Aller au contenu


Photo

Test ELISA ANTI-R7V d'IVAGEN


  • Veuillez vous connecter pour répondre
37 réponses à ce sujet

#1 lasimar

lasimar

    Chercheur

  • Membres
  • 71 messages
  • Gender:Male
  • Location:Paris

Posté 12 janvier 2006 - 21:48

Qui peut me renseigner sur le nouveau test elisa anticorps r7v?
Ce test pourrait prédire le risque de passer au stade sida chez un séropositif au virus hiv et permettre d'éviter la prise de traitements antirétroviraux.

#2 Cheminot

Cheminot

    Oxydants azotés

  • Modérateurs
  • 1 503 messages
  • Gender:Male
  • Location:Lorraine
  • Interests:chimie, physique, biochimie, homéopathie;
    trafic ferroviaire;
    chants et musiques baroques, romantiques, impressionistes
    potager, bricolage
    foi chrétienne

Posté 12 janvier 2006 - 23:00

http://www.aids-info...te/aas-f-03.htm

voir au bas de la page.

Vous remarquerez qu'on se pose de plus en plus la question des LTNP, des personnes qui ne tombent pas malade plus de dix ans après un test positif. Il serait intéressant de connaître leur statut médicamenteux.

#3 wallypat

wallypat

    Chercheur de quoi déjà ?

  • Modérateurs
  • 1 175 messages

Posté 14 janvier 2006 - 00:00

Au sujet du R7V.

Quand je lis l'article auquel Cheminot fait référence, je constate donc que le R7V serait un antigène. Cela pourrait donc parfaitement être une protéine du pseudo VIH. En se basant sur la théorie du stress oxydatif, ne pourrait-on pas considérer que c'est une protéine qui se multiplierait en même temps que le stress oxydatif ?

De même, les "anticorps" à ce R7V, qui empêcheraient que les séropos arrivent au stade du sida déclaré et que l'on trouverait chez les survivants à long terme ne pourraient-ils pas surgir à la suite de divers antioxydants qui sont naturellement présents chez les "survivants" à long terme, soit parce qu'ils ont par exemple arrêté les drogues récréationnelles, soit parce que ces antioxydants résultent d'une supplémentation prise par les survivants à long terme (ou les deux explications à la fois)?

N'étant pas chimiste, je ne sais pas ce que vaut ce début d'explication.

Mais de manière générale, je me demande dans quelle mesure la survenance des "anticorps anti-7RV" ne pourrait pas s'expliquer par la théorie du stress oxydatif (ou plutôt par une lutte contre le stress oxydatif par des moyens naturels : prise de certains antioxydants par exemple). Bref, le 7RV pourrait peut-être très bien renforcer davantage encore la théorie du stress oxydatif (sur lequel ces chercheurs travaillent "sans le savoir") ?!

#4 diamant bleue

diamant bleue

    poufpouf.... ça sera toi qui....

  • Membres
  • 926 messages
  • Gender:Male

Posté 14 janvier 2006 - 00:51

Bon Wallypat, je crois que c'est ce test là dont j'ai entendu parlé et que nous avons abordé ici.

Je me cite :

J'ai aussi entendu cette info : la mise au point et sur le marché d'un nouveau test destiné aux sérop+ afin de déterminer ceux qui développeront la "maladie" de ceux qui ne la développeront pas (les "survivant à long terme").
Il serait basé sur la recherche d'un gène ou d'un marqueur spécificique (pas le CCR5, jesaispasquoi 27 je crois) qui serait le signe d'une évolution de la maladie ou pas. D'après ce qu'il disait, c'est ce qui différencie les survivants des autres (sic !). Et ce test permettrait donc de déterminer s'il faut ou non donner les trithérapies et permettrait "d'éviter de donner des traitements lourds et ayant des effets secondaires pour rien"....
Vaut mieux entendre ça que d'etre sourd...
Cela ressemble à une echappatoire bien proprette pour ne plus donner de la tri systématiquement...
Les survivants à long terme non médicamentés commencent à poser des problèmes au dogme...


Donc c'était pas 27 mais R7V et je me souviens de la mention ELISA.

Du coup, j'ai fait des recherches sur internet pour voir si l'info entendu mercredi 11 janvier avait été reprise... que dalle... Le seul truc que j'ai trouvé est en anglais : http://www.clickpres...5515005cp.shtml et si je cherche avec la société IVAGEN, que dalle en français (d'ailleurs en jetant un oeil à leur site j'ai vu qu'ils étaient sur Nimes, chose qui avait été dite dans l'info que j'ai entendu). Et sur leur site on trouve une news qui date de juin 2005 sur le sujet : ELISA ANTI-R7V avec la biblio pour Cheminot.

Bref, cet info a été diffusé 3 fois dans la meme journée et depuis, pas un bruit, et rien sur le net... chuis parano ou ça sent le black out pharma ce truc...

Extrait du CP d'IVAGEN : "Ce nouveau test ELISA ANTI-R7V de suivi trimestriel des patients VIH+, réalisé en plus du dosage des CD4 et éventuellement de la charge virale, apporte au clinicien une précieuse information quant à la mise en place ou non d’une thérapie antivirale."


rrhooo la vilaine alternative... c'est sur que ça doit pas plaire à BigPharma ce genre de test...

#5 wallypat

wallypat

    Chercheur de quoi déjà ?

  • Modérateurs
  • 1 175 messages

Posté 14 janvier 2006 - 01:33

Ce test anti-R7V ressemble furieusement à un test de stress oxydatif, mais inversé par rapport au test "HIV".

Gageons que ce test va rapporter à ces fabricants bien plus que les tests HIV puisqu'ils ont vocation à être utilisés régulièrement (contrairement au test HIV puisque dans la théorie traditionnelle du virus tueur, une fois que l'on est séropo, c'est à vie; donc, inutile de refaire ce test une deuxième fois). Que n'inventent-ils pas pour se faire du blé sur le dos des séropos ..... et de la sécu !

Modifié par wallypat, 14 janvier 2006 - 02:08 .


#6 Guest_crepator4_*

Guest_crepator4_*
  • Invités

Posté 14 janvier 2006 - 02:11

Publié le 12/01 à 12:01 (site FR3)



12 01 06


Test pronostic pour les séropositifs par un laboratoire nîmois

A Nîmes, Ivagem, entreprise installée sur le parc technologique Georges Besse, a mis au point un test pronostic - non pas pour dépister le VIH - mais pour déterminer si une personne séropositive va développer la maladie du SIDA.

Ce test a été mis au point par une équipe dirigée par le Professeur Jean-Claude Chermann, co-inventeur de la découverte du virus.

Ya ça aussi :
http://www.urrmaj2c.com/activites.html

Le "depart" :
http://www.socpharmb...137-007-023.pdf

Modifié par crepator4, 14 janvier 2006 - 02:18 .


#7 wallypat

wallypat

    Chercheur de quoi déjà ?

  • Modérateurs
  • 1 175 messages

Posté 14 janvier 2006 - 02:44

J'ai lu les deux articles référencés dans le post qui précède. Je suis naturellement bien loin d'avoir tout compris (n'étant pas chimiste ou que sais-je encore), mais sauf erreur de ma part, ils ne répondent pas à la question suivante : par quel mécanisme les survivants à long terme font-ils naître ces anticorps anti-R7V ? N'ont-ils pas autre chose en commun que ces fameux anticorps (habitudes de vie, etc...) ?

Modifié par wallypat, 14 janvier 2006 - 02:45 .


#8 axelwebb

axelwebb

    Chercheur

  • Membres
  • 69 messages
  • Location:paris

Posté 14 janvier 2006 - 04:49

heu.. autrement dit, on ne cherche toujours pas la cause ...

#9 Viduité

Viduité

    Chercheur de quoi déjà ?

  • Membres
  • 844 messages

Posté 14 janvier 2006 - 04:53

Sur le site d'IVAGEN :

Cette licence portant sur la nouvelle découverte faite par le Professeur Chermann, permet à notre société Ivagen de fabriquer et de distribuer un test pour la détection d’anticorps protecteurs chez les patients VIH +.

En effet, parmi les patients VIH+, sont considérés comme non progresseurs, tous les patients qui après 10 ans n’ont pas déclaré de signes cliniques associés à l’infection par le virus et dont les tests biologiques CD4 et charge virale sont stables.

Le test ELISA ANTI-R7V d’Ivagen, met en évidence les anticorps anti-R7V protecteurs du patient, communs à toutes les souches VIH mutées ou non, traitées ou non.

Même si l’efficacité des traitements n’est pas remise en cause, l’usage des antiviraux n’est pas sans effet secondaire pour les patients.

Ce nouveau test ELISA ANTI-R7V de suivi trimestriel des patients VIH+, réalisé en plus du dosage des CD4 et éventuellement de la charge virale, apporte au clinicien une précieuse information quant à la mise en place ou non d’une thérapie antivirale.



#10 Viduité

Viduité

    Chercheur de quoi déjà ?

  • Membres
  • 844 messages

Posté 14 janvier 2006 - 04:58

sur ce lien (toujours la même société), vous pourrez aussi acheter un tas d'autres trucs :

http://www.ivagen.co...fr/allprods.php

c'est bien ... 4-ptdrasrpt.gif

#11 axelwebb

axelwebb

    Chercheur

  • Membres
  • 69 messages
  • Location:paris

Posté 14 janvier 2006 - 05:01

ouai ben la je comprends plus rien !
ça voudrait dire qu'ils ont laissé des sero+ sans traitement pendant 10ans??
ou alors j'interprete mal?

#12 Cheminot

Cheminot

    Oxydants azotés

  • Modérateurs
  • 1 503 messages
  • Gender:Male
  • Location:Lorraine
  • Interests:chimie, physique, biochimie, homéopathie;
    trafic ferroviaire;
    chants et musiques baroques, romantiques, impressionistes
    potager, bricolage
    foi chrétienne

Posté 14 janvier 2006 - 06:09

Je n'ai pas encore cliqué sur les liens donnés. Mais des études américaines montrent manifestement que les LTNP (non progresseurs) se trouvent pratiquement exclusivement chez les séropositifs n'ayant pas pris de traitement. A un peu plus tard, où j'aurai affiné tout cela.

#13 Viduité

Viduité

    Chercheur de quoi déjà ?

  • Membres
  • 844 messages

Posté 14 janvier 2006 - 12:27

Quoi que ...

Il faut dire aussi que ceux qui prennent les tris ne progressent pas beaucoup non plus ... habillés pour l'hiver comme ils sont ... Ils auraient même tendance à reculer me semble-t-il ...

Si l'ami Chermann est contraint d'aller vendre son truc à Nimes dans un truc non coté en bourse, de deux choses l'une :

- soit le truc ne vaut pas tripette ;

- soit nous sommes en présence d'altruistes ! ... enfin !

Il ne reste plus qu'à le faire rembourser pas la sécu ...

Ainsi, nous aurons quatre catégories d'individus :

- les séropos un peu rassurés qui vont pouvoir reprendre leurs galipettes sans vergogne ;

- les séropos très inquiets qui vont prendre double ration de tri ;

- les séronégas très contents de porter le gène protecteur (cela va nuire à l'industrie du préservatif) ;

- les séronégas très inquiets aussi et qui vont entrer dans les ordres ... 4-ptdrasrpt.gif

#14 diamant bleue

diamant bleue

    poufpouf.... ça sera toi qui....

  • Membres
  • 926 messages
  • Gender:Male

Posté 14 janvier 2006 - 12:49

(axelwebb @ Samedi 14 Janvier 2006, 05:06)

ouai ben la je comprends plus rien !
ça voudrait dire qu'ils ont laissé des sero+ sans traitement pendant 10ans??
ou alors j'interprete mal?


Vivi axelweb... ce communiqué de presse de Ivagen est un vrai "bonheur"... entre les effets secondaires confirmés, la connaissance de sero+ non médicamenté depuis 10 ans et la possibilité de ne pas médicamenter les sero+ sans aucun danger pour eux, c'est un condensé d'arguments "dissidents" Image IPB
Et le mieux est quand meme la déduction : des séro+ ayant le marqueur R7V ont été médicamenté... pour rien... en ont subit les conséquences... pour rien... et en sont mort... bref... pas étonnant qu'a part France 3, personne n'en ait parlé...

PS à Viduité : ben en fait, un test quelconque dont le résultat est de dire : certains séro+ ne développeront pas la maladie, pas la peine de les médicamenter (vu les effets secondaires)... c'est sur que c'est pas chez BigPharma que Chermann va trouver une oreille attentive.

#15 axelwebb

axelwebb

    Chercheur

  • Membres
  • 69 messages
  • Location:paris

Posté 14 janvier 2006 - 15:09

Chouette j’ai l’impression qu’on se rapproche du scandale si ils continuent comme ça, les procès pour empoisonnement vont fleurir !
Parce que là ils vont même pas pouvoir dire qu’ils ne savaient pas..
A mon avis on va vite étouffer les découvertes et je donne pas cher de la peau de ce chercheur si il fait pas vite marche arrière.. !
La main armée du corps médicale et des labos (Act-up) va vite intervenir pour rétablir l’ordre ! peur.gif

#16 Guest_crepator4_*

Guest_crepator4_*
  • Invités

Posté 14 janvier 2006 - 19:23

Je suis nul,j'ai pas vu le reportage Video...

http://www.sud.franc...17228873-fr.php ya un petit onglet video juste en dessous de la nouvelle...



Sinon effectivement ,sa sent le mec qui va bientot avoir a faire aux barbouzes... gueulecasse.gif


« Un test sur les risques de développer le sida fait polémique »
Le Parisien
Le Parisien s’intéresse au test Elisa anti-R7V, « censé révolutionner le traitement des personnes séropositives » et qui doit bientôt être mis sur le marché.
Le quotidien explique que ce test, élaboré par le Pr Jean-Claude Chermann et le laboratoire Ivagen, « a pour but de dire si un séropositif est progresseur ou non-progresseur. En d’autres termes, s’il a des risques de développer un sida ou pas ».
Le Parisien constate cependant que « du côté de l’Agence nationale de recherche sur le sida, on émet de grandes réserves devant cette découverte, aucun des chercheurs de l’Agence n’ayant été invité à expertiser les résultats du Pr Chermann ».
Le journal ajoute que « l’autre souci est d’ordre éthique : quelles pourraient être les conséquences d’un tel test sur le moral des patients ? ».
Le Parisien cite Jean-Claude Chermann, qui déclare qu’« il faut arrêter de se voiler la face. Tout le monde sait depuis 15 ans qu’il y a des patients progresseurs et des non-progresseurs. Il faut adapter les traitements en conséquence ».

source sante.net

Modifié par crepator4, 14 janvier 2006 - 19:31 .


#17 Nico111

Nico111

    Chercheur de lumière

  • Membres
  • 241 messages

Posté 14 janvier 2006 - 19:51

C'est bizarre car le R7V a été découvert il y a longtemps : cf publi :

Haslin C, Chermann JC. Related Articles, Links
Abstract Anti-R7V antibodies as therapeutics for HIV-infected patients in failure of HAART.
Curr Opin Biotechnol. 2002 Dec;13(6):621-4. Review.

Galea P, Le Contel C, Chermann JC. Related Articles, Links
Abstract A novel epitope R7V common to all HIV-1 isolates is recognized by neutralizing IgG found in HIV-infected patients and immunized rabbits.
Vaccine. 1999 Mar 17;17(11-12):1454-61.


C'est étonnant d'ailleurs que cette découverte ne fait qu'un article dans Vaccine, c'est une bonne revue mais ça ne casse pas des briques.

Alors que normalement le développement des médocs anti sida va très vite, là c'est plutôt long. C'est pourtant l'idéal de trouver une cible constante contre un pathogène qui permet de le toucher à tous les coups. Ils en font seulement maintenant un test diagnostic alors qu'il serait logique de foncer pour faire un traitement style vaccin contenant ce morceau de protéine à reconnaitre. Alors ? Anticorps qui sont produits pas efficaces ? Tuer la poule aux oeufs d'or (mais si ça marche la première industrie à le sortir se fera un fric dingue pour longtemps) ? etc.........

Le dernier article dessus c'est ça :

Xu X, Xing H, Gong W, Chen H, Si C, Wang Y, Chermann JC. Related Articles, Links
Abstract [Preliminary investigation on the relation between clinical progress and anti-small monomolecular peptides antibody in individual infected with HIV]
Zhonghua Shi Yan He Lin Chuang Bing Du Xue Za Zhi. 2002 Sep;16(3):286-7. Chinese.
PMID: 12665943 [PubMed - indexed for MEDLINE]

c'est donc paru dans Zhonghua Shi Yan He Lin Chuang Bing Du Xue Za Zhi !!!!!!!!!!!!!!!!!??????????????????? pige pas bien. Je ne sais pas à quoi ça correspond mais c'est pas fameux alors pas efficace le R7V ?

#18 Cheminot

Cheminot

    Oxydants azotés

  • Modérateurs
  • 1 503 messages
  • Gender:Male
  • Location:Lorraine
  • Interests:chimie, physique, biochimie, homéopathie;
    trafic ferroviaire;
    chants et musiques baroques, romantiques, impressionistes
    potager, bricolage
    foi chrétienne

Posté 14 janvier 2006 - 20:08

Terrible cette phrase du journaliste : "des porteurs du virus dont on aurait la certitude qu'ils ne développeront pas la maladie"

il y a encore un léger conditionnel, mais cette simple phrase, rendue décisive par la présence de Jean-Claude Chermann, détruit le paradigme vih -> sida.

#19 Nico111

Nico111

    Chercheur de lumière

  • Membres
  • 241 messages

Posté 14 janvier 2006 - 20:17

il y a encore un léger conditionnel, mais cette simple phrase, rendue décisive par la présence de Jean-Claude Chermann, détruit le paradigme vih -> sida.


Pourquoi ? Une infection ne donne pas 100% de mort ou absolument rien. Chacun peut répondre différement avec la plupart du temps une majorité qui répond pareil.

#20 Cheminot

Cheminot

    Oxydants azotés

  • Modérateurs
  • 1 503 messages
  • Gender:Male
  • Location:Lorraine
  • Interests:chimie, physique, biochimie, homéopathie;
    trafic ferroviaire;
    chants et musiques baroques, romantiques, impressionistes
    potager, bricolage
    foi chrétienne

Posté 14 janvier 2006 - 23:34

(Nico111 @ Samedi 14 Janvier 2006, 20:22)

il y a encore un léger conditionnel, mais cette simple phrase, rendue décisive par la présence de Jean-Claude Chermann, détruit le paradigme vih -> sida.


Pourquoi ? Une infection ne donne pas 100% de mort ou absolument rien. Chacun peut répondre différement avec la plupart du temps une majorité qui répond pareil.


???

Nico, ne vous embrouillez pas... vous savez bien que tout le monde est persuadé de mourir s'il est déclaré séropositif...d'où tous ces procès.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)