Aller au contenu
forum sidasante
mark

Epidémie de $tatistique$ en Afrique

Recommended Posts

Bonjour!

Surveillance de la séropositivité au Bénin 2002 - une catastrophe pour l'OMS et l'ONUSIDA!

Je viens d’obtenir une copie du "Rapport de surveillance de l'infection VIH et de la Syphilis au Bénin".

Le mot qui accompagnait ce document constate :

"Ce document du Ministre de la Santé Publique ne doit pas être publié car la prévalence de la séropositivité en 2002 est en baisse par rapport à l'enquête précédente en 2001. L'OMS accepte que le rapport soit imprimé, mais il doit rester confidentiel pour l'instant ; il ne faut pas faire état publiquement de ces trop bons résultats, qui seront certainement corrigé à la hausse à la prochaine enquête! Les autorités béninoises sont inquietes que leurs subventions pour le $ida soient réduites si l'épidémie n'est pas aussi grave que l'on déclare habituellement".

Ce document fut envoyé par un ami qui veut garder l'anonymat et son travail (qui lui permet de donner des conseils nutritionnels et des suppléments aux gens à titre privé).

* La population du Bénin est de 6,769,914 (2002)

* Les directives de l'OMS exige 250-500 personnes pour leur enquête.

* Pour le rapport 2002 , 17,850 personnes furent testés dans des centres pre-natale et de maternité. (Test Elisa + confirmation)

* En 2002, 334 personnes étaient VIH+ dont la répartition du total fut de 173 males & 165 femelles.

* La profession médical fut le plus touchée avec 4,4%, les commerçants 3,6%, les chômeurs 3,4% et "autres" 3,3%

* Le problème diplomatique (subventions!) est que la prévalence de séropositivité a baissée de 4,1% en 2001 à 2,4% en 2002

Ce document est disponible en (énorme) téléchargements en format PDF:

1) http://www.altheal.org/statistics/benignstats1.pdf (Pages 1-37) 6,7mo

2) http://www.altheal.org/statistics/benignstats2.pdf (Pages 38-72) 5,6mo

Malgré les estimations (computer models) catastrophiques de l'OMS (97% estimation, 3% réalité sans besoin d'un "test" qui réagit de toute manière + pour des maladies traditionnelles africaines et non un "VIH"), la mortalité due au $ida pour tout le continent africain est moins qu'aux seuls Etats-Unis. Incroyable mais vrai.

Pour connaître les bons résultats, sans anti-rétroviraux, d’un petit projet ONG au milieu de "l’épicentre du sida" en Tanzanie, lire le rapport du Dr Marc Deru pour le Parlement Européen en déc 2003 : http://www.sidasante.com/deru/tanzanie.htm

Bonne "Epidémie"!

icon_ange.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et lorsque le gouvernement du Bénin fera passer à ces 2,4% le Western Blot, comme cela se fait en France, combien restera-t-il de vrais positifs?Sans doute 0,5%?

Etonnant, tout de même, que les britanniques n'utilisent pas ce Western Blot, alors que toutes les autres nations industrialisées le font. Et il faut préciser que les anciens membres africains du Commonwealth en font de même, en tout cas pour la population noire. Si on étudie bien les chiffres, ce sont précisément ces nations-là qui ont les estimations de séropositivité les plus élevées. Ah! Glaxo-Wellcome, quand tu me tiens!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec Cheminot, on avait aussi analysé les chiffres de mortalité, taux de natalité, espérance de vie, etc..., de l'Ouganda, qui étaient également en totale contradiction avec la thèse d'une explosion de SIDA dans ce pays.

Décidemment, les statistiques africaines officielles du SIDA s'enfoncent chaque jour un peu plus dans le ridicule.

Quand je pense que c'est la seule chose qui permet encore de maintenir le mythe. D'ailleurs, quand on informe les gens de l'existence de la dissidence, ceux qui refusent d'y croire sortent souvent avec un air de triomphe "Et le SIDA en Afrique ?", en pensant que c'est un argument définitif. Et quand on leur démontre par A+B que c'est bidon, alors là, souvent, hélas, c'est le moment où il refusent de nous croire. Parce que pour eux, c'est tellement évident que l'Afrique meure du SIDA qu'il leur est impossible de penser le contraire.

Modifié par aixur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le pire, c'est que lorsqu'on met en avant les études publiées dans les meilleurs journaux scientifiques, que l'on en fait une synthèse, au lieu d'en débattre, de rechercher des contre-preuves, la plupart ne répondent rien et tournent les talons. Sur D..., pas moyen d'avoir un adversaire efficace. C'est comme si le Sida (ou plutôt la peur de la maladie en général) avait anesthésié la pensée. C'est un véritable scénario orwellien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité renard

"62400 répétitions hypno-pédago font 1 vérité, Bernard. C'est un fait indiscutable."

ex:

http://nenki.snoozland.com/emission/meilleur_des_mondes.mpg

(Je ne saurais trop vous recommander de cliquer sur le lien au dessus. C'est un extrait vidéo du film le Meilleur des mondes.)

En fait, nous vivons peut-être réellement dans un monde orwellien.

Quelques spots mass-médiatiques conduisent des milliers (millions?!) de couples à fêter la Saint Valentin... Effrayant, non?

Le conditionnement semble total car même si les humains comprennent plus ou moins que les media mentent, cette bulle est devenue leur monde, et la puissance des habitudes doit faire le reste.

Même les personnes concernées par le "vih" semblent conditionnées au point de ne plus pouvoir croire QUE les instances officielles... C'est un mystère.

Le public cautionne et "couvre" les medias. Double lutte.

Je me demande si le soma n'est pas diffusé en surabondance (fluor, aspartame, etc) et ne détruit pas finalement tout sens critique. Pourquoi est-il impossible en France d'acheter des bonbons ou des chewing gums sans aspartame?

Pourquoi tous les bureaux de tabac ne vendent-ils plus de produits "sucrés" sans cette molécule?

Même chose pour les dentifrices ou les sels de table. 99% de la population marche au fluor.

Pourquoi tout le monde tourne toujours les talons lorsqu'on aborde des sujets graves ou archi ignorés?

Pourquoi ce malaise?

Est-ce médical?

Le conditionnement est-il chimique et médiatique?

J'avoue rester perplexe devant la masse d'individus dits "normaux" qui ne peuvent plus gentiment discuter, écouter ou débattre.

Comme si la déchéance suprême était de passer pour un paranoïaque...

Il doit y avoir aussi une sorte d'instinct de survie ou une lâcheté qui pousse à passer son chemin.

C'est dommage.

Il y a des réalités tues capables de sérieusement ébranler la matrice. La plus que probable inexistence du "vih" en est une de taille.

Mettre en cause le 'vih" revient à mettre en cause l'OMS ou l'ONU littéralement adorées.

Et là c'est beaucoup trop, pour certains, majoritaires hélas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut.gif

Oh la! les gars, un peu de repos ! lachez prise ! prenez du bon temps et requinquez vous! Tous les chamans et les livres de sagesse vous le dirons la confiance que "cela est" crée la réalité. Il faut ensuite laisser le subtil prendre le relais....

Vous faites un travail formidable, ne soyez pas impatients c'est quelque chose de gros et lourd qu'il y a en face...Prenez le temps de savoure la joie du travail bien fait.

Quand on sème il faut avoir la patience que ça pousse!

Des fois on ne se rends pas compte de l'impact de son action...et puis il y a des facteurs subtils qui nous échapent, nous ne savons parfois qu'après un temps les résultats...

Je peux vous dire que j'ai trouvé ici dans l'énergie et la synergie qui se dégage de vos échanges, de vos actions ce que je n'avais pas connu depuis une dizaine d'années.

Pendant tout ce temps là je me suis démolie par ce constat :

...Le conditionnement semble total car même si les humains comprennent plus ou moins que les media mentent, cette bulle est devenue leur monde, et la puissance des habitudes doit faire le reste.....

......J'avoue rester perplexe devant la masse d'individus dits "normaux" qui ne peuvent plus gentiment discuter, écouter ou débattre.

Pourquoi tout le monde tourne toujours les talons lorsqu'on aborde des sujets graves ou archi ignorés?

Pourquoi ce malaise?

Est-ce médical?

Le conditionnement est-il chimique et médiatique?

J'ai fait le même constat et je n'a pas encore tout compris, c'est peut être là le combat le plus difficile???

C'est un mystère.

Alors il faut traiter avec le mystère...

Peut être qu'il faut passer par la force intèrieure supérieure qui sait que cela va changer parce c'est ce qu'elle à choisi fermement et faire taire la petite voix qui veux des résultats tout de suite?

Je vous remercie de votre courage et de votre action, face au doute ayons la confiance et la certitude que c'est gagné. La balle est dans le camp des anges peut être...

salut.gif4-bisou.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello encore

En décembre j'ai lu un article du Sud-Africain Rian Malan sur les statistiques en S.A. J'adore son style et sens de humeur. Ce brillant journaliste avait déjà publié un article "pavé dans la mare" sur le $IDA pour "Rolling Stone" une année avant.

Puisqu'il me semble que certains sont branchés "visualisation créatrice" etc, voici le résultat de la mienne qui se manifeste par une traduction de cette article dans le "Courrier International" du 19-25 février. Article déjà paru dans le très ancien "The Spectator" Rosbif.

http://www.sidasante.com/stats/malan.htm

@+

icon_ange.gif4-bisou.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait on retrouve le recours des "institutions" au discours paranoaique qui s'est nettement affiné depuis les années brunes, mais recele véritablement les mêmes dangers: la dictature des labos

Nowar

1-cingle.gifsalut.gif1-cingle.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà des statistiques rafraîchissantes :

Document édité en 1999 par l'ONUSIDA à propos de l'Uganda :

http://www.health.go.ug/docs/HIVinUganda.pdf

où on lit les projections de croissance annuelle pour la population :

- sans sida : 3,4%

- avec sida : 2,5%

le recensement de 2002 donne ( http://www.ubos.org/ ):

population en 1991 : 16 671 705 = B2

population en 2002 : 24 748 977 = B1

d'où le taux de croissance annuel :

x = 100(10^(1/11*LOG(B2/B1))-1) = 3,65%

cqfd

Modifié par Cheminot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, CQFD effectivement.

PS : Je commence à traduire un article sur la corruption à laquelle a donné lieu le vaccin contre la grippe cet hiver aux USA. Je l'ai trouvé sur le forum de AIDSMYTHEXPOSED. Là aussi, c'est clair et net.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×