Aller au contenu
forum sidasante
Invité Patience

"VIH" et vaccins ...

Recommended Posts

La candeur des chercheurs de Merck me stupéfie. La prévention se limite-t-elle au préservatif? Il est tout de même incroyable qu'ils ne les aient pas mis en garde contre les drogues en particulier.

Ces chercheurs-là ne sont tout de même pas dépourvus de sens critique!! Que se passe-t-il dans leur tête?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben c'est pas pret d'arriver le vaccin qui sert a rien.....

juste pour info :

Le laboratoire Merck arrête ses essais d'un vaccin contre le sida

AFP le 22/09/2007 à 09:13

Le laboratoire pharmaceutique américain Merck a annoncé samedi avoir mis fin à ses essais d'un vaccin contre le sida après qu'une étude eut montré qu'il n'était pas efficace.

Cette décision porte un coup à la lutte contre le sida dans le monde car le vaccin, le V520, avait été décrit comme prometteur.

"Le Groupe de surveillance indépendant a recommandé qu'il soit mis fin aux essais du vaccin car ces essais n'ont pas démontré son efficacité", a indiqué Merck dans un communiqué.

La société a précisé qu'une étude avait été effectuée sur près de 1.500 volontaires et avait montré que le vaccin n'empêchait pas la contamination.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la suite...

Afrique du Sud: déception après l'arrêt d'essais d'un vaccin contre le sida

AFP le 22/09/2007 à 12:40

L'arrêt d'un essai clinique international destiné à tester un vaccin contre le sida, décidé par le laboratoire Merck après qu'une étude eut prouvé son inefficacité, suscitait samedi une "grande déception" en Afrique du Sud parmi les acteurs de la lutte anti-sida.

"C'est une grande déception parce que ce vaccin s'était montré très prometteur tout au long de son développement", a déclaré samedi à l'AFP le Dr Glenda Gray, qui supervisait l'essai en Afrique du Sud, où vivent 5,5 millions de personnes séropositives.

"Il avait suscité des réponses immunitaires merveilleuses, mais ces réponses ne se sont pas traduites en une protection contre une infection par le virus HIV", a ajouté le Dr Gray.

Depuis février, le prototype était testé sur 700 personnes non contaminées dans cinq hôpitaux sud-africains, ce qui en faisait le premier essai de cet ampleur jamais mené en Afrique. Parallèlement, des essais étaient conduits aux Etats-Unis, en Australie, au Pérou, au Brésil et à Porto Rico.

Samedi matin, le laboratoire pharmaceutique américain Merck a annoncé y avoir mis un terme parce que les essais n'avaient "pas démontré l'efficacité" du vaccin.

"Pour nous, c'est accablant, mais nous devons continuer à avancer", a commenté Glenda Gray, qui dirige également l'unité de recherche sur le sida à l'hôpital Chris Hani de Soweto, au sud-ouest de Johannesburg.

Elle a souligné que le prototype était inoffensif et n'aurait aucune conséquence pour la santé des personnes impliquée dans l'essai.

"Cette nouvelle est triste et très décevante", a renchéri Zachie Achmat, président de la principale association d'aide aux malades du Sida, la Treatment Action Campaign (TAC).

"Mais en même temps, cela montre que les essais cliniques sont bien contrôlés et qu'on peut les arrêter s'ils ne mènent à rien", a-t-il ajouté.

Actuellement deux autres essais de vaccins à plus petite échelle ont lieu en Afrique du Sud, l'un des pays les plus affectés par la pandémie avec un taux de prévalence de 18,4% en 2006.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas, c'est intéressant. On peut penser qu'on tient là le taux de séroconversion moyen des test d'anticorps. 24 sur 741, ça fait 3,2 % de séroconversion (ou 21 sur 762, ça fait 2,7 %). Bref, dans les 3 % de séroconversion en moyenne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(survivor83 @ Samedi 22 Septembre 2007 12h59)

la suite...

"Il avait suscité des réponses immunitaires merveilleuses, mais ces réponses ne se sont pas traduites en une protection contre une infection par le virus HIV", a ajouté le Dr Gray.

On en sait plus aujourd'hui. D'après Libération du 10 novembre, "on a découvert que non seulement ce candidat vaccin s'était révélé inefficace, mais que les personnes vaccinées ont été plus nombreuses à contracter le virus que celles traitées avec un placebo. Comme si son injection avait facilité la transmission." Dans un des groupes, il y a eu 19 cas de "contamination" sur 672 ayant réçu une double dose de vaccins, contre 11 sur 691 ayant reçu un placebo, soit presque deux fois plus !

La réaction du responsable de Merck, qui conduisait l'étude, vaut son pesant de cacahouètes :

"Nous sommes en train d'analyser ces données pour tenter de déterminer si ces résultats sont dus à des réponses immunitaires provoquées par le vaccin, des différences dans les populations étudiées, ou à un autre phénomène biologique que nous ne comprenons pas, ou encore au hasard. [...] Il va falloir un peu de temps avant que nous comprenions pourquoi le vaccin n'a pas fonctionné et pourquoi il y a eu une tendance à ce que les cas d'infection soient plus nombreux parmi les volontaires qui ont reçu le vaccin".

Evidemment, cela ne leur viendrait pas à l'esprit que les "vaccins" qu"ils ont administré, et qui ont provoqué "des réponses immunitaires merveilleuses", ont pu se traduire chez certains patients par une forte production de d'anticorps de nature à rendre le "test VIH" positif!

Cité par Libé, Gilles Pialoux, chef de service à l'hôpital Tenon, préfère des explications plus alambiquées compatibles avec l'hypothèse VIH : "Ces résultats soulèvent une question de fond. Si ce candidat vaccin a induit une réponse immunitaire insuffisante, son administration a fabriqué peut-être ce que l'on appelle des anticorps facilitants. C'est-à-dire qu'au lieu de protéger contre le virus, ces anticorps provoqués par le vaccin faciliterait l'entrée du virus dans l'organisme. Ce n'est qu'une suspicion, mais il est fondamental d'y travailler». Et bien ils ont encore du boulot pour quelques siècles les mecs au rythme où ils vont... icon_tresfache.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...