Aller au contenu
forum sidasante
^pierre^

Où et comment les T4’s disparaissent?

Recommended Posts

Où et comment les T4s disparaissent?

du point de vue candida albicans

En 1976 déjà!!!, un chercheur japonais et ses collègues avait mis en évidence lexistence dune toxine produite par candida albicans ayant la capacité de détruire le système immunitaire de lhumain:

Iwata K, Uchida K, Yamaguchi H, et al: Studies on the toxins produced by Candida albicans with special reference to their etiopathologic role, in Iwata K (ed): Yeast and Yeast-like Microorganisms in Medical Science. University of Tokyo Press, 1976, pp184-190

Cette toxine est un "mannan, un "polysaccharide" produit par lenveloppe du champignon. Dire que le "mannan" détruit les T4s est une simplification, conforme au résultat final. Toutefois, la réalité est beaucoup plus indirecte et subtile.

Pour comprendre, il faut dabord sintéresser à lenveloppe du champignon, une organelle très complexe, un arrangement de molécules aux propriétés hydrophile et hydrophobe (à nouveau une question déquilibres icon_biggrin.gif ). Le long document suivant de Chaffin et collègues

http://mmbr.asm.org/cgi/content/full/62/1/130#T3

décrit la biologie de lenveloppe de candida albicans. A noter que la plupart des toxines de candida albicans, sous forme levure, sont produite par lenveloppe.

Dans le point (i) "Mannan adhesins" vous pouvez lire:

"the mannan portion of mannoprotein may be involved in the fungus-host interaction"

"Factor 6, a mannooligosaccharide that confers serotype A specificity, also contributes to epithelial adhesion (357). A factor 6-deficient strain or serotype B strains showed reduced adhesion to exfoliated human buccal epithelial cells compared to serotype A cells."

Je résume en français:

le mannan intervient dans la relation entre lhôte (notre intestin) et le champignon. Candida albicans sérotype A ( il y a 3 sérotypes différents:A, B et C et des centaines de variantes, ce champignon ayant une incroyable capacité à muter ce qui pose le très ennuyeux problème des résistances lors du traitement)

contients les adhésines permettant ladhésion au cellules epithéliales (comme par hazard icon_biggrin.gif ).

Voyez comme celà devient précis, comparativement au fantôme VIH. Nous pouvons savoir que candida albicans sérotype A est le plus ennuyeux.

Maintenant, que devient ce mannan lorsquil a pénétré dans les systèmes sanguin et lymphatique?

Létude sur le lapin de R Kappe and J Müller de luniversité de Freiburg

http://pubmedcentral.gov/articlerender.fcgi?artid=270181

nous donne une demi-vie plasmatique (le temps pour que la moitié du mannan injecté ait disparu du sang) très courte, denviron 2 heures. Cette étude nous dit également que le "mannan" saccumule dans les filtres icon_biggrin.gif : le foie pour le système sanguin et la rate (et par analogie, les ganglions lymphatiques) pour le système lymphatique. Une fois accumulé dans les filtres, le mannan se résorbe très lentement. Létude nous donne un délai de 97 jours !!!.

Prochaine question: quel est leffet du mannan accumulé dans le système lymphatique (rate et ganglions)?

Le document du Dr. Galland

http://www.mdheal.org/microbes.htm

dont je conseille vivement la lecture car il met en envidence limportance du rôle des bactéries saprophites (les bonnes bactéries) dans limmunité de lhumain, nous dit:

"Circulating immunosuppressive factors have been described in other cases of CMC (Valdimarsson et al., 1973). The immunosuppressive factors are thought to be soluble polysaccharides, such as mannan, contained in the yeast membrane and released into the circulation (Fischer et al., 1978). Mannan at high dose inhibits mitogen- and antigen-stimulated proliferation of human lymphocytes in vitro. Lower concentrations specifically inhibit the lymphocyte blastogenic response to C. albicans, probably by competing for polysaccharide-antigen binding sites (Nelson et al., 1984). In that macrophages normally remove mannan from the circulation, the immunosuppressive effects of mannan in vivo probably depend upon defective macrophage function, which may be a factor in some cases of CMC (Fischer et al., 1982)."

Que je résume en français:

Le mannan a deux effets sur les lymphocites, dépendant de la concentration:

1) à faible dose, il bloquerait la défence mise en place par les lymphocites contre candida albicans

2) à plus forte dose, le mannan bloquerait la mytose, une méthode de multiplication utilisée par les lymphocites pour combattre un pathogène. Par cette action, le mannan "fragilise" les lymphocites, lesquels seront plus facilement éliminés par les pathogènes envahisseurs.

Observez comment candida albicans "vise juste" icon_biggrin.gif afin de retourner la situation toujours à son avantage. Vous nêtes pas au bout de vos surprises et peut être pouvez vous comprendre pourquoi je parle de: "diable de champignon" concernant candida albicans. Ce sont les joies de l'évolution icon_biggrin.gif

Je résume:

1) candida albicans sérotype A produit un mannan contenant les adhésines nécessaire à ladhérence aux cellules épithéliales.

2) le mannan saccumule dans le système lymphatique (rate et ganglions) où il fragilise les lymphocites, lesquels seront plus facilement détruits par dautres pathogènes.

Tout celà me permet de définir la paroi intestinale, la rate et les ganglions comme les zones de prédilection où les T4s disparaissent!!

Révélateur!, n'est-ce pas? icon_biggrin.gif

Si vous souhaitez vérifier en passant du lapin à lhumain:

Allez sur TheBody.com, le forum ou lon peut observer les "moisisseurs professionnels" en action. Tapez dans loutil de recherche "Enlarged Spleen" ( rate enflammée).

http://search1.thebody.com:7800/search?q=e....x=55&seek.y=10

Vous obtiendrez 148 références. La plupart des documents sont issus de séropositifs se plaignant davoir la rate et le foie enflammés. Il y a bien sur tous les autres toxiques pharmaceutiques qui peuvent également créer le problème, mais il ne faut pas négliger limportance du mannan dans lapparition des troubles. Pour les "sallopathes" répondant aux questions: le "VIH", la machine perpeto mobile de Robert Gallo, est tenu pour responsable de ces problèmes. Je vous ai déjà dit que le VIH il peut tout faire icon_biggrin.gif

Voilà pour linstant!

Je continuerais par la description des vérifications par la pratique. Jai pu constater que ce qui est dit dans ces études colle drôlement bien à la réalité. Daprés ce que jai pu observer, je ne pense pas que le système immunitaire cassé dun "séropositif" puisse se récupérer aussi longtemps que le système lymphatique nest pas détoxifié du "mannan".

Si la science fonctionnait dans la recherche sur le $IDA, nous aurions probablement pu éviter totalement lémergence du $IDA. Il fallait lire Iwata et collègues en 1976!!! dans ce but.

Bonne lecture!

A+

Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour ^Pierre^

Si jai bien compris : Daprès les articles que tu as mentionnés et que jai essayé de traduire péniblement, les séropo que lon a diagnostiqué comme tel, étaient en fait infectés par certains champignons, comme les candida albicans,. Ces candida, présents normalement dans la faune intestinale, auraient proliféré suite à une prise exagérée de drogues immuno-déprésseurs, et autres antibiotiques.

Le test HIV se situerait donc là, si jai bien compris.

A la suite de ce test, on a donc prescrit le fameux Bactrim ( prolifération de candida), l AZT ( effondrement du système immunitaire), et plus tard les tri ( regain temporaire et sursis )

Mes Questions :

Il serait bon de savoir si tous les test positifs font ressortir la présence des champignons type Candida et cela de manière systématique ?

Quel serait dans ce cas la méthode pour combattre ces champignons hors antibio bien évidemment, nettoyer le système lymphatique de ce manant, diantre !

En tout cas, si cette théorie s avèrait juste - ça prouverait :

- lorigine endogène de la maladie.

- la thèse de lempoisonnement chimique

- la non transmission dun prétendu virus, mais peut être de champignons. Plus plausible.

Bonne soirée

005.gif005.gif005.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

A propos de « candida albicans » ...

Il y a une quinzaine dannées, jai eu une saloperie de ce genre placée à lexterne (aux aisselles). Chaque fois que jallais dans des pays chauds et encore davantage lorsque jallais me baigner dans la mer, le « candida » faisait sa réapparition ... Tout rentrait dans lordre en régions froides ou tempérées.

Comme jen ai eu assez, jai consulté un ami dermato ... il ma donné ma fait une culture de la bête qui permit de lidentifier et me prescrivit une crème ... efficace en deux jours mais nayant pas la vertu déviter la récidive.

La question, sans être grave, nen demeurait pas moins chiante ...

De passage dans un pays à « grands marabouts », jen ai parlé à un ami occidental qui me proposa daller en voir un de son entourage.

Ce type ne parlant ni français, ni anglais, regarda la pathologie et sans revêtir son habit de sorcier et sans même enfiler son masque de sorcier me prépara une mixture aux allures dargile et me fit comprendre que trois tartinnages et trois jours devraient suffire à avoir raison de tout cela ...

Cétait il y a 8 ans ... et depuis, force est de constater, que la bête nest jamais réapparue.

« Pure coïncidence ! » me déclara lami dermato ... alors, jai ajouté : « Cest que tu nas pas eu de bol en fait ... »

Toujours est-il que la prestation du « grand marabout » fut gratuite et que la sienne ne le fut pas ... et quen matière dobligation de résultats, le sens de lhistoire nest pas en faveur du « sorcier blanc » ...

Il ny a pas dautres conclusions à tirer de cette petite aventure sans grand intérêt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Her Bak

Juste en passant...

Mon neveu est "autiste". En fait, il est victime d' une intoxication aux métaux lourds, en l' occurence le mercure, injecté à fortes doses par un vaccin. Il se trouve que le mercure est à l' origine de l' apparition en quantités excessives de ces fameux candida albicans dans le système intestinal de mon neveu, lui causant des troubles digestifs, et sans doute aussi (ce n' est pas encore clairement démontré) étant l' une des causes de ses troubles du comportement.

Peut-etre une piste à creuser, ce lien entre ces champignons et le mercure...

Je remarque, Rock-en-Rock, que les cataplasmes d' argile sont des agents chélateurs puissants, à un niveau local...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Her bak,

J'ai dit que ça ressemblait à de l'argile mais je dois dire que je ne sais pas ce que le "grand marabout" avait mixé exactement ... cela étant, ça a marché ... et sans effets secondaires ... plutôt sympa quand même !

Comme le "candida albicans" est un champignon (tenace), je n'ai pas été surpris de constater son apparition systématique sous les tropiques ... en revanche, j'ai été surpris de le voir se déchaîner encore davantage à l'eau de mer ... pourtant que je croyais que cette dernière avait de nombreuses vertus ... bizarre ...

Si quelqu'un a une explication ou a constaté le même phénomène ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Juste en passant...

Mon neveu est "autiste". En fait, il est victime d' une intoxication aux métaux lourds, en l' occurence le mercure, injecté à fortes doses par un vaccin. Il se trouve que le mercure est à l' origine de l' apparition en quantités excessives de ces fameux candida albicans dans le système intestinal de mon neveu, lui causant des troubles digestifs, et sans doute aussi (ce n' est pas encore clairement démontré) étant l' une des causes de ses troubles du comportement.

Peut-etre une piste à creuser, ce lien entre ces champignons et le mercure...

Je remarque, Rock-en-Rock, que les cataplasmes d' argile sont des agents chélateurs puissants, à un niveau local...

Ainsi que je l'ai indiqué à Sicnarfa, le mercure bloque de manière irréversible les composés soufrés (glutathion) ou séléniés. Pas étonnant qu'on trouve une prolifération de champignons là où un phénomène semblable (pas identique) au stress oxydatif a lieu!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Her Bak

Salut Cheminot!

Pourrais-tu m' indiquer où tu as parlé de ces réactions mercure/soufre?

J' ai eu beau chercher, je n' ai pas trouvé dans la jungle des topics sur le VIH...

Je m' y intéresse pour plusieurs raisons: mon neveu, ainsi que pour comparer ces réactions chimiques avec ce qui est dit en alchamie sur les relations entre le soufre et le mercure.

D' avance, merci icon_biggrin.gif

Her Bak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

rock en rock,

pour le champignon, j'ai personnellement une vision plus basée sur la chimie. A mon avis, la transpiration étant composée d'acide urique, d'acides aminées, voir de graisse, d'acide lactique, peut-être de protéines, etc..., il y a toujours des champignons qui dégradent ces composés. Et on ne peut pas tuer ces champignons définitivement (ni même pour très longtemps). Ils sont partout.

Ce qui va poser problème, c'est la multiplication de ces champignons. La cause de cette multiplication va être un environnement plus humide et contenant plus de nourriture pour les faire croitre. Plus une personne mange de protéines et de graisses, plus sa sueur va en contenir, et plus les champignons vont se multiplier (les produits de dégradations entrainant des mauvaises odeurs). Et plus il fait chaud, plus la personne va suer. Donc, même a alimentation égale, il y aura plus de protéines et de graisses de suées dipsonibles pour les champignons. Et en plus, ces champignons se développent particulièrement bien en milieu humide. Donc, dans les pays chauds, il va y avoir beaucoup de champignons. Normal.

Et l'eau de mer ne va pas empêcher ça, au contraire. Parce qu'en général, on se baigne quand il fait chaud. Donc, dès qu'on sort de l'eau, on continue à transpirer pareil, avec le même problème de multiplication des champignons qu'avant de se baigner. Mais comme, en plus, l'eau de mer est un milieu qui est parfait pour le développement de la vie, les champignons vont se multiplier encore plus vite que d'habitude. En fait, ça ne devrait pas, parce que le milieu marin actuel est trop salé. Mais, au niveau des aisselles, comme c'est un endroit fermé, la sueur va se méler à l'eau de mer et la diluer pour produire un milieu beaucoup moins salé, idéal pour le développement des champignons. D'où aggravation du problème de base.

En milieu plus froid, on transpire moins. Donc, les champignons se développent beaucoup moins.

Donc, à mon avis, vu que les champignons ne peuvent pas être éliminés définitivement, c'est ton copain dermato qui avait raison. La réussite du marabout sur le long terme a du être un coup de bol. Peut-être que par la suite, tu as changé d'alimentation ou que tu as fait d'autres choses qui ont modifié le terrain et entrainé une moindre multiplication des champignons. Par contre, sur le coup, effectivement, l'argile a du être utile temporairement, parce que ces champignons prospèrent sur des terrains acides. En mettant cet argile, le terrain est devenu plus basique et les champignons n'ont pas pu se multiplier. C'est pour ça qu'un produit comme du bicarbonate de soude (un produit basique) empèche le développement des odeurs d'aisselle.

Cela dit, j'ai lu que l'argile avait des vertus cicatrisantes. Peut-être que tes aisselles étaient enflammées et que l'apposition d'argile a guéri cette inflammation. Et si c'est un chélateur puissant, peut-être que ça a absorbé des résidus de mercure ou autres métaux lourds qui étaient présents localement, qui entrainaient des inflammations à ce niveau. C'est possible aussi. Donc, dans cette hypothèse, l'intervention du marabout ne tiendrait pas du coup de bol. Il faudrait voir, effectivement si d'autres personnes ont eu ce genre d'expérience. Ca pourrait être intéressant.

Modifié par aixur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà, après une petite pause discussion sur dautres thèmes du forum, je reviens son mon thème central:candida albicans.

Il nest pas facile de communiquer sur le $IDA car la majorité des lecteurs nont que la vision "propagande HIV" en tête. Il faut alors à chaque fois tout reçommencer à zéro et expliquer, expliquer et expliquer encore. Lorsque jai décidé darrêter ma truie-thérapie il y a plus de 3 ans et que jai communiquer celà autour de moi, vous nimaginez pas les pressions que jai subi par ceux qui navaient que la propagande en tête. Au début ils devaient me prendre pour un fou, mais je savais très bien où jen étais et ce je faisais J. Puis, en expliquant et expliquant encore, ils ont fini par comprendre et je dois dire que cest beaucoup plus facile maintenant et que je ressens plutôt un soutien des gens qui me cotoient.

Je continue avec les réponses à vos questions!

German

"les séropo que lon a diagnostiqué comme tel, étaient en fait infectés par certains champignons, comme les candida albicans,. Ces candida, présents normalement dans la faune intestinale, auraient proliféré suite à une prise exagérée de drogues immuno-déprésseurs, et autres antibiotiques."

75 % des humains de la planète portent candida albicans dans leurs intestin, les 25 % restant se partagent dautres types de candida, dont certains sont pathogènes. Mais, le plus destructeur, sans aucun doute est candida albicans. Le problème avec ce champignon est lorsque lon perd le contrôle sur lui. Il prolifère et fini par adhérer à la paroi intestinale, initiant le syndrôme de candidose chronique:

http://www.cfs-recovery.org/docdarren2.html

En vulgarisé: à partir du moment ou le champignon, sous forme levure, adhère à la paroi intestinale, tu commençes à "MOISIR". Associé au développement de la "moisissure" tu commençes à être affecté par les différents symptômes présentés dans le document précédent. Ces symptômes, totalement différents, napparaissent pas au hazard. Il y a une séquence et une progression parmi les différents symptômes.

Pourquoi tellement de symptômes?

Tout simplement le champignon sous fome levure (il y a plusieurs formes) produit 79 toxines différentes et la réaction du système immunitaire contre ces toxines ou contre le champignon crée également des symptômes. Ce champignon est une véritable usine chimique , produisant essentiellement que des toxines.

Les agents "moisissants"sont les différents produits et conditions qui stimulent la prolifération de candida et qui mettent en danger de "moisir". Les antibiotiques sont des agents moisissants car ils éliminent aussi les bonnes bactéries, équippées en armes biologiques pour lutter contre le champignon, en charge de contrôler candida. Le champignon a alors plus despace et dalimentation pour proliférer. Il y a toutes une collection dagents moisissants qui agissent de différentes manières pour stimuler la prolifération. Il serait trop long de les décrires tous maintenant et comment ils agissent sur le champignon. Jy reviendrais plus tard.

"Le test HIV se situerait donc là, si jai bien compris".

Laisses le test HIV tranquille! Ce test cherche juste à pièger son utilisateur. icon_biggrin.gif Pour candida, il ny a pas de test fiable. Le document ci-dessus décrit le problème.

"A la suite de ce test, on a donc prescrit le fameux Bactrim ( prolifération de candida), l AZT ( effondrement du système immunitaire), et plus tard les tri ( regain temporaire et sursis )"

Je pense que le bactrim est la principale cause de lépidémie dans les pays en développement! Cest cet antiobique qui permet de "moisir"les gens de ces pays. ONU$IDA a une énorme responsabilité dans le développement de lépidémie là-bas, en faisant la promotion de lusage du bactrim. Les gens pris par la peur font tout ce quon leur dit de faire sans réfléchir.

"Il serait bon de savoir si tous les test positifs font ressortir la présence des champignons type Candida et cela de manière systématique ?".

Non, le test "HIV" nest pas nécessairement lié à la présence du CCS (chronic candidiasis syndrome), mais le système immunitaire luttant contre candida peut donner un faux positif également comme la multitude dautres problèmes décrits dans ce document:

http://www.virusmyth.net/aids/data/cjtestfp.htm

Il faut arrêter de se focaliser sur des tests qui testent tout et nimporte quoi. Les symptômes sont bien plus révélateurs que des tests, si on ne les "efface" pas ou pas complètement!

"Quel serait dans ce cas la méthode pour combattre ces champignons hors antibio bien évidemment, nettoyer le système lymphatique de ce manant, diantre !".

Cest ce que je vais décrire. Pour venir à bout de la moisissure, il faut mener une vraie guerre bactériologique (utile) contre le champignon et comprendre comment les symptômes évoluent. Cest un voyage parmi les symptômes!

Rock-en-rock,

"Il y a une quinzaine dannées, jai eu une saloperie de ce genre placée à lexterne (aux aisselles). Chaque fois que jallais dans des pays chauds et encore davantage lorsque jallais me baigner dans la mer, le « candida » faisait sa réapparition ... Tout rentrait dans lordre en régions froides ou tempérées."

Le champignon est très sensible à lhumidité relative. Cest dailleurs un moyen pour repérer une infection fongique systémique. Tous les symptômes sintensifient proportionnellement à lhumidité. Il y a dautres moyens pour détecter la présence du CCS, jy reviendrais!

"efficace en deux jours mais nayant pas la vertu déviter la récidive.

La question, sans être grave, nen demeurait pas moins chiante"

Cest le grand problème avec les antifongiques allopathiques!

Candida a une incroyable faculté de muter et dy devenir résistant. Celà lui prend juste quelques mois pour devenir résistant à la plupart de ces produits, au maximum 1 an et demi avec les meilleurs antifongiques.

Ce problème est très réduit avec lusage des antifongiques naturels qui sont des produits très complexes, contenant chacun plusieurs types différents de molécules antifongiques, que lévolution nous a concocté durant des millions dannées icon_biggrin.gif . Lindustrie pharmaceutique ne peut rivaliser avec ces produits! icon_biggrin.gif

"sorcier me prépara une mixture aux allures dargile et me fit comprendre que trois tartinnages et trois jours devraient suffire à avoir raison de tout cela".

Le sorcier connait les propriétés de son argile, laquelle a probablement une propriété antifongique. Je trouve lidée très intéressante pour appliquer sur la peau. A laide dhuiles essentielles, je pourrait donner à largile les propriétés que je souhaite avoir et appliquer sur la peau ( surtout utile en dermatologie). Merci pour lidée du marabout 4-bravo.gif . Il faut arrêtez de considérer ces médeçins africains pour des idiots, car, en fait, ce sont NOS médeçins qui sont des idiots! icon_biggrin.gif

"Cétait il y a 8 ans ... et depuis, force est de constater, que la bête nest jamais réapparue."

Lorsque le problème est local il ny a, le plus souvent, pas une infection systémique. Le problème est résolu facilement en quelques jours si le champignon nest pas résistant à lantifongique. Si linfection locale se répète il y a lieu aussi de considérer le "terrain"

Her Bak,

"Mon neveu est "autiste". En fait, il est victime d' une intoxication aux métaux lourds, en l' occurence le mercure, injecté à fortes doses par un vaccin. Il se trouve que le mercure est à l' origine de l' apparition en quantités excessives de ces fameux candida albicans dans le système intestinal de mon neveu, lui causant des troubles digestifs, et sans doute aussi (ce n' est pas encore clairement démontré) étant l' une des causes de ses troubles du comportement.

Peut-etre une piste à creuser, ce lien entre ces champignons et le mercure..."

Les champignons accumulent les métaux lourds. La relation est toute préparée par mère Nature

Cheminot,

Merci pour le complément dinformation! icon_bravo.gif

Aixur,

"Et on ne peut pas tuer ces champignons définitivement (ni même pour très longtemps). Ils sont partout."

Eh oui, partout où tu trouves des humains tu vas trouver candida sous une forme ou sous une autre. Les spores ne font queniron 150 nm de diamètre et il ny a pas besoin dun contact sexuel pour les transmettre!

Le problème cest de savoir vivre avec le champignon afin déviter de "moisir". Traiter le problème est beaucoup plus compliqué, mais je vais le décrire progressivement. Pour le moment je vais continuer avec la vérification par la pratique de ce que jai exposé au début du thème.

A+

Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Her bak

Juste en passant...

Mon neveu est "autiste". En fait, il est victime d' une intoxication aux métaux lourds, en l' occurence le mercure, injecté à fortes doses par un vaccin. Il se trouve que le mercure est à l' origine de l' apparition en quantités excessives de ces fameux candida albicans dans le système intestinal de mon neveu, lui causant des troubles digestifs, et sans doute aussi (ce n' est pas encore clairement démontré) étant l' une des causes de ses troubles du comportement.

Peut-etre une piste à creuser, ce lien entre ces champignons et le mercure...

Je remarque, Rock-en-Rock, que les cataplasmes d' argile sont des agents chélateurs puissants, à un niveau local...

Bonjour,

Pour moi l'implication mercure- autisme ne fait pas de doute.

Il ne fait pas de doute non plus que le mercure des vaccins participe de la genése de nombreuses pathologies.

Cependant l'intoxication mercurielle importante que l'on retrouve chez les enfants autistes ne peut pas s'expliquer par les vaccins qui n'en contiennent pas des quantités qui permettent à elles seules de rendre compte des niveaux de mercure chez les autistes.

Dans la plupart des cas il est probable que l'enfant a été intoxiqué pendant la grossesse , avec parfois une sur-intoxication pendant l'allaitement.

Les vaccins peuvent alors être la goutte qui fait déborder le vase.

J'ai eu de nombreuses discussions sur ce sujet sur "doctissimo" , et bien que je n'interviens plus sur ce site , si cela t'intéresse tu peux peut-être les retrouver.

[En 1991 toute ma famille ( 5 personnes) a été intoxiquée par des vapeurs de mercure , ce qui me permet de parler du sujet en connaissance de cause , mais sans bien sur , avoir la prétention de détenir toute la vérité sur le sujet.]

Amicalement,]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour résumer: Quelques lignes de rappel sur ce que jai décrit au début du thème:

En 1976 déjà, un chercheur japonais Iwata et ses collègues a , parmi les 79 toxines produites par candida alcicans, mis en évidence la présence dune toxine (le mannan) ayant la capacité de détruire le système immunitaire de lhumain.

Le mannan produit dans lenveloppe de candida albicans sérotype A contient les adhésines pour sattacher aux cellules epithéliales. Après avoir pénétré dans les systèmes sanguin et lymphatique, le mannan a une demi-vie très brève dans le sang (2 heures) mais saccumule dans les "filtres", foie et rate (par analogie les ganglions aussi) doù il se résorbe très lentement (97 jours). Le mannan a 2 effets sur les CD4. A faible dose, il bloque lattaque des CD4 contre candida albicans. A plus forte dose, il bloque la mytose, affaiblissant les CD4s dans leurs luttes contre les pathogènes. Les zones de prédilection où disparaissent les CD4s sont la paroi intestinale, la rate et les ganglions.

Il mapparait quil ny ait pas de possibilité de reconstruire un système immunitaire aussi longtemps que le système lymphatique nest pas détoxifié du mannan.

Que se passe-t-il lorsque lon traite le problème?

Après avoir traiter lintestin, ce qui nécessite de 5 à 10 mois, selon les personnes, il est essentiel de continuer à garder la même pression antifongique contre candida. En effet, et cest encore une très mauvaise surprise de la part de ce champi décidément très malin, candida albicans produit des clamydospores. Un ou plusiqurs sacs de spores se développent le long de son hyphe, les spores seront injectées dans les système sanguin et lymphatique à maturité.Linfection devient alors systémique, il y a invasion du corps entier par les spores, lesquelles vont pouvoir se développer lorsque le terrain (acide) le permet. A noter que les spores ne peuvent se développer dans le sang ou la lymphe puisque ces "humeurs" sont alcalines. Candida albicans produit également des spores sans enveloppe cellulaire = mycoplasmes qui, contrairement au VIH icon_biggrin.gif , sont très visible au microscope électronique:

http://explorepub.com/articles/darkfield.html

Les dangers de cette forme considérée comme bactérienne (pathogène furtif) ne sont pas encore très connus. Tout ceci est encore au stade de recherche. Le principale danger que je vois au moment réside dans la capacité de ces mycoplasmes dévoluer vers la forme levure, comme les spores avec enveloppe cellulaire ( diamètre = 150 nm)

Tous ces spores et mycoplasmes réalimentent linfection "de lintérieur". Il faut donc continuer à maintenir la pression antifongique sinon la "moisissure" reprend immédiatement. Il faut considérer la dynamique du réservoir de spores lors du traitement.

Donc je continues à traiter candida et, environ 8 mois après avoir terminé de traiter lintestin, un nouveau problème apparaît: inflammation des ganglions!

Chez moi, linflammation est apparue au pli de laine et aux aisselles (4 ganglions, taille denviron 1 cm3, pas très gros, mais très durs)

Chez une amie séropositive que je guidais dans cette approche le même problème est apparu, également après 8 mois. Chez elles, les ganglions enflammés étaient localisés au pli de laine et au cou, de chaque côté.

Que se passe-t-il?

Jutilise la logique simple qui découle du problème du mannan décrit ci-avant. En traitant lintestin, nous avons enlever la source de mannan, lequel sest progressivement résorbé du système lymphatique. Après les 8 mois, la concentration de mannan est probablement descendue à un seuil ou leffet sur la mytose nexiste plus. Alors, les lymphocites recommencent à faire leur travail en nettoyant le système lymphatique, Comme il y a probablement beaucoup à faire, les ganglions senflamment et deviennent très durs. Quoi faire alors?

Ne pas seffrayer et continuer à maintenir la pression antifongique. En 2...3 mois, ce problème aura complètement disparu.

Par la suite, un autre problème de ganglion mest apparu. Un seul ganglion enflammé sous laisselle droite. La taille était plus grande, ganglion plutôt mou dont la taille varie en fonction de lhumidité relative. Cétait très pratique car javais mon propre hygromètre installé. Je navais même pas besoin douvrir mes volets le matin pour savoir sil faisait beau ou sil pleuvait, un passage avec ma main sous laisselle droite droite suffisait pour avoir la météo. Je ne comprend pas tous les détails de ce problème mais les toxines de candida ont des propriétés soit hydrophile, soit hydrophobe, donc je met également ce problème dans la longue liste des symptômes associés aux toxines de candida. Jai alors continué à garder la pression antifongique. Ce dernier problème de ganglion a totalement disparu et je nai plu eu de problème depuis avec les ganglions.

Vous comprendrez maintenant pourquoi je ne peux mempêcher de rire, lorsque linfectiologue que je consulte depuis la 1ère toxo, façe à labsence de problème que je lui signale veut osculter. Je vois alors cet excité des rétrovirus sacharner à tâter tous mes ganglions sans jamais rien trouver. Je le vois blêmir et il me montre quil ne comprend absolument RIEN de la maladie quil compte "traiter". Ces problèmes de ganglions chez les "séropositifs" nont absolument rien à voir avec des rétrovirus mais sont associés aux toxines de candida, ce qui est très différent. icon_biggrin.gif Evidemment, comme il ne trouve rien avec les ganglions, dépité, alors il sort sa lampe de poche et cherche des traçes de candidose dans ma bouche. Et là,même à 13 T4s, il ne trouve rien non plus. Il ne doit plus comprendre son "protocole" et perdre son latin. Evidemment, chez $IDA & Cie, la priorité est de sauver le $IDA et le mythe et, dans ce but, il est essentiel de ne jamais écouter le patient. Avec moi, je peux vous dire quils sont tombés sur un os car je naccepte pas nimporte quel idiotie provenant de leur part. Celà ne ma pas été très difficile déviter tous leurs pièges car ces (il y en a eu dejà 2) infectiologues ne mont servit que de la propagande de lestablishment. Alors, imaginez, pour chaque argument quils mavançent jai en tête une ou plusieurs études qui me disent exactement le contraire.

Bonjour lambience

A+

Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Pierre

Même si lon raisonne chimie à lintérieur de ce topic, jaimerais faire un écart en maventurant dans ce que lon qualifie dirrationnel mais tout en restant dans le sujet.

Pendant son sommeil, mon amie a entendu bien distinctement les deux mots suivants : Papillonacées et Chitine. Allez savoir qui parle dans ces moments là ! ( lire le très instructif C.G JUNG à ce sujet)

Connaissant parfaitement le premier (papillonacée), puisque que nous sommes adeptes des graines germées (soja, alfalfa ou kamut par exemple) le deuxième ( chitine) na rien éveillé dans la conscience de mon amie. Une petite recherche simposait donc avec google. Voilà donc un des textes que jai relevé avec google en tapant Chitine

La chitine est un polysaccharide de structure présent dans la paroi des champignons et dans la cuticule des insectes. Il existe chez les plantes supérieures plusieurs systèmes de protection contre les maladies, dont l'excrétion de chitinase. Cette enzyme produite par la plante permet la dégradation de la chitine et fragilise ainsi les agresseurs. La grande spécificité de cette enzyme en fait un candidat comme agent antifongique.

Les graines de soja, comme la plupart des graines de plantes supérieures, produisent lors de la germination d'importantes quantités de chitinase. Cette enzyme montre de belles propriétés antifongiques et pourrait être utilisée comme conservateur naturel dans de nombreuses applications. Les auteurs nous présentent un protocole qui permet de la purifier à partir de germes de soja.

D.COLUNTUONI, L. POPPER, F. KNORR (1992).

Purification of chitinase from soybean seed by affinity chromatography on chitin.

Agro-food Industry Hi-Tech, (3), 2, 24-25.

Même si ces découvertes semblent sappliquer à lagroalimentaire pour linstant, jai lintime conviction que des recherches doivent être poursuivies ( elles nen sont quau début ) dans le domaine de la santé.

Tout cela pour dire que les graines germées sont peut être une des réponse à la catastrophe immunitaire. Lorsque lon sait que certaines sont alcalinisantes, détoxiquantes, anti-oxydantes, reminéralisantes et anti-fongiques, il y a de quoi sinterroger , non !

Je rappelle que celles ci sont issues de lagriculture biologique, sont vivantes et voient leur teneur en minéraux, oligo éléments et vitamines multipliée de 5 à10. En plus le producteur cest nous-même avec un coût insignifiant. Juste de lamour. Qui dit mieux !

PS. Mon amie a été diagnostiqué en 87, et a connu aussi ces fameux candida albicans pendant sa tri-thérapie. Celle ci a été stoppée en octobre 2002, depuis elle pète le feu. Les graines germées y sont -elles pour quelque chose ?

La carence en minéraux ou vitamines est le terrain de tous les possibles + l'intox aux métaux lourds.

A+et bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jerman,

jaimerais faire un écart en maventurant dans ce que lon qualifie "dirrationnel" mais tout en restant dans le sujet.Pendant son sommeil, mon amie a entendu bien distinctement les deux mots suivants : Papillonacées et Chitine. Allez savoir qui parle dans ces moments là !

Limportant cest de sintéresser au Souffleur! icon_biggrin.gif

Je fonctionne différemment pour les intuitions. Comme jai du lire une quantité phénoménale de documents sur le $IDA, il y a dans certains documents des mots qui maccrochent et qui se répètent tout le temps à mon esprit, jusquà "clignoter"dans ma tête. Alors, je commençe à me questionner sur limportance de ce mot "clignotant" et, toujours, celà mà permis de comprendre le problème qui moccupe et d'y trouver une solution. Ces mots "clignotants" me guident.Plutôt que de vivre une expérience destructive avec le $IDA, jai plutôt vécu une fantastique aventure dans différentes façettes, dont le développement personnel. Celà ma permis de comprendre que la Vie est guidée et que lon peut faire confiance au Guide, lequel ne Guide pas pour "du fric".

Donc, nous pouvons faire confiance à la Vie.

Evidemment, pour réaliser celà il faut grandir. Je sais que je peux faire confiance à mon intuition!

La grande spécificité de cette enzyme en fait un candidat comme agent antifongique.

Les plantes, les animaux, comme nous, doivent également pouvoir combattre virus, champignons et bactéries sils veulent survivre et se développer. Ceci est plus particulièrement vrai pour les graines, qui sont beaucoup plus fragiles au moment ou elles entament leur processus de développement. Il nest donc pas surprenant de découvrir que ces graines produisent également des substances aux propriétés antivirales, antifongique ou antibactérienne.Pour les graines, il faut également considérer les micro-organismes présents dans le sol.

Tout tient en équilibre et les humains sont en train de "bousiller" tous les équilibres qui portent lhumanité..... toujours pour du fric.: Celà nous promet un futur catastrophique! 4-guerrier.gif

Ce sont ces propriétés que jutilise, de mon côté, avec les huiles essentielles. Ces produits que nous a concocté la Vie par le processus de lévolution durant des millions dannées, permettent datteindre des résultats très supérieurs à ce que lon obtient avec des toxiques pharmaceutiques.Je le vérifie constamment car jai assez souvent des amis qui me tombent dessus avec leurs problèmes de santé, me les décrivants et me demandant si je nai pas "un truc" car ils ne souhaitent pas utiliser des antibiotiques, par exemple.

Jaime assez faire cette vulgarisation:

Si tu as des problèmes avec ton système immunitaire, et bien, utilises le système immunitaire dune autre espèce. Les huiles essentielles représentent une partie du système immunitaire de tel ou tel espèce. Je peux dire que certaines espèces ont des systèmes immunitaires très performants et que cest un véritable plaisir de travailler avec ces huiles qui souvent offrent des résultats thérapeutiques stupéfiants, bien supérieurs à ce que la pharmafia nous propose.Ce qui fait lefficacité des produits pharmaceutiques cest surtout la propagande et la corruption! 4-guerrier.gif

Merci à toutes les espèces qui mont aidé! icon_biggrin.gif

Mère Nature nous donne tout ce quil faut pour résoudre nos problèmes et cest un vrai plaisir de travailler avec Elle

il y a de quoi sinterroger , non !

Continues de tinterroger!

PS. Mon amie a été diagnostiqué en 87, et a connu aussi ces fameux candida albicans pendant sa tri-thérapie. Celle ci a été stoppée en octobre 2002, depuis elle pète le feu. Les graines germées y sont -elles pour quelque chose ?

Je suis bien content de lire celà. Celà fera encore une de plus qui ne sera pas "moisie" par son "violeur du serment dHypocrate". Bien sur que les "petites graines" ont leur rôle dans son "péter le feu".

Continues sur ce chemin!

A+

Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Pierre de me répondre.

Il est vrai que lintuition aide beaucoup, et que la voix du souffleur comme tu dis est une aide précieuse pour ceux qui ont la chance de lentendre.

A propos des huiles essentielles, nous les utilisons aussi. Certaines, pour rester centré sur le sujet, sont effectivement antifongiques tel le bois de rose ou thymus vulgaris pour traiter la candidose.

Dun autre côté le site canadien Nanotechnologie http://www.nanoimpact.ca/fr/accueil.php , propose le bio sim , une silice nanonisée, pour combattre le Candida albicans. Wait and see...

En fait, je ne minterroge pas sur les bienfaits des graines germées ou huiles essentielles, puisque elles font partie de mon (notre) quotidien. Cest plutôt pour inciter les personnes déprimées ou désorientées à se tourner vers Dame Nature et les médecines alternatives.

Sinon, je crois comprendre que la thèse dissidente et du stress oxydatif cher à Cheminot, te fait réagir. Jespère que le débat entre vous deux ne sera pas interrompu pour cause dincompréhension mutuelle, parce que tout cela devient très intéressant.

Germain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jerman,

Je crois que j'ai toujours été clair :

je suis la ligne de pensée des Dr Kremer, Viala, Papodopoulos, Mhlongo et j'en passe.

La cause première de cette maladie est un déséquilibre du système oxydoréducteur qui est la base de l'immunité.

Ce déséquilibre peut provoquer le "suicide" cellulaire, et j'ai toujours dit que sur ce terrain se développent les champignons, et en particuier le candida.

Que le candida qui se développe ainsi soit à l'origine des antigènes P24 et autres, pourquoi pas?

Quat à la thérapeutique proposée par Pierre, elle est essentiellement destinée à rétablir l'équilibre rédox, ce qui fera disparaître les hôtes indésirables.

Alors, oui, les prescriptions de Bactrim (qui provoque l'augmentation des ROS azotés), de dérivés nitrés, ou d'azotures (AZT) provoquent l'apparition des moisissures (il y a donc effectivement des "moisisseurs", qui en sont d'ailleurs conscients, mais sans relever l'importance de ce fait).

cordialement

Modifié par Cheminot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut cheminot

Mais comment cette déséquilibre du système oxydoréducteur se produit ?

Quel environnement en est à la cause ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh bien ,il est dû pour une part à la façon dont nous sommes soignés, pour d'autre part aux diverses substances nouvelles que nous ingérons, et dont le corps n sait pas vraiment se débarasser.

La maladie en général me semble plutôt un empoisonnement et les bactéries (et les maladies qui s'ensuivent) sont la signature visible de cet empoisonnement.

Pour faire simple, depuis 40 ans, les gens sont gavés d'oxydants (certains antibiotiques) ou de précuseurs de substances oxydantes azotées, et, lorsque l'importance de l'empoisonnement augmente, le système immunitaire en prend un coup : apparition de la séropositivité, puis du sida si on insiste, et malheureusement, dans les traitements censés soigner le "sida", l'AZT est également un superoxydant.

Modifié par Cheminot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La maladie en général me semble plutôt un empoisonnement

Bonjour,

Dans notre cas nous n'avons pu identifier qu'un seul événement toxique survenu en 1991.

Pas de médicaments , pas de produits chimiques dans la maison comme au jardin .La premiére ville industrielle est à plus de 30 km.

Alimentation 100% bio , produite en grande partie par mes propres soins . (plantes et bétail)

Pas d'antibiotiques ni de vaccinations.

Pour moi les vaccinations à l'époque des faits datent de 20 ans (obligations militaires)

Activités physiques et sportives tous les jours (modérées).

Pas de médicaments pendant "la maladie" ...excepté le DMSA.

11 ans pour ce qui me concerne pour voir arriver la premiére journée sans douleur.

Peut être y a t il quelquechose qui m'a échappé ...mais quoi?

Je suis preneur pour toute suggestion!

Amicalement,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

11 ans pour ce qui me concerne pour voir arriver la premiére journée sans douleur.

?? ... onze ans entre quoi et quoi Sic ? ... Je ne comprends pas bien ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que j'ai toujours été clair :

je suis la ligne de pensée des Dr Kremer, Viala, Papodopoulos, Mhlongo et j'en passe.

Bonjour Cheminot,

Je ne pense pas dans mon dernier post tavoir contredit. Cétait juste pour confronter les idées avec Pierre et synthétiser le débat. Pour ma part, jai adhéré très tôt à la thèse dissidente et lempoisonnement chimique, cest dailleurs ce qui ma permis de guider mon amie lorsque je lai rencontré, en laidant à se débarasser physiquement et psychologiquement de ses différentes thérapies (VHC+ VIH) qui lauraient de toute façon laissé sur le carreau. Donc pas de souci à ce niveau, cest une question de bon sens et dune logique implaccable.

Sempoisonner avec des produits ou drogues chimiques, respirer un air pollué, cultiver sur des terres appauvries en minéraux, consommer périodiquement des drogues pharmaceutiques ou hallucinogènes, amène inévitablement à moisir ou empoisonner le terrain, cest un fait.

Le candida albican, certes envahissant, est donc un effet et non une cause. Mais il peut exister dautres effets ou dautres causes de désorganisation immunitaire, en dehors de lintoxication sous toutes ses formes.

La compréhension des corps subtils, centres et nadis, de leurs relations avec les glandes de notre système endocrinien, devrait nous ouvrir une voie nouvelle dans la compréhension de la maladie, ainsi que la médecine quantique. Il ne faut donc pas attendre grand chose de la médecine orthodoxe, qui actuellement est bloquée dans le monde des effets, parce quelle na pas encore compris que les formules chimiques ne règleront jamais tout, sauf les dividendes versés aux actionnaires.

Déshabiller Paul pour habiller Jacques, jouer avec les mollécules et cellules sans comprendre ce qui les anime mènera dans le mur ces irréductibles rationalistes et leurs patients consentants. A moins que ?

Bien sincèrement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...