Aller au contenu
forum sidasante
nexus11

Un virus ami quand on est infectées par le VIH

Recommended Posts

J'ai lu ça aujourd'hui :

Un virus inoffensif améliore la survie des malades du sida

WASHINGTON (AFP), le 03-03-2004

La co-infection par le virus VIH-sida et un autre virus inoffensif améliore nettement la survie des patients, selon les résultats d'une étude à paraître jeudi aux Etats-Unis, qui donne une nouvelle piste thérapeutique aux chercheurs.

L'effet retardateur de ce virus (GBV-C, longtemps appelé hépatite G), déjà décrit lors d'une conférence sur le sida à Boston (Massachusetts, nord-est) en février 2003, est confirmé par une étude menée sur 271 hommes suivis pendant 15 ans et publiée dans l'édition du 4 mars de la revue New England Journal of Medicine.

Les personnes infectées par le VIH "pourraient bénéficier de l'infection par cet autre virus", a estimé le virologue Roger Pomerantz, en espérant que les chercheurs réussissent à comprendre l'interaction entre les deux virus pour en tirer le meilleur parti pour les malades.

Pour ce professeur de la Thomas Jefferson University à Philadelphie (Pennsylvanie, est), il s'agit du premier cas connu où l'infection par deux virus a un effet meilleur que l'infection par un seul.

"Les personnes qui sont co-infectées sont en meilleure santé que celles qui ne sont infectées que par le VIH, elles mettent plus de temps à développer le sida et ont moins de risque d'en mourir", a commenté le médecin.

"Si nous réussissions à comprendre le mécanisme qui sous-tend ce phénomène, nous pourrions peut-être copier la nature et mettre au point une molécule (à l'effet) identique et un meilleur antiviral", a encore estimé le professeur Pomerantz.

"Les hommes non infectés par le GBV-C cinq à six ans après la séroconversion (moment de l'infection par le virus du sida) avaient 2,78 fois plus de risque de mourir que les hommes ayant une virémie persistante du GBV-C", écrivent les auteurs de l'étude, coordonnée par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases de Bethesda (Maryland).

Le virus GBV-C ne provoque aucune maladie connue.

Quelqu'un a un avis, il y a quelques phrases interressantes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JIMMY(le rebel)

....c'est bien beau, mais faut il encore croire à l'existence du vih....

JIMMY (le rebel)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, en effet j'aurai dû mettre "VIH". En même temps, je n'ai pas encore de certitudes sur la non-existence de ce virus ou des virus en général, je dois sans doute étudier plus longuement la question...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un grand merci à Nexus11 pour cet article qui est probablement le summum de la bêtise que j'ai lu dans mes 15 ans de recherche. Mais une opportunité de revenir au bon sens.

Pour plusieurs raisons :

1) Ceci est encore une tentative lamentable pour renflouer le Titanic de l'hypothèse virale du $Ida qui a coulée aux yeux de gens honnêtes depuis des lustres. P. ex. en 1984 on parlait d'un lentivirus qui infectait puis mettait des années à cumuler ces effets destructeur (période de latence). Puis vers 1995, une nouvelle hypothèse (toujours d'actualité officiel - mais on attend la prochaine incessamment), mettait cul par dessus tête la première, et prônait un mécanisme d'infection massive initiale qui va en s'empirant de suite. Ceci préparait le terrain à une nouvelle génération de "tests" (PCR - la charge virale) et les inhibiteurs de protéase (tri-thérapies)). Profit, monopole illégal et refus de se remettre en question oblige.

2) Alors voici un nouveau "virus" le GBV-C qui ne provoque aucune maladie connue sauf l'épidémie de tests bidons. Et le labo entretient son équipe, ses brevets et ses actionnaires pour ne rien trouver du tout au bénéfice de la santé publique pendant encore X années. Il y a quelques années un autre labo de génie proposait un test pour tout le monde (VIH+ ou VIH-) pour savoir qu'une fois VIH+, si la personne sera un bon terrain ou non pour les "traitements". Heureusement lidée ne fut pas commercialisée. Cela aurait fait trois tests de diagnostic initiaux (2ème test de confirmation obligatoire en France) plus le PCR, des bilans a gogo et plusieurs molécules à vie. Financièrement géniale n'est-ce pas et vous payez ça de vos impôts.

3) Quand la poussière cartésienne, voir médico-militaire est tombée, il existe des irréductibles qui disent encore et toujours que "le virus n'est rien, le terrain est tout" et que pour entretenir la santé il faut soigner le terrain - pas de nucléaire médicamenteuse pour éradiquer un virus pour lequel je brancherai la personne qui prouve son existence (par les critères du bon vieux Institut Pasteur en 1973) sur un prix de $100,000 quand il veut (véridique!)

http://www.sidasante.com/textes/prixhc.htm

4) Pour aller encore plus loin, certains disent que Pasteur a volé les travaux de son contemporain Antoine Béchamp (pour les commercialiser - voir son Institut aujourd'hui), qui lui, voyait les bactéries et les virus comme nos amis qui ont le rôle de nettoyer nos déchets... Il y a toute une tradition qui existe encore en France mais qui doit se cacher comme des résistants dans le maquis de la guerre contre les médecines douces.

5) Un Noble dans la chambre des Lords britannique a dénoncé comment des projets réussis pour la santé des séropositifs ainsi que dautres techniques bénéficiaux sont enterrés par les banques et le multinationales.

http://www.sidasante.com/journal/jouearlb.htm

6) Jespère que ceux et celles qui disent quil ny a que lamour qui peut guérir le $IDA auront raison avant que lon dépose le brevet.

Alleluia

icon_ange.gif4-bisou.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut.gifsalut.gif

6) Jespère que ceux et celles qui disent quil ny a que lamour qui peut guérir le $IDA auront raison avant que lon dépose le brevet.

Alleluia

Le $IDA est souvent désigné comme maladie d'amour, mais comme le faisait remarquer Reich, nos sociétés pestiférées sont dans l'obligation de maintenir une puissante repression sexuelle pour pouvoir être en mesure de se perétuer

Nowar

1-cingle.gifsalut.gif1-cingle.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...