Aller au contenu
forum sidasante
Invité rock-en-rock

système

Recommended Posts

Invité rock-en-rock

Les victimes des tests VIH et bien d'autres (ne soyons pas nombrilistes) sont en première ligne d'un système pervers.

Les médications obéissent à une logique implaccable :

- les prescripteurs ne sont pas les consommateurs ... alors ils prescrivent ...

- les consommateurs ne sont pas les payeurs (ou très peu) ... alors ils consomment ...

- les producteurs (les labos) ne sont ni les consommateurs, ni les prescripteurs ... alors ils produisent et encaissent ...

Une trilogie diabolique ... à quoi il faut ajouter l'ensemble des payeurs à qui on demande d'agir à l'aveugle en justifiant que 10 % de leurs efforts ne sont pas suffisants encore (10 % du PIB) ... Comme la matière est sensible : ils paient sans trop râler ... et surtout sans rien évaluer ...

Les laboratoires Glaxo (comme les autres) entretiennent 16000 chercheurs et 48000 commerciaux ... c'est-à-dire que le budget de "novation" est trois fois moindre que le budget commercial ... Le coût du lancement publicitaire d'un nouveau produit est similaire à celui d'une bagnolle pour un grand constructeur automobile ...

L'affaire récente du VIOX (Merck) est un incident de parcours de même nature que le rappel en usine d'un modèle de bagnolle à problèmes de direction ...

Les blouses blanches et les labos se sont souvent appropriés de "recettes de grand mère" ... voire de recettes de pauvres ... mais les pauvres et les grands mères n'ont que trop peu conscience de la nécessité du retour sur investissement ... Les blouses blanches et les labos (compères explicites ou implicites), eux, n'ont pas ces carences.

Ils ratissent les molécules (souvent déjà connues) ... les conditionnent et les emballent ... non sans avoir déposé un brevet : gage de rente de situation pour les 20 ans à venir ...

Comme ce sont des malins et qu'ils doivent répondre de la pérennité des résultats (20 ans c'est court finalement), ils reconditionnent, réemballent et redéposent de nouveaux brevets ... Nous pouvons "espérer" un "combivir bis" par exemple ... moins ou davantage dosé en AZT (c'est accessoire pour l'objectif recherché) et c'est reparti pour un tour ...

Ca fait cher 10 % du PIB ... non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Les analystes des salles de marché sont optimistes à court et moyen terme et pessimistes sur le long terme ... pour le secteur pharmaceutique ... ce sont des pragmatiques et souvent leurs analyses sont pertinentes.

Ils constatent que le nombre des nouveaux médicaments mis sur le marché sont en chute libre et, qui plus est, n'intéressent pas les pathologies les plus préoccupantes ...

De plus et de façon symbolique, le créneau porteur (des années 50/70) des antibiotiques se casse la gueule ... les labos ont légitimé leur suffisance sur ce créneau ... en se reposant sur leurs lauriers ... légitimes ou non ... mais parfaitement perçus par le bon peuple.

Certes, les bénéfices sont records, y compris dans ce paysage ... Pour combien de temps ? ... Sommes-nous dans une bulle spéculative à l'aune de l'exemple du téléphone cellulaire ?

On est en droit de s'interroger ...

Quelques coups encore comme le Viox et il faudra bientôt songer à alléger sur les pharmaceutiques et à renforcer sur d'autres secteurs : le secteur des sismographes me semble plein d'avenir ... de même que les sociétés de gardiennage ... ou le secteur des organisateurs de manifestations commémoratives aussi diverses que colorées ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton analyse est perspicace, rock

Avec ces dix pour cent investi dans la misère, l'incidence des maladies serait infime, mais le cercle serait brisé.

Il y a quelque temps, je voyais sur une lucarne chez un ami, un reportage sur les problèmes épidémique de je ne sais plus quelle partie du monde, un brin de reportage.

la population vivait dans des conditions de pauvreté hallucinante, malnutrition etc... Le reportage traitait de l'action merveilleuse de je ne sais plus quelle ONG.

Lorsque j'ai posé la question au bon peuple qui s'extasiait sur les exploits de ce nouveaux chavaliers modernes pourquoi on ne leur filait pas a bouffer, ou pourquoi on ne les aidait pas à assainir les lieux, j'ai vu un mur d'incompréhension se dresser entre nous.

Le cercle est parti pour durer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Nowar,

J'ai l'immense avantage de voir l'action des preux chevaliers in situ ... sans lucarne et sans commentaire superflus pour m'expliquer la "pertinence" de cette action ...

Mon témoignage est donc "suspect" puisque non passé à la moulinette de la pensée unique ...

Les chevaliers des temps modernes se structurent en différents groupes :

- ceux salariés par les "grandes organisations internationales" ... avec des salaires tournant entre 10000 et 30000 euros/ mois ... sans fiscalisation ou presque + un régime intéressant d'achat hors taxe (très placé pour acquérir des range rover et autres luxueux toyota) ... Ils verbent, glacent leurs rapports (des copier/coller) sur de très beaux papiers, ... et prodiguent leurs judicieux conseils en défonçant des portes ouvertes ... éventuellement même en échangeant leurs "bienfaits" contre quelques faveurs sexuelles. Ils sont plutôt bien vu par les indigènes de "haut niveau" qui comprennent très vite que sans eux : pas de sous ... On se reçoit, on se congratule, on "politise" ...

- ceux salariés par les "ONG" ... avec des salaires moindres ... Ils viennent souvent y soigner leurs propres névroses ou assouvir un besoin d'exotisme ... la grisaille des pays du nord les gonfle ... On les reconnaît assez facilement : ils ne hantent pas les mêmes endroits (moins luxueux donc) et lorsqu'il s'agit de membre féminin, on observe souvent de grosses demoiselles ou de grosses dames vivant assez mal leur condition (une source de névrose bien sûr) ...

- il y a aussi les "médiatiques" de leur propre contexte qui viennent faire des sauts de puce (deux ou trois jours) sous l'oeil des caméras et qui reviennent raconter qu'ils ont tout compris aux problèmes des pauvres (ils comprennent vite hein ?) ... dans les fauteuils confortables des églises de la pensée unique ...

Cest une très belle farce ... un peu onéreuse peut-être ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rock,

je n'ai aucun interet pour leur structuration, mais beaucoup de dégout pour leur cinduite ignomigneuse et génocidaire (juste parce que je maitrise mon vocabulaire)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Nowar,

Tu es très injuste car "nos médias" s'emploient à ne jamais décrire l'envers du décor ... ni même à évaluer les résultats ...

Quelques statistiques çi et là ... jamais vérifiées et d'ailleurs invérifiables ...

Ce ne sont que des fuites (nul n'est parfait) qui évoquent parfois quelques dérapages ... habillement déguisées pour demander encore davanatage de fric ... " Si nous avions plus de fric, nous pourrions être encore plus présents " ...

... Plus, ils s'agitent (dans une indifférence générale sauf pour les indigènes qui en croquent) et plus les dégats sont grands ...

eh oui ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut que je retrouve le petit guide du C4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce qui m'inquiète le plus dans tout cela, c'est la possibilité que les tests devinennent obligatoires, sachant qu'ils ne mesurent qu'une déviation plus ou moins importante du système immunitaire. Comme les médecins ne connaissent plus apparemment l'existence de faux positifs (d'après les divers témoignages donnés ici), toute personne ayant eu affaire à des substances immunosuppressives (dérivés azotés oxydés) sera déclarée séropo avec tout ce que cela entraîne comme ségrégations!

Aux EU, de nombreux dissidents se posent d'ailleurs la question de mettre sur pied une équipe d'avocats qui interviendraient lors de procès contre des séropositifs ayant soit-disant infectés d'autres personnes. Et ils ont avec eux au moins un substitut d'Attorney général. Les choses bougent

Voyez d'ailleurs la liste des scientifiques et journalistes dissidents qui atteint au moins 2500 personnes à ce jour:

http://www.aras.ab.ca/thelist.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Hélas Cheminot, je pense qu'on y va vers cette contrainte : les pays les plus répressifs (ex-bloc de l'est, Chine, pays arabes) n'ont pas traîné ... les autres s'acheminent doucement mais sûrement ...

La France, elle, met en carte d'une façon plus "subtile" : la déclaration de prise en charge à 100 % ... premier pas décisif ...

Il y a un acharnement qui défie l'entendement et une absence de doute dogmatique. Si tu ajoutes à cela la rupture de jurisprudence récente de Strasbourg ... c'est mal barré ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

La liste des "exclusions" arrêtée par la pensée unique ne cesse de s'allonger ...

J'estime, au vu des discours actuels aussi médiocres que pitoyables, qu'on peut maintenant y ajouter ceux qui vont voter "non" à la constitution européenne et même la majorité qui compose ceux qui s'en foutent. C'est nettement moins "grave" que ceux qui sont "malades" ... mais bon ... c'est une méthode de pouvoir.

Les gens de pouvoir doivent être aveuglés par leurs certitudes (dans la mesure où ils en auraient) ... et surtout très préoccupés par le maintien de leurs prébendes ... et rentes de situation ... argument qui emporte le tout.

Ils détiennent la vérité révélée et n'autorisent quiconque à contester ce fait. Ils se dotent du dogme de l'infaillibilité ... et comprennent le mot "démocratie" comme l'obligation pour le vulgum pecus d'avoir une démarche "volontaire" pour les cautionner de temps à autre ...

Cette démarche (l'élection) est le fondement exclusif (et donc unique) qui permet à ces gens de pouvoir de se distinguer de leurs homologues, un peu "rétro", qui ne prennent pas la précaution, ailleurs, de s'encombrer avec ces procédures fastidieuses ...

C'est le triste constat aujourd'hui d'un système qui est presque déjà dans le mur ...

Il est l'heure de toucher les dividendes ... de cette sinistre évolution.

Un sursaut est-il possible ? ... je suis tenté d'être optimiste (par nature) ... c'est, je crois Cheminot, le sens de ton lien (la liste des contestataires).

C'est aussi peut-être le sens de notre présence ici, fragile et rare lucarne d'un monde que nous aimerions autrement.

Personnellement, je n'aime pas exposer mes petits bobos (d'ailleurs je n'en ai que peu). L'exposé d'une situation conjoncturelle et inopinée déjà ancienne, tant sur le plan physique que psychique, ne fut légitimé que par le désir de redonner de l'espoir à ceux plus fragiles et piégés dans la nasse. Chacun lutte à sa manière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...