Aller au contenu
forum sidasante
Viduité

Altruisme ...

Recommended Posts

Tu vois Diamant ! ... quand on cause de la grippe aviaire, nous ne sommes pas si loin du sujet du VIH que cela ...

Tamiflu générique : plus le temps de « discuter ». Roche doit agir

publié le 22 octobre 2005

Act Up et le Réseau Burkinabé pour l'Accès aux Médicaments Essentiels [1]

Le PDG mondial de Roche a déclaré hier dans une interview à Reuters que « Roche est prêt à discuter de licences volontaires avec n'importe qui capable de fabriquer le Tamiflu. » Pour les pays Africains, qui n'ont pas pu faire de stocks de Tamiflu, qui voient déjà les oiseaux migrateurs arriver des régions contaminées et qui connaissent les plus hautes prévalences à VIH, il n'y a plus le temps de « discuter » : Roche doit immédiatement autoriser et faciliter le lancement sans conditions d'une production générique du Tamiflu.

Les malades du sida particulièrement vulnérables face à la grippe aviaire :

- les malades du sida, avec les personnes agées et les enfants de moins d'un an, constituent le groupe courant le plus haut risque de complications mortelles liées à la grippe aviaire, principalement des surinfections pulmonaires [2] ; en France l'Etat recommande un accès prioritaire au Tamiflu pour les malades du sida, mais que va t-il arriver aux millions de malades qui vivent en Afrique ?

- le continent africain va vraisemblablement être touché par l'épizootie aviaire avant l'Europe, dans la mesure où, en hiver, les oiseaux migrateurs quittent le Nord pour le Sud ;

- déjà sans la grippe aviaire, l'Afrique est la région du monde où la mortalité par maladie pulmonaire est la plus élevée du monde ; de plus, 30 millions d'Africains vivent avec le VIH.

- il va falloir entre 4 et 15 mois, selon que Roche garde ou non ses méthodes de fabrique secrètes, pour lancer une production générique de Tamiflu, d'après les experts pharmaceutiques de l'European Generics Association [3]

Face à la perspective d'une pandémie, Roche n'a pas à dicter ses conditions :

- Roche n'a pas financé la découverte du Tamiflu : le laboratoire suisse s'est contenté d'en acheter les droits à la start-up Gilead, pour moins de 50 millions de dollars en 1996 ; aujourd'hui le montant cumulé des commandes dépasse le milliard de dollars : l'investissement de départ de Roche a déjà été largement rentabilisé.

- Roche affirme être prêt à concéder des licences volontaires à d'autres fabricants, mais refuse de préciser ses intentions : opacité quant aux critères d'attribution des licences, au montant des royalties exigées, à la libre concurrence sur les prix versus un prix unique élevé, ainsi qu'au délai et à la transparence des soi-disant « discussions ».

- Dans le cas des médicaments anti-VIH, Roche a jusqu'ici systématiquement bloqué les tentatives visant à lancer une production générique, et a, au final, toujours refusé d'octroyer la moindre licence volontaire, notamment au gouvernement brésilien [4]

Compte tenu de l'opacité de la proposition de Roche sur les licences volontaires, il n'est pas possible de prendre au sérieux la volonté de ce laboratoire de faciliter le lancement d'une production générique de Tamiflu répondant à l'urgence (délais) et aux besoins (bas prix, concurrence entre fabricants).

Dans ces conditions, et au regard d'une part des incroyables bénéfices déjà réalisés par Roche sur le Tamiflu, et d'autre part de l'immense vulnérabilité de l'Afrique face au risque de la grippe aviaire, il est inacceptable que Roche puisse dicter ses conditions et ainsi ralentir le lancement d'une production générique massive de Tamiflu pour les pays pauvres.

L'Afrique n'a pas le temps d'attendre que Roche ait terminé de « discuter ».

Act Up-Paris et le RAME exigent que Roche :

- abandonne immédiatement tous ses droits exclusifs sur le Tamiflu dans les pays en développement ;

- donne aux fabricants de génériques accès à tous ses secrets de fabrication et d'assurance de qualité concernant le Tamiflu ;

- Mette tout en uvre maintenant pour faciliter le lancement le plus rapide possible d'une production générique massive de Tamiflu, en particulier pour l'Afrique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toute évidence, Roche a connu également des résistances ... mais elles sont en passe d'être contrées.

Analysons avec sérieux la situation réelle :

"les cours sont sous une résistance ... En quelques semaines, ROCHE a monté très fortement 4-bravo.gif . La hausse a néanmoins buté sur un puissant obstacle à 128,00 CHF icon_cry.gif (en monnaie hélvétique cette fois) et les cours ont interrompu un mouvement pourtant très prometteur 5-aureole.gif .

A moyen terme, il convient de rester assez prudent mais saluons tout de même l'atteinte récente de l'objectif à 124.50 CHF.

L'échec à déborder ce seuil doit être appécié sans pessimisme excessif.

En effet, nous devons nous réjouir que volent à notre secours des volatiles migrateurs en passe de rejoindre opportunément le continent africain 3 - thermo.gif . Il s'agit là d'un puissant signal autorisant de très belles perspectives. icon_cool.gif "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci Viduité pour cette info, cela fait me demander :

à qui appartiennent tous ces labos en Suisse....les principaux actionnaires ne seraient ils pas les pays du G8 ??? le tout dirigés par nos amis $ ??

oups y les informations televisées qui commence à canal+ : c est l heure des guignols ! _biglol.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais attention, on ne gagne pas à tous les coups hélas ...

Le groupe pharmaceutique Eli Lilly (+0,7% à 51,25 USD) a dégagé un bénéfice net de 794,4 millions de dollars au troisième trimestre 2005, en hausse de 5,2% en rythme annuel. Le bénéfice par action s'établit à 73 cents, contre 69 cents au troisième trimestre 2004, au-dessus des attentes des analystes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cher Terry

Afin de répondre à ta question :

merci Viduité pour cette info, cela fait me demander :

à qui appartiennent tous ces labos en Suisse

Avec une capitalisation boursière de 83253680000 euros (c'est-à-dire 83,25 milliards d'euros) et 702 millions de titres sur le marché (rien que pour la holding), il te suffirait donc de casser ta tire-lire, à ce modeste niveau, pour en devenir le propriétaire exclusif ...

Ensuite, tu pourrais aller, la tête haute, négocier avec le laboratoire Pasteur et même (te tiendras-tu bien au moins ?) tu pourrais payer ta tournée au prochain sommet de Davos ! ... Là, tu disserterais, en toute connaissance de cause et avec une mine d'homme responsable, de tous ces pauvres qui vivent avec moins de un dollar par jour ...

Tu pourrais même faire quelques plaisanteries du genre :

" Voyez-vous, chers amis, si je vendais aujourd'hui ma holding au prix du marché (100 milliards de dollars donc), je pourrais d'un seul coup multiplier par 100 le revenu annuel de 36 millions de pauvres ... amusant non ? "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ensuite, tu pourrais aller, la tête haute, négocier avec le laboratoire Pasteur et même (te tiendras-tu bien au moins ?) tu pourrais payer ta tournée au prochain sommet de Davos !

Euh... m'est avis que c'est plutot le "laboratoire" Sanofi-Pasteur que tu veux dire... parce que le Laboratoire Pasteur dépendant de l'Institut Pasteur vaut pas grand chose sur le marché meme si tout le monde crache au bassinet pour avoir la primeur de ses recherches... quand c'est pas le logo "vérifié par l'Institut Pasteur" sur les paquet de lessive...

C'était juste une pitite rectification en passant... icon_smile.gif

Diamant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh... m'est avis que c'est plutot le "laboratoire" Sanofi-Pasteur que tu veux dire...

Diamant,

Tu veux sans doute parler de cet excellent groupe qu'est SANOFI-AVENTIS dont le principal actionnaire est la non moins excellente société TOTAL dont le principal souci, comme aucun ne peut l'ignorer, est le bien être des populations (africaines notamment) qui se partage S.A. avec une autre très belle valeur du market : l'OREAL ...

La capitalisation boursière est intéressante : 94,5 milliards d'euros

Depuis le plus bas à 65,7 EUR le titre est en phase de reprise technique vers sa moyenne mobile à 50 jours située à 68,76 EUR : le comportement des cours sur ce niveau permettra d'envisager la poursuite du mouvement à moyen terme. Pour alléger la position, on pourra attendre de tester les résistances (encore !) à court terme situées à 70,92 EUR et 72,26 EUR. Les supports sont à 64,2 EUR puis à 62,86 EUR .

amitiés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Diamant,

Avec ce petit rappel boursier ... tu comprendras mieux cette autre démarche altruiste : voir article ci-après (17/10/05)

Total s'associe à l'Institut Pasteur

dans la lutte contre les maladies infectieuses

Total et l'Institut Pasteur ont signé le 13 octobre 2005 une convention de mécénat destinée à renforcer les moyens scientifiques et humains mis au service de la lutte contre les maladies infectieuses.

Cet accord, d'une durée de cinq ans, revêt deux dimensions :

- Le soutien à des programmes de recherche de l'Institut Pasteur

Total financera, à hauteur de 2,5 millions d'euros sur la période, des programmes de recherche conduits par des équipes pluridisciplinaires et internationales de l'Institut Pasteur dans le domaine des maladies infectieuses. Pour 2005/2006, quatre programmes seront soutenus. Ils concernent l'hépatite C, le diagnostic d'urgence des diarrhées, un candidat vaccin contre la dengue, la mort cellulaire induite en réponse à des infections.

- Des actions de formation dans le domaine des maladies infectieuses :

Dans des pays non - OCDE où existent des Instituts Pasteur, Total accompagnera des actions de formation des acteurs médicaux et paramédicaux à la prévention, au diagnostic et au traitement des maladies infectieuses, notamment les maladies sexuellement transmissibles.

Dans les autres pays, l'Institut Pasteur encadrera et validera des actions de formation comparables conduites par des organisations locales soutenues par Total.

La signature, le 13 septembre 2005, d'un accord avec le CAJ (Centro de Apoio aos Jovens - Centre d'appui des jeunes), en Angola, constitue la première concrétisation de ces actions de formation. D'autres projets sont en cours d'examen ou de finalisation, notamment avec l'Institut Pasteur de Téhéran (Iran).

D'ici à 2010, Total aura consacré 10 millions d'euros à l'ensemble de ces actions.

Par ce nouveau partenariat, Total s'engage dans une opération majeure dans le domaine de l'action humanitaire et de la solidarité. Déjà impliqué sur le terrain avec ses filiales, notamment en matière de lutte contre le sida, le Groupe entend assurer, par cet accord avec un acteur scientifique biomédical de tout premier plan, la qualité et la pertinence de ses engagements à l'égard des pays dans lesquels il opère.

L'Institut Pasteur, fondation de recherche biomédicale, privée, à but non lucratif et reconnue d'utilité publique, exerce, depuis sa création en 1887 par Louis Pasteur, des missions d'intérêt public : recherche scientifique et médicale, enseignement et formation, services de santé publique, en France et dans le monde. Avec la convention de mécénat signée avec Total, l'Institut Pasteur reçoit le soutien d'un groupe international majeur pour l'aider dans son principal combat : la lutte contre les maladies infectieuses en France et dans le monde. Le mécénat d'entreprises est une source importante de financement de l'Institut dont un tiers du budget provient de la générosité de ses donateurs. L'accroissement des ressources du mécénat est indispensable au développement de l'Institut Pasteur et à son maintien au plus haut niveau de la recherche mondiale en science biomédicale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Par ce nouveau partenariat, Total s'engage dans une opération majeure dans le domaine de l'action humanitaire et de la solidarité. Déjà impliqué sur le terrain avec ses filiales, notamment en matière de lutte contre le sida, le Groupe entend assurer, par cet accord avec un acteur scientifique biomédical de tout premier plan, la qualité et la pertinence de ses engagements à l'égard des pays dans lesquels il opère.

4-ptdrasrpt.gif4-ptdrasrpt.gif

Oula... pour comprendre la démarche "altruiste" de ces gens là, je la comprends... c'est d'ailleurs pour ça que j'ai quitté ce milieu... icon_smile.gif

En fait en lisant ça, je me demande juste si la branche vaccin de Sanofi-Aventis va pourvoir s'affranchir ainsi du nom de Sanofi-Pasteur ou pas... ce n'est pas sur... elle n'avait pas pu le faire à l'époque d'Aventis pour de très "altruistes" raisons... mais connaissant les besoins financiers de l'Institut Pasteur, je crois qu'ils garderont la main "secourable" qu'ils avaient déjà, tout en acceptant la deuxième main que Total leur tend si "généreusement"... C'est le prix à payer pour avoir la primeur des travaux de ce "vénérable" institut, digne héritier de son créateur, aussi bien dans le fonctionnement que dans le travail... icon_smile.gif

Diamant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Diamant,

La séance d'hier fut assez favorable pour notre titre préféré Sanofi : + 0.66 % (un peu pasteurisé quand même) ... c'est bien mais nous allons faire mieux !

Par ailleurs et sur notre autre titre ami (Roche bien sûr) je reste très optimiste quant à la perspective d'améliorer la plus value de 43 % déjà réalisée depuis le 1 er janvier dernier ...

... Nos vecteurs médiatiques font le forcing à la télé sur notre produit devenu phare : le Tamiflu.

... Comme le disait ma grand mère (très en pointe sur le merchandising) : " ... ce que dit en prêche notre curé est parole d'évangile " ... un peu comme tous les guignols qui interviennent en cascade sur la grippe aviaire dans les télés en ce moment ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...