Aller au contenu
forum sidasante

Kierk chez le dermato... !!!


Recommended Posts

Mwarff , je reviens de chez mon Dermato là en fin de journée

faut que je vous raconte , j'en rigole encore Bon

je résume, j'avais une petite dermite nerveuse qui me démangeait

le mollet (ben oui je suis un grand nerveux anxieux) et ma femme me dit va voir mon dermato il est marrant, connait bien son taff et il est "open mind" !!!

donc j'y vais pour me marrer koa à 45 euros la visite et pis j'avais une petit idée derrière la tête en plus d'être dermato, il est vénérologue (les maladie vénériennes hein pas pour les veines qui m'a dit PTR).

Bref j'arrive je lui dit ce que j'ai (une maladie autoimmune Behçet

et puis un léger vitiligo sur un pouce , et pis je me gratte le mollet )

je lui dit alors c'est quoi l'origine de tout cela , il me sort un discours que je connais par coeur même mieux que lui mais je le laisse dire il a l'air d'être heureux comme tout de son petit discours

et il conclut devant la pertinence de mes questions de plus en plus pointues : de toute façon il faut savoir savoir il y a des COFACTEURS !!!!

Gloups !!! un mot que doit éviter un médecin devant moi c'est bien celui là arghhhhhh

mais petit Bémol ,il me dit de toute façon nous les médecins on n'y connait pas grand chose , on se contente d'ouvrir des tiroirs ,de filer des médocs c'est pas cela la médecine que je conçoit qu'il me dit

j'en remet une couche et lui parle d'hygiène de vie ,il me dit vous savez le stress ,on est à l'aube de l'immunologie on y connait rien

mais vraiment rien, on tatonne on dit n'importe quoi , c'est simple dès qu'on fatigué, enervé, irrité, contrarié et ben on tombe malade c'est pas compliqué quoi on y rajoute l'environnment et Bingo !!!

, prenez l'exemple du cancer c'est en parti dans la tête !!! et c'est parti mon kiki

je lui balance un coup de stresse oxydatif il me dit les antioxydants c'est la mode et il me parle du sélénium

là je devient franchement impertinent et je lui parle de la papaye

et de Montagnier et le Groooooooosse surprise :

il me dit dit Montagnier est un gros escroc, un charlatan qui se fait plein de blé , en gros il me dit qu'il a pété une durit et il me précise (alors là certains ici vont pouvoir m'éclairer) que finalement il a complétement piqué le boulot de ses assistants ??? 2 bonnes femmes il 'a cité les noms phonétiquement cela donne çà : Françoise

BARRERE et SHERMAN ????? connait pas faut que je me renseigne

Bref je nepense pas qu'il soit dissidents mais largementouvert à l théorie des cofacteurs voila pour a petite histoire

reflechi.gifreflechi.gifreflechi.gifreflechi.gif3 - parano.gif3 - parano.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Françoise BARRE-SINOUSSI et Jean-Claude CHERMANN

deux articles fondamentaux :

Sinoussi F et al. Purification and partial differentation of the particles of murine sarcoma virus (M. MSV) according to their sedimentation rates in sucrose density gradients. Spectra 1973 ; 4:237-243.

Où ils donnent les règles d'isolation des rétrovirus, règles qu'ils n'appliqueront que partiellement lors de l'isolation du "vih" :

Barré-Sinoussi F. et al. Isolation of a T-lymphotropie retrovirus from a patient at risk for acquired immune deficiency syndrome (AIDS). Science 1983 ; 220 : 868-871.

voir l'article d'Etienne de Harven :

entre autres ici :

http://www.verite-sans-frontiere.org/biographie.htm

(on le trouve aussi sur sidansante)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

L'avocat du diable ...

Il ne faut pas sous-estimer non plus la responsabilité du client de la médecine ... (on dit le patient en l'espèce).

Il se comporte comme le paroissien qui a le sentiment, lorsqu'il rencontre son curé que ce dernier en connait un peu plus que lui sur l'au-delà et ses divinités ... et que sa propre vie pastorale est exemplaire ...

Bien sûr et lorsqu'il apprend par le journal que ledit curé s'est fait faire une fellation après la catéchèse ou que ledit curé est parti en vacances en nettoyant les sous du diocèse ou en vendant, sous cape, le crucifix séculaire de sa chapelle, les bras lui en tombent ... mais ce paroissien n'a-t-il, lui-même, aucune responsabilité ?

Les médecins qui se déclarent connaisseurs de notre domaine (très peu finalement) s'emploient déjà à être prudents ... Les laboratoires, eux, le sont un peu plus en bétonnant régulièrement leurs notices en listant les effets secondaires sous forme d'un contrat d'adhésion qu'ils comptent porter au dossier des instances qui seront ultérieurement introduites ... Pourquoi croyez-vous qu'il est inscrit "Danger de mort" sur les paquets de clopes ? ... Est-ce de l'altruisme "onusien" ou les conclusions tirées de procès divers par les cigarettiers ?

Au cours de mon dernier entretien "aigre-doux" avec mon ex-thérapeuthe qui avait également mon profil autre que sérologique sous les yeux, il s'employa à répondre avec "grande prudence" à certaines de mes questions dérivées ...

Pour se prémunir de toutes mauvaises intentions qu'il soupçonnait déjà dans mon esprit mal intentionné, il me répéta trois fois en me prescrivant ses pilules : " Je fais, selon les protoles de l'OMS, le mieux que je peux en l'état actuel de la connaissance scientifique ... " ... selon le principe (souvent illusoire en l'état de la jurisprudence ... cf. affaire Garetta) : même si ce fut mauvais, ce fut le mieux au moment M ...

... je lui ai rétorqué : " Sera-ce suffisant ... le moment venu ? "

... il a répondu : " Quel moment ? "

... "vous verrez bien ... le moment venu précisément" ...

Il a du se dire après l'entretien : " Encore heureux qu'ils ne sont pas tous comme ça ... "

Inquiet par mes propos oraux ... mon ex-thérapeute, dans la mesure où j'avais rejoint des destinations lointaines, a estimé opportun de m'envoyer une missive de mise au point ...

De toute évidence, ce n'est pas (non plus) un fin stratège ... selon un autre principe : " verba ..., scripta ... " ...

Ca va vous sembler farfelu mais, si vous le pouvez, essayez d'obtenir aussi des échanges écrits ... ça sera utile le moment ... venu ...

Bonne nuit Docteurs ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Cheminot, je peste !!! je savais bien que ces deux noms me disait quelque chose surtout Françoise Barrer,au passage j'avais déjà lu cette article de E deHarven, Grrr j'ai pas osé parlé à mon dermato de tout ce qui a trait à la dilution et la purification

Surtout qu'il ma coupé coupé la parole en me disant que toute façon les diagnostic des maladie autoimmune en générale n'était

pas respecté un peu comme le postulat de Koch ,là j'ai cru défaillir

pour en revenir à toi Rock c'est curieux tu sait l'exemple que tu as cité avec les paquets de cigarettes avec "fumer tue" et ben c'est mon exemple préféré , vous savez un de ces trucs qui vous fait réellement penser qu'on nous prend pour des cons et encore

personne ne bronche : l'Assasinat légal en toute impunité et en plus on vous prévient !!! n'empêche que quand je marche dansla rue avec ma fille elle prend toute la fumée dans la figure pareil au resto avec toutes ces pétasses qui tiennent leur clops à bout de doigts sans prendre une seule taff pedant leur café mais qui vous fumer à sa place bon sorry je m'égare

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Hé Kierk !

Je suis accro à la clope moi ! ... mais comme je ne suis pas une pétasse et que j'ai minimum de respect et d'éducation pour les autres et pour les enfants en particulier, ta fille ne prendrait pas ma fumée sur la tête ...

Oui, je trouve ridicule ce message d'avertissement sur les paquets ... Je disais cela simplement parce que ce genre de connerie n'a pas pour autre objet que de répondre à l'argument essentiel des gens qui estaient sur le fondement du " J'étais mal informé" ... argument qui me semble tout de même spécieux ...

Mon parallèle s'arrête là en ce qui concerne l'objectif poursuivi par les notices des labos en un "contrat d'adhésion" ... Ce serait un peu long à expliquer mais je pense qu'il est assez simple de plaider la déqualification de ces dernières comme tel ...

98 % des médecins n'en connaissent pas plus que toi sur le VIH et pourtant 100 % d'entre eux sont autorisés à prescrire ces merdes ... Il y a un "coin" à mettre par là dans l'édifice ...

Si les prescripteurs (je ne parle pas des autres) respectaient un minimum de bon sens et un minimum d'éthique, ils y réfléchiraient à deux fois ... avant de le faire ...

Amitié ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Kierk ... Je dirais même plus ... amphibologique ... icon_biggrin.gif

... Cela étant, on ne peut pas se plaindre sans cesse d'être désinformé, y compris si c'est manifestement le cas ...

Il faut cultiver son libre-arbitre ... et son propre jugement ... cette capacité n'est pas réservée à une pseudo élite autoproclamée ... qui elle même a souvent les pieds pris dans la nasse pour des motifs divers.

L'exemple africain doit nous éclairer. Ces gens, ces humbles, ces gueux qui sont regardés par l'élite susvisée avec "compassion" et "condescendance" sont bien peu réceptifs aux déploiements "terrorisateurs" de l'occident ... L'usage de la capote, pour ne citer que cet exemple, reste du domaine de l'anecdote là-bas ... Les coûteuses campagnes de "sensibilisation" ne sont donc pas couronnées de succès ... même à ce niveau c'est minable ... malgré le fric investit ...

Le bon docteur blanc est considéré avec "réserve" (ou plutôt indifférence) et le cabinet du marabout traditionnel ne désemplit pas ... Pourquoi ? ... Sont-ils si cons que cela ? ...

Personnellement, je ne le pense pas ... car le bon sens, le simple bon sens, n'est pas l'apanage, loin s'en faut, des gens "culturés" ...

Alors si "l'homme blanc" pouvait parfois prendre un peu de distance sur les événements, ce serait déjà pas mal ...

A ce sujet, j'ai vu une pub à la télé (l'année dernière en France) "édifiante" ... Le ministère de la santé montrait un type dans un ascenceur avec les stigmates de la grippe ...

Son voisin d'ascenceur lui disait : " Avez-vous pris des antibiotiques ? "

Le type répondait : " Ben non ..."

Le voisin : " T'es pas malade alors !"

Et le message était : " On ne prend pas d'antibiotiques pour les maladies virales ... ça ne sert à rien ... "

... C'est bien dit mais je me demande un truc : " c'est donc que de bons docteurs prescrivent des antibiotiques pour les maladies virales ... non ? ... puisqu'ils sont délivrés sur ordonnance "

Où est le problème ? ... dans le grand public ou dans le cabinet des praticiens ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Voici un article de l'AFP de novembre 2004 ... depuis lors, on estime, rien qu'aux Etats Unis, les maladies cardio-vasculaires dûes à cet excellent produit dans une fourchette de 80000 à 180000 ...

Attention à votre portefeuille ...

Le médicament anti-inflammatoire Vioxx aurait dû être retiré du marché il y a quatre ans car il existait déjà assez de preuves qu'il augmentait le risque d'infarctus du myocarde, selon une étude publiée vendredi en ligne par la revue médicale britannique The Lancet.Le groupe pharmaceutique américain Merck, qui a vendu pour 2,5 milliards de dollars de Vioxx en 2003, a décidé son retrait du marché mondial en septembre dernier, à la suite d'une étude montrant une augmentation des risques d'accidents cardiovasculaires et de crise cardiaque chez les patients après 18 mois de traitement.Mais, selon l'étude du Lancet, "les données montrent une augmentation du risque d'infarctus du myocarde après seulement quelques mois de traitement, et que ce risque est indépendant de la dose".Le Vioxx (principe actif : rofecoxib) est un anti-inflammatoire de la famille des coxibs (inhibiteur sélectif d'une enzyme appelée cyclo-oxygénase-2), essentiellement prescrit pour les symptômes d'affections rhumatismales comme l'arthrose.L'équipe de Peter Jüni et de Matthias Egger de l'université de Berne (Suisse) a ré-analysé 29 études. "Notre analyse confirme ce que nous suspections, à savoir que l'on disposait dès la fin 2000 de données prouvant un risque accru de maladies cardio-vasculaire sous Vioxx", affirme Peter Jüni. A l'époque, on dénombrait sur 20.742 patients observés, 52 cas d'infarctus dont 41 chez les patients traités par Vioxx, soit une "importante différence statistique à l'encontre du Vioxx", notent les auteurs.Une augmentation du risque cardiaque mise à jour par l'étude Vigor de 2000 a été attribuée par les responsables de l'étude à un effet protecteur "supposé" du médicament naproxène (noms de commerce : Apranax, Aleve...) et non à un effet secondaire indésirable du Vioxx auquel il était comparé, critiquent les auteurs.Pour éviter les analyses trop favorables aux produits étudiés, les auteurs "recommandent que les données et les résultats de ce type d'études fassent l'objet, à l'avenir, d'un évaluation indépendante".Les coxibs avaient déjà fait l'objet de critiques, pour avoir été présentés abusivement comme dénués de risques digestifs (ulcères, saignements...)."Il n'est pas du tout certain que Merck survive à ce scandale grandissant", commente dans Lancet son rédacteur en chef, Richard Horton. Il reproche surtout à Merck et la FDA (l'agence américaine du médicament) d'avoir agi de façon intéressée et irresponsable.Vioxx aurait provoqué aux Etats-Unis 27.785 infarctus du myocarde ou décès par crise cardiaque entre 1999 et 2003, estimait début novembre la FDA.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Diamant ... Thanks, je vais aller un coup d'oeil ... Il pourrait y en avoir un autre sur les agissements de Bayer aussi ... et sur bien d'autres encore ... Roche ... Glaxo ... etc ...

Il serait intéressant d'avoir les "angles d'attaques" des cabinets d'avocats américains sur la question ... la stratégie en fait ...

Moi, ce qui m'intéresse davantage encore, c'est le volet "intermédiaire" entre le labo et le patient ... (tout sujet confondu)

C'est-à-dire le dégagement de la responsabilité du praticien qui prescrit ... De mon point de vue, il convient de ne pas admettre une défausse ultérieure en responsabilité du genre : " j'en

savais rien ... on m'avait dit que ... " ... un peu facile ...

C'était le sens de mon intervention ...

Bonne soirée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rock icon_smile.gif

Pour Bayer : http://www.onnouscachetout.com/forum/index...?showtopic=6920

Sur les autres, il y en a plusieurs ici : http://www.onnouscachetout.com/forum/index...?showtopic=5614

En fait tu ouvres le sous forum "Scandales médicaux et vaccinations" et tu devrais trouver ton "bonheur" dans la liste de topic.... icon_wink.gif Il y a aussi un topic sur les médecins et leur "formation continue" faite par les labos icon_smile.gif

Diamant

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Ben y a tout alors Diamant, c'est super ! ... 4-bisou.gif

... il faut alléger sur les pharmaceutiques (sur le DJ et le CAC) et renforcer sur ... sur quoi déjà ? ... on devient prudent maintenant ... les fabricants de "pare-raz de marée" ? ... acheter du terrain sur Titan ? ... c'est con, je n'aime pas le jaune ... gueulecasse.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il paraît que lucky Luc a des problèmes avec sa papaye asiatique

http://www.lemonde.fr/web/recherche_articl...6-395668,0.html

Les effets thérapeutiques de la papaye fermentée contestés par l'Afssa

LE MONDE | 26.01.05

En 2002, Luc Montagnier, codécouvreur du virus du sida, rencontrait en audience privée le pape Jean Paul II. Avec son collègue Robert Gallo, il souhaitait évoquer l'ampleur toujours grandissante du fléau du sida sur le sol africain. Sachant que Jean Paul II souffrait de la maladie de Parkinson, le professeur Montagnier proposa au pape un traitement original et quelque peu contesté (Le Mondedu 2 septembre 2002). Persuadé que le "stress oxydant" joue un rôle pathogène favorisant certaines affections chroniques comme celle de Parkinson, le scientifique prescrivit à Jean Paul II un traitement à base d'extraits de papayes fermentées, sélectionnées en Asie. Cette préparation présenterait, selon lui, des propriétés à la fois "antioxydantes" et "antiâge."

De source vaticane, on indiqua que la prescription du professeur Montagnier avait été observée et suivie d'effets positifs. Amplement relayée par voie de presse, l'affaire prit une dimension polémique sur le plan médical, commercial et éthique. A tel point que l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) fut saisie en juin 2004 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) d'une demande d'évaluation concernant " un complément alimentaire à base d'extrait de papaye fermentée et les différentes allégations de santé revendiquant une action antiâge".

L'avis de Martin Hirsch, directeur général de l'Afssa devait être rendu public, mercredi 26 janvier, sur le site de l'agence. Rédigé par le comité d'experts spécialisé en nutrition humaine de l'Afssa, il ne satisfera sans doute guère les responsables de l'industrie de la papaye fermentée. Les experts soulignent, en effet, que les éléments présentés par le fabricant n'ont rien "d'un dossier scientifique étayé". L'Afssa reconnaît certes que quelques résultats obtenus via des études in vitro ou in vivo montrent des effets "antioxydants" et "immuno-stimulants". Mais ces résultats et les principes actifs supposés être à leur origine sont, selon elle, "difficilement interprétables". De plus, elle ajoute : "L'exploitation de recommandations de personnalités scientifiques, décriée dans le cadre de la promotion de produits pharmaceutiques, n'est pas non plus acceptable pour les denrées alimentaires."

Le professeur Montagnier estime, lui, que "l'avis de l'Afssa apparaît pour le moins emberlificoté et comporte quelques inexactitudes". "Mais, ajoute-t-il, nous ne désespérons pas de démontrer de manière objective l'efficacité thérapeutique de ce qui n'est, pour l'heure, ni un médicament ni un complément alimentaire."

Jean-Yves Nau

ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 27.01.05

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Vitosi, j'ignorais que notre ami Luc faisait désormais le VRP en compagnie de son vieux compère Bob ... et que son carnet d'adresses lui permettait de tutoyer les anges.

Jean Paul, tout comme Nelson, semble une cible judicieuse dans la démarche marketing.

A titre personnel, je conseille à notre Luc de compléter sa démarche par quelques autres slogans du type : " ... et si Yasser Arafat avait absorbé mes sachets de papaye en lieu et place de cette pénible hospitalisation à Clamart ? "

Force est de constater que le Très Saint Père semble aller beaucoup mieux ... il dure ... contrairement au précédent.

Les "experts" ne sont que des jaloux ! ... Cela étant, Luc et Bob devraient se montrer moins pingres ... et arroser également ces experts afin de les convaincre de l'incontournabilité des papayes ...

Je trouve Luc encore un peu novice ... car une invitation à colloquiser aux pays des papayes aurait le mérite de convaincre les plus vertueux ... certes les séjours de rêve dans des hôtels de luxe avec des putes qui tournent autour nécessitent un investissement ... mais bon, on s'y retrouve quand même ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cest vraie que la publicité na pas de limites on peut franchir facilement le ciel et la cour des anges pour donner de la papaye à JP sans soulever de vagues et sans coût publicitaire pour la poudre magique, jespère que le tsunami afssa va noyer sa foi, sauf si en retour un peu de papaye soit distribué autour dafssa

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rock-en-rock

Rien n'est moins sûr Vitosi ...

J'ai entendu hier à la radio qu'un épiscopat catholique africain imposait désormais un test Elisa préalablement au recrutement de ses jeunes séminaristes ...

Visiblement, le prélat local a une confiance assez limitée dans la chasteté de ses futurs employés ... touchés par la foi ...

Comme une loi récente en ce pays interdit pour un employeur d'exiger cela, un problème de fond est soulevé : " Un séminariste est-il un employé de droit commun ? "

Pour ma part, je soulève un autre problème de fond : " Combien a touché le Prélat (des ONG et autres) pour s'engager dans une telle démarche ? "

Afin que le commerce se conjugue avec la foi, j'ai écouté avec intérêt l'échange suivant :

La journaliste (de RFI, instrument de propagande priviligié en afrique) : " dans l'hypothèse d'une séropositivité, que se passe-t-il donc pour le jeune séminariste ... exclusion ? "

Le Prélat (un peu emmerdé) : " Hum, ... non, non, ... nous lui offrirons la prise en charge psychologique et pharmaceutiques idoines ... " (ça fait partie du deal avec les ONG et autres)

La journaliste : " C'est formidable ça ... mais n'avez-vous pas un peu peur que ça décourage des vocations ? "

Le Prélat (un peu plus emmerdé encore) : " C'est un risque ... mais ce n'est qu'expérimental ... "

Le contrat est donc bien ficellé puisqu'une porte de sortie est prévue ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement
×
×
  • Créer...