Aller au contenu
forum sidasante

cotedazur83

Membres
  • Compteur de contenus

    26
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de cotedazur83

  • Rang
    Confirmé
  • Date de naissance 30/11/1955

Profile Information

  • Location
    lorgues
  • Interests
    Toute la vérité, rien que la vérité

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. cotedazur83

    le microbisme, un dogme ?

    Le monde scientifique parle depuis une centaine d’années de bactéries et de virus qui réduisent nos défenses à néant parfois jusqu'à la mort. Il trouve un remède pour l’un mais rende résistant l’autre, etc., etc., et ainsi de suite et toujours le perpétuel et même recommencement. N’y aurait –il pas quelques savants à moins qu’ils ne soient encore nés afin de se pencher sur ce qui pourrait être le renouveau de la médecine de demain, c’est –à dire, décrypter l’intégralité des interactions moléculaires de notre organisme pour le rendre capable de lutter de lui-même contre toutes agressions extérieurs et étrangères. Le corps humain n’est pas qu’une enveloppe contenant os, muscles, liquides. C’est quelques choses de fabuleux, son fonctionnement est toujours incompris. Je pense que nous possédons un arsenal naturel capable d’anéantir n’importe quel bactérie et virus (y compris Ebola), c’est pour cette raison que certain meurt et d’autres ne sont même pas malade. Mais nous n’avons pas encore le cerveau suffisamment développer .L’homme est en devenir tant est si bien que ne se détruise avant. Donc pour le moment il ne voit pas plus loin que le bout de son nez et mettra 200 voir 300 ans pour s’apercevoir enfin que les réponses étaient en lui et non ailleurs.Biensur il faut étudier notre environnement agressif, mais nous semblons omnibulé que par lui. Apres des décennies nous piétinons gravement et reculons même (voir le SRAM, aller vous faire soigner pour une dent et ne plus jamais ressortir de l’hôpital). Les maladies se multiplient, elles augmentent en nombre, en suivant le vecteur de dégradation de notre qualité de vie, de notre alimentation et expositions aux produits de plus en plus toxiques. J’en viens au faite, il doit exister un stéréotype d’organisme humain capable de résister face à ces coups de butoirs, nous avons été programme pour cela. Nous sommes faits de milliards, de milliards de cellules qui ont toutes une importance individuellement. Ensemble elles montent une machine des plus perfectionner que la terre n’est jamais portée. Mais cette machine créée par la nature au fil des millions d’années n’a pas prévu qu’un jour elle-même viendrait interférer son évolution en l’agressant de toutes parts comme une automutilation. Une simple analyse de sang est déjà une avancée vers ces futurs découvertes je veux dire par là que demain on aura certainement trouvé que si il manque un chouilla de tel ou tel molécule, que si nous mélangeons nos cellules avec des cellules non compatibles (toxicité), que si nous nous n’alimentons pas normalement en supplémentant ce qui fait défaut, la machine ne fera pas le travail qu’il lui est demander au point même d’en faire l’opposer (stress oxydant). J’ai voulu vous parler de cette voix car notre médecine n’est qu’après tout rudimentaire et si nous aurions voulu être plus avant-gardiste après les années 1900, elle serait aujourd’hui arriérée, voir même remplacée. Ces milliards d’interactions moléculaires intracorporelles fonctionnent que sous certaines conditions et ce sont ces conditions qu’il faudra découvrir. La médication n’a d’intérêt que pour un petit nombre et vous le savez très bien. Demain l’homme sera-t-il capable de nous doter d’une machine capable d’analyser le moindre manque en nutriments, vitamines, Oglio, acides aminés, etc., nous dire attention tu manques aujourd’hui de quelques UI de ceci et quelques micros grammes de cela. Un manque de magnésium par exemple est du à un stress ou a une alimentation défaillante, il peut être aussi la cause d’un excès de pyridoxine (B6).le manque de magnésium entraine lui d’autres traumatisme et l’excès de b6 entraine a son tour des réactions non conforme au programme .Et ainsi de suite il s’ensuit une chaine sans fin aux résultats impressionnants .Et que dire de se que nous ne connaissons pas. Cette exemple n’en est qu’un simple et pourtant il y déjà plus qu’un livre à écrire et tant d’années de perdues. Sur moi-même j’applique ces principes qui sont ceux de bases, car au jour le jour j’ignore mon capital moléculaire. Mais une chose est certaine c’est que je vais de mieux en mieux, malgré une alimentation sans laitage et sans gluten, et relativement pauvre en sucre (causes : intolérances alimentaires) j’essaie de palier par des compléments naturelles le manque de nutriments à cause de l’éviction des laitages et nombreux produits employant le gluten. Le tout en suivant le rythme des saisons. Exemple je mange des tomates quand il y a des tomates des noix quand il y a des noix.Vou vous êtes jamais posez la question pourquoi il y plus de décès à la montée de la sève et à la descente , pourquoi le jour de pleine lune les sages femmes sont unanimes pour vous dire qu’il y a plus de naissances.
  2. Bonjour et bienvenu Mayko, Il ne faut pas être médecin pour savoir qu'après cette belle infection que tu as appelé primo-infection tu allais être positif à une recherche d’anticorps. Personne de l’orthodoxie peut t’affirmer que tu es porteur du Vih.Ces médecins croient en dieu et divulgue cette information, mais personne ne l’a jamais vu. Des milliards de personnes sur terre croient en quelques choses qui ne verront jamais. Pour le VIH, c’est encore plus simple car il y a une flopée de scientifiques qui n’y croient pas eux même. En lisant ton texte je ne suis pas surpris du tout de ton état physique après les prises de produits plutôt néfastes pour notre organisme. Ne cherche pas plus loin ce qui crève les yeux, il est logique que ton organisme poussé à bout par la vie que tu as mené est besoin maintenant de souffler un peu. Le seul moyen pour lui de te le faire comprendre est de te mettre hors service. Il n’a que ce moyen pour te le faire comprendre. D’autres te le diront mieux que moi sur ce site. Les molécules qui tu as ingurgité pensant qu’elle te donnerait des effets positifs sur le moment, ont engendré certainement des réactions et transformations profondes à l’intérieur de toi-même. On ne se remet pas comme cela des dégénérescences cellulaires (aussi appelé stress oxydant). Renversé le processus te demandera courage et patience, mais tu auras besoin de toute ta volonté et ton sérieux pour gagner. N’oublie pas que la volonté fait des miracles, moi je te dis que si tu veux te battre pour inverser ce processus cela vaut bien tous les traitements du monde. Cela passera obligatoirement par une vie saine, équilibré, diététique. Le sport sera un élément essentiel pour conjurer ton stress (footing par exemple).en plus de tout cela il existe sur le marché des produits inoffensifs que la nature mets à notre disposition (tout est bien expliquer sur le site) sers toi s’en. Si tu penses VIH, ne compte pas sur lui pour remonter la pente. C’est ton passé qui repasse par là et rien d’autres. Tes ganglions ne disparaîtront pas tant que ton moral et tes idées ne les verront plus gros qu’ils ne le sont. Commencent un long travail sur toi-même, crée tes futurs projets de demain que tu réaliseras avec certitude. Au fil du temps qui passe, tu dois reprendre gout à la vie et cesser de te poser des questions sur ce que tu as. Pour l’instant tu n’as rien, une médecine encore arriéré t’a diagnostiqué positif en France et bien va en Australie passe le test et tu en reviendras négatif, ça te vas comme cela !. Tu n’es pas malade, mais si tu continues une mauvaise vie ainsi que broyer du noir tu vas le devenir sans ticket de retour. D’autres te parleront du stress oxydant, car c’est peut-être ce sur quoi tu dois te focaliser pour ces foutus anti corps de ton test hiv. Mais patience, il te faudra probablement des années. Les anticorps de l’hépatite par exemple restent parfois plus de 10 années dans l’organisme. Un jour tu redeviendras négatif. Mais tu as une guerre à mener avant, c’est le pris à payer à cause de ton passé ou ton corps supportait tout et n’importe quoi. Bon courage et ça va aller.
  3. Lisez jusqu'au bout cela vous donnera encore une petite idée afin d'être persuadé qui si cela c'est fait pour la variole,ainsi que pour les autres vaccinations et bien cela se fera aussi pour" leur" VIH. VACCIN DE LA VARIOLE, UN MAL NÉCESSAIRE? Dans l'hypothèse d'un acte de bioterrorisme utilisant la dissémination du virus de la variole comme arme, les États-Unis achetèrent (en 2003) des millions de doses de vaccins contre la variole. Tout comme la France et la Grande-Bretagne. Le Canada a, lui aussi, acheté des millions de doses du vaccin. En janvier 2003, plus de 450,000 personnes travaillant dans le domaine médical furent vaccinées contre la variole, tout comme un demi-million de soldats ou personnel militaire. Coût pour vacciner l'ensemble de la population américaine: 2 milliards $US. La France a aussi commencé à vacciner quelques centaines de personnes en février 2003, ainsi que la Grande-Bretagne. Outre les États-Unis, l'Autriche, l'Allemagne, la France, la Suède, la Grèce, Singapour, l'Australie et des pays du Golfe ont passé des commandes aux laboratoires pharmaceutiques pour des stocks de vaccin antivariolique. UN AUTRE VACCIN DANGEREUX? Présentement, il n'y a pas assez de doses pour fournir le plus rapidement possible les pays demandeurs. Plusieurs multinationales pharmaceutiques travaillent pour homologuer de nouveaux vaccins contre la variole : Avantis Pasteur, Acambis/Baxter, Merck et Wyeth Laboratories. Les stocks du vaccin antivariolique de la " première génération" fabriqué par Wyeth Laboratories, ne suffissent pas à la demande. Mais on a découvert qu'en les diluant au l/5 et même au l\10 , on pouvait augmenter les doses. La France, qui ne disposait initialement qu'un d'un stock de "première génération" d'origine militaire et conservé depuis 20 ans a, grâce à ce procédé, augmenté de l7 millions ses 55 millions de doses du vaccin. Le Canada prévoit l'achat de la compagnie Aventis Pasteur, de l0 millions de vaccins pouvant être dilués afin de doubler les doses , pour un coût total de 40 millions $ canadiens . Wyeth Laboratories a donc lui aussi augmenté ses doses en les diluant. Son Dryvax antivariolique contient un virus vivant non atténué, un proche parent du virus pathogène de la variole, mais différent - la vaccine. La semence de cette vaccine est dérivée de la souche du New York City Board of Health, vieille de plus de 30 ans. Pour l'obtenir, on a infecté un veau d'environ 3 mois . Sur l'abdomen de l'animal, on a fait de trente à cinquante scarifications, de longues incisions. La vaccine de la variole et de la glycérine ont ensuite été frottées sur les incisions. Après cette procédure, l'animal fut attaché afin de l'empêcher de se lécher. Dans les heures et les jours qui suivirent , le veau est devenu très malade, avec de la fièvre, Sur sa peau apparurent des pustules . Au bout de six jours ,elles se remplirent de liquide, de pus. Puis, l'animal fut tué, afin de gratter ses pustules. La pulpe ainsi obtenue par grattage a été additionnée de phénol ,en concentration permettant de tuer les bactéries, mais sans inactiver le virus de la vaccine. Le vaccin fut ensuite lyophilisé puis placé dans des ampoules. Le Dryvax renferme donc de la glycérine (50%) mais aussi des traces de plusieurs antibiotiques. La glycérine est très allergène. Le phénol est un poison; quand il est ingéré ou absorbé par la peau, il peut causer des coliques, de la faiblesse, des évanouissements et des irritations cutanées. Les doses du vaccin antivariolique que possèdent Avantis furent fabriquées de cette façon, à partir de la lymphe de veau. La vaccine de la souche Lister , employée en Europe, au Japon ou en Russie , provient quant à elle de scarifications faites sur le mouton. Il y a quelques mois, la compagnie pharmaceutique fabriquant Dryvax constata que les tubes dans lesquels les cristaux de son vaccin étaient gardés, se détérioraient dangereusement. Malgré tout, elle dilua ses stocks de vaccin (l5 millions de doses dilués peuvent donner 75 millions de doses). Puis, le vaccin fut donné à des centaines de volontaires de plusieurs universités américaines dont le St-Louis University et l'University of Rochester of Medecine and Baylor College of Medecine, afin de vérifier son efficacité. C'est ce même Dryvax qu'on donne au personnel du milieu médical et aux militaires américains. Cette multiplication du nombre des vaccins de la "première génération" a permis aux groupes pharmaceutiques de se donner du temps pour la production d'un vaccin de la "deuxième génération". Des vaccins dits de la "deuxième génération" sont maintenant en phase d'homologation . On a cultivé différentes souches de la vaccine sur des embryons de poulets ou des cellules humaines de foetus avortés (et ce, même si le gouvernement de Bush est totalement opposé à l'avortement!). L'ACAM2000, de la compagnie américaine Acambis/Baxter Pharmaceuticals, est un vaccin produit sur des cellules Vero, des cellules hépatiques de singes verts africains. Certains vaccins se cultivent dans du sérum bovin. On donnera massivement ces vaccins de la "deuxième génération" aux populations, sans en connaître véritablement les effets à long terme et sur la seul foi d'expérimentations sur le singe, ce qui n'est en aucun cas une garantie de leur innocuité. Lors des dernières décennies , des chercheurs ont expérimenté des vaccins avec une multitude de souches de virus de la vaccine génétiquement modifiées ou recombinées avec d'autres virus . Ces virus mutants entrent dans la fabrication de vaccins contre l'herpès, l'hépatite B, le sida ou la malaria. Il existe des centaines de souches de virus de la vaccine, avec divers degrés de virulence pour les humains mais aussi pour les animaux. Un vaccin expérimental contre le sida, se composant d'une recombinaison du virus de la vaccine, avec différentes autres souches de virus, fait présentement l'objet d'essais cliniques sur des volontaires humains, en Haïti. Des immunoglobulines peuvent aussi être administrées lors de complications liées à la variole, au vaccin antivariolique ou aux enfants et aux personnes à risques ne pouvant recevoir le vaccin. Cette immunoglobuline vaccinale est tirée du sang de plusieurs donneurs humains ayant reçu le vaccin antivariolique. Elle contient aussi de la glycérine, du thimérosol/mercure et du chlorure de sodium. Dans la plupart des pays, on ne dispose pas d'une quantité importante d'immunoglobulines . Des travaux sont en cours pour la création d' animaux transgéniques capables de donner une immunoglobuline "humanisée". Des antiviraux actifs sur le virus de la variole ont aussi été identifiés. Le cidofovir (Vistide), un médicament antiviral prescrit lors de certaines complications du sida, au niveau de la peau ou des yeux, peut être donné l à 2 jours après l'exposition à la variole. Cidofovir est vendu au Canada par Pharmacia (cette compagnie a fusionné en l999 avec Mosanto et Upjohn; le groupe a été racheté en 2002 par Pfizer pour 60 milliards $US) . Cidofovir peut induire de multiples effets secondaires: insuffisance rénale grave, maux de tête, fatigue, nausée, vomissements, fièvre et éruption cutanée. Il est déconseillé aux femmes enceintes. Même à de très faibles doses, le cidofovir est cancérigène lors de tests sur les animaux. Voilà encore une autre absurdité de l'expérimentation animale: même si le médicament provoque le cancer chez les animaux, on le donne tout de même aux humains. À quoi servent les tests, si on passe outre les résultats ? Les laboratoires pharmaceutiques travaillent sur une vingtaine d'autres antiviraux pour contrer la variole. VOUS ÊTES PRÊTS POUR VOTRE VACCINATION? Trois jours après l'injection du vaccin antivariolique de la "première génération" , une papule rouge, une lésion de la peau , apparaît au site vaccinal. Elle devient vite vésiculaire, formant un bouton. Une semaine plus tard,elle se transforme en papule blanchâtre, contenant une sérosité, un liquide trouble, entourée d'une zone érythémateuse (rougeur). La pustule - une petite tumeur inflammatoire - sèche ensuite progressivement, laissant une croûte noirâtre qui tombe en trois semaines. Tous les vaccins demeurent potentiellement dangereux mais celui de la variole est probablement celui ayant le plus d'effets négatifs. Il donne une forme mutante de la variole . Les effets secondaires de ce vaccin sont donc nombreux et certains peuvent entraîner la mort. Quelques complications liées au vaccin antivariolique: Encéphalite postvaccinale: inflammation du cerveau, pouvant se développer 2 à 25 jours après la vaccination. De nombreux cas de mortalité recensés. Fièvre, céphalées, vomissements, vertiges, signes méningitiques, coma, convulsions, confusion, amnésie. Si le patient s'en remet, il reste avec des séquelles, des dommages au cerveau et de la paralysie. Vaccine progressive: la lésion vaccinale se développe sans interruption vers la peau adjacente entraînant une nécrose tissulaire et diffusant vers d'autres régions cutanées, aux os, aux viscères. L'évolution est souvent mortelle. (On donne des immunoglobulines) Eczéma vaccinal: survient chez des sujets porteurs d'eczéma. Les lésions vaccinales s'étendent aux régions cutanées où se développe habituellement l'eczéma. (On donne des immunoglobulines) Vaccine généralisée: dissémination par voie sanguine du virus vaccinal. Les lésions apparaissent 6 à 9 jours après la vaccination en nombre variable . Inoculation accidentelle: auto-inoculation à d'autres sites, visage, paupières, bouche, organes génitaux. L'inoculation aux yeux provoque la cécité. Dans une récente étude regroupant 680 adultes ayant reçu le vaccin antivariolique, la majorité d'entre eux ressentirent à divers degrés , de la fatigue, des maux de tête, des muscles endoloris, des frissons, de la nausée, de la fièvre et de la douleur au point de vaccination. (National Center for Infections Disease, Etats-Unis). Selon le New York Times ( mars 2003), les Centers for Disease Control and Prevention, déconseillent la vaccination antivariolique pour les personnes ayant un problème cardiaque. Des vacciné(es) ont développé de sérieux problèmes cardiaques 5 à l7 jours après leur vaccination. Certains eurent une attaque cardiaque, de l'angine ou une inflammation du coeur. On dénombre trois morts. Les diabétiques ne devraient pas non plus recevoir le vaccin, par peur de complications cardiaques. Tout comme les personnes faisant de l'hypertension, un taux élevé de cholestérol ou qui fument la cigarette. Vaccin antivariolique et leucémie: "Des rapports déjà publiés, ainsi que nos propres observations, indiquent que la vaccination antivariolique provoque parfois l'apparition d'un cadre leucémique. Chez cinq enfants et deux adultes observés dans les cliniques de Cracovie, la vaccination antivariolique a été suivie par de violentes réactions locales et générales et par la leucémie".( Professeurs J. Aleksandrowicz et B. Halileokowski, Académie des Sciences de Cracovie, cité dans The Lancet - 6 mai l967) Comme le vaccin antivariolique contient un virus vivant, le vacciné peut transmettre la maladie à des personnes proches. Il est contagieux jusqu'à 21 jours après la vaccination . < Photo source: www.complementaire-sante.fr GROUPES À RISQUES La liste s'allonge de personnes ne pouvant recevoir ce vaccin, particulièrement dangereux et toxique. Les femmes enceintes ou voulant le devenir dans les 28 jours après la vaccination, qui allaitent , les enfants et jeunes adultes en bas de l8 ans, les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes allergiques aux antibiotiques, les porteurs du VIH/sida , les patients porteurs de leucémie, les patients présentant un eczéma ou tout autre pathologie cutanée telles que la varicelle, le zona, le psoriasis, l'herpès, l'acné sévère , le lupus ou l'impétigo. Ces personnes à risques ne doivent pas non plus entrer en contact avec des personnes ayant été récemment vaccinées. Aux États-Unis seulement, plus de 60 millions de personnes ne pourraient recevoir le vaccin antivariolique. L'American Nurses Association , qui représente 2.6 millions d'infirmières américaines, s'inquiète (United Press International, novembre 28, 2002) qu'une vaccination de masse de ses membres pourrait permettre la contamination des patients qu'elles soignent , avant que le pustule de leur vaccin ne soit complètement guéri. Un nombre grandissant de membres du personnel hospitalier et médical, refusent à présent de se faire vacciner, par peur des effets secondaires du vaccin antivariolique. Philip Russel, professeur au John Hopkins University School of Public Health a affirmé (Washington Post, octobre 2, 2001) qu'une vaccination de masse de la population des États-Unis , pourrait donner " des dizaines de milliers de morts". Source photo: www.onnouscachetout.com L' American Society for Microbiology (USA Today, Septembre 9,2002) confirme que de graves complications du vaccin antivariolique seraient beaucoup plus fréquentes de nos jours . Comparé à il y a trente ans, un plus grand nombre de personnes souffrent d'allergies , ont des défenses immunitaires amoindries. Depuis les dernières décennies, il y a aussi une augmentation phénoménale des cas d'asthme et de diabète. LA VARIOLE DISPARUE GRÂCE À LA VACCINATION? L'éradication de la variole, sur toute la planète, fait suite aux vaccinations massives. Malheureusement, voilà un mythe tenace véhiculé par les compagnies pharmaceutiques , un mythe qui ne tient pas la route face à l'histoire. De nos jours, il est évident que la vaccination contre la variole a causé plus de cas de variole que les épidémies elles-mêmes, favorisant même la tuberculose. Alors que la maladie était en constante régression , les vaccinations de masse ont permis de créer des épidémies, semant la mort parmi les populations vaccinées souvent de force, contre leur gré. En Angleterre, en l867, une loi sur une vaccination de masse a forcé la population entre 2 et 50 ans à se faire vacciner. Au mois de mai l871, le gouvernement annonçait que 97.5% de la population avait été vaccinée. Dans l'année qui suivit, l'Angleterre connut sa pire épidémie de variole avec 44,840 morts. En Allemagne, dans les années l870-71, au-delà d'un million de personnes eurent la variole, desquels 120,000 moururent. 96% d'entre eux avaient été vaccinés. Aux Philippines , en l919, plus de l0 millions de personnes furent vaccinés à plusieurs reprises , contre leur gré, par les États-Unis , qui gouvernait alors le pays. Le taux de vaccination antivariolique atteignit 95%. Pourtant, la pire épidémie de variole de l'histoire des Philippines fit son apparition , avec un taux de mortalité de 65%. Le plus haut pourcentage se situa dans la capitale Manille, l'endroit le plus vacciné. Le plus bas pourcentage apparut à Mindanao, l'endroit le moins vacciné à cause des croyances religieuses. En l929, dans le British Medical Journal, le Dr. L. Parry notait "Comment se fait-il que 80% des cas admis dans les hôpitaux pour la variole ont été vaccinés contre seulement 20% qui n'ont pas été vaccinés"? Plus récemment, en l999, un article du Journal of the American Medical Association affirmait qu'il n'y avait pas de preuves que le vaccin antivariolique prévenait la maladie de la variole. Les campagnes de vaccination contre la variole furent stoppées tout simplement parce qu'elles ne fonctionnaient pas. Dans certains villages de l'Inde, par exemple, même si la population était vaccinée à plus de 88%, de nombreux cas de variole faisaient des ravages. Les épidémies de variole ont disparu, non pas à cause de la vaccination, mais grâce à l'hygiène, à une meilleure alimentation, à des mesures sanitaires . Il faut donner de l'eau potable, de la nourriture aux peuples décimés par les maladies, pas affaiblir mortellement leur système immunitaire par des injections de virus, de microbes, de mercure ou d'aluminium. En octobre 2001, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) réitérait sa recommandation contre la vaccination antivariolique massive de la population. Cette recommandation reposait principalement sur le nombre et la gravité des réactions défavorables lors d'une campagne de vaccination de masse: "L'immunisation contre la variole est plus problématique que la maladie elle-même" a déclaré le professor Ari Zuckerman de l' OMS. Le gouvernement Bush a passé outre les directives des spécialistes de la variole. Il a commencé malgré tout son programme de vaccination. La menace bioterroriste du virus de la variole est-elle à ce point réelle? PAS DE PANIQUE! Selon plusieurs experts, un terroriste marchant dans les rues pour propager la variole en touchant les gens, est fortement improbable. Le fait que le virus puisse être libéré par aérosol à l'aide de bombes ou de missiles balistiques pour dissémination dans l'air semble venir tout droit d'un mauvais scénario hollywoodien. Le virus de la variole est fragile, perd rapidement de sa virulence lorsqu'il est exposé à l'air et reste difficile à manipuler par des terroristes. De plus, la variole n'est pas une maladie qu'on attrape facilement. Et on n'en meurt pas nécessairement. Le dr. Kuritsky, qui a travaillé de nombreuses années en Inde et au Bangladesh sur des projets pour enrayer la variole, affirme : " la contamination se fait par un contact prolongé, un contact face à face, pendant plus de 7 jours avec un malade qui a de la fièvre et des démangeaisons ". Le dr. Urenstein est du même avis quand il confirme que 92% de tous les cas en Afrique proviennent d'une association prolongée avec le malade. ( Smallpox pandemic planned are you ready? Amy Worthington, 2002) Photo source: http://www.uniterre.com/ Si une personne a été en contact avec la variole, la première chose à faire est de l'isoler. Donc, isolement des cas à la maison , retrait des enfants de l'école. Port de masques. Renforcer son système immunitaire par une alimentation végétalienne, sans sucre, avec beaucoup d'aliments crus (une recommandation toujours d'actualité même sans menace terroriste!). Prendre des doses massives de vitamine C, un anti-viral reconnu. Éviter d' entrer en contact avec une personne ayant été vaccinée. Surtout ne pas céder à la peur. Si un grand nombre d'experts s'entendent pour dire que le vaccin antivariolique comporte de très graves effets secondaires, que la maladie de la variole ne s'attrape pas si facilement et qu'elle n'est pas nécessairement mortelle, pourquoi le gouvernement américain a-t-il commencé à vacciner, même en l'absence d'un seul cas de variole? COMPLICITÉ DES GROUPES PHARMACEUTIQUES Selon le New York Times, depuis novembre 2001, une "force d'intervention" composée de représentants de compagnies pharmaceutiques a rencontré à plusieurs reprises l'administration Bush, afin de mettre en place différentes stratégies pour contrer le bioterrorisme. Cette Pharmaceutical Research & Manufacturers of American Emergency Preparedness Task Force est dirigé par Richard Markham d'Avantis. Il regroupe des membres de l0 autres compagnies pharmaceutiques: Pfizer, Pharmacia, GlaxoSmithKline, Merck, American Home Products, Johnson & Johnson, Bristol-Myers Squibb, Bayer, Eli Lilly et Abbott Laboratories. Les recommandations du groupe, gardées secrètes, vont à l'encontre de l'obligation légale de les divulguer au Congrès américain ou au public. Elles touchent plusieurs départements, agences de la santé, les Centers for Disease Control and Prevention, etc. Sont-elles basées sur le bien-être des populations, sur une menace réelle d'attentats terroristes ou sur les intérêts financiers des compagnies? Plusieurs anciens employés de compagnies pharmaceutiques détiennent des postes-clés dans l'administration Bush. Mitch Daniels, ancien vice-président d' Eli Lilly et détenteur d'actions de Merck, est maintenant directeur du budget de la Maison Blanche. Tommy G. Thompson, du Health and Human Service était lié, avant son élection, à Merck et Abbott Laboratories. Donald Rumsfel, secrétaire d'État à la défense , détient des actions dans différents groupes pharmaceutiques; de l997 à 2001, il a été directeur de la pharmaceutique Gilead Sciences. Ann Veneman, du département de l'Agriculture , a des liens avec la compagnie Pharmacia et Monsanto. L'ancien président George Bush a été directeur d' Eli Lilly. Des 46 membres de l'équipe de transition du Health and Human Services de l'administration Bush, 31 d'entre eux étaient des lobbyistes ou des représentants d'organismes regroupant des hôpitaux, travaillant pour Merck, Eli Lilly ou la Pharmaceutical Research and Manufacturers of America (PhRMA) . Ces regroupements du domaine médical ou pharmaceutique ont offert d'énormes sommes d'argent pour faire élire le présent gouvernement américain. La PhRMA a donné 35 millions $US. Eli Lilly, 6.5 millions $US en 2001. Bayer a versé au Parti Républicain plus de 95,000 $US. Pour financer les réceptions entourant l'investiture de Bush, le PhRMA a contribué pour l00,000 $US. En l999, Merck et PhRMA dépensèrent en frais de lobbying auprès du gouvernement, plus de 5 millions $US. Il y a six lobbyistes embauchés par des compagnies pharmaceutiques pour un sénateur.( www.healthlaw.org/electfiles/PressKit/BushTransition.) Un représentant de la PhRMA . Wayne Pisano déclarait, il y a quelques années: "Le commerce des vaccins est un remarquable "success story" dans ce pays mais, pour un succès encore plus grand, nous devons avoir un partenariat étroit avec le gouvernement et tous les éléments liés à la vaccination de cette nation" . BIG BROTHER VEUT VOTRE BIEN En novembre 2002, le président Bush a signé le Homeland Security Act (HSA) voté par le Sénat américain. Ce texte de 500 pages intronise un nouveau ministère de la Sécurité intérieure, le Department of Homeland Security. Le HSA tend à procéder à une réorganisation des agences fédérales, centralisant sous son unique direction tout ce qui concerne la sécurité du territoire américain. Ce bureau central est sous la gouverne de nombreux militaires ainsi que de représentants de compagnies chimiques et pharmaceutiques. Sidney Taurel , président d' Eli Lilly depuis l986, fait partie, entre autres, de ce "département de la défense". La section 304 du HSA concerne particulièrement les compagnies pharmaceutiques. Depuis janvier 2003, en cas de menace terroriste, lors de vaccinations de masse, les compagnies pharmaceutiques ne peuvent être tenues responsables ou poursuivies pour les effets secondaires de leurs produits. Que ce soit des vaccins antivarioliques, un vaccin contre l'anthrax, des immunoglobulines, du Cidefovir ou de tout autre produit pouvant être administré lors d'attaques terroristes. Le HSA couvre aussi les hôpitaux et les membres du personnel médical. C'est le gouvernement américain qui s'occupera de régler les poursuites. Certaines dispositions du HSA sont rétroactives. Par exemple, les compagnies pharmaceutiques dont les vaccins contiennent du thimerosol, bénéficient d'une clause limitant leur responsabilité, en cas de poursuites. Eli Lilly fabrique le thimerosol. Les compagnies Pfizer, GlaxoSmithKline et Merck ont elles aussi des vaccins contenant cet additif vaccinal dérivé du mercure. Il est soupçonné d'être à l'origine de nombreux cas d'autisme, une maladie ayant augmenté de 300% dans certains états américains. Le Homeland Security Act autorise de plus le ministère américain de la Santé à déclarer l'état d'urgence, afin d'obliger chaque citoyen à se faire vacciner , à prendre des immunoglobulines, du Cidofovir ou tout autre médicament. Un refus équivaudrait à un crime, entraînant la quarantaine. Un seul cas de variole peut mettre en branle le processus. Toutes les personnes ayant été exposées à la variole, même si elles entrent dans la catégorie des groupes à risques , pourraient être dans l'obligation de se faire vacciner . Dans les dix jours suivant cette déclaration d'état d'urgence en santé publique, 1 million de personnes recevraient de force le vaccin antivariolique, dans chaque état américain. Afin de contrôler l'urgence, les autorités s'accordent aussi le droit de saisir propriétés, nourriture, médicamentsou l'essence. Ainsi que de suspendre n'importe quelle loi d'état, règle ou réglementation que l'on croira interférer à la maintenance de l'état d'urgence déclaré. CONTRÔLE ET RÉPRESSION Tout au long des années 80, l'administration de George Bush et les Centers for Disease Control and Prevention ont vendu à leur ami Saddam Hussein des stocks de souches d'anthrax, du virus du Nil et autres agents bactériologiques pouvant servir au bioterrorisme. La société qui a le monopole aux États-Unis de la production de vaccins contre l'anthrax est BioPort Corp. , une propriété de Carlyle Group. Elle compte parmi ses actionnaires les familles Bush et Ben Laden. Le pouvoir de l'argent ne s'embarrasse jamais de considérations éthiques, même en faisant affaire avec des dictateurs ou des terroristes. Le scénario a maintenant changé et l 'hystérie autour des risques de contamination par le virus de la variole - ou de l'anthrax - fait le bonheur du cartel pharmaceutique mondial . Plusieurs entreprises qui fabriquent des vaccins ou des antibiotiques ont vu leurs actions grimper à la Bourse. Il n'est pas surprenant de constater que les deux secteurs financiers faisant le plus de profits, aux États-Unis comme au Canada, demeurent les banques et les multinationales pharmaceutiques. "La dictature exercée présentement par les multinationales chimiques et pharmaceutiques qui ont confisqué nos droits à la santé doit cesser. Il y va de notre survie et de celle des générations futures. Toutes les révolutions ont trouvé leur origine dans l'éducation des masses populaires. Sans leur intervention, aucun régime démocratique n'aurait jamais vu le jour! C'est la raison pour laquelle il faut agir sans désemparer, agir sans cesse en tentant de convaincre le plus grand nombre qu'ils sont dans l'erreur, qu'ils sont manipulés par les trusts de la chimie, de la pharmacie et par les politiques qui leur sont inféodées. Et boycotter les vaccins et certains médicaments." Dr. Louis de Brouwer Bouwer J'ai froid dans le dos, pas vous !!!!!!!!!!!!!!!
  4. cotedazur83

    Besoin d'aide pour produit naturelles

    Cela fait un an que je prends du PP, je l'utilise pour tout . Pourtant d'apres ce que l'on peut lire un peu partout le PP n'a pas d'effet secondaire, ni d'accoutumence. En quelque sorte il faudrait utiliser ce produit qui pour moi est tres tres efficace uniquement et exceptionnellement en cas d'épidémie de grippe ou de gastro-enterrite par exemple. Je croyais que c'était plutôt le Bétasélen qui aurait pu me causer cette leuco-neutrophie, car j'ai pu lire ceci sur doctissimo http://www.doctissimo.fr/medicament-BETASELEN.htm Que me conseillerais tu comme produit naturelle pour renforcer les défenses immunitaires. Merci Aixur. - Brume de l'abro, comme je dis toujours l'époque du moyen age n'est pas terminé, c'est sa forme qui a changè. Il y a ceux quI tirent les ficelles et nous nous sommes les pantins. De toutes façons si tu étais intervenue aupres de son patron ,il serait tombé des nus, car pour lui ces employés sont des numéros et il n'en a rien à foutre que l'on crève. Nous sommes remplaçables. En ce qui concerne sa tri, c'est vrai qu'il y a deux solutions , ou il continue et il se posera toujours la question pourquoi continuer car il se trouve en forme, ou il arrête et passe au naturelles, mais le tout sera d'y croire plus que tout au monde car en définitive la pensée à un impact certain sur les effets de l'organisme, je suis passé par des phases critiques dans ma vie qui m'ont ammené à me poser des questions sur moi-même et le désire de rester en vie. Excuses moi de te parler de notre rapport avec la mort parcequ'elle fait partie de nous, tapis quelquepart dans notre inconscient attendant le moment pour nous dicter sa loi. Le problême dans notre société surprotégé c'est que nous faisons abstraction complète de ce concept qu'est la mort. Ell est toujours présenté de façon tellement ideuse. Et pourtant quand nous passons dans son anti chambre, rien n'est comme nous l'avions imaginez. La peur , la douleur, laissent place à quelque choses d' impalpable ou il n'existe pas de mots dans notre language pour écrire ce que l'on ressent.Si j'avais un souhait à emettre c'est que tout le monde devrait connaitre une éxpérience de N-D-E, car on en ressort grandi, différent et tellement humain qu'on se demande pourquoi on est encore ici. Aujourd'hui la mort ne me fait plus peur, pour moi c'est le début d'un long rêve qui dure une éternité avec comme pensée toutes les personnes que l'on a aimé. La chose qui me dérangerait le plus ce serait de laisser une famille avec des enfants. Nous sommes tres attachés à ces valeurs d'êtres que l'on aiment donc se sont les choses pour lesquels ont se bats tous pour rester le plus longtemps possible en vie sur cette bonne vieille terre. Apres cela je te donne mon point de vu personnel, moi j'arrêterai la tri, et je croquerai la vie à pleine dents en oubliant qu'un morceau de papier sur lequel se trouve le résultat d'une équation humaine dont ils ne connaissent même pas les variables , est venu me dicter ma conduite pour le restant de mes jours. Quoiqu'il en soit, je ne suis pas croyant du tout. A la porte de la mort je n'ai rencontré personne qui me tendait la main, pas de musique, ni d'anges, mais un tel calme et une sérénité extraordinaire que c'est surement tentant de se laisser glisser dans un nouveau monde fait de rêves et pourquoi pas de physiques autres que celle que l'on connait ici bas. En conclusion, stop au stress, vivez votre vie et écoutez ce que votre corps vous dictes. Ammenez lui du bonheur il vous le rendra au quintuples. En définitive ce n'est pas la longueur de la vie qui compte mais son intensité. La recette miracle d'un couple qui perdurer au travers des décénnies serait parait-il de l'amour sans faille, du rire et une excellente alimentation. Je le crois sincèrement , vivez heureux, oubliez les côtés négatifs de cette socièté formatée, n'ayez pas peur de vous remettre en cause, la santé suivra parce que doper et passé au second rang de vos occupations.
  5. cotedazur83

    Besoin d'aide pour produit naturelles

    J 'envisage de prendre en remplacement du" Bétasélen" du" padma 28" sur le site Supersmart il est tout de même à 82 € le traitement de 1 mois. Par contre sur ce site http://www.dieti-natura.com/pl/product.pl?...CFUsa3godSzgqRA il existe des boites de 200 gellules pour 9.5 €. Je recherche un produit naturelle capable de renforcer mes défenses immunitaires qui n'ont jamais été bien fortes depuis ma naissance. D'ailleurs à ma dernière analyse sanguine complète, j' avais une annotation" légère leuco-neutropénie à surveiller."Ce n'est pas la première fois que je remarque un taux bas de mes globules blancs .D'ailleurs pour ceux qui ont lu mes posts, je relatte mes différents problêmes infectieux depuis des décénnies,avec tout de même une septicémie foudroyante qui m'a conduit à la porte de la mort. Si vous avez une idée d'un produit naturelle qui puisse me rendre service je suis tout ouie.Vous avez compris que je ne veuille plus voir les toubibs. Vous vouyez si j'étais positif les toubibs aurait une réponse toute faite pour la cause, mais ce n'est pas le cas et je cours tout comme certain aprés un défense immunitaire au top. Dernièrement j'ai essayer l'extrait de pépin de pamplemousse 20 gouttes 3 fois par jour et 2 x3/jours de mélange eau et pp dans les narines, je suis sensible aux angines et rhumes.J'ai fait le test de prendre ma moto et de rouler plusieurs heures sous la pluie et le froid. Biensur j'étais frigorifie à tel point qu'il m'a fallu une dizaine d'heures pour me réchauffer. Bilan de mon expérience a peine un nez bouché, pas d'angine, pas de toux. Je me connais parfaitement, si j'avais fait cela sans le PP c'était l'angine, et un rhume assuré.Cela je peux l'affirmer avec la plus grande certitude. Merci beaucoup
  6. cotedazur83

    Pétition pour les traitements naturels

    Bonne initiative et tout le monde devrait signer
  7. cotedazur83

    nouveau traitement phyto découvert à Madagascar?

    Effectivement, rien ne nous indique la véracité de cette découverte. Attendons pour voir. Mais si effectivement des produits issues de la nature (comme la phyto), des antioxydants, des vitamines, un équilibre nutritionnel, ceci, cela un peu partout au travers du monde sont capable d'améliorations les symptômes voir même de guérir face à ce fléau qu'est le sida, cela voudrait peut-être dire que les recherches sont allées trop loin pour des tas de raisons propres à l'homme. La vérité serait probablement et simplement devant notre nez, mais pas celle d'un virus aussi adulé qu'un dieu, auquel on croit sans jamais n'avoir été vu par personne. Ceci veut bien dire que le Sida serait une maladie liée à notre comportement nutritionnel, psychologique et surtout toxicologique (dans ce dernier comportement je n'entre pas uniquement les toxicomanes mais aussi les pesticides, les médicaments, les additifs etc. etc.).
  8. cotedazur83

    **[SIDA] : le "VIH" ne cause pas le SIDA ** 3/3

    La société savante Semmelweiss demande la rétraction du journal "Science" en ce qui concerne les publications de Robert Gallo de mai 1984. Dites moi je ne me trompe car mon Anglais est rouillé depuis 30 ans, ce n'est pas entrain de bouger sérieusement cette fois-ci. Gallo à l'air sérieusement épinglé. Il ne pourra qu'y avoir des suites à ces déclarations. La guerre est déclarée, et c'est un bataille de gagnée.
  9. cotedazur83

    les risques des vaccins

    Avez-vous cette émission sur France 5 à propos des vaccins cela valait le coup d'œil. Mais en allant sur le site France 5, je suppose qu’elle sera dans les archives pour ceux qui voudraient la voir. http://www.france5.fr/programmes/articles/...-on-vaccine.php Franchement je préfère me chopper une bonne grippe que de me faire vacciné, et merde lors de mon premier vaccin anti-hépatite C il y a des années, j'ai été malade comme une bête au point de faire venir le toubib à mon chevet. Je me souviens lui avoir dit que je faisais une réaction au vaccin Hépatite C, il m'a répondu que ce n'était pas possible. Quel con j'ai été à cette époque.
  10. cotedazur83

    Condamnation pour transmission....

    Ce qui semble impressionnant c'est qu'a la barre des temoins il n'est pas eu d'expert pour évoquer cette éventualité ou bien peut-être cette intervention aurait été considerée comme un pas vers la dissidence. La liste des infections faisant virer le test HIV au positif n'est pas clairement établi, mais il semble que cette liste ne sera jamais divulguée, en tous les cas certains labos annoncent clairement les maladies infectieuses sans préciser la nature Voici pour les laboratoires réunis Junglinster au Luxembourg grossesse -infections bactériennes, virales, parasitaires aigues ou chroniques ( et bien pour cette ligne je crois que cela en fait déjà un paquet) -présence de facteur rhumatoide -maladies autoimmunes -dialyse Ceci était suffisant pour donner un non lieu et classer l'affaire.Mais les toubibs préférent se tairent. Sont-ils là pour sauver des vies ou pour condamner ? Il faudrait adresser un courier à titre indicatif à ce juge, car ce procès aurait pu devenir le procès du siècle remettant en cause toutes les théories sur le VIH. D'ailleurs ce genre de jugement sera dans l'avenir suceptible de recommencer et pourquoi représenter le debut du commencement de la fin. Il faudra bien un jour que que quelqu'un jette l'huile sur le feu.Par l'intermédiaire des tribunaux la vérité pourrait bien commencer à montrer le bout de son nez. La folie des procés comme celui-ci multiplié par ? emmenerait des tas de questions qui obligeront à faire des investigations afin de chercher des réponses. Il suffit simplement que la machine démarre et ensuite vous connaissez la suite.
  11. Et ce n'est pas fini voici par "l' express" une course acharnée des labos au dépend parfois de notre santé. Il y a une quinzaine d'années j'ai fais le premier vaccin contre l'hépathite C, je me suis retrouvé malade à en creuver pendant plusieurs jours. Depuis plus de vaccin, encore moins contre la grippe. Lisez plutôt http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/...cle_482905.html
  12. cotedazur83

    Découverte d'un gène ...

    Bravo cheminot, en plein dans le mille, c'est bien un vaccin thérapeutique qu'ils s'agit donc loin du vaccin préventif qui lui est un véritable vaccin. Montagne le dit bien lui même il ne croit pas au vaccin préventif. Le vaccin thérapeutique laissera "son " virus cacher dans des recoins de l'organisme attendant des jours meilleurs pour frapper. Donc rien de nouveau il joue à cache cache avec son virus. http://www.lemonde.fr/planete/video/2008/1...03916_3244.html J'insiste et je répète il a bien dit qu'il n'existera jamais de vaccin anti vih.Je n'es pas la vidéo complète c'était sur Arte. Elle existe mais coupé en 5 parties.
  13. Alors je disais, imaginez-vous médecin après toutes ces années d’études qui ont été faites, à qui on dirait brusquement qu'une grande partie de son savoir est en définitive sans fondement. La terre s'arrêterait alors de tourner pour ces gens qui ne connaissent que ce job au service des laboratoires. Cette médecine simple basée sur les symptômes implique inexorablement une médicamentation à base de molécules toxiques voir mortelles pour toutes sortes de maladies. Non les toubibs ne veulent même pas y penser, ils verraient cela comme un cauchemar. Albert Einstein avant de mourir a dit qu'un jour toute la physique serait repenser et même à contre courant de ce qu'il existe actuellement. De nos jours on parle de trous noirs qui absorbent toutes matières y compris la lumière. Et bien Le CERN en Suisse ce gigantesque accélérateur de particules va recréer le fameux big bang miniature a telle point que certains savants ont peur qu'un mini trou voit le jour et fini par engloutir la terre. Ce qui vaut à la physique vaut aussi aux autres sciences. Nous pouvons considérer que la médecine n'en est encore à ces balbutiements barbares et avec certitude on peut dire que demain laissera place à des techniques basées sur la prévention des maladies, non sur l’approche des symptômes d'une maladie déjà installé et ravageant auquel on y ajoute un véritable cocktail explosif de molécules capables de créer des modifications profondes de nos gênes et de notre métabolisme. Guérir un cancer lorsque vous avez été diagnostiqué, pour moi c’est déjà trop tard, car cela fait parfois des années qu'il 'est présent. Lorsque j'avais 10 ans on entendait parler un peu du cancer, mais de nos jours (42 ans après)c'est 400 morts par jour. Bravo Monsieur les Orthodoxes, vous vous êtes assurées des jours meilleurs sur le compte des pauvres gens. En grattant un peu les années 50 à 70 on peut s’apercevoir que des grands professeurs avaient d’autres solutions pour les cancers mais malheureusement elles ne furent point retenues à cause d’un impact négatif sur l’économie personnel des labos. Donc pour répondre à "levraicommandelebien", tu vois tout cela est bien une affaire de business à la botte des politiciens et des multinationales laboratoires pharmaceutiques. Des milliards de milliards mon garçon, une puissance capable du bien comme du pire sans état d'âmes. Pourquoi voudrais-tu que cela change. Des braqueurs ont réussis à prendre 85 000 000 € en toutes illégalité, sans faire de victimes, pourquoi voudrais tu que d'autres ne prennent pas un milliard de fois plus en tout légalité en faisant des victimes. To be or not to be, that is the question. Coefficient intellectuel rime t-il avec abus de pouvoir, car lorsque l'on a le pouvoir dans les mains il n'est pas difficile de faire croire a une bande de moutons sans défense que le loup veille votre sortie du troupeau. Dans l'affaire du VIH/sida les acteurs sont tellement impliqués et le dogme tellement autoritaire et effrayant que même les plus braves baissent la tête pour signer les ordonnances. A défaut d’être brave pourquoi chercher des preuves si le maitre à parler c’est qu’il a raison. C’est pour cette raison que des millions de toubibs croient deux personnes. Les sectes nen sont-elles pas une preuve. Au travers le monde des gens sont morts pour le progrès et le bien de tous, tu peux remarquer qu'on ne sait intéresser à eux qu'a titre postume.Je n'en siterai aucun car la liste est longue très très longue. C'étaIt à chaque fois des dissidents de tous bords qui apportaient la différence. Pour finir et l'histoire est à pour l'affirmer ils ont toujours été dans le vrai. Pour la dernière partie de ton message je te répondrai et cela n'engage que moi, je suis mon propre médecin car je me suis sauvé des griffes des médecins qui auraient fini par me tuer. Depuis ce temps mon corps n'est plus l'ombre de lui-même, moi qui était la proie de tout ce qui pouvait exister comme symptômes et infections, je me délecte aujourd'hui d'une santé sans pareil grâce à des méthodes basées sur une alimentation naturelle bio, varié, équilibré + quelques antioxydants et vitamines par cure de 15 jours à 3 semaines plusieurs fois dans l'année. Je suis énormément à l'écoute de mon corps, j'ai appris à reconnaitre sa façon de s'exprimer. Je te donne un exemple, pour éviter une angine ou un rhume mon corps me donne quelques symptômes primaires quelques jours ou quelques heures avant. Pour l'angine c'est fatigue légère la veille et gorge qui se resserre. Je dépose directement 10 gouttes de pépin de pamplemousse non dilués sur le fond de la gorge et je pulvérise une solution de 25 gouttes de Pépin de pamplemousse avec de l'eau (deux pulvérisations dans les narines, cela une seule et unique fois et adieu l'angine. Au bout du compte je n'aurai aucun symptôme d'infection. Alors ne copié surtout pas cela , car les toubibs risquent de perdre la moitié de leur clientèle. A titre indicatif je rappelle qu'auparavant je faisais une dizaine d'angine par hiver. Alors lorsque les chiffres disent que le vih/sida est la première cause de mortalité dans le monde, ils ont tout bonnement oublie le cancer et ces chiffres effrayants. Voilà encore un mensonge. Gérard
  14. cotedazur83

    Découverte d'un gène ...

    Bonjour, Luc Montagné, il y a peu près un moi sur TF1, disait de sa propre bouche et devant des millions de téléspectateurs qu'ont ne trouvera jamais de vaccin contre le vih et qu'il fallait concentrer ces forces ailleurs. Ces paroles venant de lui m'avait choquées. Le mec trouve un virus, il le baptise et ensuite il nous jure que personne ne trouvera jamais de vaccin. Pour affirmer cela il doit savoir lui-même que le virus n'existe pas. Pour moi c'est une preuve suffisante de son erreur. Mettez vous à sa place comment annoncer au monde qu'il s'est trompé. Et bien moi j'ai une petite idée de sa stratégie. A sa place je mettrai du temps pour noyer le poisson en inventant de temps à autres des petites avancées qui s'éloignent petit à petit du virus. N'est-il pas entrain de faire cela?????
×