Aller au contenu
forum sidasante
Invité rock-en-rock

Approche "holistico-mécanico-pragmatique"

Recommended Posts

^Pierre^quand tu seras revenu de ta marche (icon_biggrin.gif ) peux-tu répondre à ma question ?

Il y a-til des preuves ou semblant de preuves que toute personne ayant le sida (avec distinction entre traitées et non traitées) ait une infection à Candida ????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Picpicandré,

T'inquiètes pas!, j'ai pas oublié. Mais le temps est si beau que je dois aller promener mon "VIH" icon_biggrin.gif. Je suis sûr qu'il va mieux aimer que les "terminateurs de chaîne" icon_biggrin.gif

A+,

Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pikpikandré,

Il y a-til des preuves ou semblant de preuves que toute personne ayant le sida (avec distinction entre traité et non traité) ait une infection à Candida ????

Je donnais déjà lexemple à Cheminot, il y a quelques jours, de ce document écrit par des médeçins yvoiriens (est-ce un pléonasme? icon_biggrin.gif ) mentionnant la présence de candidose chez 85 % des patients atteints du $IDA. Comme les médeçins pratiquant la médecine rockefellerienne ( sallopathique icon_biggrin.gif ) nont absolument aucune idée de comment détecter une candidose systémique, se référant quà la partie visible de linfection, je suppose que si 85 % des patients avaient des signes visibles de candidose, probablement 100 % avaient une candidose systémique, 15 % ne présentant pas de signes pour les "sallopathes" qui, de toute façon, aurait de la peine à trouver un éléphant dans un magasin de porcelaine. icon_biggrin.gif

Mon expérience jusquà ce jour ne ma jamais permis de trouver un séropositifs sidéens sans candidose systémique.

Je nai dailleurs pas de problème à le repèrer, même sils ne me parlent pas. Il me suffit dobserver la présence de dermatoses séborrhéiques les affectant sur le visage et/ou les avants-bras et/ou le haut du dos. De plus, il y a labdomen enflammé, plein de gaz et, en parlant, ils rôtent à peu près toutes les minutes.

Ce qui est intéressant également dobserver est lévolution de leur candidose en fonction du type de traitement quils utilisent. Sils ont une truie-thérapie créée autour dun inhibiteur de la transcriptase inverse non nucleoside (efavirens-sustiva) tu peux voir la candidose systémique évoluer en parallèle à la truie-thérapie.

Sils utilisent une truie-thérapie contruite autour dun anti-protéase, la progression est temporairement stoppée car lantiprotéase est un antifongique aussi puissant que fluconazole:

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.f...1&dopt=Abstract

La difficulté quéprouve certains séropositifs en rentrer en truie-thérapie devient alors, tout simplement, la réaction dHerxheimer déclenchée par la propriété antifongique de lantiprotéase.

Malheureusement, candida albicans met de lordre dun an pour devenir résistant à cette propriété antifongique de lantiprotéase et passé ce délai, la candidose reprend et détruit la santé du consommateur des dits "truie thérapie" composées dun antiprotéase.

Le problème cest que les moisisseurs nont aucune idée de comment détecter une candidose systémique, ni la volonté de sy intéresser puisque celà enterrerait leurs fantaisies rétrovirales dont ils sont si fiers et qui leurs rempli bien les poches.

Jespère avoir répondu à ta question.

Je vais continuer sur ta remarque concernant les huiles essentielles.

A+,

Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...