Aller au contenu
forum sidasante

La suggestion dans le phénomène SIDA ?


Recommended Posts

Bonjour,

Ici, je ne cherches pas à parler des véritables causes physiques du Sida, ni à remettre en cause la thèse dissidente, (Je ne suis pas expert, ni sur le terrain dailleurs pour le faire ) mais simplement à aborder la question sous un angle particulier. Je souhaite juste exposer une idée, toute personnelle, liant leffet de suggestion des théories sur le Sida ainsi que les conséquences qui résulte dun changement de théorie : une lutte psychologique. Je vais essayer dêtre bref, simple et très peu exhausif.

Au départ il y a une vértiable « maladie » mais qui se limite à quelques cas relativement isolés et dont on ignore la cause. Pour les raisons que vous connaissez lon commence à échaffauder petit à petit une théorie sur les causes de cette maladie. Lon définit sa morbidité, les agents potentiellement responsables, modes de contaminations, etc qui va alors définir tout un « champ de cohérence » qui naît autour de cette maladie. Dès le moment où le « sida » est né en tant que concept médical cela a déterminé tout un ensemble de réactions psychoaffectives et psychosomatiques lié à nos « connaissances.»

Le message qui est alors transmis est « Le Sida est une maladie mortelle qui se transmets sexuellement. » Rien que cette définition associée à la force de la certitude devient une puissante suggestion. Les conditions dans lesquels on meurt du SIDA sont prédéterminées par le sens que lon donne désormais à nos actes en fonction de ce concept. Par exemple, selon la théorie officielle les rapports sexuels non-protéger sont susceptible de transmettre le VIH et de nous conduire à la mort. Imaginez tout ceci sous langle de la suggestion : Vous recevez une théorie qui définit causes et conditions et soudain vous prenez conscience que certains de vos actes répondent positiviement à cette théorie (séropositivité suggerée) vous réagissez déjà émotionnellement à ceci : doute, peur de la mort, culpabilitlé, honte et ce avant même que le vous ayez fait le test. ( composante active du concept médical : SIDA ) Vous faites le test ! Par malheur il est positif, ce qui signifie que vous êtes condamnés. Vous « savez » quil nexiste pas de remède et que quelque temps à vivre. Le stress pointe le bout de son nez et vous êtes certains de mourir jusque dans votre corps. Le message envoyé à votre corps est : je vais mourir. Vos relant despoir vous incite à essayer tout et nimporte quoi pour survivre : des traitements chimiques connus à ceux qui sont plus expérimentaux. Cest-à-dire tous ! Si lon compare le temps quil faut poru mettre sur le marché un médicament ordinaire par rapportà cette maladie. Pendant ce temps votre corps continue dobéir au message suggéré par la théorie du sida et par les effets secondaires de cette théorie induit par les traitements chimique eux-mêmes.

Puis vous tomber enfin sur une contreverse de cette théorie sur le sida, une véritable source despoir. Dans cette autre optique les causes et conditions sont tout autres que celles définies par la théorie initiale. Vous devenez un partisan actif ! Les arguments sont très convainquants et vous commencer à vous engagez dans une lutte active contre la théorie officielle. Sur les plans des causes physiques cest tout à fait légitime tant que cela reste démontrer par des personnes compétentes. Hors psychologiquement cette lutte représente la lutte contre tous les ressentis crée par la théorie initiale et qui motive vos actes « dissidents » et qui sont suceptibles de vous épuisez. Quelque part votre corps est toujours persuadé quil va mourir et votre esprit aura tendance à devenir de plus en plus un « partisan aveugle » pour prouver au corps quil se trompe, sans jamais sarrêter.

Jespère que vous avez bien compris le fondement de cette idée et que cela ne seras pas mal compris. Lintention ici nest pas denlever la conviction de certains mais de pouvoir évacuer tous les ressentis que la thèse officielle a pu créer chez une personne et qui sont psychosmoatiquement susceptibles daggraver létat dimmunité dune personne. Ce avant quelle décide ou non de prendre parti pour une autre alternative.

Il existe une méthode très simple dutilisation pour évacuer tous le stress émotionnelle associé à des croyances ou expériences négative qui nous pousse à consommer des produits qui sont potentiellement dangereux pour limmunité - Attention ici je ne parle pas dune méthode guérissant le sida - mais dune méthode simple et gratuite qui nous permet dévacuer le stress rapidement. Peut-être la connaisset vous déjà : EFT Emotionnal Freedom Technique de Gary Creg : vois ladresse de trois sites qu peuvent vous renseignez :

www.emofree.com

www.wisdomofbeing.com

www.sophiemerle.com

Comprenez bien lusage de cette technique dans lordre didée pré-citée. ELLE NE GUERIT PAS DU SIDA.

Amicalement

Psyence

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je n'ai pas eu le temps d'approndir , je suppose qu'il s'agit de faire une équilibration énergétique en "syntonisant " sur les émotions perturbatrices.

si c'est cela , c'est ce que l'on pratique en "Touch for health"

Est ce que cette technique apporte quelquechose de plus ?

Amicalement,

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Oui, c'est un dérivé de Kinésiologie Appliquée à la base crée par le Dr.Callahan puis résumée par Gary Greg qui a un peu épuré la technique de certains dogmes initié par Callahan.

Dans le context psycho-omatiques les effets sont absolument évidents et je penses que c'est un bon moyen de réhausser le moral des malades en règle générale, de renforcer l'immunité du fait d'absence d'émotions pertubatrices.

amicalement

Psyence

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Psy,

Tout cela est très bien mais il faut convenir que l'approche dans le domaine considéré n'est pas isolée sur le plan social : je ne suis pas loin de penser que l'ensemble de la "socialisation" est construite sur ce principe de la peur/culpabilisation ... de la cigarette à la consommation de steaks ... en passant par celle des fromages gras ... sans parler des OGM et autres réchauffements climatiques ...

Bien sûr, le Sida est une tête de pont facile et emblématique ...

Il y a des solutions à tout cela :

1. prendre du recul psychologique ... la télé ne vous regarde pas ... evitez de la regarder ...

2. prendre du recul géographique ... moins simple j'en conviens ... et allez regarder comment les autres (paraît-il ravagés par notre question) font malgré "l'empressement de la bien pensance à exporter son concept" ...

Quant au reste ... évitez de quitter une chapelle pour replonger dans une autre ...

Bonne soirée ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rock-en-rock,

Oui tout à fait, ce principe s'applique à pleins d'autres choses.

Ce que je trouvais intéressant c'est justement la détermination psycho-affective relative à des concepts sociaux et les moyens de changer efficacement de croyances sur le plan psychologique corrélativement au traces laissées par ces concepts.

Amicalement.

Psyence

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le "touch for health" dont je parlerais bientôt n'est pas une technique de psycho-thérapie.

C'est une technique qui permet de se libérer d'une charge émotionnelle par une rééquilibration des méridiens.

Je ne pense pas être un gogo , mais je peux dire que quand çà fonctionnne l'effet est extraordinaire.

Cela n'enléve pas les émotions ni les sentiments mais la souffrance qui y est parfois associé .

Dans mon cas c'était la culpabilité qui me ruinait la vie.

Je raconterais ça bientôt . En , à peine 5 mn c'était fini !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Je ne pense pas être un gogo , mais je peux dire que quand çà fonctionnne l'effet est extraordinaire.

Cela n'enléve pas les émotions ni les sentiments mais la souffrance qui y est parfois associé .

Dans mon cas c'était la culpabilité qui me ruinait la vie.

Je raconterais ça bientôt . En , à peine 5 mn c'était fini !

Allez Sic ... énonce ... 5 minutes c'est bien ... le problème, c'est le temps ... la gestion de son temps ...

Personnellement, je pense qu'on ne peut passer son temps à s'occuper de ses bobos. Les plus malades sont souvent les plus oisifs ... ce n'est pas une singularité de notre pathologie réelle ou supposée ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Imagine que te viennes un enfant , beau et plein de promesses , et que par ton comportement , tu ruines sa santé mentale et physique .

Est ce que ce que tu vas ressentir à chaque fois que tu le vois , tu peux le ranger dans la catégorie des "bobos".

Mais des bobos j'en ai eu aussi et ceci avant même que je sois né , car un abruti de médecin imbu de son savoir avait cru bon de dire à mon pére , (un athléte de haut niveau , jaloux et violent ), qu'il ne pourrait jamais avoir d'enfant.

Tu vois cela je le range dans la catégorie des bobos ...c'est ce qui fait que malgré mon 1,69 m et mes 60 kg , jamais personne ne m'a imposé sa loi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Je ne comprends pas bien le sens de ton propos Sic.

Je voulais simplement dire que nous ne devions pas nous focaliser sur nos "malheurs" ... ça ne fait que les aggraver ...

Amicalement

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voulais simplement dire que nous ne devions pas nous focaliser sur nos "malheurs" ... ça ne fait que les aggraver ...

D'accord, mais il ne faut non plus faire semblant de les ignorer.

Et il y a ceux que l'on ne peut pas changer ... ceux que l'on croit ne pas pouvoir changer et ceux que l'on peut changer.

Moi je suis affligé d'un lourd handicap mental qui fait que je suis incapable de me résigner.

Ma compagne dit que je suis obstiné au delà de l'absurde ...mais je crois qu'elle m'aime bien comme çà !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement
×
×
  • Créer...