Aller au contenu
forum sidasante

yacre

Membres
  • Compteur de contenus

    31
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    2

yacre last won the day on 29 septembre 2017

yacre had the most liked content!

Réputation sur la communauté

2 Neutral

À propos de yacre

  • Rang
    Confirmé
  • Date de naissance 30/11/1953

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Location
    nantes
  1. Failles dans la méthode d'isolement des virus

    Merci à Vous de cette info , qui date d'aout 2016 , comme quoi il est difficile de faire des echos à une information de cette importance. A toi Jibrail, je souhaite que tu poursuives ton activité sur ce site , et ne tire pas maintenant ta révérence ! Bien à tous .
  2. Survivant

    Salut Survivor , un message de soutien pour entretenir le dynamisme de tes actions sur le dit vih. Moi aussi à ma manière , après avoir arreté tous traitements conventionnels pendant 3 ans , j'ai repris une tri il y a maintenant 2 ans à 1/2 dose et 5j/7 , et pas toujours rigoureux dans mes prises . Au dire du CHU , mes résultats sont bons , chg virale indetectable , t4 de l'ordre de 750. Avec ou sans problème de Santé , La Vie est ce qu'elle Est , avec ses incertitudes et c'est heureux qu'il en soit ainsi . Reste à entretenir le capital confiance en Soi , vaste programme. Bien à Toi et à Toutes / Tous .
  3. Survivant

    Moi aussi j'ai l'expérience d'un creux de t4 à 20 en 2006 et une remontée à 733 en 2009 Le flux et le reflux . Le jour et la nuit c'est possible, c'est la journée ! Bien à vous.
  4. Merci à vous de ces réponses. Je vais transmettre le lien vers ICCARRE à mon médecin référent , à l'homéopathe de Nantes et bien sur au chu de Nantes. Illusion , je n'ai pas la maîtrise de la langue anglaise , mais j'imagine cette avancée ! Survivor , pour Nubiocell et Hepactif , j'en parlerai avec l'homéo de Nantes. Je vais mieux avec les vicissitudes que monsieur et madame tout le monde peuvent rencontrer, donc ça và, faut " positiver " non ! Bien à vous.
  5. Bon Jour à toutes / tous, Quelques nouvelles de mon expérience. Après une réduction progressive , j'ai totalement arrêté en juin 2010 le traitement " quadri " ( Epivir, Norvir , Prezista , Isentress ). En juin 2013 , après une perte de poids rapide de 6 kg, des troubles de la marche ( qui éveillaient en moi la phase toxoplasmose que j'ai connu en 2005 avec paralysie pendant quelques jours) , une sorte de dépression au sortir d'un hiver bien long pour moi , avec ses effets probables sur mon systeme immunitaire , bref un état de grande fatigue... j'ai donc fait de choix de reprendre un traitement commun. Donc depuis mi-juin Intelence ( Etravirine ) , Prézista ( Darunavir ), et Norvir ( Ritonavir ). J'ai partiellement accepté ce traitement , et j'ai exprimé aux médecins du chu , que je ne croyais pas totalement aux théories du dit vih / sida , mais plus à une sensibilité immunitaire particulière et que c'était à ce niveau que j'avais besoin d'aide. Hélas ils n'ont rien à me proposer pour soutenir et/ou pallier à cette faiblesse. Pour eux la solution est de reprendre un traitement conventionnel. Donc , depuis mi juin, j'ai repris la médication proposée mais à 1/2 dose et 6j / 7 mi juin T4 165 , C.V 383118 16/07 T4 386 , CV 1196 29/08 T4 565 , C.V 374 26/11 T4 437 , C.V indétectable J'ai fait preuve d'authenticité avec mon interlocutrice du chu en lui faisant part de cette 1/2 dose...j'ai eu droit à une réaction legitime de sa part , c'est son point de vue , mais pas le mien. Je lui ai adressé le lien pour visionner House Of Number le 29/08 , et au 26/11 elle n'avait pas regardé , c'est son droit , aumoins elle est informé de ce film doc, si elle ne le connaîssait pas ! Pour moi cette prise de médoc à 1/2 dose a été suffisante pour rentrer dans les clous d'une certaine médecine. Voilà mes news du jour , j'ai repris 5 kg , je vais mieux quoique des problèmes de tension sanguine, je garde en moi l'objectif de trouver une solution pour soutenir mon système immunitaire , et éviter ces toxines médicamenteuses. Bien à vous
  6. Bon Jour Belini et à Toutes / Tous , Je comprends ton désarroi car je partage de mon coté bien des interrogations , mais c'est le lot de la vie de chacun , qui plus est , quand ont doit vivre une pathologie chronique , dont l'évolution est nébuleuse. Dit séropo depuis 21 ans , je n'ai jamais totalement adhéré à la relation vih / sida. Mais devant certaines circonstances des traitements sont devenus necessaires , pour me soigner , et aussi pour éviter , éventuellement, d'autres épisodes. Depuis la découverte de Sidasanté , en 2005 pour moi , mon regard à changé car j'y ai trouvé d'autre connaissances , une autre vision est possible. Depuis 2007 j'ai diminué petit à petit les traitements proposés par le chu , et depuis juin 2010 je ne prends plus les traitements conventionnels .Reste que les bilans sont, une baisse pour les t4 et quant à la charge virale c'est l'incertitude , car le chu estime qu'il ne sert à rien de faire une évaluation , car elle a dû exploser , du fait que depuis 10 mois je ne prends rien ! J'ai demandé le dosage des Th1 , Glutathion...mais sans rien obtenir de possible , car cela ne rentre pas dans le cadre. Et pourtant , j'ai, et comme toi Belini et comme d'autres ,une Particularité , une Sensibilité immunitaire bien personnelle . Tellement particulière que cela doit être du domaine de l 'inconnu pour l'actuelle science médicale , soit , alors je me réserve le droit de choisir, d'être responsable , c'est à dire de continuer ma phase sans médicament , avec la possibilité de me faire soigner en cas de problème, éventuel ! ( un suivi tous les 6 mois...) Mais ce que j'espère c'est de continuer à bien me porter , de trouver en moi l'énergie nécessaire pour suivre le cours de ma vie sans trop me soucier à l'avance , de ce qui ne peut, peut être, jamais arriver , donc j'essaie de pas trop y penser et de vivre avec mes circontances de vie du mieux possible. Si Solution il y a , c'est avant tout à l'intérieur de soi qu'il faut chercher , sans negliger l'aide des autres , y compris du corps médical. L'aide des autres , c'est pas toujours facile , je connais des phases d'isolement , parfois bien vécu , mais pas toujours , de plus je connais très , très peu de dit séropo , alors je suis ouvert à la possibilité d'échanger autrement . Avant de terminer ce post , reste à dire que je vais bien , vélo, jardin , lecture , plaisir de la table... Bien à toi et à toutes / tous, Yacre
  7. Prévenir le "SIDA" (et les maladies en général)

    Les AGS ne sont pas tous dommageables à un même degré pour la Santé Cardio-vasculaires, il convient de les différencier en fonction du nombre d'atome de carbone et alors de considérer ceux à : - Courte chaîne C4 à C6 : Butyrique , Capronique - Chaîne moyenne C8 à C 12 : Caprylique , Caprique , Laurique - Longue Chaîne C14 à C22 ...: Myristique , Palmitique , Stéarique Les AGMI et AGPI sont tous des Ac. Gras à longue Chaîne. Pour les AGS il y a actuellement une remise en cause du paradigme reliant AGS et maladies cardiovasculaires , apparaissent comme suspects ceux à LONGUES Chaînes et en particulier l' Ac. Palmitique que l'on retrouve principalement dans l ' huile de Palme , donc par ce biais bien souvent utilisée dans les produits élaborés dans l' Agro-Alimentaires. Palmitique C16 aurait pour effet d'augmenter les LDL.( Et que dire comme effet sur l'environnement du fait de l'exploitation intensive ...? ) Stéarique C18 n'a pas d'effet négatif sur le profil lipidique du fait de sa conversion endogène en Ac Oleique , ( AGMI : mono-insaturé ) Myristique aurait la capacité de se transformer en Monolurine ayant des propriétés anti-virales et anti bactériens. Donc pour les AGS il faut surtout être attentif à L'Huile de Palme , bien lire la compostion des produits et éviter les produits sans mentions particulières et ceux indiquant Matières Grasses végétales sans aucune précision , car dans ces cas il s'agit de ce type de graisses , de plus , éviter de choisir ceux avec la mention " partiellement Hydrogénés " , car il sont vecteurs d' Ac . Gras Trans qui eux aussi ont tendance à augmenter les LDL et aussi de baisser les HDL , contrairement aux AGS. Mais bon , est-ce que la surveillance des LDL , HDL... sont la panacé pour évaluer les risques cardio - vasculaire , on peut s'interroger , il faudrait aussi tenir compte de l ' Homo-Cysteine dont l'augmentation serait aussi un marqueur préjudiciable. De plus il faut tenir des autres facteurs de risque : une alimentation trop grasse , trop énergétique , un manque d'activité physique , le tabagisme , l'alcool , le stress... Un autre truct sur l'Ac. Palmitique , un repas riche en gras , dont et particulièrement l'Ac Palmitique , brouille les signaux que le cerveau envoie à l 'appareil digestif pour réguler la faim , avec une baisse de la capacité de la Leptine , entrainant une hyperphagie , porte ouverte à la lipotoxicité , à l'obésité , à l' l'hyperinsulinémie , donc au diabète de type 2. Autre point à évoquer sur les AGS à longues chaînes, le transport dans les cellules au niveau des Mitochondries , pour être utilisé comme substrat énergétique , ce transport se fait par une substance : la Carnitine , et cette dernière peut plus ou moins déficiente , dont chez les PVVIH du fait de certains traitements , en particulier l AZT et ses dérivés . Est-ce cela qui conduit aux Lipodystrophies ? je serai bien content d'en savoir plus sur cet aspect là , car les médecins ne m'apporte pas de lumière . Dernier point sur l ' Huile de Coco , elle ne contient que 8% de Palmitique , donc relativement peu par rapport aux 44% de l 'huile de Palme ; et en regardant les 4% pour le colza , 6% pour le tournesol, 10% pour le maïs , Colza...il n'y a pas , de mon point de vue , de quoi rejeter l'huile de coco sur cet aspect. Par contre l'huile de Coco est riche en AC. Laurique qui peut se transformer en Monolurine , dont j'ai évoqué plus haut ses propriétés anti virales et bactérienne. En ce qui me concerne je l'utilise un peu pour les cuissons , mais pour les crudités je prends de l'huile de Colza de 1 ère Pression à Froid , Olive pour les Cuissons, cuisson si possible sans ajout de graisses , Beurre au lait cru pour les tartines du matin ! En fait , j'aime bien quand il y a du gras , c'est aussi une notion de Plaisir !
  8. Antioxydants sous traitement antirétroviral

    Un article publié le 06/12/2010 sur le blog des séropositif en colère : http://seroposition.canalblog.com/ Sans trop de précision sur la Source de l'info , une étude sur les effets de certains anti-oxydants sur les mitochondries, en rapport avec les Lipoarophies associées au traitement antirétroviral. Cette étude évoque la possibilité que les Inhibiteurs Nucléosidiques de la Transciptase Inverse ( INTI )ont un effet sur l'appauvrissement de l ' ADN Mtitochondrial , avec pour effet un dommage oxydatif. En conclusion , l'article précise que la supplémentation avec des A-O peut avoir un rôle protecteur sur la fonction mitochondriale , mais avec des effets très limités sur l'inversion de la lipodystrophie . Peut être qu'il convient d'approfondir , en tout cas c'est l'évocation du Stress - Oxydatif ! Ci-après l'article : 06 décembre 2010 Effet des antioxydants sur la fonction mitochondriale Une étude pilote a été publiée ce mois de novembre sur les effets de certains antioxydants (N-acétyl-L-carnitine ou acide lipoïque + n acétylcystéine [NAC + LA - donc glutathion] ) sur les mitochondries, sur la répartition des graisses et le métabolisme des lipides et du glucose chez 61 personnes infectées par le VIH atteintes de lipoatrophie associée au traitement antirétroviral. L'idée à partir de laquelle l'initiateur de l'étude et son équipe est que certains des effets secondaires de la multithérapie peuvent en partie être médiés par une souffrance des mitochondries. Ils se sont intéressés en particulier à la lipodystrophie, car bien que les mécanismes impliqués ne sont pas encore bien clairs, il a souvent été observé un appauvrissement de l'ADN mitochondrial (ADNmt) dans le tissu adipeux périphérique, les cellules mononucléées du sang périphérique et les muscles squelettiques des patients atteints de lipodystrophie. Il est possible que les inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse (INTI) ont un effet sur l'appauvrissement de l'ADN mitochondrial qui endommagent la chaîne respiratoire et conduisant à un dérèglement du système des enzymes mitochondriales, ce qui entraîne un dommage oxydatif. À ce jour, il n'existe pas de traitements efficaces pour inverser la lipodystrophie associée au traitement antirétroviral et l'option adoptée est le changement du traitement, avec l'abandon de médicaments tels que la stavudine (d4T), la zidovudine (AZT) ou les INTI. Réduire ou retarder le dommage mitochondrial et le stress oxydatif en utilisant des antioxydants pourrait donc représenter une stratégie thérapeutique importante. Des études ont montré que l'acétyl-L-carnitine et l'acide lipoïque ont une fonction de protection sur les mitochondries, en diminuant, soit in vitro soit in vivo, le stress oxydatif, en protégeant les membranes cellulaires grâce à l'intégration avec la vitamine C et en augmentant le contenu intracellulaire du glutathion et de l-cystéine. Par conséquent, la recherche se propose d'enquêter l'effet d'une supplémentation avec des antioxydants sur la fonction mitochondriale chez les personnes vivant avec le VIH affectées de lipoatrophie. Pour ce faire, deux méthodes d'enquêtes indépendantes ont été utilisées: la quantification de l'ADN mitochondrial sur les CD4 et CD8 et sur le tissu adipeux sous-cutané, et l'évaluation in vivo de la fonction mitochondriale dans le foie. Un objectif secondaire était d'évaluer les effets des antioxydants sur la composition corporelle et du métabolisme des lipides et du glucose.. Des observations antérieures chez les patients atteints de lipodystrophie avaient montré une diminution de l'ADN mitochondrial dans les cellules mononucléaires du sang périférique et un breath test de la C-méthionine compromise ( un test utilisé pour évaluer la fonction des mitochondries du foie: si il y a des problèmes hépatiques, le métabolisme de la méthionine est réduit ), compatibles avec l'hypothèse de dommage mitochondrial. Dans cette étude, la fonction mitochondriale a été évaluée par deux méthodes indépendantes: le breath test de la C-méthionine et la quantification de l'ADN mitochondrial dans les cellules CD4 et CD8 du sang périphérique et dans des échantillons de graisse sous-cutanée. L'intégration avec des antioxydants, avec des substances qui sensibilisent à l'insuline et avec le facteur de croissance humaine chez les patients vih atteints de lipodystrophie du n'a pas démontré un bénéfice significatif. Néanmoins, les intégrateurs alimentaires et les antioxydants sont très utilisés chez les patients VIH +, qui les consomment sans ordonnance. Indépendemment du rôle potentiellement protecteur du N-acétyl-L-carnitine sur les mitochondries et le métabolisme de la graisse, de certains essais non contrôlés ont émergé des données contradictoires en ce qui concerne ses effets sur le métabolisme des graisses et sur la lipodystrophie chez les individus positifs au vih. L'étude publiée a révélée une amélioration de la fonction mitochondriale dans le foie des deux groupes recevant les intégrateurs, ainsi qu'une augmentation de l'ADNmt contenu dans les cellules CD4 circulantes dans le sang périphérique chez ceux qui ont reçu la N-acétyl-carnitine. Il ne s'y est pas constaté, cependant, de différences dans le ADNmt contenu dans les CD8 et dans les adipocytes. Conclusion: Indépendamment des effets bénéfiques sur certains aspects fonctionnels des mitochondries et de l'augmentation de la masse grasse dans les jambes chez les patients traités avec LA / NAC dans les deux groupes l'intégration n'a montré une amélioration dans le profil lipidique sériques. L'absence de changements significatifs dans la masse grasse dans les groupes étudiés suggère que la supplémentation avec les antioxydants est insuffisante pour réparer les dommages causés dans le tissu adipeux des patients traités par HAART. Cette étude pilote a démontré que la supplémentation avec des antioxydants peut avoir un rôle protecteur sur la fonction mitochondriale, mais avec des effets très limités sur l'inversion de la lipodystrophie. Bien à toutes / Tous Yacre.
  9. Barré-Sinoussi et le Groupe de Perth

    Dans le cadre de la Quadri Thérapie que je prends , j'ai du 3TC ( Lamivudine = Epivir) , dont Cheminot vient de rappeler les propriétés anti-oxydantes et en parallele je prends des compléments alimentaires , dont de la Vit C , sans avoir effectué de bilan sur le stress-oxydatif . Cela m'expose alors à un " éventuel " risque supplémentaire de développer un cancer ??? Je prends également Ritonavir ( Norvir ) , Darunavir ( Prezista ) , Raltegravir ( Isentress ) , le tout dans des posologies moindres qu'à la prescription de départ , avec des résutats convenables. Faire un bilan du S-O représente pour moi un coût , et je m'interroge sur la fiabilité des réultats de ce bilan. Que faire ? Continuer à prendre en aveugle ces compléments et se fiant à sa propre perception , c'est ma réponse ,et à cela j'y ajoute volontiers, toujours et encore , un autre regard sur mon environnement , mais bon , c'est parfois bien plus facile à dire qu'à réaliser , car bien des états de conscience me sont encore à re-découvrir...ainsi và la Vie. Merci de vos conseils, Bien à vous.
  10. Pour ceux qui, comme moi, n'ont pas la maîtrise de la langue anglaise , un article sur le web du 07/12 reprend la vidéo, avec ensuite des commentaires et une traduction des propos de Montagnier. Reste à vérifier cette traduc. C'est plus facile à comprendre et à diffuser : http://www.alterinfo.net/Pr-Luc-Montagnier...lle_a40081.html Je profite de ce post pour vous faire état de mon dernier bilan, avec à mon tableau de bord , la réduction de la quadri-thérapie , donc T4 757 , C.V 73... Pour la C.V. le médecin est inquièt que je ne sois pas " catastrophé "( ce sont ses termes )...je lui laisse son effet nocébo et je continue mon bonhomme de chemin !
  11. Vaccins et Gp 120

    Difficile de passer à coté de la sur-médiatisation de cette dite grippe porcine. De nombreux articles de presse évoquent , avec des réserves , la présence d'adjuvants , dont le MF - 59 composé de Squalène et de gp 120. Cette gp 120 semble jouer un rôle clé dans l'équation vih / sida , c'est un des marqueurs du Western-blot je crois , d'où l'intéret de ce message. Cette glycoprotéine d'attache ,le gp 120 , permet au dit vih de se fixer sur les cellules cibles , donc aussi au niveau des recepteurs CD4 et ensuite, sous l'influence de certains facteurs, dont le NF Kappa B , être activée, favorisant alors la réplication virale . Alors que vient faire cette gp 120 dans les vaccins , ce jeu me semble bizard! Etant un simple connaisseur en herbe, j'ai donc besoin de vos lumières . Cette présence de gp 120 và t'elle : - faciliter la prolifération du dit vih ? - augmenter le développement d'anticorps gp 120 ? ce qui semble étre favorable ? - contribuer alors à augmenter le déséquilibre de la balance Th2/ Th1 , au détriment de ces derniers ? Bref des interrogations , mais de toute façon je ne souhaite pas me faire vacciner et j'ai refusé la proposition du chu lors d'une récente visite ( Dernier bilan : T4 733 , CV 22 , ce dernier chiffre inquiète le médecin spécialiste , moi pas ! ). Ci après un lien sur un article en rapport avec le vaccin grippe porcine : http://www.alterinfo.net/Se-mefier-de-la-p...ine_a34632.html Donc toujours Nac, Vit C....etc. Ci après un article de mars 2007 faisant état du Glutathion ( Thyrogène , Dr Demoupoulos ) http://www.fasopresse.net/article.php3?id_article=9160 Bien à Toutes / Tous, Yacre.
  12. Grippe Porcine, le Stress des cochons !

    Dans la rubrique " conspiration , un lien exposant un point de vue sur la grippe aviaire , et la main mise par le biais de " Mycoplasme ", pour engendrer un contôle de la population mondiale ???? Est évoqué le vih ," rétrovirus supposé provoquer le sida ...." De même le rôle des vaccinations. le rôle de la peur ... Dubitatif , je vous propose de partager la lecture de ce lien : http://www.conspiration.cc/sante/mycoplasm...t_americain.pdf
  13. La trithérapie rend non-contaminant

    Merci Bamboo, ton positionnement lors de la visite pour ton ami , me semble bien être une façon dite positive pour faire évoluer un autre point de vue. Dire sans trop heurter , ce qui n'est pas toujours facile à faire, surtout si l'on cherche à convaincre l' Autre . Donc savoir exprimer le fond de sa pensée , c'est déjà une présence, qui doit faire avancer un peu plus de lumière sur la sensibilité immunitaire de chacun. Et si en plus tu perçois une écoute, alors c'est une ouverture , et un pas de plus pour une autre reconnaissance de la particularité de chacun ; Concernés ou pas dans cette classification au dit " vih " , cette ouverture servira aussi plus globalement pour d'autres pathologies . Donc cette action de terrain me plaît , elle est révélatrice que l' Union fait la Force . Bien des fois , je me sens un peu seul face au médecin spécialiste ..., et le partage de ton positionnement m'est un encouragement ! Bien à toutes / tous.
  14. lien pour le taleau composition des eaux : http://www.bioelectronique.com/?page=20
  15. Merci à toi Survivor 83 , oui je connais depuis peu les eaux de bouteille Mont Roucous et Moncalm, elles ont un pH plutôt acide 6 à 6,8 , un rH2 de 25 à 27 , des résidus à sec à 180° c de l'ordre de 28 , donc peu minéralisées et une résestivité rô d'environ 30.000. Ces données sont en rapport avec l'eau à la Source, qu'en est'il après lors de la distribution en bouteille ? D'où l'intérêt de ne pas trop stocker ces eaux de bouteille. Ces eaux sont donc en rapport avec la zone 1 du bioélectronigrame de L-Cl. Vincent ( BEV ) soit un milieu acide - réducteur favorable aux algues vertes et vitamines , c'est la zone de Construction de vie . L'eau de distriburion au robinet subit des traitements : chloration, ozonolyse , chaulage ...engendrant des modifications des critères de la BEV : l'eau est plus alcaline, avec un pH >8 , un rH2 > à 32, voir même 39 quand l'eau sent le chlore ! ce qui classe ce type d'eau dans la zone 3 de la BEV : milieu alcalin - oxydé favorable au virus, c'est la zone de Dégradation de la Vie, zone favorable également pour le développement de cancers... De plus s'interroger sur les répercussions de l'eau du robinet pour une bonne assimilation des nutiments, car les traitements ayant pour but de tuer les microbes et bactéries dites " pathogènes ", ils ont probablement le même effet destructeur sur la Flore Intestinale. Donc Mont Roucous est profitable au travail de filtration élimination rénale en raison de cette approche de la conformité de la BEV, avec une minéralisation faible. D'autres marques d'eaux commercialisées sont à découvrir, dans le texte lien ci-dessous quelques informations, mais il est bien dommage que les infos sur les étiquettes soient insuffisantes ( encore un changement à générer ! ). Le texte suivant aussi pour donner des éléments de réponse à Aixur, que je remercie de son investissement et de son intérêt pour mieux concevoir les effets secondaires des traitements : "QUELLE EAU CHOISIR ? - eau du robinet (eau potable, eau d'adduction) ? - eau en bouteille : minérale et eau de source ? - eau filtrée ? - eau osmosée ? - l'eau «potable» selon les normes officielles ? Eau potable D'après le décret de mars 1989, est déclarée potable par la D.D.A.S.S., une eau répondant à près de 50 critères. Cette norme paraît stricte mais elle est en fait tolérante et régulièrement révisée à la baisse pour satisfaire une consommation croissante. On accepte aujourd'hui comme potables, des eaux chargées de nombreux éléments toxiques, à condition que leur concentration ne dépasse pas le maximum autorisé. Certaines traces de métaux lourds et de pesticides ne sont pas prises en compte ; en s'accumulant dans le corps ils entraînent une dégénérescence neuronale (plomb, aluminium, mercure etc. ...), l'asphyxie des cellules voire des maladies dégénératives (dioxyde et trioxyde dans le chlore et l'ozone). Les nitrates transformés par le système digestif en nitrites et en nitrosamines sont responsables de graves pathologies. Des «accidents» de plus en plus fréquents ! En France, il ne se passe pas un mois sans que l'on nous informe de problèmes concernant l'alimentation en eau potable de communes entières suite à des intempéries, des pollutions agricoles ou industrielles, sans oublier la menace terroriste. Conscients de tous ces dangers vous achetez de l'eau en bouteille ... Et pourtant !!! Les eaux en bouteille (8 milliards de litres en 1999). L'industrie des eaux minérales est devenue une puissance économique qui développe, à grand renfort de publicité, des idées fausses au sujet du degré de minéralisation. La biologie est formelle : la plupart des minéraux, oligo-éléments et métaux contenus dans les eaux minérales sont inorganiques donc inassimilables par l'organisme humain. L'homme est un hétérotrophe, il ne peut assimiler directement les minéraux s'ils ne sont pas transformés au préalable par des autotrophes (plantes, micro-organismes) qui sont les seuls à avoir cette faculté. Il est donc faux de croire que l'on peut guérir une décalcification avec de l'eau à forte teneur en calcium ou combler une carence magnésienne avec une eau contenant cet élément sous forme minérale. Au contraire ces minéraux non assimilés entartrent et perturbent la filtration rénale, l'épuration du sang incomplète entraîne l'arthrose, la calcification des articulations, la constipation, la tension artérielle, les calculs biliaires et rénaux. L'eau de source et l'eau minérale sont potables à l'état naturel et ont une même origine souterraine. Aucune ne subit de traitement chimique. Eaux commercialisées Compte-tenu des critères évoqués précédemment voici un tableau comparatif des caractéristiques bioélectroniques de quelques eaux commercialisées en France : CARACTERISTIQUES BIOELECTRONIQUES DE QUELQUES EAUX type d'eau pH rH2 résisitivité énergie résidus secs mg/l Mont Roucous (source) 6,1 26,3 43 500 4,3 19 Mont Roucous (bouteille) 6,2 27,7 23 000 9,16 - Montcalm 6,6 25,9 22 500 6,45 23 Carrefour ou Sancy ou Mont Dore 7,4 27 32 000 4,18 48 Volvic 7 27,8 6 250 27,42 109 Plombières 7,5 24 10 800 6,75 - Evian 7,4 29,8 1 950 103,8 420 Vittel 7,7 30,3 960 208,1 841 Contrex 7,7 30,4 390 519,2 2 450 Perrier 6,2 25,5 1 830 84,39 502 Vichy (source) 6,8 16 140 37 3 300 Vichy (bouteille) 7,8 26 160 608,4 3 400 Badoit 6,5 28 560 361,6 1 300 Hépar 7,8 31 320 667 2580 (*caractéristiques bioélectronqiues / rubrique : eau de qualité) Revue 'Energie-Santé mars 94 - Association A.B.E - Auteur du livret - Il n'est pas toujours précisé si les mesures ont été effectuées sur l'eau en bouteille ou à la source à qu'elle température et avec quel type de bioélectronimètre. De ce fait il peut exister quelques différences dans les données. Les eaux minérales ne devraient être consommées que sous forme de cure à la source et sous surveillance médicale. Elles perdent leurs propriétés réductrices dés leur embouteillage, elles floculent. [ L.C. VINCENT ] Edition Source :http://www.bioelectronique.com/?page=20 pour plus de clarté du tableau ! ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Reste aussi à savoir faire la différence entre minéraux organiques et ceux inorganiques, pour cela il convient de connaître la formule moléculaire et / ou de se rerporter à la Table Merk- Index . Un autre moyen est d'analyser le nom des sels . Quand le nom d'un sel se rapporte directement à un élément simple , c'est qu'il s'agit d'un sel inorganique ( donc inassimilable ), exemple le chlorure de calcium , le mot chlorure fait référence au chlore , qui est un élément simple. Un autre exemple, celui là de sel organique ( assimilable ), le lactate de calcium , le lactate ( acide lactique ) n'est PAS un élément simple . N'étant pas un spécialiste , ni même encore trop connaisseur, je vous met donc un lien pour plus de clarté : http://www.eaurenaissance.com/article_info...4fa5c162e52ab78 Pour conclure ce post , reste l'importance de la richesse en minéraux des aliments du règne végétal et aussi animal , en fonction de la philosophie de chacun. Les aliments étant, pour la plupart, essentiellement constitués d'eau , en particiliers fruits et légumes verts , ils contribuent donc ( pour environ 1/2 ) à la couvertutre de notre besoin d'hydratation , sachant qu'il est convenable de pisser 1,5 l / jour ! De plus la sensation de soif diminue avec l'âge , dit'on , alors attention à la déshydratation cellulaire , source aussi de dysfonctionnement et souffrance ... Sur ce , je vais me faire une infusion Romarin / Montcalm.
×