Aller au contenu
forum sidasante

wallypat

Modérateurs
  • Compteur de contenus

    1 158
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

Tout ce qui a été posté par wallypat

  1. Merci pour le compliment Terry, mais non, je ne suis pas Aixur ! Même s'il est vrai que je partage pas mal de ces idées et théories. Tu peux te rassurer. Il y a bien un dissident de plus ici, et particulièrement motivé compte tenu de mon histoire personnelle (et j'en parlerai ultérieurement, quoique j'ai eu la chance de ne pas passer par les affres des drogues antivirales). Effectivement, on n'est pas des masses, mais on est toujours plus qu'il y a quelques années, et le nombre d'"adhérents" augmentent lentement mais sûrement. Et non, il ne faut surtout pas fermer sa gueule, car
  2. Terry Il faut au contraire y croire de plus en plus. De plus en plus de scientifiques adhèrent aux théories dissidentes, tantôt ouvertement, tant de manière plus feutrée (mais une fois mis à la retraite, ils se mettent ouvertement à dire que les dissidents ont raison). Internet et le bouche à oreille sont de fantastiques moyens de propagation des théories dissidentes. Pas plus tard que tout à l'heure, j'ai réussi à piquer la curiosité d'un gay de 23 ans sur un site de rencontre et qui a été déclaré séropositif il y a deux ans. Je l'ai renvoyé sur un site hollandais et des sites angla
  3. Terry. 1) Concernant les "pneumonies", les fameuses pneunomies découvertes au début de l'épidémie du sida n'étaient pas des pneumonies comme les autres et étaient même carrément peu communes pour l'époque : il s'agissait uniquement de pneumonies bactériennes et fongiques (pneumocystis et candida), qu'en l'occurrence, on ne retrouvait que chez les gay et toxicomanes. Il est logique qu'à l'époque, les scientifiques ne se soient "intéressés" qu'aux gays et toxicomanes puisqu'eux seuls étaient touchés par ces pneumonies bien particulières. Ces pneumonies m'ont rien à voir avec les pneumo
  4. Nouga. Pour que tu puisse mieux comprendre le sujet, je t'invite à aller sur le site www.sidasante.com (un site qui est véritablement d'utilité publique, à mon sens !). Sur la page d'accueil, clique sur le verbo "Journalisme". Tu trouveras des articles de vulgarisation écrits par des journalistes et généralement à la portée de tous. Cela devrait te permettre de commencer à mieux comprendre le sujet. Ensuite, tu pourras lire les autres articles et mieux comprendre ce qui se dit sur le site. Et si à la suite de toutes ces lectures, tu as des questions complémentaires, n'hésite pas à le
  5. Cher Terry, Pour ma part, je trouverais dommage que tu quittes le forum. Tu dois au contraire continuer à venir. Le fait qu'il y ait de plus en plus d'"orthodoxes du sida" qui viennent ici combattre nos idées ..... avec du vent prouvent à suffisance que nos idées dérangent de plus en plus et font enfin du chemin. Si tu quittes le forum, ce serait une petite victoire pour eux; donc, ne leur fais pas ce plaisir. Pour revenir à la question de l'effet immunodépresseur de l'administration rectale du sperme dans l'anus, je ne crois pas qu'il y a lieu d'en douter vu les études qui semblent
  6. Pour ceux qui en 2005 (alors que depuis 1993 et l'essai Concorde, il ne faisait déjà plus aucun doute que l'AZT n'a absolument aucune utilité, que ce soit à long, moyen ou court terme) pensent encore que l'AZT a été un bienfait pour l'humanité, je ne peux que les inviter à lire les articles suivants, pour autant bien entendu qu'ils se donnent réellement la peine de les lire :L'AZT : médicament en quête d'une maladie,L'AZT est toxique, La toxicité de l'AZT , et Les causes chimiques des diverses épidémies de SIDA. Je ne crois effectivement pas que le médecin (du moins, pour la plupart) soit
  7. Une stratégie complémentaire serait peut-être aussi de "convaincre" une ou plusieurs célibrités du show-business du bien-fondé des thèses et arguments des dissidents du sida ?! Eventuellement à la "retraite" pour éviter des répercussions éventuelles sur sa carrière ? Ou éventuellement une ou des stars "has been" mais souhaitant faire un come-back fracassant (la star n'aurait de toute façon plus rien à perdre : ce serait un coup de poker, quitte ou double !), par exemple dans la "Ferme Célébrités" ? Les messages des scientifiques dissidents ne parviennent pas à passer à la popu
  8. Pour Nico111 Là c'est comme si tu de comparais les fautes d'orthographe faites lors de la dictée de Pivot entre un professeur de français et un enfant de 10 ans. La rétro transcriptase de HIV fait environ 5 à 10 erreurs par génome copié, sachant qu'un virus possède 2 ARN et que lors de l'amplification des génomes viraux ARN, la polymérase virale les réplique avec aussi un grand nombre d'erreur et en plus elle saute d'un ARN à l'autre lors de la synthèse. Si tu ajoutes qu'on estime qu'un miliards de virus sont produits par jour et cela sur plusieurs années, tu imagines le résultat
  9. Mais même quand on fait un "sida déclaré", j'entends par là, quand on souffre de l'une des 29 (ou peut-être plus ?) maladies caractéristiques du sida, on peut encore revenir en arrière (soit être "juste" séropositif), me semble-t-il, en soignant la maladie dont le "sidéen" souffre, et sans recourir aux drogues antivirales ? Bref, soigner la maladie comme s'il était séronégatif ... et bien sûr rechercher et remédier aux causes réelles de la maladie (drogues, etc...). Je pense que le stade du sida n'est certainement pas un point de non-retour. A moins que je t'ai mal compris ?
  10. J'ai en tout cas trouvé deux articles qui en parlent ... et qui critiquent cette étude ! Les liens sont ci-dessous : Commentaire sur l'interview avec Montagnier par Djamel Tahi. Une critique de l'évidence Voilà. Je crois que tu auras de quoi lire !
  11. Bonjour Cardel ! Je suis particulièrement heureux que nous ayons sur ce site un opposant aux théories des dissidents. Pour autant que nous restions tous courtois, cela devrait nous permettre de mieux avancer dans le débat, et pourquoi pas, permettre aux théories (que je partage) des dissidents de sortir encore plus renforcées (à supposer bien entendu que cela soit encore nécessaire). Je ne suis pas biochimiste, donc, je ne suis certainement pas en mesure de disserter à armes égales avec toi sur le problème de l'isolement du "rétrovirus HIV". Ma conviction vient de plusieurs dizaines
  12. Je ne comprends plus rien ! Ils affirment dans cet article qu'il serait la première personne au monde à avoir "vaincu" le virus du sida. Quid des milliers d'autres qui seraient déjà passés du stade séropositif à séronégatif ? Sur le site www.sidasante.com, il est affirmé à plusieurs reprises qu'il y a déjà eu de nombreux cas pareils auparavant. De même, dans des conférences internationales antérieures sur le sida, il a été affirmé que l'on a discuté de nombreux cas de passage à séropositif à séronégatif. Alors pourquoi, diable, dit-on que c'est la premier cas au monde, semble-t-
  13. STRATEGIE PROPOSEE POUR POPULARISER LES THESES DISSIDENTES A MOINDRES FRAIS Voici ci-dessous ce que je proposerais (mais je ne fais que lancer des propositions, à vous d'en trouver d'autres ou de les améliorer ! ) de prime abord pour tenter de faire avancer les choses. 1) Création d'un comité d'action sur internet Et pourquoi pas sous l'égide de www.onnouscachetout.com ? Il s'agirait d'un espace virtuel où ses membres discuteraient et coordonneraient les actions à exécuter, les résultats obtenus ... et se soutiendraient mutuellement ! Il faudrait déjà commencer à
  14. Le problème est justement qu'il ne s'agit pas de litiges entre particuliers ou tout au moins pas au fond ... car l'une des parties a, de façon consciente ou non, un lobbying derrière elle ... Maître Verges me paraît tout indiqué ... s'il parvient à distraire quelques instants de sa défence de Saddam ... Je ne crois pas qu'il y a lieu d'être aussi fataliste. Je pense que tu as sans doute raison en partie, mais si on se dit à l'avance que la cause est perdue parce que tous les juges seraient carriéristes ou parce que Me Vergès serait trop occupé avec la défense de Saddam, évide
  15. Je suis juste juriste d'entreprise spécialisé en droit civil immobilier. Donc, pas grand chose à voir avec des procès pénaux ou en matière de responsabilité civile. Mais comme le disait Cheminot dans un précédent post, tout semble de plus en plus verrouillé sur le sujet. Et au fil des lectures que j'ai déjà pu faire sur le sujet, la situation est "bloquée" depuis la fin des années 80 et le début des années 90. Car dès le début des années 90, pas mal de chercheurs appelaient déjà de tous leurs voeux à une réévaluation de l'hypothèse du virus tueur. Mais jusqu'il y a quelques années, aucune
  16. Faut-il pourtant perdre espoir ? Grâce à internet, j'ai pris connaissance de ces théories dissidentes .... vieilles de 20 ans. N'empêche, sans internet, j'en serais encore à croire au mythe du virus. Mais il faut bien le reconnaître, les gens à qui j'en parle me traitent généralement de meurtrier et d'inconscient ! Il y a encore énormément de choses à faire pour "conscientiser" les gens. Je dirais même plus : presque tout reste à faire ! Le bouche à oreille a des limites. Tout cela pour dire que peu de gens sont au courant de ces thèses, en ce compris les défenseurs des séropos qui
  17. source Bnjour à tout le monde ! Je lis depuis trois mois l'ensemble de vos contributions (et je suis fort loin d'avoir fini de toutes les lire d'ailleurs ), outre bien sûr le site www.sidasante.com (où là il me faudra certainement plus d'un an pour lire l'ensemble des articles ). Depuis que j'ai découvert avec stupéfaction les théories "dissidentes", soit il y a quatre mois, autant le dire, c'est devenu mon dada. D'abord réticent, je dois reconnaître que maintenant j'y adhère à 200% et je m'emplois à essayer dans la mesure de mes faibles moyens (je ne suis pas un scientif
×
×
  • Créer...