Aller au contenu
forum sidasante
Invité rock-en-rock

Partage des responsabilités ...

Recommended Posts

Invité rock-en-rock

P.S.: Si l' art progresse alors il n' y a aucune raison pour qu' il soit.

C'est bien dit mais ça veut dire quoi au juste ?

Diversion ? ... pas sûr ... inflexion plutôt ... pas la même chose ...

La culture de l'impunité n'est pas très porteuse ... pour l'avenir ... et il est inutile de rester par curiosité : le résultat est connu à l'avance ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mi K L

L' art est une expression (production par les vicères icon_razz.gif) personnelle. Progresser (entendez ici uniquement techniquement) serait s' en éloigner malgré l' apport de précision ou de sens ajouté.

Comment savoir si un médicament sauve, a sauvé?

Comment ne pas comprendre que trouver/payer/prendre/blablabla un médicament ne fait pas vivre, n' empêche pas de mourir.

C' est un miracle pour nous de ne pas être mort sur une mine, piqué par un scorpion dans une décharge etc. Mais il vous faut quand même d' autres miracles? Une vie supplémentaire par seconde n' est pas assez il faut une boite de pillules magiques.

Mon kit à moi du "parfait ptit humain en quête de responsabilité" comprenant médicaments et excuses est périmé ;-(

Non ca n' a rien avoir, oui je mélange tout.

Et si les médicaments existent par l' amour de dieu, de chacun de nous ou que sais-je dans l' unique but de prolonger votre vie car elle est importante à nos yeux et nous vous aimons autant que nous même alors je suis un con.

Mes les médicaments (pharmaceutiques) c' est juste de l' argent qu' on avale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Bon là ok MIKL ... je pige mieux ...

Cela étant, nous sommes des "séculiers" et non des "réguliers" (au sens religieux) ... Quand Pierre et Cheminot tentent de résoudre des équations chimiques, ils participent, avec leurs connaissances, à faire comprendre la mécanique de nos charnelles enveloppes ... Il faut bien faire avec ces enveloppes tout de même ... donc un peu de technique ne nuit pas.

A côté de cela mais pas contre cela, d'autres réflexions sur d'autres segments sont possibles pour participer à l'émancipation des esprits.

Pour ma part et comme je suis "intègre physiquement", je ne me permets pas de porter un jugement sur les actions de ceux qui ne le sont plus. Ayant connu assez brièvement la douleur, je crois pouvoir dire que lorsque la mécanique ne fonctionne plus ou plus beaucoup, on est plus vulnérable au dogme et à la pression ... C'est là que je trouve scandaleux ce dogme et cette pression. Ce n'est pas faire diversion que de placer les acteurs devant leur responsabilité ... Comme l'éthique et la morale n'ont plus guère de place autrement que dans des discours à la con ... il faut donc, sans faire diversion, utiliser d'autres moyens ... la répression en est un.

C'est très difficile dans le contexte tant l'obscurantisme est grand et les statuts solidement assis.

Si Magellan avait été sur une Terre plate ... il serait tombé ... où ? ... dans le trou ... dans le vide ... dans le néant ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ET ceci tant que les soins médicaux sont librement consentis.

Malgré cela , je reste convaincu qu'un homme libre devrait s'opposer par principe à toute obligation ....et en priorité à celle qu'on lui impose dans son propre intérêt , car il n'appartient à personne d'autre que lui même de décider de ce qui est "son propre intérêt"

A partir de là , celui qui contraint est l'unique responsable si les choses tournent mal.

Mais même si elles tournent bien ,il aura qu'en même commis un abus de pouvoir dont il devrait rendre des comptes.

Le cas des enfants doit bien sur être considéré differemment.

Modifié par sicnarfa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Je suis ok Sic ... mais le déspotisme est la règle, la liberté individuelle l'exception ...

... et ça ne va pas, de moins de vue, dans le bon sens ...

Pour les enfants, les parents détiennent l'autorité ... cette formule est acceptable faute de mieux ... 18 ans, c'est néanmoins beaucoup ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est certain que l'humanité n' a jamais été autant opprimée qu'aujourd'hui , mais le comble de l'aliénation c'est que malgré que tout nos actes soient cadrés par la loi , la plupart des individus sont convaincus du contraire.

Nous avons échangé "La Liberté" contre "des libertés" ...alors nous nous imaginons avoir gagner au change.

Mais "La liberté" ne peut pas se découper en petits morceaux , ce qui fait qu'aucunes de "ces libertés" ne peut contenir la moindre parcelle de "La Liberté".

Mais je pense que malgré cela on peut rester libre en esprit.

Pour la majorité à 18 ans c'est tard et c'est tôt. Pour disposer de soi , c'est tard. Pour avoir une vision éclairée de l'univers humain c'est tôt!

Je suis d'une génération ou la majorité était à 21 ans ...j'ai trouvé que c'était tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Il est certain que l'humanité n' a jamais été autant opprimée qu'aujourd'hui , mais le comble de l'aliénation c'est que malgré que tout nos actes soient cadrés par la loi , la plupart des individus sont convaincus du contraire.

Nous avons échangé "La Liberté" contre "des libertés" ...alors nous nous imaginons avoir gagner au change.

Mais "La liberté" ne peut pas se découper en petits morceaux , ce qui fait qu'aucunes de "ces libertés" ne peut contenir la moindre parcelle de "La Liberté".

Mais je pense que malgré cela on peut rester libre en esprit.

Pour la majorité à 18 ans c'est tard et c'est tôt. Pour disposer de soi , c'est tard. Pour avoir une vision éclairée de l'univers humain c'est tôt!

Je suis d'une génération ou la majorité était à 21 ans ...j'ai trouvé que c'était tard.

Alors là à 150 % ok avec toi Sic !!!!

J'appartiens à la même génération que toi ... et j'ai trouvé "surprenant" qu'on me demande (service militaire) d'aller, le cas échéant, au hachoir en ma qualité de mineur ... mais c'est un détail.

Si je me souviens bien Aragon a résumé la question ainsi (sur l'absence de sagesse) : Pourquoi faut-il à l'homme tant de temps et d'emmerdes pour commencer à réfléchir un peu et à être un peu sage ?

La Liberté (l'indivisible, on parle de la même) ne peut se tenter désormais qu'en étant replié ... dans son coin ... l'afficher devient "dangereux" ... en ce sens oui ... l'oppression monte en puissance ... et je déplore, comme toi, cette absence de prise de conscience presque générale ... Cela dit, il y a un malaise général au périmètre peu défini ... encore ...

Bon week end à toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rosalie

celui qui contraint est l'unique responsable si les choses tournent mal.

tout à fait d'accord, surtout que la contrainte peut prendre des formes diverses qui vont de la loi à la à la manipulation, l'abus de pouvoir.

Je ne suis pas sure que l'etre humain dans son ensemble soit moins libre et opprimé qu'avant. Nous jouissons d'une assez grande liberté (d'accord c'est surtout si on fait pas de vagues). Moi je parlerai plus de totalitarisation des esprits quelque chose de plus insidieux que le manque de liberté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Isis Rider

Juste deux mots, un tantinet hors-sujet.

Rosalie dans un post précédent s'était élevée contre une vision mécaniste de la médecine et c'est pourquoi je choisis de poster sur ce fil.

Je joins ma voix à la sienne, et - voici le hors-sujet - je tiens à dire que bien que séropo depuis 14 ans mainteant, dissidente etc, je ne participe plus aux forums sur le sida sur Onnouscachetout.com, parce que je les trouve dominés par cette vision mécaniste, en fait je ne vois presque pas de différence entre le discours officiel et celui des "dissidents". Je constate bien sûr un certain désaccord, mais il n'est pas d'ordre fondamental : la logique est la même, les raisonnements se font à l'intérieur du même système, le vivant est considéré sans cesse au niveau microscopique et lorsque je lis ces topics j'ai la nausée car je sens l'odeur de l'hôpital.

J'en ai ras-le-bol d'entendre parler de T4 et de chimie, alors que je vis mon corps et ma santé de manière entièrement différente, holistique. Pour moi cette vision du vivant est une illusion totale et contraignante par-dessus le marché. Je suis une sauvage et je connais mon propre fonctionnement d'instinct ; les formules chimiques, pour décoratives qu'elles soient, ne me sont d'aucune utilité.

Je tenais à vous faire part de mon point de vue et, est-il nécessaire de le préciser, il est entièrement subjectif.

Fin du hors-sujet, continuez, je vous prie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les formules chimiques, pour décoratives qu'elles soient, ne me sont d'aucune utilité.

Je suis assez d'accord avec toi.

Bien que je respecte les argumentations des dissidents .

Pour moi les choses sont simples :

Se débarrasser du mercure et avoir une vie saine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Isis,

La seule chose que je ne comprends pas dans ton intervention, c'est de dire que tu es hors sujet ... Moi en tout cas, je ne le vois pas ainsi ... d'ailleurs non seulement j'en ai aussi ras le bol de la mécanique des T4 et tout le reste mais en plus je n'y comprends pas grand chose.

Autant dire que je te comprends bien pour tout le reste !

Ce genre d'aventure a au moins un avantage : celui de nous placer face à nous même ... en regardant les autres évoluer autour ... On apprend beaucoup ... beaucoup de médiocre et parfois du meilleur ...

On nous apprend depuis tout petit que cette magnifique société a une solution pour tout ...

La découverte de cet état de fait, au delà même des tests, a des effets dévastateurs chez certains ... des effets néfastes chez tous ... Il faut trouver sa voie seul (e) ...

Bien à toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

encore un mot Isis ...

Sans faire "diversion" comme on me l'a dit cette semaine, sans haine et sans joie, j'estime que la suffisance, l'inhumanité et la connerie doivent se payer ... cash ! ... alors, j'en ai un ou deux dans le viseur ... Ils le savent et se méfient ...

J'ai ouvert ce fil sur le sujet que je connais le moins mal (pas de mérite, c'est mon métier) ... Quand on parle de mécanique, je lis et le cas échéant j'interroge.

Sic (tu vas dire que je suis curieux) ...

Admettons que ce fichu mercure se fasse enfin la malle ... qu'en serait-il pour toi ?

Je ne te pose pas la question (car elle idiote) de savoir si il n'y a pas une méthode pour nettoyer tout cela ? Décidemment, tout ce système si "magique" est bien inopérant ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu sais, Isis Rider, je suis entièrement d'accord avec toi en ce qui concerne la façon dont nous avons à vivre, et qui n'est certainement pas mécaniste.

Je me soigne en effet par des méthodes non approuvées par l'académie de médecine, mais toujours dans un esprit de logique. Pas plus que je ne laisse un médecin qui ne sait pas ce qu'il prescrit (en dehors des études cliniques) décider pour moi, je ne laisse un alternatif me soigner sans que je bronche.

J'essaye un tant soit peu de justifier mes positions et mes actions.

En ce qui concerne le sida, il y a ici des personnes qui ne sont pas d'accord avec nous, et c'est tant mieux, et qui nous interpellent d'un point de vue scientifique.

Désolé, mais nous ne disposons pas d'autre langage pour dialoguer que les connaissances scientifiques des uns et des autres.

Quand je critique les méthodes de la médecine actuelle, et en particulier la manière dont certaines choses sont justifiées in vitro, c'est pour que chacun se rende compte qu'elle ne détient pas la vérité, ce que de nombreuses personnes ne sont pas prêtes à admettre.

Et il faut bien rentrer dans les détails des expériences, car c'est là qu'on se rend compte que de nombreuses étapes indispensables dans le raisonnement sont passées à la trappe.

Car quand on parle d'une manière globale, on peut faire passer presque n'importe quoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Isis Rider

La seule chose que je ne comprends pas dans ton intervention, c'est de dire que tu es hors sujet

Simplement parce que ce fil parle principalement de responsabilité.

Je suis contente de vous trouver réceptifs à mes arguments, je vous aime bien tous, mine de rien 4-bisou.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Isis,

Je vais te répondre dans le même esprit que Cheminot : j'ai approché la question de la responsabilité sous un angle un tout petit peu "technique", donc c'est, comme pour la chimie, un peu chiant.

Cela étant, ce n'est qu'un "outil" aussi ... en background, il y a autre chose.

Cheminot vient d'évoquer l'irrespect de certaines démarches scientifiques et surtout de logique ...

Moi, ça me fait braire que certains (beaucoup trop) se comportent comme des porcs ... alors oui la responsabilité et sa mise en cause est susceptible d'infléchir ce genre de choses ... Rêvons un peu ...

Ces gens là se sont arrogés "la Vérité" ... Ils la diffusent à tout le monde avec tous les moyens qui sont à leur disposition (l'exclusivité est acquise) ... Personne ne doit "jouir" à l'excès de l'impunité.

Tu vois aussi Isis, je suis enclin à évoquer l'afrique comme elle est "intimement mariée" au problème qui est le nôtre. J'en parle parce que j'y suis souvent (en ce moment même) ... J'y constate, de visu, le résultat encore plus tangible de la capacité de nuisance des porcs ... de nuisance, d'inefficacité et de foutage de fric par la fenêtre, voire de détournements.

J'aime bien la "farce" ... mais je n'apprécie guère le genre lorsque ce sont des "faibles" qui en sont les dindons ...

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Admettons que ce fichu mercure se fasse enfin la malle ... qu'en serait-il pour toi ?

Je ne te pose pas la question (car elle idiote) de savoir si il n'y a pas une méthode pour nettoyer tout cela ? Décidemment, tout ce système si "magique" est bien inopérant ...

Le mercure ne se fera jamais la malle , car la pollution est chronique et augmente de jour en jour.

C'est en 1996 que j' ai intégré cette idée que le mercure est au centre de la plupart des maladies chroniques.

Par la suite je me suis aperçu que d'autres , comme le Dr Klinghardt (en autres) avait la même vision.

Je me suis rendu compte également que le mercure était suspecté de jouer un rôle dans une multitudes de maladies, mais sans jamais que l'on puisse apporter une preuve formelle , pour des raisons trés simple que j'essaierai d'expliquer plus tard.

Comme la recherche est relativement cloisonné cela n'a pas attiré l'attention de la communauté scientifique , qui a d'ailleurs d'autres préoccupations (et d'autres intérêts) que la recherche de la vérité.

En tout cas en 1996 je pensais être descendu le plus bas possible.

Continuer à vivre c'était prendre le risque de ne plus pouvoir m'assumer physiquement et mentalement ...et j'étais trop fier ou trop orgueuilleux pour envisager cette perpective.

J'étais donc en quête d'un moyen d'en finir ...sans trop traumatiser ma famille.

C'est à ce moment là que j'ai compris la cause de tous nos problémes.

Notre grande chance c'était que l'événement toxique était concret est identifiable , ce qui n'est en réalité presque jamais le cas dans la plupart des intoxications au mercure.

A partir de là tout a changer .

Bien sur pas d'un seul coup , par palier , avec des retours en arriere...mais globalement positivement depuis cette date.

Aujourd'hui encore je continue de gagner du terrain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Isis Rider,

"Je joins ma voix à la sienne, et - voici le hors-sujet - je tiens à dire que bien que séropo depuis 14 ans mainteant, dissidente etc, je ne participe plus aux forums sur le sida sur Onnouscachetout.com, parce que je les trouve dominés par cette vision mécaniste, en fait je ne vois presque pas de différence entre le discours officiel et celui des "dissidents". Je constate bien sûr un certain désaccord, mais il n'est pas d'ordre fondamental : la logique est la même, les raisonnements se font à l'intérieur du même système, le vivant est considéré sans cesse au niveau microscopique et lorsque je lis ces topics j'ai la nausée car je sens l'odeur de l'hôpital."

J'en ai ras-le-bol d'entendre parler de T4 et de chimie, alors que je vis mon corps et ma santé de manière entièrement différente, holistique. Pour moi cette vision du vivant est une illusion totale et contraignante par-dessus le marché. Je suis une sauvage et je connais mon propre fonctionnement d'instinct ; les formules chimiques, pour décoratives qu'elles soient, ne me sont d'aucune utilité.

Je comprends ton attitude, mais lire un forum dissident du $IDA et ne pas vouloir être confronté à la notion de T4s me paraît totalement utopique. Un problème de disparition des T4s existe réellement conduisant au $IDA. Alors, il faut bien essayer de comprendre, même si cest très technique et "mécaniste" comme tu dis. Pour que lon puisse se comprendre, il faut utiliser un language commun car, pour se défendre de laction destructive des "moisisseurs", il faut pouvoir argumenter dans leur language. Le vrai problème est quen étant la focalisation sur le "VIH" depuis plus de 20 ans ne nous a pas permis de résoudre le problème et, si tu considères tous les autres facteurs agissants sur ces fameux T4s, tu vas tomber sur un modèle encore bien plus compliqué que la vision ultra-simpliste du "VIH" qui fait le $IDA. Ce qui manque à la communication des dissidents est un vulgarisation correcte des problèmes. Evidemment que pas tout le monde peut lire les études du groupe de Perth. Faire une bonne vulgarisation pour que "Monsieur tout le monde" puisse comprendre nest pas chose facile. Lapproche holistique est absolument nécessaire pour résoudre un tel problème, mais elle ne permet pas d'exclure lapproche mécaniste qui te déplait, dailleurs, si tu veux rentrer dans la compréhension de comment ton corps fonctionne, tu ne peux pas éviter de tomber également dans lapproche "mécaniste" et dans la chimie qui te déplait tant. Il ny a pas de miracle mais la base du fonctionnement de la Vie est très chimique, physique et biologique, "mecaniste" en quelque sorte. Même si tout celà nest pas très "romantique", tu ne peux pas y échapper. Evidemment que celà demande un effort pour essayer de comprendre et pas tout le monde est prêt à faire cet effort. icon_biggrin.gif

Le $IDA est un problème multi-factoriels, on ne peut se renfermer que sur un facteur et dire voilà ca y est, jai lexplication du problème. Cest un peu ce qui mest arrivé lan dernier, où jai négligé laspect psycho-somatique associé à la situation dêtre séropositif. Le résultat de cette négligence fut assez sérieux puisque, suite à une dépression, je me retrouvais en avril dernier avec une toxoplasmose et une hémiplégie. Quand toute une partie de tes membres ne répondent plus tu ne peux te dire quil ny a pas de problème. icon_biggrin.gif

Jarrive dans ce forum avec toute la dimension candida albicans en tête et crois-moi que cest encore bien plus complexe que le "VIH". En effet, le "VIH" qui ne contient que 9 gènes passe pour une gentille plaisanterie icon_biggrin.gif face à un micro-organisme composé de 6 chromosomes, plus de 1000 gènes et vivant sous trois formes différentes, chacune ayant ses propres charactéristiques.

Comme toute ma connaissance vient de "lintérieur" de la maladie,jai également des exemples qui me montrent que même une personne nayant jamais touché aux antirétroviraux, ni à Bactrim, bref, aucun médicament nintroduisant ce fameux "stress oxydant" peut se retrouver avec son système immunitaire cassé avec une toxoplasmose cérébrale.

Jy reviendrait plus tard.

Plutôt que dexclure toute autre approche ou explication, il vaut beaucoup mieux sy intéresser et essayer dy apprendre quelque chose. Lintégration des différentes connaissances est plus constructive, dans la recherche dune solution, que la compétition entre les différentes approches.

Comme ce forum permet douvrir plusieurs thèmes de discussion en parallèle, rien de tempêche douvrir des sujets de discussion qui te tiennent à coeur. Penses-y!

A+,

Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme toute ma connaissance vient de "lintérieur" de la maladie,jai également des exemples qui me montrent que même une personne nayant jamais touché aux antirétroviraux, ni à Bactrim, bref, aucun médicament nintroduisant ce fameux "stress oxydant" peut se retrouver avec son système immunitaire cassé avec une toxoplasmose cérébrale.

Jy reviendrait plus tard.

Cela, c'est intéressant. Mais es-tu sûr que cette personne n'a aucune histoire concernant sa santé? Car le bactrim n'est pas le seul antibio en cause, il y a d'autres substances qui provoquent une perte en soufre réduit...

cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cheminot,

Cela, c'est intéressant. Mais es-tu sûr que cette personne n'a aucune histoire concernant sa santé? Car le bactrim n'est pas le seul antibio en cause, il y a d'autres substances qui provoquent une perte en soufre réduit...

Voilà une petite description:

Marc, que jai connu en 1993, venait dAbidjan. Il avait un status de requérant dasile ici en Suisse et habitait Lausanne. Comme il restait chez moi, je nhabitait pas Lausanne, un jour il me dit:"il faut que je rentre à Lausanne car jai si mal à la tête depuis hier quil faut que je visite un médeçin. Il est rentré à Lausanne, puis, je nai plus reçu aucune nouvelle de sa part durant plus dun mois.

Après ce délai, tout à coup, je reçois un coup de fil de sa part, me demandant que nous nous rencontrions à Lausanne. Jétais au rendez-vous et, à peine lai-je vu entrer dans le restaurant que nous avions fixé comme lieu de rencontre, que jai immédiatement compris. En effet, ses cheveux étaient rasés et il avait une grande cicatrice sur son crâne. Alors, il minforme que les médeçins, et lui, avaient découvert sa séropositivité et que son problème de mal de tête était en fait une toxoplasmose cérébrale et quils avaient dû opérer.

Cétait en octobre 1993. Par la suite, il a été mis sous AZT ou placebo, dans le cadre de létude "cocncorde". Nous ne savions pas sil utilisait de lAZT ou le placebo. Quelques mois plus tard, en mars 1994, nouvelle hospitalisation au CHUV à Lausanne pour un problème intense de diarrhées. A partir de ce moment là, je le visitais 3 fois par semaine, Lausanne étant à 2 heures de chez moi. Quelques semaines après sa nouvelle hospitalisation, une candidose orale apparaît, problème totalement impossible à résoudre avec les antifongiques pharmaceutiques. En effet, plus rien narrêtait le développement du champignon. Mes interrogations sur candida albicans datent de cette période et Marc ma permis de minterroger sur la phase mycélienne du champignon. Le résultat est très impressionnant car tu as limpression que le souffrant vieillit dune année par jour. Je me rappelle encore langouasse que je ressentait à chaque visite en ouvrant la porte de sa chambre. "Dans quel état vais-je le retrouver aujourdhui???

Heureusement jarrivais à quitter cette angouasse très rapidement car jétais plutôt en contact avec sa personne, son esprit quavec limage quil me présentait. Je pouvais alors mintéresser à ses problèmes de santé sans en avoir peur et nous pouvions discuter et même rire de cette situation, ce qui est plus aidant que jouer les pleureuses icon_biggrin.gif . Par la suite,Il a commencé a être attaqué de toute part et les médeçins lui passaient des antiviraux, des antibiotiques et des antifongiques dans sa perfusion lui déclenchant un syndrôme de Stephen Johnson. Comme il perdait sa peau, il fallait alors utiliser un masque et des gants pour le visiter. Avec candida albicans, toujours rien à faire. Il apparaissait de plus en plus moisi et le champignon sattaquait alors à ses lèvres. Il est mort en août 1994.

Lorsque je lai connu, il était apparamment en pleine forme et navait même pratiquement jamais vu un médeçin. Il nutilisait pas dantibiotique genre Bactrim et ne savait même pas être séropositif. Marc, cest le M du modèle PMP que jai développé par la suite. En effet, ce modèle na pas été seulement construit à partir de mes problèmes, mais également de deux autres amis que jai perdu dans ce combat et qui mont donné chacun une partie de la solution: Marc pour les dangers de la forme mycélienne et Pedro, du Vénézuela, pour les dangers de la prévention Bactrim. Evidemment, si javais su celà auparavant ils ne seraient probablement pas morts. Je les remerçie pour ce quils mont appris et en leurs souvenirs, jai nommé le modèle et la méthode qui ma permis de résoudre mes problèmes et ceux de plus en plus de séropositifs que je côtoient:PMP. Marc, qui navait que 27 ans paraissait un vieillard de 80..90 ans au moment de sa mort. Merci encore Marc! icon_bravo.gificon_ange.gif

Environ 2 ans plus tard, je "tombe" sur une étude écrite par des médeçins ivoiriens, laquelle mentionnait la présence de candidoses chez 85 % des sidéens en train de mourir. Comme la plus grande partie de la candidose est totalement invisible pour les "moisisseurs", je pense que 100 % des personnes concernées souffraient dune candidose systémique. Avec ma connaissance de ce jour de ce problème, je peux dire que les symptômes étaient déjà présent chez Marc lors de sa toxoplasmose, notamment des problèmes gastro-intestinaux et neurologiques. Il y avait certaines choses que je ne comprenait pas dans son comportement à lépoque. Maintenant je sais doù tout celà venait (les toxines de candida) et celà me fait encore un peu mal lorsque je revois la situation dans laquelle il se trouvait. Les médeçins ivoiriens mentionnaient dans leur publication que ce problème de champignon était nouveau pour eux et quils navaient pas doutils pour résoudre ce genre de problème. Tout celà ma mis la puce à loreille!

Pour détruire un système immunitaire, le "VIH" nest pas nécessaire, candida albicans fait le travail très bien tout seul ou plus spécialement avec laide des moisisseurs. Dautres recherches ( je me suis même penché sur la médecine africaine, qui nest pas si idiote quoi quon en pense, dans ce but) mont permis ultérieurementde réaliser que le "syndrôme de candidose chronique" nexistait pas en Afrique avant les années 80. Sur ce point je suis en désaccord avec la plupart des dissidents.

A+

Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

apparemment, il y a un lien entre l'utilisation du métronidazole et l'apparition de candida :

http://www.3m.com/us/healthcare/pharma/metrogel/index.jhtml

The most commonly reported side effects for MetroGel-Vaginal (metronidazole vaginal gel, 0.75%) include vaginal discharge (12%), Candida cervicitis/vaginitis (6-10%), vulvovaginal irritation (9%), gastrointestinal discomfort (7%), and headache (5%).

j'ai par ailleurs découvert un document qui montre indubitablement l'effet du métronidazole sur le taux de glutathion qu'il déprime.

Il faudrait savoir depuis quand le métronidazole est utilisé en Afrique contre les protozoaires et vers. (il l'est en tous cas aujourd'hui)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...