce que vous saviez et que vous ne pouvez pas faire grand chose de plus, mais je tenais a donner de mes nouvelles.

Je sais que la penicilline devrait tout arranger mais comme vous le savez elle m'est interdite tant que je refuse un test VIH. Et il est hors de question que j'en fasse un.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour les nouvelles... si je peux me permettre, jusqu'à quand comptes-tu reculer le moment où tu vas faire le test VIH ?

Aussi critique je puisse être au sujet du test VIH, je trouverais totalement absurde de mourir, d'être défiguré ou paralysé par une maladie curable juste pour donner raison ou tort à ce foutu test.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est juste que je trouve ce chantage au test HIV pour meriter son injection totalement inadmissible. Par principe je ne peux ceder a aucun chantage. Quel est l'interet de forcer les gens a faire ce test puisque positif ou pas, ca ne change rien au remede.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...