Aller au contenu
forum sidasante
rico

dissident depuis 12ans problème thrombopénie (baisse plaquettes)

Recommended Posts

Bonjour à tout le monde, je m'appelle Eric et j'ai 31ans, diagnostiqué séropositif en 2001,

j'ai pris une première thri en 2003, arret au bout de 6 mois, je décide de vivre, je vis sans thri depuis. (merci onnouscachetout, ce site m'a ouvert les yeux sur beaucoup de choses)

suite a un accident en 2009 (tombé d'un camion), je fini en réanimation, perte de conscience , hospitalisation pendant 15jours. Les medecins découvrent une thrombopénie (baisse anormale de plaquettes dans le sang), d'après eux cela est du au V.I.H surtout que je ne suis pas traité. En position de faiblesse , je reprend la thrithérapie, vai me faire remettre des plaquettes tous les mois dans le sang et puis au bout de 6 mois, j'arete tout, j'en ai marre et décide de ne plus faire de prise de sang et de vivre comme ça ..je fais des petites cure N-acétylcistéine, R-alpha lipoic, acerola régulièrement surtout avant de rentrer dans l'hiver.

Au final j'arrive bien à vivre , je sais que j'ai des problèmes au niveau des plaquettes dans le sang donc j'accepte le fait d'avoir des bleus, de mettre plus de temps à cicatriser sauf que depuis 2 mois j'ai un bleu au pied, qui ne part pas , voir grossi, je vai voir un medecin (sans donner ma carte vitale pour pas qu'il voit ma sérologie) et il me diagnostique un problème de circulation du sang, donc antibio +prise de sang pour plaquettes dans le sang. J'en profite pour aller voir ma medecin qui conait ma sérologie et elle me prend rendez vous avec un dermato qui me diagnostique Kaposi ... en plus j'ai des problèmes aux intestins (fissures au niveau de l'anus) et lorsque je regarde tout ça sur internet , le tableau c'est je suis en stade SIDA, ouf je n'ai pas encore le résultat de mes CD4 mais ça va pas tarder.. Voilà où j'en suis, j'attend d'être hospitalisé car mes plaquettes sont a 6000 et le risque hémorragiques est a 10 000.

Pourtant je me porte bien, pas de fievres, pas d'amaigrissement, au moins je vai pas mourir demain. Après ce qui est curieux c'est que je suis en période de changements au niveau de ma vie, j'ai démissionné de mon boulot y a un an pour faire une formation, j'arrive en fin d'objectifs mentaux et suis en pleine période creuse au niveau de mes projets, de ce qui m'anime au quotidien et j'ai l'impression que le fait de finir ma formation et de me retrouver face à moi même la dedans n'y est pas pour rien...Alors avec ce tableau , j'ai un peu de mal à me situer et sollicite des personnes sur des échanges, des points de vue afin que j'évolue et que je soit pret a affronter l'orthodoxie médicale lorsque je vai être hospitalisé car je pense n'avoir pas le choix vu mon taux de plaquettes...

voilà pour ma situation, après la mort ne me fait pas peur (on m'a dit y a 11ans que j'allais mourir alors je me suis préparé à ça), en fait je profite de ma vie pour faire quelques expérience mais j'essai de faire cela correctement sans me mettre en danger non plus et là je suis un peu dubitatif.. voilà pour mon histoire, bises à tout le monde Eric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Rico,

Et bienvenu sur le forum.

Déjà, à mon avis, la thrombopénie de 2009 pouvait tout à fait venir soit de produits de type opiacé pris à la suite de l'opération (ou avant ou pendant), soit de produits de type antibiotiques ou anti-inflammatoires pris à hautes doses. Donc, le diagnostic de thrombopénie avait déjà de fortes chances d'être bidon et lié uniquement à l'appartenance à un groupe à risque.

Ensuite, pour le problème de bleu au pied, on peut constater encore plus clairement le diagnostic à la tête du client. Premier médecin : diagnostic de problème de circulation du sang ; deuxième médecin : diagnostic de Kaposi. A mon avis, c'est le premier diagnostic qui est le bon (problème circulatoire). Par ailleurs, si la prise de sang pour les plaquettes à été faite après l'administration d'antibiotiques, ça n'est pas étonnant que les plaquettes soient à seulement 6000, puisque les antibiotiques peuvent provoquer une destruction des plaquettes.

Par ailleurs, je ne vois pas trop ce que l'hospitalisation pourra faire contre un niveau bas de plaquettes.

Donc, tous les diagnostic de passage au stade sida qui t'ont été faits sont fortement entachés de biais et de partis pris et sont donc bidons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Eric,

Et bienvenue sur le forum.

C'est toujours très difficile de donner des conseils avisés, en quelques mots et l'interprétation forcément personnelle que j'en fais:

- Incontestablement, par ce que tu décris, ton état est sérieux, voire très sérieux, même si tu n'as ni fièvres ni amaigrissement. D'après ce que tu nous indiques, ce n'est pas lié à une prise de médicaments (ou de substances) récentes, qui pourrait être amélioré en arrêtant d'en prendre. Cela semble être plus au fond. A ce niveau là, je pense que les compléments alimentaires qui peuvent avoir tout leur rôle au long cours en préventif n'ont plus d'efficacité quand la situation est bien dégradée, à part peut-être la N-Acétylcystéine (NAc) en dose élevée, et encore à condition qu'elle soit dans une préparation adéquate, et probablement pas toute seule. La NAc est le seul complément sur lequel on a un résultat positif scientifiquement mesuré dans le contexte sida.

- Sur la thrombopénie : il n'y a pas de doutes sur le fait que c'est souvent associé avec un résultat positif au test dit VIH. Idem bien sûr pour le Kaposi. Comme le dit Aixur, il y a d'autres causes possibles aussi, et à la fin on ne sait jamais qui de l'oeuf et de la poule (si c'est une dégradation quelconque qui génère la thrombopénie ou l'inverse). Mais à ce stade, je ne sais plus si c'est la question essentielle. L'important c'est que ton état est sérieux et qu'il parait capital de ne pas le laisser s'aggraver (la mort aura toujours le temps de venir plus tard...) Est-ce que les médecins te proposent quelque chose de spécifique pour la thrombopénie et le Kaposi, ou juste les antirétroviraux ?

- Et on en vient toujours à l'alternative : antitrétroviraux ou pas ? Vu ton état, vu les expériences négatives d'un certain nombre de dissidents qui refusaient d'en prendre (dont certains sont bel et bien morts), vu les expériences positives d'un certain nombre d'autres dont la santé s'est parfois rapidement et notablement rétablie (mais c'est pas systématique), j'aurais tendance à les conseiller vu ton état et vu que ces affections (thrombo+Kaposi) sont typiquement associés au contexte sida. D'autant plus que Cheminot a montré comment certains antirétroviraux peuvent avoir un effet bénéfique même d'un point de vue dissident, même si le fameux virus fantôme n'existe pas, par des propriétés antioxydantes spécifiques. Après, il est évident que comme disait Brume c'est pas des oeufs en chocolat, il peut y avoir comme chacun sait des effets indésirables forts, allergiques ou autres. Mais c'est aussi une chose d'en prendre dans un état dégradé comme tu te trouves aujourd'hui, et autre chose que de le prendre à forte dose au long cours... Les ARV les plus nocifs sont de moins en moins prescrits, mais comme on en a déjà parlé souvent ici, il sont loin d'être tous équivalents. Si jamais tu décides d'en prendre on peut en recauser ici.

Bon courage et donne nous de tes nouvelles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jibrail, Rico,

- une chose est certaine, c'est que les notices de la plupart des anitibiotiques font état de la possibilité de modification des rapports globules blancs/rouges chez les patients sous traitement et post-traitement pendant un certain temps,

- pour l'Acérola, attention, sur Google en français on tombe sur des sites de vente de médecines naturelles et bio qui nient systématiquement les effets indésirables d'Acérola. Sur Google en anglais, on tombe sur des liens vers des infos très différentes : http://www.google.co...condary effects

Jibrail a peut-être raison de dire que l'incidence de ces suppléments vitaminiques naturels est minime face à certaines situations patho-physiologiques, mais en plus ils peuvent aussi empirer la situation, via des dosages non standardisés et hasardeux, des intéractions entre eux et avec les drogues de la médecine allopathique, etc. On a eu plusieurs cas ici, comme avec cette maman qui avait confié son nouveau-né à un homéopathe qui en plus l'a lâchée au moment des vacances, comme avec les problèmes des extraits de pépins de pamplemousse et autres qui, Aixur l'a montré clairement, n'ont pas dû aider beaucoup non plus pour la compagne de Jermann, etc.

Rico,

A mes nuances près, je crois que si tu fais la synthèse raisonnée de ce que te disent Aixur et Jibrail ci-dessus, tu as l'essentiel de ce qu'on peut te dire de constructif sur ce forum. Cela me semble clair par exemple que c'est un mèdecn au courant de ta sérologie qui t'a orienté vers le dermato qui a diagnostiqué le kaposi. Donc, à relativiser. Ne panique pas !

Courage et amitiés.

Modifié par Jardinier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Sur la thrombopénie : il n'y a pas de doutes sur le fait que c'est souvent associé avec un résultat positif au test dit VIH. Idem bien sûr pour le Kaposi. Comme le dit Aixur, il y a d'autres causes possibles aussi, et à la fin on ne sait jamais qui de l'oeuf et de la poule (si c'est une dégradation quelconque qui génère la thrombopénie ou l'inverse). Mais à ce stade, je ne sais plus si c'est la question essentielle.

Bien sur que c'est essentiel. Si la thrombopénie vient d'une prise d'antibiotique, ça veut dire que ça n'a rien à voir avec le sida. Idem pour le bleu. Si ça vient d'un caillot sanguin, là encore, rien à voir avec le sida.

Donc, le diagnostic de départ est crucial. S'il est faux, comme je le pense, alors, rico n'a que des problèmes bénins. Mais ceux-ci sont considérés comme graves par les médecins à cause de son statut sérologique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour Rico,

2 pistes en dehors évidemment de tout arrêt de substances immunodéprimantes = oxydantes

concernant les saignements spontanés et des syndromes de type kaposi, je te conseil de prendre de la vitamine C acide ascorbique L ( +) à des doses bcp plus importantes; l' acerola est cher et même si il est naturel , à forte dose, il apporte trop de potassium et reste peu efficace. si tu veux une adresse pour de la vitamine C de qualité : (en MP , sachant que je n' ai aucun interet dans l' histoire...)

pour apporter les flavonoides, gingko biloba est plus rationnel en étant associé à la vitamine C de synthèse( je prends 5 grs de vit C par jour, sans problèmes !!!)

La vitamine K est censée règler les problèmes de saignement théoriquement mais la vit C est très efficace à forte dose ....

2°, tu as certainement un problème energétique pour ce qui est touche à la fonction digestive ( XUE (sang) qui attrait à méridien rate ou Estomac //rien à voir avec les organes correspondants)

Pour d' eventuelles adresses en fonction de ta région, MP également

Modifié par acu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, comme Jardinier, je pense qu'il faut se méfier de l'Acérola (et de la vitamine C en général). Ça n'est peut-être pas si bon que ça. Ce truc me semble surtout extrêmement acide. Et introduire un acide dans le corps, ça ne me semble pas super bon.

C'est d'ailleurs pour ça que c'est un antioxydant (et les fruits en général). L'acide de la vitamine C s'associe avec l'oxygène pour former de l'eau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci à tout le monde pour vos réponses , je n'y croyais plus.donc voilà pour la suite, j'ai fait une semaine à l'hosto pour me faire remonter mes plaquettes: donc 2 transfusion d'immunoglobuline , plaquettes remontées a 26 000, je sors, je fais une prise de sang au bout de 5 jours et hop, ils n'arrivent même plus à compter mes plaquettes dans le sang ... donc je repars me faire metre des plaquettes mais je sors le soir, j'attend lundi prochain pour le nouveau résultat. pour les plaquettes , en 2009, ils s'en sont redus compte avant que je prenne n'importe quelle traitement, donc ce n'est pas lié à cela.

pour le vih, j'ai eu mes résultat, CD4 a 65 et charge virale a 33000 (alors que j'étais a 900 000 y a 3ans ....). Sinon a l'hopital j'ai rencontré une infirmière, je lui ai montré mon pied, elle me dit aussi que c'est un coup et un bleu mal soigné par contre sur l'autre doigt de pied est apparue une tache qui pour elle est kaposi. Cela fait 20ans qu'elle travaille dans le service et elle me dit qu'avec la thrithérapie elle voit de moins en moins de patient qui ont les memes symptomes que moi, je fais parti des rares qu'elle voit de nos jours.

a l'heure actuelle j'ai comme traitement 60mg de cortisone, bactrim 80mg, en parallèle je prend granions de cuivre, oligosol (cuivre or argent),huile essentiel de charme pour ma thrombopénie mais ça fait rien . pour la Nac , j'en prend en complément de R-alphalipoic , et acerola 1000mg, je prend 3 comprimés de chaque .

il y a 3ans j'avais réussi a faire remonter mes CD4 par ce moyen là mais la je trouve que c'est bien bas tout ça. Au final je pense que je vais accepter la thrithérapie (au moins j'ai tenu plus de 11ans sang) mais quels médocs choisirs?

quand a ce qui concerne ma tete, je pense sérieusement a me dire qu'il faut que je vois quelqu'un car justement je ne sais plus ou donner de la tete...

j'ai fait la rencontre d'une dame aussi à l'hopital qui m'a parlé de l'argent colloidal et qui en fabrique vous en pensez quoi?

Acu je suis intéréssé par tes liens en MP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
j'ai fait la rencontre d'une dame aussi à l'hopital qui m'a parlé de l'argent colloidal et qui en fabrique vous en pensez quoi?

Merci Rico pour tes nouvelles. J'ai eu le temps de faire quelques recherches et j'espère ne pas trop te noyer dans les différentes infos ci-dessous...

Concernant l'argent colloïdal, après quelques recherches sur le net, j'aurai tendance à le déconseiller formellement pour les personnes concernées par la problématique "sida". D'après ses promoteurs, l'argent colloïdal fonctionnerai comme un antibiotique "naturel" puissant contre les micro-organismes, en particulier in vitro. Ils affirment que ce serait "sans danger" et "sans effet secondaire" pour le corps humain... Mais quand on regarde son fonctionnement, ce n'est pas du tout le cas.

L'argent colloidal aurait 3 modes d'actions dont le premier serait l'oxydation catalytique.

Catalytic Oxidation

Silver, in its atomic state, has the capacity to absorb oxygen and act as a catalyst to bring about oxidation. Atomic (nascent) oxygen absorbed onto the surface of silver ions in solution will readily react with the sulfhydryl (-S-H) groups surrounding the surface of bacteria or viruses to remove the hydrogen atoms (as water), causing the sulfur atoms to form an R-S-S-R bond; blocking respiration and causing the bacteria to expire. Employing a simple catalytic reduction/oxidation reaction, colloidal silver will react with any negative charge presented by the organism's transport or membrane proteins and deactivate them.

Si je résume le lien, l'argent colloidal favorise l'oxydation des groupes sulphydriles (-S-H) ce qui favoriserait l'arrêt de la respiration cellulaire et la mort de la bactérie. Mais l'ennui, c'est que ce mécanisme n'est pas spécifique aux bactéries : le gluthation, qui constitue le principal antioxydant produit par le corps est aussi un groupe sulphydril (-S-H), et dont les études montrent qu'il est en quantité insuffisante chez les "séropositifs" et les personnes qui sont victimes des "maladies opportunistes" liées au sida. L'argent colloidal vient tout bonnement oxyder le glutathion, et donc diminuer encore la réserve de gluthation : il n'y a donc rien de plus toxique pour ceux qui en manquent déjà !

A très court terme, il est possible que l'argent colloidal, par son pouvoir oxydant, viennent suppléer un système immunitaire en difficulté pour éliminer bactéries et autres pathogènes. En effet, lorsqu'il y a survenue de maladies opportunistes, on constate que les cellules du système immunitaire (macrophages notamment) produisent en général moins de NO (monoxyde d'azote) oxydant pour éliminer les pathogènes. Mais comme les difficultés du système immunitaire sont aussi corrélées à la baisse de la réserve de gluthation, les faire baisser par la prise d'argent colloïdal va rapidement venir aggraver la situation !

Par ailleurs, comme l'indique cette étude de chercheurs berlinois, on retrouve (sans surprise) la dépletion de glutathion (GSH) et l'élévation du stress oxydatif dans les cas de thrombopénies immunes :

The intracellular platelet antioxidant capacity (AOC) (...) of ITP patients in the active phase was drastically reduced. (...) leading to a decreased bioavailability of GSH and increased oxidative stress.

These results suggest that oxidative stress is implicated in active ITP and may play a crucial role in its pathophysiology.

Je passe plus vite sur les deux autres moyens d'action censés être efficace : la réaction avec la membrane bactérienne et la liaison avec l'ADN bactérien, qui sont je pense intimement liés à ses propriétés oxydantes, et je serai surpris que l'argent colloidal n'agisse pas de même avec les mitochondries des celulles humaines, lesquelles sont aussi sous tension en cas déplétion du gluthation. Par ailleurs l'argent, à la différence d'autres minéraux (Fer, Cuivre, Zinc, Sélénium...) n'est pas essentiel à l'organisme et je ne suis pas persuadé qu'il sache bien le gérer...

A l'inverse, la NAC est un précurseur du gluthation et permet de le faire remonter. Je pense que l'acide alpha-lipoïque est également bénéfique; ses propriétés antioxydantes sont largement reconnues dans nombre d'études scientifiques. Sur les minéraux, en dehors du cuivre (mais qui doit aussi être oxydant), je suis très réservé sur l'or et encore une fois sur l'argent qui tous deux ne sont pas des minéraux habituellement gérés par l'organisme. Par rapport à l'Acerola, je rejoins les critiques formulées plus haut, d'autant plus que la vitamine C à haute dos est oxydante vis-à-vis du gluthation... et donc peut contribuer à en réduire les réserves (je publierai un lien détaillé prochainement).

Donc en résumé, pour les "suppléments", j'aurai tendance à ne conserver que la NAc, l'acide alpha-lipoïque, et pour le reste je m'abstiendrai en attente d'un avis médical autorisé - mais je sais qu'on en trouve pas à tous les coins de rue.

Enfin concernant les médicaments que l'on t'a prescrit... c'est encore plus compliqué... Les dissidents n'ont eu de cesse de critiquer le Bactrim, en particulier sa prise en préventif au long cours tel qu'il est prescrit aux séropositifs avec un faible niveau de CD4. En effet, non seulement le Bactrim est un puissant oxydant, mais en plus dans ton cas cela frôle la schizophrénie car la thrombopénie est bien connue comme un effet secondaire du Bactrim ! En effet, sa toxicité sur les cellules de la moelle osseuses où sont produites les cellules sanguines (dont les plaquettes et les cellules du système immunitaire) est très documentée. Il faudrait à mon sens que ton médecin s'explique là-dessus.

Manifestations sanguines:

Possibilité de modifi cations du bilan sanguin (thrombopénie, leuco-neutropénie, agranulocytose, aplasie médullaire, anémie hémolytique, anémie mégaloblastique, cytopénie) pouvant se traduire par des saignements de nez ou des gencives, une fièvre inexpliquée, une pâleur ou une fatigue intense. Contactez alors rapidement votre médecin.

Enfin concernant les ARV... à voir ceux que l'on te proposera... l'AZT, la Névirapine, la Didanosine, la Stavudine, l'Indinavir, le Saquinavir ne sont presque plus prescrits mais au cas où sont absolument à éviter; le tenofovir et l'efavirenz, très prescrits en revanche, sont plutôt douteux du point de vue des effets secondaires. On te proposera à coup sûr lamivudine ou entricitabine dans le cocktail, qui selon Cheminot ont le profil le plus favorable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci Gibrail pour toute ces infos, donc je me renseigne sur le bactrim , apres si je l'arete une semaine avant de prendre la thritérapie, je ne vais pas en mourir je pense, j'essai de voir comment je peux faire, de plus mon echymose au pied+kaposi ne s'arrange pas.. merci pour les infos aussi sur la thri . Pour la NAC et alpha lipoic, quelle quantité par jour est gérable? ça fait plaisir d'avoir des avis de personnes car c'est pas evident d'en avoir dans le milieu médical, a plus tard Eric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une question, vu que le bactrim est utilisé juste en cas de maladie pulmonaires, diarrhées ... pourquoi me l'a t'on prescrit? car si je continue comme ça , je suis pret à me faire transfusé toutes les semaines, quelle est la priorité? mes plaquettes qui stagnent a 5000 ou prévenir une maladir opportuniste ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
une question, vu que le bactrim est utilisé juste en cas de maladie pulmonaires, diarrhées ... pourquoi me l'a t'on prescrit? car si je continue comme ça , je suis pret à me faire transfusé toutes les semaines, quelle est la priorité? mes plaquettes qui stagnent a 5000 ou prévenir une maladir opportuniste ?

C'est exactement la question qu'il faut poser à ton médecin ! A ma connaissance, le Bactrim n'est pas indiqué dans le traitement du Kaposi, c'est d'abord pour la prévention des infections fongiques type pneumocystoses. Je ne suis pas spécialiste mais cela me semble en tout cas très contradictoire avec ta thrombopénie, notamment si tu n'as pas d'infections fongiques.

Concernant la NAC, il y a un consensus pour dire que les effets secondaires sont particulièrement limités, et que la limite de surdosage a du mal à être précisément définie. Néanmoins, comme pour tout produit, il vaut mieux rester raisonnable.

Dans la principale étude (Herzenberg) parue dans un contexte "sida", la dose était de 3,2 à 8g par jour pendant 8 semaines, avec des comprimés effervescents. Ce sont des quantités très importantes par rapport aux quantités habituellement disponibles dans les préparations (0,6g maximum le plus souvent). Le principe des comprimés effervescents est sans doute le meilleur pour conserver le potentiel de la NAC, qui en toute logique s'oxyde si on la laisse à l'air...(et sans doute idem lorsqu'elle figure dans des multivitamines avec des métaux).

Dans cette étude brésilienne, la dose n'était plus que de 1g par jour. Il faudrait pouvoir avoir un suivi médical pour déterminer correctement les doses, mais c'est compliqué...

Le médecin dissident Felix de Fries recommande lui 3 à 8g par jour...

En tout état de cause, au moins 2 à 3 g pendant un à deux mois, vu ton état, ne devrait ni être superflu ni dangereux. Certains recommandent de la prendre à jeun mais je ne saurai pas détailler. D'ici un ou deux mois, tu auras le temps de voir où tu en es...

Concernant l'acide alpha-lipoïque, je n'ai pas de références précises. Les études que j'ai pu voir ont souvent lieu sur l'animal ou dans des tubes à essai... Les indications donne au maximum 600 mg par jour, de préférence en plusieurs fois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jibrail, j'achete ma NAC par internet, ou puis-je la trouver en effervescent? avant de reprendre la tri je ai essayer de me refaire faire une prise de sang pour voir si mes CD4 ont un peu remonté avec la prise augmenté de NAC (j'avais déjà pu le constater en 2009, j'avais fait le test et mes CD4 étaient remotés), j'ai décidé d'arêter le bactrim , en fait j'ai vu un protocole où il est administré en prévention d'une maladie opportuniste et dès que les cd4 sont en dessous de 200, histoire de prévenir. Par contre, trouve tu normal que ma charge virale ne soit qu'a 33 000 alors qu'elle est monté jusque 1million il y a 3ans, je ne comprend pas tout dans ces chiffres, c'est un peu emmerdant car y a pas vraiment de logique et pourtant toute l'analyse scientifique est basée sur cela....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En France la N-AcétylCystéine est disponible en pharmacie sous diverses préparations génériques, mais essentiellement pour deux indications : la fluidification des sécrétions bronchiques et comme antidote au surdosage au paracétamol. Pour cette raison, elle n'est disponible qu'en 200mg, sous deux formes, effervescent ou en poudre en sachet. Je ne saurai dire si l'une des deux formes et meilleure que l'autre, mais comme souligné plus haut, ça laisse supposer que les autres formes (comprimé simple ou gélule) ainsi que les formes combinées laissent peut-être à désirer (voir ce message).

En allant voir sur certains sites de vente par correspondance, belges notamment (par une rapide recherche sur Google), il est possible de trouver des comprimés effervescents avec des doses plus adaptées (600 mg), y compris des génériques venant des grands labos, et ce pour un prix qui reste relativement modique. A voir après ici où là, chez les spécialistes en compléments alimentaires, qui ont cependant tous des produits un peu différents.

Concernant la charge virale, de nombreuses études montrent que le corrélation entre la charge virale, le nombre de CD4 et l'état de santé réel souffre pas mal d'exceptions, même s'il est toujours confortable d'avoir un niveau de charge virale plus faible - c'est vrai comme pour de très nombreux indicateurs médicaux (la pression artérielle par exemple) qu'il faut toujours interpréter avec tout un ensemble d'indicateurs pour tenir compte de la spécifité et du terrain de chacun. Evidemment, dans le cas du sida, les médecins orthodoxes ont souvent tendance à réduire à outrance à ces deux seuls indicateurs "virologiques" (CV et CD4) qui ont leur intérêt et leurs limites... D'ailleurs, il ne faut pas croire que la différence entre 33.000 et 1.000.000 est si importante que les chiffres le supposent. En effet, la charge virale est mesurée sur une échelle logarithmique, et 33.000 correspond en fait à 4,52 (log) et 1.000.000 à 6 (log) - l'orthodoxie préfère cependant les chiffres effrayants aux chiffres réels...

Dans ton cas, je ne sais pas si c'est "rassurant" d'avoir une charge virale plus faible compte tenu de ta thrombopénie et du Kaposi, je suis bien incapable de le dire, il faut le prendre au mieux comme un indicateur parmi d'autres, l'important me paraît surtout de traiter tes affections opportunistes et je te souhaite qu'elles puissent s'améliorer au plus vite.

Modifié par Jibrail

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour ces infos, bon jsuis en pleine recherche de thri la moins nocive possible alors j'ai retenu:

lamivudine donc epivir ou 3TC

emtricitabine ou FTC

lopinavir , je trouve pas le nom commercial, comment je peux réussir a trouver un coktail gagnant avec ces 3 produits, sous quels médicaments?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Normalement, le médecin est censé déterminer les éventuelles "résistances" de ton supposé VIH avant de te prescrire une combinaison en fonction... je ne sais pas quelle latitude tu auras...

Dans tous les cas, toutes les combinaisons intègrent soit la lamivudine, soit l'emtricitabine dont le mode d'action est identique. D'après Cheminot, c'est d'ailleurs bien pour ça que les combinaisons ont une efficacité.

Le Lopinavir n'est disponible commercialement qu'en association avec le Ritonavir (nom commercial Kaletra).

Les combinaisons préférentielles (selon les recommandations officielles) incluent soit Tenofovir+FTC + une autre molécule (Efavirenz ou Lopinavir/Atazanavir/Darunavir + Ritonavir dans ces trois derniers cas), soit Abacavir+3TC+ Atazanavir ou Lopinavir + Ritonavir. A noter que l'Abacavir n'est prescrit désormais que si un test d'hypersensibilité à cette molécule a été fait auparavant, donc si tu y es hypersensible, il est probable qu'on te propose d'emblée une association à base de Tenofovir+FTC... Cependant les recommandations sont déjà anciennes (2010) et il est possible que ton médecin les réactualise de lui-même. Je n'ai pas trop de retour sur l'Atazanavir (nom commercial Reyataz), qui est une molécule beaucoup plus récente que toutes les autres déjà mentionnées (à l'exception du Darunavir).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu es medecin? c'est incroyable d'avoir quelqu'un qui soit aussi efficace et rapide dans ces réponse. J'ai réussi a avoir par mail l'infectiologue qui m'avait suivie en 2004, elle se souvenait de moi , elle commence a avoir 20 ans de recul sur la "maladie" et m'indique que ma thrombopénie associée au V.I.H est très courante et qu'en général cela disparait ou diminue avec la trithérapie. Vu tout ce que j'ai lu sur le bactrim, j'ai areté. Pour mes échymoses ou kaposi au pied, un truc me chiffonne, j'ai eu le pied enflé longtemps et j'ai comme une douleur dans toute la jambe, j'essai de voir s'il y a pas une flébite derrière cela (vu que j'ai eu un bleu pendant plusieurs mois au pied) mais je sais pas si cela est possible avec justement un problème de thrombopénie. affaire à suivre, en tout cas merci des réponses , c'est pas evident d'avoir un dialogue avec les medecins très occupés...pour les résistances, j'avais fait un genotypage de resistance en 2009, j'ai aucune résistance , en même temps j'ai jamais vraiment été traité. ténofir ça pas l'air d'être une mollécule super cool. merci à bientôt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tu es medecin? c'est incroyable d'avoir quelqu'un qui soit aussi efficace et rapide dans ces réponse.

Merci. Non je ne suis pas médecin, je ne suis pas biologiste, et c'est ma limite, j'essaye juste de croiser du vécu avec tout ce que je peux lire ici et là, et essayer de le synthétiser en quelque chose qui ait du sens. Concernant une possible phlébite, cela semble effectivement contradictoire avec ton niveau de plaquettes très bas (ce qui voudrait dire qu'un caillot se serait formé sans agrégation de plaquettes ?), mais je suis loin d'être un spécialiste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu es séropositif aussi?comment se fait-il que tu arrives a autant synthétiser toutes les données ici?en tout cas merci car toutes les infos que tu m'a filé mon permis d'être efficace face au medecin concernant le bactrim et les médicaments mais bon j'ai pas eu le choix sur la thri sachant qu'il m'a fait reprendre pour démarrer ce que je prenais y a 3ans sachant que cela fonctionnait, je me renseignerai mieux pour faire modifier mon traitement si besoin plus tard. J'ai eu droit à 3 medecins différents la semaine dernière: dermato pour le pied, hémato pour mon sang et infectiologue pou le VIH, j'en profite pour poser pleins de questions à ces différentes personnes, j'ai repis contact aussi avec une infectiologue qui m'avait suivi en 2004 qui m'a répondu par mail tès rapidement, donc cela veut dire qu'on peut quand même avoir des contacts avec cetains medecins mais c'est pas facile. Au final pour mon problème sanguin, les plaquettes qu'ils me mettent une journée sont toutes disparues le lendemain, donc l'idée est de voir si la thrithérapie va avoir un effet sur ce problème là , sinon ils savent pas trop quoi faire, normalement ils devaient même pas me laisser sortir avec moins de 5000 plaquettes dans le sang mais voyant que je vais bien.... j'ai pas encore réussi a trouver de traitement alternatif qui puisse me permettre de faire remonter mes plaquettes mais entre ça , la thri + antioxydants, je vais finir en cachet ambulatoire, va falloir que je trouve aute chose, enfin c'est comme ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...