aixur

Témoignage de Survivor83

15 messages dans ce sujet

CHRONOLOGIE :

Juillet 1991 : decouverte d’une seropositivité au vih et deficience immunitaire.

Septembre 1999 : Toxoplasmose cerebrale, T4 19, charge virale 260000 copies.

Novembre 1999 : T4 49, charge virale 749, sans traitement ARVs.

Janvier 2000 : mise en place d’une tri therapie…combivir+viracept.

Fevrier 2003 : arret du traitement, 400 T4, charge virale indetectable.

Mars 2003 : mise en place d’une nouvelle tri therapie…combivir+viread

Juillet 2006 : demarrage d’une fenetre therapeutique, 500 T4, charge virale indetectable. ARRET COMPLET DU TRAITEMENT.

Aout 2006 : au bout de quelques semaines arret immediat de la fenetre therapeutique. ECHEC. 218 T4, charge virale 1230000 copies.

Janvier 2007 : demarrage long et progressif d’une moindre medication intitulée phase 1 pour 1 jour de traitement en moins, le dimanche…juillet 2007 600 T4, charge virale indetectable.

S’en suivront diverses phases 2,3 et 4 avec toujours une diminution progressive du traitement.

Decembre 2013 : arret de la phase 4 qui consistait en une prise de medicament le lundi, le mercredi et le vendredi, au 31 decembre 2013 T4 857, charge virale indetectable.

Janvier 2014 : phase 5, elle consiste a 2 prises de traitement par semaine, le lundi et le jeudi. Nous en sommes à un mois et demi, tout est stable la charge virale est indetectable, les T4 varient entre 807 et 907, en terme de pourcentage entre 31 et 33%, des analyses ont etées effectuees toutes les semaines par mesure de securuité, nous allons espacer a 2 fois par mois.

Tout au long de ce periple des traitements non conventionnels ont etes apporte en complement, le detail complet dans mon histoire intitulée survivant/survivor 83

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Resumé du 1er trimestre 2014

Dans le cadre d'une experience de moindre medication empirique officieusement

le 1er trimestre s'est deroulé sans encombre malgré une virose de 15 jours.

Les T4 ont varié entre 615 et 930 avec un pourcentage entre 31.5 et 33%.

La courbe de temperature entre 35.5 et 37.2.

La charge virale indetectable tout au long de ce trimestre.

Pour memoire l'experience a consisté en deux prises de medicaments, une le lundi l'autre le jeudi avec comme traitement combivir et viread plus des complements alimentaires specifiques.

3 mois supplementaires sont necessaires pour confirmer la stabilité de ce protocole empirique.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Resumé du second trimestre 2014

Durant cette periode les T4 auront evolué entre 600 et 730 avec un pourcentage entre 29.5 et 33%.

Courbe de temperature strictement normale, reste du bilan normal.

6 mois etaient necessaire pour une validation.....c'est fait !

le stress lui ne change pas il est toujours present et je me sent bien seul dans cette aventure...

aux medecins suceptibles de lire ces messages, je reste à votre entiere disposition pour vous montrer ce que j'ai fait. meme empirique cette experience a ete menee de maniere clinique sous controle d'un medecin specialisé vih.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous; :ehoh:

S'cusez mon silence dû à la stagnation de mon état. Depuis la denière fois il n'y a pas grand chose à dire.

Obligé de faire le dos rond et de patienter car mon endurance à l'effort est perturbée par une fébrilité comme... grippale. Effets déjà vécus en 2000 lors de ma tentative de sevrage bloc d'une bi-thérapie Epivir Retrovir qui a évolué en encéphalite, CMV et pneumocystose.

Elle s'installe insidieusement aprés l'effort. Je l'attribue au contre-coup engendré par 13 ans d'empoisonnement composé de prises de thérapies imaginées pour purger l'humanité d'une partie d'entre-nous.

Nos ressources terrestres sont en inadéquation avec nos appétits, et la solution des puissants du moment est de contrôler la démographie pour parvenir à l'édification d'un monde plus paisible (à voir !), dans lequel le confort sera obtenu sans autre effort que celui de naître, et également réparti. La pénibilité des ouvrages incombants dans l'avenir à des robots autonomes comme nous le sommes pour travailler.

Le hic est que les peuples subissent ce plan au lieu de participer à son élaboration car, l'éternel conflit racial dont la peur est la source, nous anime encore et les puissants mènent donc ce plan en relative catimini pour pouvoir sélectionner entre eux les élus et les condamnés sans être contestés.

Les efforts déployés pour nous faire décliner payent. Les naissances vont dégringoler durant ce 21 ième siècle.

La stérilisation physique et psychique à l'échelle globale est un plan qui comprend l'appui et le financement de tous ce qui est propre à nous faire décliner ainsi que la confiscation de ce qui nous permet de pérenniser.

Ainsi la soi-disante folie de la politique globale actuelle n'est pas une fatalité mais un plan qui se déroule comme prévu.

L'éducation et les infos fabriquent un inconscient collectif en complet décalage avec les réalités.

L'humanité est à un tournant cardinal.

Bientôt, travailler sera inutile, les énergies seront gratuites, mèdecines et éducation seront tournées vers la construction de l'être au lieu de servir la culture de son déclin.

La compétition pour posséder et dominer sera appréhendée comme une pathologie (qu'au demeurant nous savons déjà prévenir et guérir mais sans en avoir la volonté).

Nous sommes ainsi confinés dans l'ignorance des vrais enjeux, distraits de façon à ne pas être en mesure de revendiquer une position décente, laissant se disputer entre quelques poignées d'âmes, le pouvoir de contrôler le monde.

Plus prosaïquement, j'arrive à un stade où les évolutions bénéfiques prennent davantage de temps.

Ainsi, toujours 0,8 de subu/jour me contraignent... une addiction tenace et un sevrage accompagné d'idées noires et inhibitrices, compliqués à gérer sans structures aidantes pertinentes (hormis celles prévues par l'orthodoxie qui pérennisent les maux plus qu'elles ne les soignent, comme les hôpitaux psy) pour être accompagné.

Si vous avez un truc à vendre qui déprécit, avilit l'humain ou lui donne une piètre estime de lui-même (armes, sexe, jeux, drogues, chansons musiques films et livres déprimants et poussent au crime, vous aurez autant de facilités à trouver des investisseurs et des grands médias pour vous permettre de prospérer, que vous rencontrerez de difficultés si votre produit à diffuser parle de respect et d'amour. Les puissants voient en ses sentiments le plus grand danger

Que cherche à réaliser la Nature en nous faisant penser, agir et être ainsi ?

Ah ! Tant de questions dont je me demande à quel point elles sont destinées à nous éloigner de l'essentiel qui ne s'emcombre pas à mon sens, de fusées et de microscopes, mais réclame une libération intérieure, une introspection afin de savoir apprivoiser nos peurs pour libérer la puissance que nous recelons.

Un ouvrage en devenir.

Salut à tous et bontoujours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous.

Merci et bravo pour la fidélité des membres actifs de ce site qui malgré cette période de purge humanitaire continuent à œuvrer à la construction saine de notre espèce.

Pas de T4... ni d'infection !

Toujours dépendant de 0,8 mg de subu, je ne peux tirer de conclusion sur l'état de santé dans lequel me laissent le sevrage et l'arrêt des traitements hiv et cardiologiques.

Physiquement, la fonte musculaire a cessé ( j'ai même pris 2 kilos ), mes articulations ne sont plus douloureuses, et manger est de nouveau un plaisir.

Dans la tête c'est pas gagner et mon instinct m'incite à ne pas baisser la garde. Désorganisation, confusion et inhibition m'encombrent encore mais refluent et me donnent de bonnes raisons de croire en la réussite du projet visant à me libérer du joug des couards .

L'arrêt du subu reste mon dernier défi pour ce qui concerne ma dépendance au système de "santé" orthodoxe.

Il annihile les désirs d'entreprendre et la sexualité, en bousillant les systèmes reproducteurs physique et psychique .

Le sevrage de cet outil de soumission est une oeuvre épuisante car les idées noires sont si destructrices que souventes fois, le suicide apparaît comme une solution. La prudence est de mise et, mon équilibre trop fragile dépend encore de ce caca avilissant.

Toxicos ou ex-toxicos ayant déjà vécus le manque d'héro, d'alcool, de barbituriques ou d'amphés, sont plus à même de juguler la détresse et l'angoisse générées par ces "traitements"; Mais, le désarroi de ceux qui y sont confrontés sans exercice, génère un nombre de suicides qui ne cesse d'augmenter au rythme des prescriptions.

Bientôt 2 ans que je tente de m'en défaire sans succès... Je rame en ayant bloqué à 0,8 mg / jour ,sans encore trouver la force d'y renoncer.

Malgré cet écueil, ma détermination demeure et je crois en mes chances d'évolution vers une vie saine et une santé retrouvée qui permettent de jouir de l'existence plutôt que d'en pâtir.

La Nature nous a confié des outils si puissants qu'ils nous effrayeront tant que nous ne les auront pas maîtrisés. Notre métamorphose semble devoir passer par des phases difficiles et l'abandon progressif de notre mode d'existence de primates ( alors qu'il fait ses preuves depuis 70 millions d'années ) nous angoisse car le vertige qui nous saisit à l'examen de notre situation dans l'univers avec notre nouvelle conscience, est propre à terroriser comme à nous sublimer.

Qu'attend la Nature de notre nouvelle espèce ?

A plus et bontoujours à tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça ma fait du bien de te lire . Ça prouve que tu es déterminé, sache que nous sommes tous avec toi , plus les messages se succèderont plus tu trouvera de l'espoir dans ton combat.

Sois fort et bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous.

D'abord, pendant que j'y pense, je tiens à dire que de ne plus consommer de lait et de ses dérivés me fait du bien.

Des analyses sanguines ressort que je prends mal ou pas mon traitement, dixit mon toubib.

Je bats le coup ... mollement et, il me prescrit truvada et tivicay en me promettant l'arrêt des confusions dont je me plains encore et, des demains qui chantent ... non sans me rappeller qu'en 2000, l'arrêt du traitement m'avait terrassé ( Pneumocystose, CMV, encéphalite découlant sur 14 ans d'ingestion de multi- thérapies que j'eus alors la faiblesse de considérer salutaires ) et qu'en négligeant mes cachets je prends le risque de revivre la même dégénérescence. ( Pour suivre en cas d'intérêt, vous pouvez trouver les détails de "l'aventure" sur ce site. )

De plus, il "prévoit": des infections (car d’après les analyses, mon immunodéficience est critique ) et, la possible évolution des mes hépatites en cirrhose... et me conseille donc un traitement supplémentaire, "révolutionnaire" ( comme dirait Dieudo ) pour guérir définitivement en 2-3 mois !?! RDV pris pour échographie.

Pourtant, au quotidien, je suis le plus épargné de la famille par les rhumes, les angines ou autres grippes et, je cicatrice normalement des blessures de jardinage et bricolage.

Mon addiction au subu ( 0.8 mg/jour ) et le manque d'appétit perdurent mais je peux encore améliorer mes conditions de vie pour progresser vers une meilleure santé en jugulant ses deniers obstacles.

Merci à ceux qui continuent à faire vivre ce site et contribuent à une réflexion de fond car la propagande de l'orthodoxie n'a jamais été aussi puissante alors que la dissidence à de quoi douter de sa capacité à convaincre dans un monde où l'absurde supplante la raison !

Réviser nos expertises, nos méthodes, recentrer nos finalités et déterminer tous ensemble les priorités sont des ambitions sans échos, à contre-courant d'un système de purge.

L'idée légitime selon laquelle nos capacités à prospérer et à exploiter les ressources se heurtent à l'espace fini de la planète, fait que certains s'autorisent de décider lesquels d'entre-nous doivent être stérilisés .

Comme la nature nous a muni de la possibilité d'anticiper le danger de surpopulation ( pas plus de convives que de victuailles ), nous nous sentons responsables du devoir de nous réguler mais devrions y réfléchir tous

.

Déterminer la façon d'être respectueux au lieu de nuisibles nous appartient à tous et ne dois pas être un défi et une mission pensés par les plus pleutres d'entre-nous, ceux contraints à la domination par leurs angoisses.

Ils ne sont ni représentatifs ni légitimes au regard du courage et de la grandeur dont l'humanoïde sait faire preuve pour survivre.

Dans l'optique déviante actuelle, la prospérité de l'espèce n'est pas souhaitable et, les religions, philosophies et entreprises humaines qui ont jusque-là tenté d'ordonner les choses afin que nous nous sublimions, vont à l'encontre du plan de réduction des naissances qui nécessite davantage de confisquer et saboter ce qui nous fait pérenniser.

Le respect du vivant et la paix réclament d'apprivoiser davantage de peurs que nous ne l'avons déjà fait et plus de temps nous semble être nécessaire.

A+ et à tous, "bontoujours".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous.

Merci pour votre soutien et votre existence qui m'ont permis de renforcer ma croyance et de m'éclairer sur le fait que l'arrêt du traitement hiv était possible.

Enthousiasmé par le résultat, j'ai aussi arrêté un traitement chronique de statines et fluidifiant ordonnés à la suite de deux infarctus en 2004 et... ça tient.

Bon, il reste du boulot pour atteindre la santé et l'équilibre d'un moine tibétain :) mais, être parvenu à me sortir de la prison chimique qui m'a volé mon énergie durant 14 ans me réjoui et me laisse même surpris, je m'attendais à plus difficile.

En espérant que vous viviez tous une période propice le plus longtemps possible, je vous dis à bientôt... si le sort nous y autorise.

PS: mes analyses sont dans le rouge depuis le printemps alors que je me sens très bien !?!

Une explication ? Ma foi, à tout hasard, si ce n'est déjà fait, regardez le documentaire sur les effets placebos sur youtube, non que je pratique, mais pour encore mieux comprendre à quel point nous sommes en mesure de nous guérir, ou l'inverse, par l'entremise du potentiel de notre corps lié à la puissance de notre esprit.

Fabuleux, énergisant de savoir que nous possédons ces outils en nous qui décrédibilisent encore un peu plus, la chimie ou la chirurgie invasive.

A+ et à tous "bontoujours".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

steph1960 c'est toi survivor83 ? et pourquoi c'est Aixur qui a posté le témoignage de survivor83 ? c'est pas très clair tout ça. :aureole: :aureole:

( merci de ne pas m'engueuler parce que je ne comprends pas qui est qui lol ) !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut twj.

Je suis Steph 1960 ( mes premiers témoignages sur ce site sont faits sous le pseudo : sourdon, mon nom ), et survivor 83 est un autre témoin.

En lisant les contenus des posts attentivement, tu devrais t'y retrouver. A+.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous; :ehoh:

S'cusez mon silence dû à la stagnation de mon état. Depuis la denière fois il n'y a pas grand chose à dire.

Obligé de faire le dos rond et de patienter car mon endurance à l'effort est perturbée par une fébrilité comme... grippale. Effets déjà vécus en 2000 lors de ma tentative de sevrage bloc d'une bi-thérapie Epivir Retrovir qui a évolué en encéphalite, CMV et pneumocystose.

Elle s'installe insidieusement aprés l'effort. Je l'attribue au contre-coup engendré par 13 ans d'empoisonnement composé de prises de thérapies imaginées pour purger l'humanité d'une partie d'entre-nous.

Nos ressources terrestres sont en inadéquation avec nos appétits, et la solution des puissants du moment est de contrôler la démographie pour parvenir à l'édification d'un monde plus paisible (à voir !), dans lequel le confort sera obtenu sans autre effort que celui de naître, et également réparti. La pénibilité des ouvrages incombants dans l'avenir à des robots autonomes comme nous le sommes pour travailler.

Le hic est que les peuples subissent ce plan au lieu de participer à son élaboration car, l'éternel conflit racial dont la peur est la source, nous anime encore et les puissants mènent donc ce plan en relative catimini pour pouvoir sélectionner entre eux les élus et les condamnés sans être contestés.

Les efforts déployés pour nous faire décliner payent. Les naissances vont dégringoler durant ce 21 ième siècle.

La stérilisation physique et psychique à l'échelle globale est un plan qui comprend l'appui et le financement de tous ce qui est propre à nous faire décliner ainsi que la confiscation de ce qui nous permet de pérenniser.

Ainsi la soi-disante folie de la politique globale actuelle n'est pas une fatalité mais un plan qui se déroule comme prévu.

L'éducation et les infos fabriquent un inconscient collectif en complet décalage avec les réalités.

L'humanité est à un tournant cardinal.

Bientôt, travailler sera inutile, les énergies seront gratuites, mèdecines et éducation seront tournées vers la construction de l'être au lieu de servir la culture de son déclin.

La compétition pour posséder et dominer sera appréhendée comme une pathologie (qu'au demeurant nous savons déjà prévenir et guérir mais sans en avoir la volonté).

Nous sommes ainsi confinés dans l'ignorance des vrais enjeux, distraits de façon à ne pas être en mesure de revendiquer une position décente, laissant se disputer entre quelques poignées d'âmes, le pouvoir de contrôler le monde.

Plus prosaïquement, j'arrive à un stade où les évolutions bénéfiques prennent davantage de temps.

Ainsi, toujours 0,8 de subu/jour me contraignent... une addiction tenace et un sevrage accompagné d'idées noires et inhibitrices, compliqués à gérer sans structures aidantes pertinentes (hormis celles prévues par l'orthodoxie qui pérennisent les maux plus qu'elles ne les soignent, comme les hôpitaux psy) pour être accompagné.

Si vous avez un truc à vendre qui déprécit, avilit l'humain ou lui donne une piètre estime de lui-même (armes, sexe, jeux, drogues, chansons musiques films et livres déprimants et poussent au crime, vous aurez autant de facilités à trouver des investisseurs et des grands médias pour vous permettre de prospérer, que vous rencontrerez de difficultés si votre produit à diffuser parle de respect et d'amour. Les puissants voient en ses sentiments le plus grand danger

Que cherche à réaliser la Nature en nous faisant penser, agir et être ainsi ?

Ah ! Tant de questions dont je me demande à quel point elles sont destinées à nous éloigner de l'essentiel qui ne s'emcombre pas à mon sens, de fusées et de microscopes, mais réclame une libération intérieure, une introspection afin de savoir apprivoiser nos peurs pour libérer la puissance que nous recelons.

Un ouvrage en devenir.

Salut à tous et bontoujours.

Bonjour et votre ouvrage je peux le lire ? merci Pascal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous et à toutes,

Je suis toute nouvelle sur ce forum, même si ça fait quelques temps que je lis des articles sur sidasante.

J'ai arrêté de prendre la trithérapie il y a deux ans. Après avoir rencontré certains médecins en médecine naturelle, avoir bien avancé sur mon chemin de vie, j'avoue que je me sens quand même bien seule, entre le médecin de l’hôpital mes lectures et les médecines alternatives, je suis toujours en grand doute... je suis à la limite de reprendre la tri et en même temps je repousse le moment... et je crois aussi que c'est parce que je n'ai pas rencontré la personne en médecine alternative qui connaisse vraiment ce sujet. Et je me dis que même si je reprend la tri, j'aimerais rencontrer quelqu'un qui s'y connaisse un minimum pour me conseiller sur des méthodes alternatives pour contrer les effets secondaires.

Survivor83, j'ai vu que tu habitais dans le sud, et que tu parlais d'une naturopathe à Marignane ? Elle te suit ? vraiment ? En fait j'aimerais rencontrer quelqu'un qui s'y connaisse un peu en matière de questionnement vih sida. Parce que pour l'instant, certains comprennent mon doute, mais ils me disent tous qu'ils n'y connaissent pas grand chose... Je suis sur Aix et je me dis que peut être tu pourrais me filer quelques infos de bonnes personnes à aller voir ?

Merci beaucoup,

Cha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous.

Début mars 2016, des chutes répétées m'alertent et me conduisent à un IRM qui permet le diagnostic d'une toxoplasmose style un abcès gros comme une pêche qui comprime mon hémisphère droit et me rend hémiplégique du coté opposé Vu l'importance de l'abcès, les toubibs s'accordent sur le fait qu'il est ancien d'au moins un an voir plus. Des dates qui peuvent correspondre à la période de mon sevrage. 
C'était reparti comme en 2000 avec mon encéphalite suite à une tentative de sevrage bloc d'épivir rétrovir, 
là, c'était norvir prezista,  et les atteintes sont plus graves,( j'ai 16 ans de plus et moins de forces pour récupérer. Quoi qu'il en soit, stopper les traitements m'a été impossible sans faire 2 fois une infection neuronale fatale si je n'avais repris rapidement le traitement HIV en tant qu'anti-poison ! En 2000 j'avais récupéré en 2 mois, là depuis mars 2015 j'ai perdu mon autonomie et conserve encore les stigmates de l'hémiplégie, mon coté gauche insensible m'autorise une marche laborieuse et mon bras gauche est devenu contracté mais inerte... obligé d'apprendre à vivre dans le nouveau Steph, et d'y trouver de bonnes raisons.

Donc, en définitive, même en sachant que les médocs ont pour but de nous enliser dans un processus mortifère, je n'ai pas trouvé les moyens de les arrêter sans être terrassé 2 fois par des infections neuronales.Bon, je n'ai pas tout essayé, mais le mieux aurait été de ne jamais ingérer ces déclencheurs de troubles, assimilés à la maladie qu'ils sont censés guérir ! Comme mon ex qui depuis 1985, soit 32 ans, n'a jamais été traitée et n'a jamais eu de problème, comme moi les 13 premières années exemptes de traitement avec un enfant et sa mère séro-. En 98 je succombe au traitement ( malgré ma connaissance des dangers !??) et, depuis, je suis malade !   
Alors, quand je vois que les traitements et vaccins préventifs sont partout à la mode !?! Je me dis que l'expérience et les alertes n'ont plus de valeur , écrasées qu'elles le sont par une propagande entretenue à coups de milliards d'euros pour nous rendre aveugles. La plupart sont piégés, comme je l'ai été,  et ne peuvent discerner la vérité et les dangers qui sont devenus si variés et nombreux qu'ils paralysent notre raisonnement à desseins, et empêchent de nous impliquer, distraits et téléguidés comme nous le sommes. Les manipulateurs manipulés par la peur s'abusent en nous trompant. Ils ne trouveront pas de paix avec un tel comportement seulement valable pour attiser la haine et provoquer la violence qui invariablement à termes les engloutiront aussi, sans qu'ils n'aient jamais pu apprécier les plaisirs vrais de l'existence par faute de n'avoir pu apprivoiser une peur pourtant facile à transformer en force, lorsqu'elle est admise !

J'arrête là les constats improductifs, dont nous pourrions produire plusieurs encyclopédies sans qu'elles ne fassent plier les faiseurs du jeu malsain et criminel !

Je me devais de m'expliquer et de vous livrer la suite de mon expérience même si elle est un échec. J'en retiens que j'aurais dû  faire un irm  ou deux de contrôle durant mon sevrage, j'aurais pu enrailler le processus de dégénérescence plus tôt que je ne l'ai fait, et être moins endommagé par l'hémiplégie.

Certains comportements étaient pourtant révélateurs mais assez subtiles pour que je passe à coté ou que je le mette sur le compte de mon état de faiblesse général dû à mes traitements depuis bientôt 15 ans. Comme mordre les trottoirs en voiture, ou, la main gauche que je ne parvenais plus à empêcher qu'elle ne se contracte sur la commande du frein arrière de mon scoot. Un mois plus tard, les troubles devinrent évidents avec accrochage en voiture et chutes la nuit pour aller aux toilettes qui m'obligèrent à consulter. Et là, de nouveau je me suis livré à leur comédie visant à me transformer en cobaye. D'abord il fallut mon accord pour me percer le crâne car il fallait déterminer la nature de l'abcès. Malin ou pas ?Mise à feu doux 3 semaines en attentes des résultats:  rien de malin "simple" toxoplasmose,  j'attaque donc: adiasine que je prends depuis fin mars(10 mois en réduisant les doses selon leurs prescriptions  qu'ils veulent transformer en bactrim ). Dantrium , lyrica, baclophène, tivicay et truvada font aussi parti de la panoplie échaffauder pour me sauver !? je renonce à contrôler toutes ces données, La gestion de mon quotidien est devenue pénible et me laisse peu d'énergie et bien qu'il y ait un livre à faire sur la médecine actuelle et ses dérives, j'imagine que je ne vous apprendrez pas grand chose de nouveau en dépit de cette dernière aventure ... 

A la bientôt, et, salut à tous. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour à tous

 

Cha

il y a un groupe sur Facebook oû tu pourrais avoir des infos et surtout échanger

voici le lien "V.I.H/SIDA" : virus virtuel ou provocation du siècle ?

de mon coté, les thérapeutes que je connais sont à Genève...

amitiés

 

Steph1960

 

désolée d'apprendre ce qui se passe pour toi

je sais pas qui te dire

mais en pensées avec toi

courage

amicalement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant