Aller au contenu
forum sidasante

Les gaudrioles de Viduité


Recommended Posts

De retour de son déplacement à Cologne (Bénoît hait ces contacts avec la masse populeuse et hystérique), le Très Saint Père a bien voulu accorder une audience papale à une délégation de membres d'ACT-UP ...

ACT-UP : " Pouvez-vous nous dire ce que sont les journées de Votre Sainteté ? "

LA SAINTETE : " En fait et après un frugal petit déjeuner fait de saucisses/pommes de terre, j'ai coutume de prendre ma papamobile pour me rendre à mon bureau ... ensuite, je médite souvent en feuilletant mon album photo personnel avant d'entendre le rapport journalier de mes adjoints devant

quelques bières bien tirées ... "

ACT-UP : " Votre album photo ... mais c'est très intéressant ça ! "

Le Très Saint Père autorise alors la délégation à compulser le recueil ...

Ils y voient pêle-mêle le jeune Ratzinger dans un bel habit noir impeccable le bras droit levé et chantant à tue-tête ...

ACT-UP : " Etait-ce lors d'un culte T.S.P. ? "

LA SAINTETE : " En quelque sorte oui ... "

Visiblement, le T.S.P. ne souhaite pas s'étendre sur la question plus avant et se contente d'ajouter :

" Ce n'était pas un culte de pédés, ça au moins ! "

ACT-UP : " Pardon ? ... qu'avez-vous dit là T.S.P. "

LA SAINTETE : " Hum ... rien ... oubliez ... "

Assurément, nous entrons presque déjà dans le vif du sujet ...

ACT-UP : " S'agissant des saucisses/pommes de terre du frugal petit déjeuner, les préparez-vous vous-même T.S.P. ? "

LA SAINTETE : " Bien sûr que non, j'ai ramené une nonne autrichienne pour cela ! "

ACT-UP : " Pourquoi autrichienne T.S.P. ? "

LA SAINTETE : " Très simple mes enfants, car d'une part Soeur Gerda (c'est le nom de la nonne) est très propre contrairement à la polonaise qui l'a précédée et d'autre part elle a de gros seins "

ACT-UP : " Vous seriez donc sensible aux charmes féminins T.S.P. ! "

LA SAINTETE : " Bien sûr ! ... vous ne croyez quand même pas que je suis pédé ! "

ACT-UP : " Pardon ? ... en parlant de cela ... que pensez-vous de l'homosexualité T.S.P. "

LA SAINTETE (hésitante) : " ... je ferai bientôt une bulle sur le sujet ... mais dites-moi, chers enfants, ACT-UP c'est quoi au juste ? "

Le malaise devient alors perceptible dans la belle salle d'audience où Sa Sainteté reçoit la délégation ... C'est alors qu'un jeune séminariste (très au goût de la délégation) informe le T.S.P. qu'un prélat d'origine africaine souhaite être reçu ...

LA SAINTETE : " ... encore lui ! " rage Le Saint Père ... et d'ajouter : " Toujours en train de me casser les c..... ces blacks ! "

ACT-UP : " Pardon ? ... que voulez-vous dire ainsi T.S.P. ? "

LA SAINTETE : " Hum ... rien, rien, ... oubliez ... "

ACT-UP (sautant du coq à l'âne) : " T.S.P., nous souhaiterions vous interroger sur la délicate question de la pandémie du SIDA ... "

LA SAINTETE : " ... en quoi cela me concerne-t-il mes enfants ? "

ACT-UP : " Mais tout de même T.S.P., n'est-ce pas très préoccupant de votre saint point de vue ? "

LA SAINTETE : " ... que voulez-vous que j'y fasse, demandez donc son avis au Professeur Luc, je ne suis pas médecin ! ... et puis cessez de vous sodomiser sans arrêt ... faites comme moi et prenez une nonne autrichienne très propres spécialiste des saucisses/pommes de terre ... "

L'audience est terminée et la délégation d'ACT-UP est raccompagnée vers la sortie par le jeune séminariste effeminé et préposé aux introductions ... dans la salle d'audience papale ... la délégation croise sur le perron le prélat africain venu chercher (encore) des subventions ... avec en main, les dernières statistiques alarmantes et préparées à cette fin par l'OMS de son diocèse ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suivant de peu la délégation d'ACT-UP arrive alors celle de DOCTOSSIMO (il y a en effet des journées comme cela : fort chiantes) ...

Le Très Saint Père demande alors au jeune et sémillant séminariste de quoi il s'agit exactement ...

Le séminariste en devenir se contente alors de répondre : " Un peu la même chose mais avec aussi des hétérosexuels ... "

Le T.S.P., baillant déjà, dit alors : " Bon, ce sera peut-être un peu moins gonflant, faites entrer ! "

A peine assis, le délégué en chef de Doctossimo entre dans le vif du sujet : " Que pensez-vous de la dramatique question du SIDA Excellence ? "

LA SAINTETE : " D'abord, mon garçon, sachez qu'on ne m'appelle pas Excellence mais Votre Sainteté lorsque qu'on se présente à moi ! "

DOCTOSSIMO : " Nous vous prions de nous excuser Votre Sainteté ... "

LA SAINTETE : " Là encore, sachez que la formule est inadéquate en l'espèce et vous voudrez bien implorer notre saint pardon ! " ... dit alors rageur le T.S.P. très à cheval sur les us ...

... et d'ajouter fermement : " Quelle est votre préoccupation déjà ? "

DOCTOSSIMO : " ... euh ... le SIDA ... "

LA SAINTETE (dont le courroux est perceptible) : " Par les cornes de Belzébuth, encore ! "

L'audience tourne court et la délégation de Doctossimo décide de partir et de bannir le T.S.P. de son site internet ... Toujours raccompagné par le jeune séminariste au postérieur à faire bander un saint, la délégation croise à nouveau le prélat africain aux poches déjà assez pleines (suffisantes pour s'acheter une indispensable mercedes haut gamme) qui, lui, est très receptif aux préoccupations de Doctossimo ...

DOCTOSSIMO : " Eminence, la question du SIDA est-elle aussi préoccupante chez vous qu'on le dit dans nos publications ? "

LE PRELAT : " Présentement oui patron ... surtout sur le plan théorique ... c'est tout gâté là-bas ... "

Visiblement très satisfait, le délégué en chef d'ajouter :

" Que faire pour vous aider Eminence ? "

LE PRELAT : " Ben là Patron, je vais voyager pour aller acheter la mercedes et faire le tour des villages chez moi pour faire boum boum en levrette ... 8 jours à Rome, je ne tiens plus ! "

On sent effectivement une réelle tension ... sous la soutane ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fourbu après une journée consacrée aux audiences papales aux délégations d'ACT-UP et de Doctossimo, le Très Saint Père a décidé de recevoir Monsieur Sic, l'anarchiste de Onnouscachetout ...

Rompant avec la tradition séculaire, Bénoit a proposé de rencontrer notre ami dans une taverne du Trastevere non loin de son lieu de travail habituel ...

Monsieur Sic, l'anarchiste, n'arriva pas les mains vides et, après une longue route transalpine, a tenu a apporté à Sa Sainteté un délicieux "Jésus" de sa fabrication et trois bouteilles de son vignoble picard personnel ... Une sorte de pseudo-bordeaux qui décoiffe ...

Un peu en retard, Monsieur Sic trouva le Très Saint Père déjà attablé devant quelques chopes de bière allemande spécialement brassée pour lui ... ce qui eut le mérite de détendre d'emblée l'atmosphère ...

Le dialogue s'engagea ainsi :

Sa Sainteté (l'oeil déjà un peu vitreux) : " Bonjour mon enfant ... asseyez vous donc à côté de nous ! "

(le "nous" de majesté bien sûr ... car les quatre gardes suisses munis de Uzzi de fabrication israélienne se tenaient à distance pour assurer la protection rapprochée du Saint Homme)

Monsieur Sic (avec son "jésus" dans une main et ses trois bouteilles dans l'autre) : " Hi Bénedict ... How are you today ? "

(Un garde suisse lui souffla discrètement que son patron n'était pas US mais bel et bien allemand)

Sa sainteté (gourmand) : " Mais que que tenez-vous donc dans vos mains mon fils ! "

Ex abrupto, Monsieur Sic découpe quelques rondelles de son "Jésus" et les propose au beudot (enfin au Très Saint Père) en accompagnant le tout de quelques lampées de breuvage ...

Sa Sainteté (toujours aussi gourmand) : " mais ce "Jésus" est une vraie bénédiction mon enfant ! "

Monsieur Sic : " Puis-je vous appeler Bénito mon Père ? "

Sa Sainteté : " Bénito peut-être pas dans le contexte mais Bénoît sans problème ... "

Ne voulant pas faire perdre son temps à son hôte, Monsieur Sic, théologien dissident, entra dans le vif du sujet : " ... et si nous bavardions, cher Benoît, des évangiles selon Luc ? "

Sa Sainteté : " Excellente idée ami Sic ! ... d'ailleurs, je viens d'accorder pour la semaine prochaine

une audience à Luc qui veut, semble-t-il, m'entretenir de la question des papayes vertes ... "

On sent déjà une grande communion d'esprit entre nos deux théologiens ...

Ainsi et la nuit avançant sur les berges du Tibre, nos deux compères, plusieurs litres plus tard, se mirent d'accord sur la question des évangiles selon Luc et s'esclaffèrent avec gouaille : " C'est du pipo !"

Avant de se quitter en ce ponant finissant, Benoît (plein d'humour) lança à son nouvel ami : " Sic Heil ! " en brandissant (amicalement) son bras droit ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Monsieur Sic, l'anarchiste, n'arriva pas les mains vides et, après une longue route transalpine, a tenu a apporté à Sa Sainteté un délicieux "Jésus" de sa fabrication et trois bouteilles de son vignoble picard personnel ... Une sorte de pseudo-bordeaux qui décoiffe ...

J'ai justement un petit élixir appelé "graine Jura"...un petit mélange de plantes macérés dans du vin blanc qui se laisse boire.

Officiellement , c'est un des meilleurs remédes qui soit contre les douleurs articulaires.

A son age Benoit pourrait surement trouver prétexte à en user , voir en abuser.

Quand à mon "Jésus" je ne suis pas sur que cette liqueur "douce amére" fasse "fureur" auprés de cet ancien des "jeunesses hitlérienne".

Quoi qu'il en soit , j'espére que nous n'en resterons pas là et qu'il y aura d'autres rencontres ...en tout cas , pour l'instant , cela semble bien engagé .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

Extraits de presse : 20 janvier 2025,

Rubrique criminelle :

Qui se souvient encore du Professeur Luc ? Pourtant et après la décision du TPI, celui qui fut à lorigine dun des plus grands leurres de lHistoire, continue à couler des jours paisibles à Guantanamo qui fut cédée à la prestigieuse Cour de justice internationale après la fin du conflit irakien il y a 11 ans. Un temps, on avait voulu transformer le pénitencier en fabrique de cigares mais le lobby anti-tabac sy était opposé farouchement ...

Soutenu en cela par Monsieur Papon encore très en verve malgré ses 114 ans, Monsieur Luc plaide, sans relâche, pour obtenir sa mise en détention provisoire. Le juge dapplication des peines lui rappelle sans cesse : « Luc soyez raisonnable ! dehors vous allez vous faire jeter des pierres ! ».

Lex-scientifique, recru de rhumatismes malgré ses prises quotidiennes de papayes vertes, échange souvent à la promenade avec dautres grands incompris de lHistoire tels Monsieur Hussein et Monsieur Laden, les barbes blanchies et bien mises en valeur par les tenues conventionnelles qui caractérisent les pensionnaires de cet établissement.

Rubrique people :

Monsieur Terry étant enfin revenu à raison quant à son approche de la sexualité telle quelle doit être pratiquée, connaît actuellement quelques vicissitudes sagissant de la qualité de ses érections. Il nous a déclaré tout de go « Oui, cest mieux au fond ... mais avant quand même cétait mon partenaire qui faisait tout le boulot ... tandis que là ... ».

Nous nous réjouissons de cette arrivée, certes tardive, de Monsieur Terry sur le marché de la normalité et nous lui souhaitons tout le succès possible dans ses entreprises.

NB : Monsieur Terry a déménagé : il nhabite plus seul avec sa maman un très vieil appartement rue Sarazine ... prendre note ...

Rubrique économique :

Monsieur Sic, affairiste écologiste bien connu, a développé une nouvelle qualité de cerise-napoléon avec une technique révolutionnaire dOGM enrichi aux extraits de mercure fluorescents. Il peut ainsi produire, dans son jardin et sur 8 récoltes par an, des cerises de 1,5 kg/pièce visibles même la nuit à 12 kms. Altruiste, ce manager nous a déclaré : « les enfants du tiers monde ont aussi le droit de manger des cerises ! ». Il espère être introduit, pas par Terry, mais en bourse dès le mois prochain.

Rubrique scientifique :

Le professeur Cheminot sest vu remettre hier, en Suède, le prix Nobel de chimie 2025 pour lensemble de ses travaux sur le stress oxydatif. On se souvient bien sûr quil y a 11 ans, ce scientifique, pas rouillé du tout malgré les ans, avait témoigné de façon déterminante au procès de Monsieur Luc et de ses comparses.

Le professeur Chermann, encore un peu ébranlé par sa ise en cause à ce même procès, a repris le chemin des laboratoires. Il vient de mettre au point un nouveau test dont il a vendu le brevet (pas cher) à la SARL Martin et Martin (de La Motte Beuvron). Ce test devrait permettre de savoir si oui ou non, il est dangereux de consommer les grosses cerises fluo produites par Monsieur Sic. Encore un mariage de raison entre lindustrie pharmaceutique et lindustrie !

NB : Rappelons que la société Martin et Martin fut placée en liquidation judiciaire suite à la mise sur le marché dun test de grossesse pour les femmes de plus de 70 ans.

Dans le même temps et à la Nasa, le préposé au suivi de la mission « Pluton II » ne sest pas réveillé hier matin après une soirée très arrosée. Ainsi (ce nest pas de chance), il ne fut pas possible de suivre larrivée de la sonde partie 10 ans plutôt de Cap Canaveral. La NASA envisage désormais dinterdire lalcool aux préposés au suivi des sondes spatiales. Luc est pressenti pour suivre la prochaine mission dans un hangar au milieu des crocodiles et du marais. 4-ptdrasrpt.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement
×
×
  • Créer...