Aller au contenu
forum sidasante

tatilolo

Membres
  • Compteur de contenus

    16
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de tatilolo

  • Rang
    Habitué
  • Date de naissance 30/11/1962
  1. Olivier 92, Bonjour à tous, Je suis dans les Hautes-Alpes depuis le mois de juin et je n'avais pas d'ordi sous la main, y'a bien des cyber espace mais je n'avais pas vu le message d'Olivier. Tu as raison, mon histoire est incensée... Mes maladies n'ont rien à voir avec l'immunodéficience et pourtant je prends la tri depuis avril 2008. Je le répète, ce qui m'a fait perdre toute éthique est la douleur, cette P... DE DOULEUR ! :tresfache : Et aujourd'hui, ayant été affaiblie moralement et physiquement, je ne me sents pas la force ni le courage d'arrêter. ça prendra du temps encore mais je finirai par me sentir plus forte que cet inconscient collectif qui m'a "eu" à l'usure. Côté douleur je vais mieux mais elle est toujours là. J'ai retrouvé enfin mes racines, mes montagnes, mes amis d'enfance... Je vis à Embrun, sur les hauteurs, dans un superbe 2 pièces avec balcon plein sud. Tout y est pour me retrouver. De plus j'ai rencontré un thérapeute de valeur, énergiticien en médecine chinoise. L'accupuncture et les séances d'énergétique me font beaucoup de bien. Je prends moins d'antalgique, c'est un début. Puis la vie est nettement moins chère ici sans parler du cadre de vie extraordinaire qui m'aide dans tous les sens. En tout cas je ne vous oublie pas, vous m'avez bien soutenue et le moment viendra où j'aurais besoin de vos conseils pour diminuer la tri et l'arrêter. Je compte sur toi Olivier ! J'ai besoin de conseils de ce côté là et d'expériences personnelles. A bientôt. Tatilolo
  2. Brume de l'abro, Bamboo, vos réponses me font chaud au coeur et je vous en remercie. C'est vrai que là bas beaucoup de choses vont se mettre en place, du moins je vais faire tout pour. L'idée du potager plus élargi me donne envie, toucher la terre va en effet me reconnecter avec mes racines perdues. Intêressant les mots d'Hypocarate, espoir... puis l'image des nerfs avec justement ces racines, ça y est, je sent que tout redevient possible ! Pour répondre à toi, Brume, je serai loin de la Suisse, entre Grenoble et Nice, les Hautes-Alpes qui sentent la lavande comme le dit Bamboo. Si vous ne connaissez pas ce département je vous le conseille. Pas d'autoroute ni d'intustrie, le tourisme en est le seul revenu et les élus se battent pour éloigner les promoteurs qui voudraient construire pleins de 5 étoiles polluants et autres nuisibles. Tu m'étonnes que Paris m'est assassiné ! A bientôt Tatilolo.
  3. Bonjour Bambou, C'est vrai que 22 ans sans traitement et en bonne santé est un cas rare. Mais, comme me l'a dit quelqu'un du forum, derrière ces années de répit il y a eu un combat épuisant, le poids de l'inconscient collectif et à l'époque on ne pouvait pas trop en parler. Secret pesant, problèmes énormes pour trouver un compagnon, une sorte d'exclusion que je n'ai pu maitriser. Mes douleurs ont sans doute un rapport avec tout ça, plus bien d'autres choses enfouies qu'un psy ou autre thérapeute pourrait m'aider à identitfier. Je connais un bon homéopathe sur Paris mais je dois partir, ici j'ai tout perdu. J'avais un travail (fonctionnaire à la Culture donc avantages concernant mon arrêt maladie longue durée, merci la France quand même !) mais mon poste au musée de St Germain a été remplacé. Il me reste 2 ans pour me remettre et avoir un poste dans un autre établissement. Nous avons décidé d'un commun accord avec mon compagnon de rompre, la souffrance devenant invivable pour tout le monde, il a 2 grands garçons et des soucis de parisiens. Sa soeur est séropo, il connait bien le VIH des médias. Il a donné tout ce qu'il pouvait, nous ne nous quittons pas sur un conflit. Je retourne chez moi dans les Hautes-Alpes, enfin le soleil, la nature, la famille, les amis d'enfance, mes racines quoi ! Je n'ai jamais supporté la capitale, d'ailleurs c'est ici que ma santé s'est dégradée. Mais bon, le problème semble être plus profond et compliqué qu'une simple erreur de place ou de parcours. J'emporte mes douleurs avec moi, hélas. Il existe en région PACA beaucoup de possibilités, et bien moins chères qu'ici, pour une thérapie saine. Puis je connais beaucoup plus de gens entre Briançon et Marseille qu'entre Paris et Clichy. J'ai entendu parlé du Sativex prometteur pour les douleurs neuropathiques qui sera sur le marché en Angleterre fin juin. Mais à 100 dollards la semaine je projète plutôt me faire une bonne plantation bio dans mes montagnes à des fins thérapeutiques, je n'aime pas fumer. De plus je ne veux pas cautionner les labos comme Bayer qui se sont appropriés le cannabis en vue de récolter des millions qui ne sont toujours pas dans les bonnes poches ! Je pars jeudi prochain, cette coupure sera sans doute une avancée dans mon combat, pardon, "ma dissidence qui ne doit pas être une lutte mais des actions concrètes, une liberté...", il me semble que c'est toi qui avait abordé ce sujet ? Je reste en contact avec vous tous, merci beaucoup, l'aventure ne fait que commencer Tati Lolo
  4. Bonsoir Brume, Merci pour ta réponse, je me sents moins seule et c'est important. J'ai arrêté le lyrica il y a quelques semaines car il n'avait plus aucun effet, je ne prends pas de statines non plus. C'est vrai qu'il est sage d'aller consulter un homéo et d'analyser en profondeur mon cas pour un traitement anti douleur efficace. Si je suis trop fragilisée ma diminution de la tri ne sera pas positive. Concernant mon parcours thérapeutique il est vraiment spécial, je suis séropo depuis 1986 et sous traitement depuis 2008 seulement. Vue mon hépatite les traitements sont restreints, j'ai quand même essayé neurontin, lyrica, tramadol, patches morphine... et même de la kétamine en sous cutanée dans une clinique anti-douleur. Les effets positifs durent un mois maximum, désespérant ! En tout cas je reste en contact avec vous, même si pour l'instant mon esprit ne peut pas être d'une dissidence active franche. A bientôt. Tati Lolo
  5. Bonjour à tous, Cela fait maintenant 1 mois que je diminue ma tri tout en gardant les 3 molécules mais de moitié. Mes douleurs liées à une myélopathie vacuolaire augmentent et m'inquiètent, j'ai peur ! Comme le dit Aixur, la tri fait augmenter le taux de cortisol ce qui me fait penser que ce serait peut-être ce manque qui me fait cet effet insupportable. Déjà avec la tri complète j'avais très très mal, là ça devient invivable. Suis-je vraiment prête à diminuer ? La douleur entraine la peur et vice et versa... Donc la question se pose. Quelqu'un pourrait il me donner quelques infos, avez vous connus des personnes souffrant de ce genre de neuropathie ? J'avoue que je suis perdue dans bien des doutes, en plus j'ai cette hépatite C qui ne fera qu'empirer avec les médicaments. Le serpent se mord la queue, si je ne prends pas de rivotril ou de stilnox je pète un cable ! Franchement je vis un enfer de douleurs physiques, si elles disparaissaient je pourrais déplacer des montagnes et garder mes convictions. Merci pour votre aide.
  6. Olivier 92, Merci beaucoup pour les références que tu m'as donné, ça me sera d'une grande utilité. Il est vrai que concernant l'association Beljanski, je suis étonnée qu'ils n'ont pas cherché à savoir si le virus était virtuel ou pas. C'est quand même facile de chercher à savoir si le virus a été vu une seule fois au microscope ou autre ! Mais bon, il font un travail admirable et c'est essentiel. A propos de l'hépatite C je crois qu'il en est de même, vu que pour mon cas elle s'est réveillée après la prise de la tri, je me pose des questions. Je sais que le glutathion est excellent pour tout, y compris la régénération du foie. Donc je sais ce qu'il me reste à faire. En tout cas depuis ma diminution de la tri je ne me sent pas plus mal, hélas mes douleurs neuropathiques prennent toujours une dimension énorme. Quelqu'un pourrait-il me donner des infos supplémentaires sur les soulagements possibles ? Merci et à bientôt. Tatilolo.
  7. Merci Kill Elisa pour ton explication de l'égoïsme positif, celui qui n'empêche pas de donner. Je comprends bien le sens "d'être libre de mes actes sans sentiment de culpabilité ou de peur". Tout est là en effet. Merci aussi à Bamboo pour la claire signification de "égrégore", ça me parle bien ça.... Ta réponse au sujet volonté/imagination ma plait bien. C'est une histoire de mots mis dans un contexte, oui, qu'il soit du domaine spirituel ou du social/réussite n'a pas du tout la même signification. Pour ma part je préfère l'imagination (et non pas l'imaginaire) afin de me projeter dans un avenir meilleur, sinon mon corps douloureux me ferait perdre la tête. Je ne sais pas si j'ai eu de la volonté dans ma vie, en revanche, je sais que mon imagination m'a permis de réaliser de belles choses, de garder ma force vitale et ma joie de vivre. Personne ne peut dire qu'il n'a pas de volonté car il ne serait pas respecté. Sujet à approfondir..... Chui toute fatiguée aujourd'hui , à bientôt pour la suite. tatilolo
  8. Kill Elisa, Bamboo, Le côté spirituel est en effet très important voire indispensable pour toute théraphie. J'ai entendu parler du DVD "le secret", la loi de l'attraction. Ca me rappelle aussi le livre de Brandon Bay, "le voyage de guerison" avec CD pour entrer tout au fond de notre corps, ça m'a beaucoup aidé mais pas suffisamment. Mais comme le dit Bamboo il y a beaucoup de "il faut que"... je l'achète ! (le "secret" entre autre). Je pense aussi que l'imagination est bien plus forte que la volonté, que le monde recherche comme l'unique outil de toutes les réussites mais qui épuise que l'on en ai ou pas. Donc "ouvrir son propre home cinéma" et laisser venir ce qui vient sans rejet ni peur, acceptation, lâcher prise, création... Apprendre à mon corps à s'exprimer autrement que par la douleur qui, certes, doit m'arranger quelque part. Ne plus être victime, but qui me parle et ne doit pas devenir un autre combat... Bon, y'a du boulot, je m'y plonge une bonne fois pour toute et sans stress cette fois-ci. Une chose qui me booste vraiment lors de visualisations positives c'est d'être guérie pour avoir la force d'aider, d'informer et partager enfin avec les autres. Pour l'instant j'entends souvent des "pense à toi", "soit égoïste" et après tu verras. Je sais que tout doit se faire step by step, étape par étape avec beaucoup de patience et confiance. En vous lisant, j'étais persuadée que vous étiez des femmes, quelle sensibilité masculine à laquelle je ne suis point formatée ! Paradoxalement, depuis des générations ma famille est plutôt matriarcale, pourtant je viens du Sud Est ou la culture méditerranéene domine. (n'entendez-vous pas mon fort accang ?) "Psycho-généalogie"recommandée dans mon cas, tu as raison Bamboo. Je n'ai pas trouvé la signification de "égrégore", tu peux m'expliquer ? J'ai hâte de m'aimer et de m'amuser, oui ! Merci beaucoup à tous les deux, au plaisir de vous lire. Tatilolo ou Laurence (fo ke j'me décide).
  9. Bamboo, Ton message me touche et me parle au plus profond de ce que j'ai été et ce que je suis. Le lacher prise devient un combat et c'est bien là mon problème comme tu l'exprimes avec beaucoup de perspicacité et clairvoyance. Il est vrai que j'en suis encore à la croyance plutôt qu'à la conviction... Je vais relire tes mots et méditer, parler à mon corps : comment ? J'essaie mais je ne dois pas avoir les bonnes techniques pour y parvenir. Durant ces 22 ans de répit je me suis épuisée, envahie par l'inconscient collectif et mes propres doutes. A 23 ans, toute seule, dans les années 80, sacré challenge. Ton inspiration m'aide déja à approfondir de nombreuses questions et me projeter autrement. Merci encore. tatilolo.
  10. Olivier 92, Tout d'abord merci pour ta réponse. Mais il y a une chose que je voudrais préciser : je n'ai pas écouté ni cru mon infectiologue concernant le "capital cellules souche", non non. Elle m'a justement aidé à chercher de ce côté, et j'ai rapidement trouvé qu'il n'en est rien grâce à Jacques Prunier, biologiste je le rappelle, qui s'est longtemps penché sur le sujet. Evidemment le traitement qu'il propose est chèr, 90 euros par mois. Je ne pense pas que ce soit un charlatant, lorsqu'on est seul et sans le soutient budgétaire du CNRS ou labos, les médicaments proposés par les exclus de la médecine n'ont pas d'autre choix concernant les tarifs. Je pense aussi à Mirko Beljanski, traitement hors de prix mais efficace puisque j'ai pu l'essayer un moment avant la tri tant que mes revenus financiers me le permettaient. Je n'ai pas encore parcouru tous les sujets du forum, j'ai encore beaucoup à apprendre. Il y a tant de livres à lire ! Je vais commencer par celui que tu m'indiques dans ton message. Difficile, je me répète, d'être patiente lorsqu'il y a toujours et encore ces douleurs, cet épuisement qui rétrécicent ma vie. Je n'ai encore rien trouvé concernant ce fléaux, je vais essayé Dedolor, pratiqué par certains kiné, beaucoup de témoignages de soulagement même pour les douleurs anciennes, grâvées dans le cerveau qui ne sait plus fonctionner autrement. Je languis simplement m'en débarrasser pour être plus active et informer, vivre pleinement ma dissidence. Dans le cas présent je ne suis pas crédible, je boite, je n'ai plus de force.... Mais loin de moi l'idée de me plaindre ! Concernant le glutathion j'ai trouvé une solution mais j'ai du mal à en parler car c'est chèr, sans mon compagnon je n'aurais pas pu payer. Il s'agit de patch magnétiques-aimantés, posés sur des points d'accupuncture qui n'apportent aucune substance mais qui relancent les fonctions vitales du corps entier comme la production de glutathion, carnosine, mélatonine, sérotonine... Et lorsque c'est nos propres enzymes ou hormones qui sont crééés il va de soit qu'elle sont à 100% assimilables et actives. Là encore je suis mal placée pour en prouver la valeur, 3 semaines ne suffisent pas, affaire à suivre... (nombreux témoignages aussi). A bientôt, au plaisir de te, vous lire. Laurence.
  11. Bonjour et merci à Olivier 92, Durant des années j'ai pris beaucoup d'acérola sans tri (jusqu'à 500 mg X 4 ou 6), beaucoup de compléments alimentaires riches en micronutriments, acides aminés, vitamines.... le tout bio évidemment. Ca ne m'a pas empêché de tomber malade après 22 ans de sursit quand même ! Quand aux noms très compliqués des maladies comme l'adrenoleucodystrophie, je précise bien dans mon message que mon neuveux devrait être mort depuis longtemps et qu'à 17 ans il se porte très bien grâce à ma soeur qui a su éviter les vaccins, antibio, amalgames dentaires, alopathie pour ses 3 enfants. Son mari a mis du temps à se convertir mais voyant les résultats... Non, non, ne croyez pas que je suis une débutante en matière de dissidence ça fait un moment que je , depuis 86 tout de même. Le fameux livre de Jean-Claude Roussez : "SIDA, arnaque humanitaire, supercherie scientifique " n'a fait que confirmer ce dont je me doutais. Et vu que mon frère ainé, décédé en 1998 de l'ADRENOLEUCODYSTROPHIE , a servi de cobaye pour la recherche super scientifique d'un professeur que je ne nommerai pas, toute ma famille s'est penchée sérieusement sur le côté douteux de la médecine. Je peux seulement dire que la douleur physique, lorsqu'elle est permanente et progressive, handicapante, fait perdre un peu beaucoup de son identité, de son éthique... C'est la seule raison à mes 2 ans de tri. Aujourd'hui ça fait une semaine, comme je l'ai déjà dit today, que je prends les 3 molécules mais de moitié. Je compte garder ce régime au moins 3 mois puis passer à la bi pendant 2 mois puis 1 jour sur 2 sur 1 mois. A étudier quand même, je suis ouverte à toutes vos suggestions qui m'ont déjà été si précieuses. Dans ton message Olivier92, tu parles d'une molécule que je ne prends pas (je ne me souviens plus du nom). Je prends Kivexa (1 matin), Prezista + Norvir (1 de chaque le soir). Mais j'y vais molo, je ne compte pas sauter de prises ou arrêter d'un coup, j'ai bien lu le message de Aixur before. D'autre part, mon infectiologue m'a informé que plus on tarde à prendre la tri plus notre capital de cellules souche s'épuise pour compenser la déficience immunitaire. Elles sont fabriquées par la moelle épinière ce qui explique que nombreux sont les séropos qui tombent dans la fameuse maladie oportuniste appelée myélopathie vacuolaire. Etant tombée à 13 T4, elle m'a affirmé que je n'aurais plus jamais assez de cellules souche pour réparer les dégats. Une amie thérapeute en reiki m'a donc sagement conseillé d'aller sur le site de Jacques Prunier, biologiste exclu du corps médical car il a pu en confirmer le contraire. On peut le rencontrer lors de conférences en salon bio, mais je vous conseille de jeter un oeil sur son site fort instructif. Merci à vous tous, je commence à retrouver la niaque que j'avais perdue... tatilolo.
  12. Bonjour, Merci Maelle et Brume de l'arbo pour vos réponses. Concernant le chlorure de magnésium je pense que c'est un bon produit, je l'ai essayé il y a quelques temps mais il faut trouver la bonne dose pour ne pas avoir trop de dérangements digestifs. J'ai appris qu'il avait soigné de nombreuses personnes lors de la fameuse grippe espagnole de 1918 ou 19 (?). Mais le corps médical avait vite repris le contrôle et résultat : des millions de morts. Comme quoi, depuis longtemps, lorsqu'on est pas dans les rails des dogmes collectifs on est pris pour des fous. Si bien qu'aujourd'hui je ne parle plus de mes convictions médicales, mêmes à certains de mes proches qui seraient prêts à faire intervenir des spécialistes pour me "sauver" de ma folie dissidente, la "non assistance pour personnes en danger" étant fort réprimandée. Pour ce qui est des compléments alimentaires je ne prends qu'un complexe de vitamines B, conseillé pour le bon rétablissement des nerfs. Je prenais beaucoup d'acérola mais ai fait un break. Je sais que je manque de pas mal de micronutriments, le site pour commander en Angleterre me semble sérieux, je vais essayer même si c'est assez chèr et reprendre quotidiennement de la vitamine C. J'ai commencé à diminuer ma tri , je prend toujours les 3 molécules mais à moitié dose. J'avoue avoir peur mais grâce à vous tous je me sents moins seule mais je flippe quand même, je ne l'ai dit à personne.... Quelqu'un pourrait-il m'encourager dans ce sens ? J'ai déjà eu pas mal d'infos là dessus et je vous en remercie. Plus de détails serait super, faut plus que je me fasse impressionner par qui ou quoi que ce soit ! Merci beaucoup, à bientôt. Tatilolo.
  13. Bonjour Maelle, Je te remercie pour les infos concernant les métaux lourds, le site est riche de réponses qui pourront m'aider concrètement. As-tu aussi des solutions concernant les douleurs neuropathiques ? J'avoue que c'est le plus important pour l'instant, je souffre tellement que j'ai du mal à me déplacer et donc à commencer des thérapies, je suis coincée entre mon lit et le canapé... En général ça ne dure pas, je prend sur moi et dépasse cet épuisement. Mais là ça fait 3 jours que je n'y arrive pas et suis à la recherche d'un thérapeute à domicile (trop chèr sur Paris) ou pas trop loin de chez moi, Clichy. Merci encore et à bientôt.
  14. Bonjour Arc, J'ai en effet beaucoup d'amalgame dentaires anciens, à l'époque on ne parlait pas de métaux lourds. Je suis sûre aussi que ça a contribué non seulement aux douleurs neuropathiques mais également à ma déficience immunitaire. La question cruciale est de trouver un dentiste expérimenté en la matière, sinon on s'expose encore plus au méfaits des métaux lourds. Vu ta localisation qui est bien loin de la mienne, je me demande où trouver un bon dentiste en région parisienne qui n'ai pas de tarifs allucinants comme c'est souvent le cas ici. Merci pour ton expérience, au plaisir de te lire. Tatilolo
  15. Brume de l'abro bonjour, En effet il se peut que ma neuropathie soit aussi liée à l'adrenoleucodystrophie, mortelle pour les hommes. C'est une maladie génétique semblable à la sclérose en plaques. Mes IRM et scanner montrent que je n'ai aucune atteinte de la myéline, substance qui disparait avec cette maladie faisant des ravages chez les enfants. (y'a maintenant des téléthons médiatisés, Zidane étant le parrain de l'association ELA). Les femmes peuvent développer des symptômes après la quarantaine semblables à la fibromyalgie, donc aussi myélopathie vacuolaire déclarée maladie opportuniste en 2008. Je ne crois donc pas trop à cette éventualité. De plus j'ai consulté le professeur/chercheur (non trouveur) et il m'a confirmé que mes symptômes n'étaient pas liés aux leucodystrophies (mais j'aurais du faire d'autres tests auquels je ne tiens pas vu qu'il n'y a pas de traitement si ce n'est la greffe de moelle osseuse). J'ai aussi beaucoup d'amalgames dentaires, comme le signale ARC dans son message. Métaux lourd = lourdes maladies.... Pour en revenir au CD4 avant la tri elles étaient à 13. Aujourd'hui 580. Ma charge virale était à environ 300 000 copies. Mon neveu, 17 ans est porteur de l'adréno. Il devrait être mort depuis longtemps et pourtant il se porte à merveille. Sa mère a évité les hopitaux, l'alopathie et les vaccins (ma soeur est géniale !) et il prend depuis des années un traitement d'un thérapeute tibétain, un amchi. Elle est aussi une pro de l'homéopathie. Pour l'arrêt de ma tri je vais essayer un kivexa le matin sans le prezista 600 et norvir, et garder un temps un prezista + norvir le soir. 3 mois me semblent sage. Je peux ensuite garder un kivexa 2 ou 3 mois puis 1 jour sur 2 sur une durée à méditer. Pour les douleurs neuropathiques je prends du lyrica 150mg X2 depuis 2 ans. J'ai commencé hier à diminuer, 50mg X2 et je ne vois aucune différence côté douleurs. J'ai envie de l'arrêter d'un coup mais j'ai peur. Mémoire du cerveau oblige. Idem pour l'anti-dépresseur Ixel (depuis 1 mois seulement), je n'en prends plus qu'un (50mg) au lieu de 2 depuis 1 semaine. Je l'arrêterai plus vite celui-là. Je serais ravie d'avoir d'autres infos. Merci beaucoup. tatilolo
×
×
  • Créer...