Aller au contenu
forum sidasante

La biologie des croyances


Recommended Posts

À lire absolument, un livre écrit par Bruce Lipton : La Biologie des Croyances.

tiré du site solutions mieux-etre :

Le livre La biologie des croyances est un ouvrage qui constitue une percée dans le domaine de la nouvelle biologie.

Se pourrait-il que nos croyances profondes affectent le fonctionnement de notre corps physique? Que nous ayons le pouvoir de modifier la structure de nos cellules? Et par le fait même, avoir un impact majeur sur notre santé? C’est ce que l’auteur, Dr. Bruce Lipton, a découvert dans ses recherches en biologie cellulaire alliée à la physique quantique.

Dr. Bruce Lipton est biologiste cellulaire et a acquis une grande renommée au fil des années. Avec des exemples simples et concrets, il démontre comment la nouvelle science de l’épigénétique (un nouveau domaine de la biologie qui démystifie la façon dont l’environnement contrôle l’activité des gènes) vient révolutionner notre compréhension du lien qui existe entre l’esprit et la matière.

Ayant abandonné son poste de professeur titulaire à l’École de médecine de l’Université du Wisconsin pour accepter d’enseigner dans une école de médecine des Antilles en 1985, il a commencé à ouvrir ses horizons et à voir en-dehors des paradigmes habituels.

Comme tout scientifique, il a d’abord évolué autour des études antérieures voulant que la vie cellulaire soit régie uniquement par nos gènes. Mais tout à coup, isolé sur une île où le rythme de vie est très différent de celui des nord-américains et où il passait en revue des études menées sur les mécanismes en fonction desquels les cellules contrôlent leur physiologie et leur comportement, il a soudainement compris que la vie d’une cellule était régie par son environnement physique et énergétique et non par ses gènes.

Suite à cette découverte révolutionnaire, Dr. Lipton, savait qu’en poursuivant ses recherches, elles auraient un impact majeur sur sa propre vie mais aussi sur celle de tous les humains.

Ce fût tout un choc pour lui car durant près de vingt ans, il avait enseigné à ses étudiants que le vivant était régi par les gènes et maintenant, vingt années supplémentaires se sont écoulées et la recherche en biologie a continué de corroborer ses découvertes.

Pour vulgariser l’information, il explique en des termes simples que les gènes ne sont que des « plans » servant à la construction des cellules, des tissus et des organes alors que l’environnement est « l’entrepreneur » qui lie ces plans et les exécute.

Il a une façon vraiment très originale de nous décrire en tant qu’êtres humains :

« Vous pouvez certes vous considérer comme un individu,

mais du point de vue cytologique, je peux vous garantir que

vous êtes en fait une collectivité peuplée d’environ

50 milliards de citoyens unicellulaires qui collaborent. »

la suite : solutions mieux etre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours pensé que la science, à force de vouloir évincer l'esprit, allait finir par se retrouver face à lui . Enfin, ça va dépendre de quel côté : lui icon_ange.gif ou lui icon_diablotin.gif ???

Tout ça corrobore ce que la spiritualité et l'ésotérisme ont toujours expliqué .

Les dispositions psychologiques et les valeurs qui les animent, sont assurément pour moi, le nœud des problèmes .

Ce qui induira de reconnaître certaines valeurs que notre systèmes à dévalorisé et qui sont à la base des dysharmonies psychologiques et psychiques qui se répercutent sur notre vision du monde et donc sur la vie intérieur qui est bien le reflet de notre perception extérieur .

La vie spirituelle repose sur l'acquisition de sa liberté d'être .

Dans nos société sans esprit, qui s'identifie à la nature et ou le naturelle devient morale, l'homme est alors prisonnier de son animalité et comme les animaux, il se sensibilise à son environnement et réagit en conséquence . 1-marteau.gif

Vu l'état de notre environnement ....! peur.gif Ont à d'ailleurs bien du mal à se reproduire ! ( enfin ceux qui le souhaite encore )

Quand est-ce qu'on va sortir de ce merdier matérialiste ???

Peut être bientôt !?

Bisous

Bamboo

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

Doit y avoir une bonne gang de généticiens qui pissent dans leur froque, mdr :--)

La génétique est à revoir du début à la fin puisque son fondement est le déterminisme et que ce DÉTERMINISME n'a pas sa place en biologie ni en écologie (et l'astronomie?). Il n'y a pas de vie sans coopération et ce qui la favorise est l'esprit d'équipe, et à ce point j'ai dans mon esprit l'image de bactéries qui forment des chaînes.

Les gènes sont des plans (blue print) que les cellules et le corps dans son ensemble utilisent quand ils en ont de besoin pour amorcer des fonctions ou des mécanismes. Ces mécanismes ne peuvent être "erronnés" ou "défectueux", quoi que les solutions qu'elles amènent peuvent nous paraître un peu bêtes. Tout est une question d'adaptation, et de comment les cellules se servent des plans (séquences et mémoires) pour survivre et s'adapter.

Dans ce sens, toute tentative de réctifier un gène par des méthodes chimiques est vaine. Les gènes n'ont pas besoin de cette intervention futile pour recueuillir de nouvelles donnés et s'améliorer (ya qu'à penser aux biophotons qui portent de l'information et à la mémoire cellulaire, LOL).

On pourrait comparer le noyau de la cellule au disque dur de l'ordinateur, c'est une banque de données, lesquelles sont activées par décharge électrique. Le software qui est une mémoire active en temps réel (comme ici présentement sur le site à écrire) est la membrane de la cellule, en d'autres mots sa conscience. Sans le noyau c'est-à-dire sans les gènes, la cellule peut vivre plusieurs semaines, elle continue de respirer, se nourrir etc ... mais meurt lorsqu'elle a besoin des informations pour effectuer des tâches plus complexes, synthétisations de proteines. Mais ces informations ne sont pas en contrôle du vaisceau, chaque cellule est autonome et interagit avec son environnement chimique et vibratoire (oscillatoire, électro-magnétique, comme vous préférez).

La maladie que vous la nommiez infectieuse, génétique, auto-immune et lalacompagnie, est un effort d'adaptation, effort qui devrait trouver réciprocité auprès du mental et des habitudes de vie. :--)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement
×
×
  • Créer...