Aller au contenu
forum sidasante

Recommended Posts

Bonjour a tout le monde...Un seropositif comme moi (sans femme et sans entants) pourrait-il

avoir des enfants et vivre en parfaite harmonie avec femme seroconcordante ou discordante ?

Quelqu'un peut-il me donner des infos ?

Pour tout avouer,depuis que l'on m'a diagnostique positif au vih je n'ai plus eu le courage de sortir avec fille par peur qu'elle ne sache mon statut et d'etre surtout rejete;alors qu'une femme et des enfants font partie de mes souhaits....

icon_confus.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben, il faut que tu redeviennes négatif. Le problème sera alors réglé.

Et c'est parfaitement possible. La situation normale d'une personne est de réagir négatif. La réaction positive au test survient seulement dans une situation anormale (maladie, prise d'antibiotiques, vaccin, et même simple rhume, etc...). Et les situations anormales sont quand mêmes rares. Et en général, ça ne dure pas très longtemps. Donc, quelqu'un qui a réagit positif une fois n'est pas condamné à réagir positif jusqu'à la fin de sa vie. En général, il va réagir négatif plusieurs fois s'il fait le test suffisamment souvent.

Si tu ne prends pas de médicaments (même pas de médicaments "naturels"), que tu n'as pas de maladie actuellement, et que tu n'en as pas eu récemment, tu peux réagir négatif dès le prochain test.

Je pense tout de même qu'il vaut mieux se faire tester à l'étranger. On ne sait jamais, vu que les médecins français ont accès au dossier médical, ils sauront que tu es positif. Et donc, peut-être que ça peut orienter leur résultat. Peut-être pas, mais on ne sait jamais. Il vaut mieux mettre toutes les chances de son coté. Bien sur, à l'étranger il ne faut pas dire que tu es positif, mais présenter ta demande comme un simple test de routine.

Et si tu le fais en France, fais le dans une autre région que celle ou tu as fait le test la première fois. Là, aussi, on ne sait jamais, peut-être que la façon dont est réalisé le test dans le laboratoire qui a analysé ton sang la première fois le fait réagir plus facilement dans ton cas. D'où l'intérêt de le faire dans une autre région, qui fera appel à un autre labo pour réaliser le test.

En tout cas, si tu fais des tests sanguins genre charge virale et cd4, demande à chaque fois qu'un test VIH soit refait.

Quand tu auras un test négatif, tu ne seras plus considéré comme séropositif, puisque dans l'esprit des médecins, autant un test faussement positif est possible, autant un test faussement négatif est impossible. Donc, avec un test négatif, fini la prison de la séropositivité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il serait intéressant pour toi de connaître le résultat de ton test IgM (c'est celui-ci qui corrobore ou non la séropositivité). Ce résultat est-il proche de 1 (un peu au-dessus), ou carrément très élevé (5, voire 15). Plus ce résultat est élevé, plus tes chances de redevenir négatif sont faibles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca, ça pourrait éventuellement être vrai, Cheminot, si une personne réagissait positif en n'étant pas malade et en n'ayant pris aucun médicament ou vaccination. Ca n'est quasiment jamais le cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour a tout le monde...Un seropositif comme moi (sans femme et sans entants) pourrait-il

avoir des enfants et vivre en parfaite harmonie avec femme seroconcordante ou discordante ?

Quelqu'un peut-il me donner des infos ?

Pour tout avouer,depuis que l'on m'a diagnostique positif au vih je n'ai plus eu le courage de sortir avec fille par peur qu'elle ne sache mon statut et d'etre surtout rejete;alors qu'une femme et des enfants font partie de mes souhaits....

icon_confus.gif

Bonsoir Taboua,

Je veux juste t'apporter mon témoignage, si cela peut t'aider...

Pour ma part, je suis séropositive depuis presque 21 ans, je suis mariée avec une personne sérodiscordante et j'ai une merveilleuse petite fille de 13ans 1/2 (séronégative).

Donc tout est possible, c'est juste un peu plus compliqué, mais on y arrive.

Bon courage à toi.

Colombe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca, ça pourrait éventuellement être vrai, Cheminot, si une personne réagissait positif en n'étant pas malade et en n'ayant pris aucun médicament ou vaccination. Ca n'est quasiment jamais le cas.

Ce n'est strictement jamais le cas. La hausse des IGM est signe que l'on se rapproche du "côté obscur". Mais il semble bien qu'à cause de la conception infectieuse du sida, on n'aie jamais pensé à rechercher le point de non retour. Celui-ci doit d'ailleurs dépendre aussi de la personne elle-même : certains ont une constitution qui leur permettra de revenir à des taux inférieurs à un malgré des circonstances qui les ont menés à des taux élevés, d'autre tomberont irréversiblement malades avec des taux un peu supérieurs à un. Mais cela, personne ne l'étudie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci a tous pour vos contributions et encouragements...Cela me va droit au coeur....

Je prends ATRIPLA contre mon VIH...En ce qui concerne ma sante general c'est des maux de tete lorsque je tavaille beaucoup avec peu de sommeil mais ca passe vite sans prise de comprimes et ma charge virale est indetectable....

Mais je ne sais meme pas ce TEST IGM veut dire....

Vous m'excuserez mais c'est la pure verite :je suis vraiment sous informe...

Mes respects a tous.....

Cordialement TABOUA 1-calin.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il serait intéressant pour toi de connaître le résultat de ton test IgM (c'est celui-ci qui corrobore ou non la séropositivité). Ce résultat est-il proche de 1 (un peu au-dessus), ou carrément très élevé (5, voire 15). Plus ce résultat est élevé, plus tes chances de redevenir négatif sont faibles.

Cette question m'intéresse beaucoup car en faisant récemment mon test de cholestérol, j'ai demandé à mon médecin généraliste de faire les tests IgG, IgA et IgM. Malheureusement, avec les chiffres que j'ai, cela n'a rien à voir avec 1, 5 ou 15. Donc pour moi, c'est difficile de savoir si c'est beaucoup ou non.

En tout cas, mes résultats sont les suivants (j'ai indiqué ensuite entre parenthèses les valeurs "normales" de référence mentionnées sur la feuille de résultat) :

IgA : 303 (les valeurs "normales" de référence seraient 87-359 mg/dl)

IgM : 205 (les valeurs "normales" de référence seraient 49-216 mg/dl)

IgG : 2767 (les valeurs "normales" de référence seraient 710-1405 mg/dl)

Donc, mes résultats sont "anormaux" uniquement pour ce qui concerne les IgG. Mais ne connaissant pas le sujet, je ne sais pas si 2767 est vraiment un peu élevé, fort élevé ou même démesurément élevé (c'est en tout cas presque le double de la valeur maximale "normale"). Force m'est de constater que ce nombre a augmenté vu qu'il y a un an, j'étais à 2476. Certes, tout va bien pour le reste mais je m'étonne (un peu) que ce nombre d'anticorps ait pu augmenter et n'ai au contraire pas (un peu) descendu. Et cela m'inquiète un peu quelque part car généralement, plus on avance dans le sida, plus le nombre d'anticorps augmente !

En revanche, mon test CRP (test inflammatoire) est très satisfaisant puisqu'il est inférieur à 0,2 mg/dl (valeur normale : <1 mg/dl).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excuse-moi, Wallypat. Ce sont les IgG qui sont les anticorps à la P24, pas les IgM. Je m'en excuse auprès de tous ici

http://gateway.nlm.nih.gov/MeetingAbstract...=102211340.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par rapport à ce post de aixur :

Je pense tout de même qu'il vaut mieux se faire tester à l'étranger. On ne sait jamais, vu que les médecins français ont accès au dossier médical, ils sauront que tu es positif. Et donc, peut-être que ça peut orienter leur résultat.

Pour contourner cette histoire de "fichage", ça pourrait être intéressant de se tester soi-même, comme le rappelait quelqu'un aujourd'hui sur le forum dissident néerlandais. Ca coule de source, sauf que je n'y avais jamais pensé. Il y en a sans doute en France, mais il y en a en tout cas ici pour 15 £, soit 20 ou 25 euro.

Je pense d'ailleurs que c'est seulement intéressant pour ceux qui n'ont pas pris des médocs, car une fois la tri commencée, je m'imagine que les résultats ne veulent plus rien dire (je n'en sais rien d'ailleurs, mais c'est ce qui me semblerait logique). Et quoi qu'on pense du hiv/marqueur ou autre, ça peut être un moyen pour contourner la gestion officielle des tests et leur résultats.

Quelqu'un d'autre sur ce même forum raconte d'ailleurs qu'un ami voulait (sur conseil de son généraliste en plus!!) un "second opinion" après un test dans des circonstances quelque peu douteuses. Pas de problème, sauf que à sa surprise on ne lui faisait pas une nouvelle prise de sang. Dans la discussion qui suivit, on lui disait que quelqu'un qui à testé positif aux Pays-Bas ne sera jamais retesté. On lui raconta le blabla habituel "vous avez une maladie grave" etc. Et voilà la "second opinion" avec laquelle il pouvait rentrer chez lui.

Toujours dixit ce même forum : Les internes ont entretemps adopté la règle d'or suivante:

1. Un hivtest négatif peut être un faux-négatif, mais démontre le statut temporaire de la personne.

2. Un hivtest positif est définitif, à vie. Si des tests ultérieurs sont négatifs, ça ne prouve qu'à quel point le virus est malin à se cacher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh oui, c'est pas bête du tout ça. Avec un test à faire chez soi, pas de problème de fichage.

Et pour ceux qui ont commencé à prendre des médocs, ça reste parfaitement valable. Il n'y a que si le taux de cd4 s'effondre à 0 que les médecins considèrent que ça n'est plus valable parce qu'il n'y a alors plus de cd4 pour réagir avec le test. Par contre, tant que le taux de cd4 est supérieur à zéro, c'est considéré comme valable. Peut-être qu'ils considèrent que si la charge virale est à zéro, ça n'est pas valable. Dans ce cas, il faudrait une charge virale supérieure à zéro. Mais je ne pense pas, parce que les anticorps anti-VIH sont sensés être encore présents. Donc, il n'y a que le premier cas, le taux de cd4 à zéro, qui serait une cause de résultat non considéré comme valable.

Pour les tests VIH négatifs, moi, au contraire, j'avais lu que les médecins considère que c'est le test le plus fiable de tous. Il peut y avoir des faux positifs, mais pas de faux négatif.

quand au fait que le virus se cacherait, dans la mesure où les tests analysent les anticorps de la personne, ça ne tient pas. Virus caché ou pas caché, les anticorps réagiront. Donc, si un interne dit ça, il raconte n'importe quoi.

Sinon, c'est intéressant pour les Pays-bas. On savait déjà que dans les autres pays, les tests n'étaient pas refaits à cause de la croyance en l'infaillibilité des tests. Mais là, apparemment, même à la demande de la personne, on refuserait de refaire le test. On passe carrément à une situation différente. Enfin, il faudrait confirmation avec d'autres témoignages cela dit. Parce que ça pourrait être lié à l'interne en question. Si ça se trouve, dans un autre hôpital, ou même avec un autre interne dans le même hôpital, le discours aurait été différent. On voit ça tellement souvent en médecine. Chacun fait un peu sa sauce dans son coin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...