Aller au contenu
forum sidasante

envoyé spécial ...


Invité rock-en-rock

Recommended Posts

Malheureusement, j'avais une réunion.

Ce sera rediffusé cette nuit à 2h30

J'aurais aimé savoir quel a été le résultat chiffré de ses tests, et si le commentaire des toubibs n'a pas été influencé par le fait qu'elle a vécu une situation "à risque"

Modifié par Cheminot
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://defiendetusalud.tripod.com.mx/sida/id12.html

cette info provient dun site en espagnol voici la traduction

Göttingen, 24 février 1997 : le tribunal qui jugeait à un médecin pour transfusión de sang contaminé à des milliers de patients émet une sentence absolutoire puisqu'un témoin volontaire s'est présenté le Virologue et le Biologiste, Dr. Stefan Lanka - pour déclarer que le VIH n'a pas été isolé et il n'a pu être trouvé aucun scientifique ou médecin qui déclare le contraire. Une année aprés un cas semblable dans l'Argentine (La Plata) se produit, le médecin a été également absous.

Présenter le même argument pour se défendre pourrait être une solution dans le cas de contamination par de relation sexuelle non protégée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Le reportage débute par des images vidéo perso d'une jeune femme charmante, pleine de vie et souriante ... prise l'été dernier ...

Comme le rapporte le commentateur : " On ne pouvait pas soupçonner que derrière ce sourire ... le malheur était là depuis 4 ans "

En effet, le plan suivant montre l'arbre contre lequel, trois mois après, cette jeune femme a lancé sa voiture et a perdu la vie ... volontairement semble-t-il ...

Ensuite, des plans de "l'assassin présumé" entre deux gendarmes, incarcéré à Strasbourg et récemment condamné en appel à 6 ans de réclusion ... Cassation en cours ... mais incarcéré quand même ...

On montre également le chagrin de la famille de cette jeune femme : légitime évidemment ... la hargne aussi ... tout aussi légitime. Quel gâchis !

Je m'interroge quand même : qui est l'assassin présumé ? ... le jeune homme incarcéré aujourd'hui ? ... ou le testeur ?

Cette jeune femme, en pleine santé semble-t-il, aurait décidé de mettre fin à ses jours donc ... par rapport à quoi ?

- une raison objective : une dégradation de sa santé physique ... ?

ou pour :

- une raison subjective (mais parfaitement fondée) : une dégradation de sa santé mentale (voire physique consécutivement à une administration de tri) consécutive à un effet d'annonce "diabolique" ?

Quel gâchis oui ... !

J'estime que cette famille éprouvée par ce drame a droit à un immense respect.

Si d'aventure les thèses officiels étaient un jour infirmées ou corrigées, je serais à la place des "testeurs", j'éviterais de me placer devant un miroir pour me raser le matin ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Imaginons quune astrologue bien connue, Elisabeth T. par exemple, sintéresse au thème astral de notre ami le Professeur Luc.

Imaginons aussi que E.T. (nous lappellerons ainsi pour saluer sa proximité aux étoiles) fasse la prédiction suivante : « Professeur Luc, je lis dans votre thème une terrible tragédie lors dune de vos prochaines interventions dans un colloque exotique : lexplosion de la superbe suite du Hilton mis à votre disposition par ONUSIDA comme de coutume. »

Imaginons encore que notre ami Luc, un peu inquiet tout de même compte tenu de ses nombreuses participations à ce type de manifestations, consulte alors Madame Irma, diseuse de bonne aventure (et de mauvaises le cas échéant), par la lecture des tarots ... et qui confirmerait le premier test de E.T.

Imaginons enfin que Madame E.T. et Madame Irma se mettent daccord pour délivrer à notre ami Luc un breuvage mystérieux à prendre 4 fois par jour ...

Quelle va être lincidence de ces opérations sur le comportement de notre praticien préféré ?

Dans un premier temps, peut-être, il boira le breuvage (à base de papaye verte bien sûr) et aura très vite une indigestion qui le rendra triste et stressé bien sûr ...

Dans un second temps, bien sûr encore, il renoncera à user de la superbe suite du Hilton mis à sa disposition par ONUSIDA en en laissant le bénéfice à son compère Bob ... (bien fait pour sa gueule finalement).

Ensuite, notre ami Luc sera confronté à un choix :

- soit il décide den finir pour échapper aux indigestions successives provoquées par la potion mystérieuse de Madame E.T. et de Madame Irma et au stress induit par ses séjours successifs dans les superbes suites des Hilton mises à sa disposition gratuitement par ONUSIDA ... comme beaucoup de gens en ces situations ... (cf. thème de ce fil) ;

- soit il décide de rebondir en participant de moins en moins aux manifestions précitées et en nabsorbant plus la potion à base de papaye verte de Madame E.T. et de Madame Irma ... mieux encore, en décidant de changer dactivité et en la vendant (la papaye verte évidemment ... pas Madame E.T ou Madame Irma !) ...

... Gageons que notre ami Luc fasse le bon choix ! ... quoi ? cest déjà fait ?

Bravo Luc !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

L'affaire de Strasbourg a ceci d'exemplaire que, si elle est confirmée par le juge de la cassation, elle marque une vraie rupture et consacre une réalité socio-juridique ... davantage une rupture sociale que juridique d'ailleurs.

Le reportage d'envoyé spécial a donné une lecture conforme aux attentes sociales d'aujourd'hui. Elle a dressé le portrait de Christophe tel que le volet "expertise de la personnalité" le réalise dans ce genre d'audiences. Au-delà des faits bruts, Christophe a été présenté comme un grand cavaleur ... irresponsable ... une sorte de monstre presque ... Nous avions dékà compris que la libération des moeurs ne fut qu'une brève lucarne dans les années 70 ... la société s'est "reprise" depuis ...

Sa compagne, devenue suicidaire, fut présentée, à raison sans doute, comme une victime innocente du monstre. Le juge s'est gardé de relever sa "capacité" mais elle était majeure et consentante ... non ?

Sur le fond, il y a lieu de s'interroger ... que se serait-il passé si les faits avaient été identiques mais que Christophe ait pu exciper la méconnaissance de son statut lors des relations avec cette jeune femme ? Car là se situe sans doute la vraie rupture susmentionnée ...

Compte tenu de sa vie "dissolue", aurait-il été condamné (plus légèrement peut-être) à ne s'être pas soumis aux tests ? ... aurait-il été condamné pour empoisonnement par imprudence ?

Nous le verrons bientôt ... de toute évidence, le fichage par le biais des tests "anonymes et gratuits" (donc pas de fichage dans un premier temps en principe à ce niveau) mais le fichage indirect par l'accès aux soins (SS) n'est pas un acte "gratuit et sans conséquence" ...

Vous l'avez donc saisi, la bonne pensée est équipée : l'anomymité et la gratuité du premier niveau, c'est pour le discours pipoteux "droits de l'homme" ... l'accès aux soins, c'est pour le pragmatisme ... du formatage social ... et, bien sûr, pour tous ses aspects économiques ...

Il faut attendre une nouvelle décision de justice qui va condamner une "christophe" sur le fondement de son irresponsabilité à ne pas s'être soumis à des tests ... puis les extensions du VIH vers d'autres pathologies, ... puis, vers les tests de sélections génétiques ... ainsi de suite ...

Pour l'affaire de Strasbourg, une question demeure : " pourquoi cette jeune femme s'est-elle vraiment suicidée ? " ... suite à l'effet d'annonce des tests, suite à un préjudice physique évident, ... autres ?

Un des grands principes était jusqu'alors que le doute devait bénéficier à l'accusé (cf. l'affaire mis en exergue par Vitosi) ... La société ne doute pas donc ... mais nous le savions ...

6 ans seront-ils suffisants pour sortir définitivement Christophe du jeu ? ... rongé par les remords, par l'effet d'annonce de ses propres tests, par la prison et par le sort qui doit lui être réservé en ce lieu, par une tri thérapie qui lui est sûrment distillée, ... n'en doutons pas ...

Bravo, ce sont de très belles conclusions ... très prometteuses ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est sûr que des gens en parfaite bonne santé sont tombés malade après avoir subi le soi-disant test sur le sida.

On ne dira jamais assez le business que ce sida engendre. Toutes ces assistantes sociales, tous ces psychologues, toutes ces infirmières, tous ces médecins qui grouillent dans des centres sociaux pour "informer" les gens.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En 1997, Stefan Lanka a obtenu un non lieu dans une affaire du même genre en Allemagne, après s'être fait inviter comme témoin de la défense.

Par ailleurs, mon petit travail avance, il me reste à traiter le problème de l'isolation, qui partage les repenseurs en deux camps, celui de Duesberg et celui du groupe de Perth.

Modifié par Cheminot
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Cheminot : ton "petit travail" est très clair ! Bravo !

Tu reparles de "l'effet de seuil" des tests ... et tu sais que cet aspect m'intéresse ... mais comment être informé ? ... La notification des résultats n'étant que binaire pour les intéressés ...

Je t'ai déjà expliqué qu'on m'avait refait l'Elisa à deux ans et qu'on m'avait fait le WB à la même période (puisque je n'avais pas eu cela le premier coup : l'Elisa et la PCR leur avaient suffi) ... Un peu n'importe quoi quand même pour faire basculer le destin d'un individu, non ?

A deux ans et sur ma propre initiative et ailleurs (avec un taux de CD4 autour de 1200, fourchette haute donc en la matière), on m'a dit ... pour l'Elisa " On a refait trois fois ... nous avions des doutes mais bon ... c'est positif quand même " ... Pour le WB, on m'a dit : " On a refait trois fois aussi, les bandes étant incomplètes ... mais comme l'Elisa était positif juste avant (dans les conditions précitées) ... et surtout comme il y a deux ans Elisa et PCR l'étaient ... et que vous êtes sous tri ... c'est normal ... ou presque"

L'ennui est justement que j'avais "omis" de leur dire que je n'étais plus sous tri ... depuis 21 mois ... donc, a priori, insusceptible de "beneficier" de ses effets "bénéfiques" ... non ?

Est-il vraiment normal de faire basculer quelqu'un sur ce genre de démonstration ... voire à lui faire prendre son véhicule pour le jeter dans un arbre ? ...

Qu'en penses-tu Cheminot ?

Amitiés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Cheminot,

... toujours par rapport à "ton petit travail" ...

Comment résoudre le déficit en glutathion ? ... quel apport ? ...

Ca ne me semble pas si antinomique que cela avec la thèse de Pierre "candidas" ...

Aixur,

Plus je lis les travaux de nos amis Cheminot et Pierre, plus je trouve qu'il n'y a pas tellement de distance entre nous ... ni même avec Mark.

Il se peut tout de même que nous ayons des désordres internes ... étranger au VIH ... en ce cas, on peut admettre que ces tests à la con traduisent, à la marge et par l'absurde, les marqueurs desdits désordres. Le tout est de savoir si ces désordres nous provoquent des troubles : dans mon cas, la réponse est négative aussi longtemps que je ne prends pas de tri.

Pour ma part et comme tu le sais, j'ai beaucoup "tourné" dans des pays exotiques ... comme tous les gens de ma catégorie ou presque j'ai ainsi depuis des lustres un taux d'oesonophiles très élevé (par 10 je crois ... depuis 20 ans) ... Les blouses blanches m'ont dit que si je vivais en europe, ce serait "anormal" mais comme ce n'est le cas la plupart du temps, c'est "normal" ... c'est le contraire qui serait anormal, selon eux ... Pourquoi, je n'en sais rien, ils ne m'ont rien expliqué ... comme d'hab ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as raison, Rock, ces deux thèses ne sont pas antinomiques du tout, j'ai d'ailleurs encore à développer les conséquences de ce déficit en glutathion et en sélénium (et en vitamine C d'ailleurs aussi, car il s'agit ici de déficit global en réducteurs), et de l'atteinte cellulaire par les oxydants azotés qui conduisent à la mort cellulaire, d'où la formation d'un terrain favorable aux mycoses dont le candida. Tout le monde sait pourtant que de nombreux antibios provoquent des mycoses intestinales. C'es très certainement selon un mécanisme de ce type.

Simplement le sida apparaît quand on a vraiment lourdement insisté avec tous ces stress oxydants (dont l'AZT), jusqu'à un point de non-retour (je pense vraiment qu'il existe).

Le traitement du candida selon Pierre utilise d'ailleurs des antioxydants, puisque le terpineol en est...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Cheminot,

Peut-on apporter du glutathion et du sélénium ? (cachets autres ?) sachant que pour la vitamine C, je vois comment ...

Si oui, que proposes-tu ? produit, méthodologie de prise, durée, etc ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

(suite)

Pierre peut paraître assez "austère" (malgré son humour) lorsqu'il évoque la réaction "retard" à 5 jours ... et la longueur de la thérapie albicans ... Ceci étant tout le monde sait qu'une mycose ne disparaît avec des prises minute ... de je ne sais quoi ... ou bien en tartinant des crèmes ... je sais, j'en ai eu une fois ... c'est comme les verrues ...

Il ne faut pas être "grand marabout" pour comprendre que dans des pays chauds, les mycoses prospèrent mieux ! ... et l'afrique est un ensemble de pays chauds !!! très chauds !!! ... si on ajoute à cela la pauvreté et l'hygiène nécessairement réduite, il n'est pas nécessaire de sortir des rapports ruineux sur papier glacé !!!!

D'ailleurs à ce sujet, il y a longtemps, j'ai eu une verrue au pied : elle m'a emmerdé deux ans ... aucun traitement n'a réussi quoique ce soit, y compris l'azotage (elle s'obstinait à revenir)

Et puis un jour (j'ignore pourquoi), elle est partie ... alors que j'avais renoncé à m'en occuper ...

Vraiment curieux, notre fonctionnement ... curieux et mystérieux ... pourquoi a-t-elle décidé de se barrer sans contrainte ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment curieux, notre fonctionnement ... curieux et mystérieux ... pourquoi a-t-elle décidé de se barrer sans contrainte ?

Surement parce que sa mission était terminée , et que comme les bactéries , virus , champignons ils ne sont pas des ennemis du corps .

Cela devrait poser question à ceux qui font la promotion des stratégies guerrieres .

Mais depuis que nous avons mangé de l'arbre de la connaissance du bien et du mal , nous ne pouvons plus voir le monde qu'en bien ou mal .

C'est plus simple ainsi ...mais comme en réalité c'est un peu plus compliqué que cela , cette approche ne résoud rien sur le long terme ....bien au contraire !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Je pense comme toi Sic : ce qui distingue l'homme de l'animal, c'est cette obstination à vouloir adapter son environnement à ses besoins réels ou supposés.

Ainsi durant la canicule, j'étais dans un pays africain où il faisait, tout au long de l'année, plus de 35 °C avec des pointes souvent au dessus des 50.

Moi j'étais climatisé mais pas eux ... ils riaient un peu en voyant dans la lucarne la "tragédie nationale" franchouillarde ... de même que les gens du nord doivent un peu rigoler des "images poignantes" des 5 cms de neige qui "paralysent" notre pays ...

Il y avait un côté déplacé à voir diffuser ces pleurnichements, voire même à ce que je sois à côté d'eux dans un hôtel confortable et frais ...

En évoquant cela auprès de pleurnichards, je me suis fait répondre : " Oui mais eux, ils ont l'habitude ... "

Il y a sans doute du vrai en cela mais ça n'en reste pas moins déplacé ! ... Aussi de grace, qu'ils cessent de vouloir exporter leurs névroses à tous ces gens "si adaptés" aux contraintes de la nature ... selon eux ...

Quand il pleut en afrique, les singes attendent sous les branchages la fin de la pluie et les éléphants font le dos rond ... les uns et les autres ne râlent pas sans arrêt et considèrent l'événement comme naturel ... me semble-t-il.

Les gosses eux jouent sous la pluie tandis que les cultivateurs se réjouissent.

Je me demande parfois où on va ainsi ... dans un arbre, le cas échéant, en y précipitant son véhicule ...

Tiens au fait, connaissez-vous le ratio comparé des suicides dans les pays pauvres et dans les pays riches ? ... et à l'intérieur des pays pauvres, entre le ratio des suicides en campagne et en ville (plus occidentalisée) ? ... Non ? ... renseignez-vous donc ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens au fait, connaissez-vous le ratio comparé des suicides dans les pays pauvres et dans les pays riches ? ... et à l'intérieur des pays pauvres, entre le ratio des suicides en campagne et en ville (plus occidentalisée) ? ... Non ? ... renseignez-vous donc ...

Cela doit surement être la même chose que pour la dépression!

C'est que dans les pays pauvre , on a généralement autre-chose à faire que de se lamenter sur son sort .

Mais cela est même perceptible à l'intérieur d'un même pays .

Il suffit de regarder quelles sont les corporations qui font le plus souvent gréve et qui se plaignent ...ce sont la plupart du temps les enfants gatés de la nation.

Hier soir je regardais en passant un reportage sur des nomades qui partaient pour un périple de 800 km dans le desert ...40km /jour à pied pendant 20 jours.

Certains de ces hommes avaient des sourires comme on n'en voit jamais chez nous...même pas chez les gagnants de la grosse cagnotte du loto , qui avant d'avoir perçu la somme s'inquietent déjà des regards de convoitise de leurs congénéres.

Pauvre de nous ....faut il que nous ayons peur !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Certains de ces hommes avaient des sourires comme on n'en voit jamais chez nous...

Sic,

C'est pour cela - aussi - que je continue à serpenter dans l'exotisme ... je ne m'en lasse pas de ces sourires ...

Je ne connais pas de gagnants du gros loto mais j'imagine ... en revanche quand d'aventure, je me retrouve au sortir de Roissy, ça m'emmerde déjà dès la porte de la Chapelle ... J'ai déjà envie de faire demi tour !

Les protecteurs des "acquis sociaux" (lesquels donc ?), les professions médicales qui exigent la revalorisation de leurs prestations (héhé ...), les enseignants (qui s'ennuient durant leurs 4 mois de congé), les postiers qui s'arc-boutent sur leurs boîtes à lettres et autres charlots qui défilent en faisant les guignols m'emmerdent ... Là est sans doute une des raisons - encore - de ma démarche "hors du sein" ...

Ils me les brisent menues ... depuis toujours ... alors tu penses bien que quand ils se mettent à me dire de quoi ils retournent pour gérer mon immunité ... 5-nonnonnon.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais qu'à me lire certains doivent penser que mon dada c'est le mercure , et que je fais une fixation sur ce sujet .

Pourtant il n'en est rien , c'est simplement les mystéres de la vie qui m'ont conduit à m'intéresser (le mot est faible) à ce sujet.

Je porte témoignage parce que le sentiment de devoir le faire...mais sans l'ombre d'une illusion .

En fait ce qui me passionnait avant , c'était le travail de personne comme Fukuoka sur la permaculture.

L'application de la voie du "non agir" à l'agriculture.

Ce furent de longues années de solitude , mais de vraie bonheur.

Ce n'est pas le lieux pour parler de ce sujet qui d'ailleurs n'a jamais intéressé que quelques doux rêveurs .

Mais j'ai toujours trouvé extraordinaire que l'on considére comme un immense progrés pour l'espéce humaine , le fait d'en être arrivé à cultiver pour se nourrir ; des plantes qui pouvaient dans la plupart des cas , tout aussi bien pousser toutes seules (ou presque).

Je te dis cela ,car à propos de l'Afrique , que je ne connais pas , je me souviens d'un reportage qui avait dû faire rire les téléspectateurs .

Sur cette vidéo on voyait 5 ou 6 africains entrain de semer des graines.

Le premier faisait un trou avec son baton à fouir . Un deuxiéme mettait la graine dans le trou . Un troisième rebouchait le trou avec ses pieds . Un quatrieme versait de l'eau .

Quant aux autres ils chantaient ou jouaient du tam tam.

Et tout le monde dansait.

Ce que m'inspire ce genre de scéne serait trop long à dire , mais je pense que surement tu peux en deviner l'essentiel .

En tout cas les sauvages ne sont pas ceux que l'on croit .

Aujourd'hui les cultivateurs reçoivent des sommes importantes pour que l'on viennent déverser sur leurs terres , des résidus d'épuration bourrés de produit toxiques , qui viendront via les plantes qui pousseront dans ces champs , polluer nos assiettes.

On peut déjà se rendre compte de ce que la démocratie , l'industrie et le capitalisme on fait de la planéte .

Nos sociétés se comportent comme si l'on pouvait tout quantifier , tout ramener à des chiffres , tout ramener à l'argent.

A force de croire que l'on peut tout acheter , peut être que certains s'imaginent que l'on pourra le moment venu se payer une autre terre !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Sic,

Comme je te l'ai dit déjà, j'aime bien aller dans les brousses africaines à la rencontre des gens sachant que les villes là-bas me gonflent même si je suis un rat des villes.

Les paysans n'opérent pas comme tu l'as vu à la télé, du moins pour ce que j'en connais. Ils ont peu de moyens mais ils ont des techniques qui me paraissent assez logiques (je ne suis pas de la partie). Ils ne bricolent pas et ne passent pas le reste de leur temps à danser ou à chanter.

Ils s'activent durant la saison "utile" (des pluies) et "disparaissent" durant la saison sèche (en ce moment) : je me demande d'ailleurs où ils sont parfois durant ce temps. Dans leurs cases en fait ...

Surtout ne t'inquiète pas Sic : ils ne sont pas encore "pervertis" par les subventions des blancs ... il n'y a rien de la sorte qui arrive jusque là ...

Tu as compris que c'est dans la brousse qu'on rencontre les sourires ... pas dans les villes bien sûr ...

Parfois, d'autres blacks de la ville juchés sur de splendides véhicules payés par les subventions des blancs font des descentes dans les villages de la brousse pour toucher "l'impôt" qui doit compléter le parc automobile et le reste ... Parfois aussi, ça se passe mal ... (pas souvent finalement, ils sont assez dociles ces paysans blacks) ... alors, il faut cogner ... et ils cognent, ils violent aussi parfois ... et parfois encore des têtes sont coupées ... des deux côtés ...

Cherche l'erreur Sic ... et ce qu'il faut changer à tout cela ... pas certain que cela soit la technique archaïque ...

Amitiés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 9 years later...

En 1997, Stefan Lanka a obtenu un non lieu dans une affaire du même genre en Allemagne, après s'être fait inviter comme témoin de la défense.

Stefan Lanka est cette fois de l'autre côté de la barre et vient de se faire condamner par un tribunal allemand au cours d'un procès rocambolesque qui fait la une de tous les journaux allemands depuis hier.

Lanka avait promis un prix de 100.000 € à quiconque démontrerait l'existence du virus de la rougeole - soit le décalque du prix instauré au milieu des années 90 par la revue britannique Continuum sur l'existence du VIH - qui était lui cependant limité à 1.000 £.

Un jeune médecin l'a pris au sérieux, lui a envoyé des publications déjà existantes, et devant son refus de reconnaître ses preuves, a saisi le tribunal. A la surprise générale, celui-ci vient de condamner Lanka a verser les 100.000 € au jeune médecin.

Lanka au passage en prend pour son grade et entraîne avec lui le Perth Group et Thabo Mbeki dans les commentaires généralement sans nuances de la presse. Le contexte est en effet tendu car un enfant est mort récemment à Berlin à ce qui est imputé à des suites de la rougeole; une épidémie touche depuis l'automne à Berlin beaucoup d'enfants que leurs parents refuseraient de les vacciner; le autorités allemandes réfléchissant à rendre le vaccin obligatoire

Lanka a publié deux documents sur le fond de sa position (en 2014 et en 2015 pour le procès). C'est en allemand, long et complexe et je ne m'aventurerais pas sur le fond, que je connais très peu.

Mais il me semble qu'encore un fois, un dissident de longue date comme Lanka a fait preuve d'une certaines légèreté (ou naïveté), en essayant d'aller trouver dans un tribunal un terrain plus propice au débat que le milieu scientifique académique, même si celui-ci est verrouillé. Car sans allié, pas de salut possible : l'expert de la cour, Andreas Podbielski, d'un institut médical de Rostock, a ainsi indiqué que l'existence du virus de la rougeole était établie dans toute la littérature scientifique et qu'il n'avait pas trouvé "le moindre expert, nationalement ou internationalement, qui remettait en question" son existence.

Lanka avait apparemment déjà été condamné en 2009, de façon beaucoup plus symbolique, pour avoir traité le dirigeant de l'institut Robert Koch (l'institut fédéral allemand des maladies infectieuses) de "meurtrier de masse". Hier, le jour du jugement, il annonçait un "jour important pour la science" comme s'il s'imaginait qu'il allait gagner.

Isolé sur une question aussi importante, il apparaît surtout maintenant comme un égocentrique sûr de lui, péremptoire, indifférent à la critique comme aux enjeux de santé publique.

Remonter la pente va être bien difficile. Encore une belle réussite dissidente...

Schwäbische Zeitung

(...) der Gutachter des Instituts für Medizinische Mikrobiologie, Virologie und Hygiene an der Universität Rostock sagt: „Die Existenz des Masernvirus ist in der Fachliteratur weltweit anerkannt.“ Er habe keinen einzigen Experten gefunden, weder national noch international, der dies infrage stellen würde.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement
×
×
  • Créer...