Aller au contenu
forum sidasante
Invité recherche

le SIDA est hors de contrôle

Recommended Posts

Invité recherche

icon_cry.gif

Vous pensiez que le SIDA était chose du passé.Erreur

l'année 2003 aura battu tous les records. Trois millions de morts et cinq millions de nouveaux malades.

Le record précédent ne remontait qu'à l'an dernier, avec 2,7

millions de morts. Preuve supplémentaire, s'il en faut que la maladie est loin d'être éradiquée, en dépit de l'efficacité des médicaments. Pendant que l'Occident se sent hors de danger, au point de voir renaître des pratiques sexuelles non sécuritaires, une bonne partie de l'Afrique reste submergée par le désastre... Et parallèlement, l'Inde et la Chine, avec leurs deux milliards d'habitants se préparent une catastrophe démographique(voir aussi cette semaine Sida: en faisons nous assez ?).

Les chiffres proviennent du Programme des Nations Unis sur le sida(Onusida), et ils ont été dévoilés en prévision de la journée mondiale du sida qui a eu lieu le 1er décembre 2003.

Si l'on ne sait pas grand chose de la situation eu Chine(des estimations prudentes placent le nombre de sidéens à un million et demi), où le gouvernement maintient un verrou sur l'information, on peut extrapoler à partir de ce qui se passe en Inde: là-bas, le sida a quitté la phase des seuls groupes à risque(utilisateurs de seringues, travailleurs du sexe etc...) pour infecter de plus en plus largement le grand public: Subhadra Menon, directrice là-bas de l'Initiative internationale contre le sida, donne l'exemple des épouses infectées dans l'anonymat de leur maison par un mari qui avait caché sa maladie.

Or avec une population qui, en Inde, atteint désormais le milliard, même un faible pourcentage d'infection peut signifier une catastrophe.

Sources vivant12@wanadoo.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les choses ne sont pas si simples.

Les pays d'Afrique et l'Inde commencent à se démarquer des estimations de l'Onusida et à les remettre en question (voir l'article paru dans le Daily Nation du Kenya :

http://www.nationaudio.com/News/DailyNatio...s081220035.html )

Les chiffres alarmistes de l'Onusida sont de plus en plus critiqués de part le monde et j'ai une tendance naturelle à faire bien plus confiance aux africains et aux indiens qu'aux blancs en blouse blanche (et pourtant, j'en suis moi-même un).

Autres remises en question. Les estimations de l'Onusida sur la transmission hétérosexuelle du Sida sont battues en brèche par des scientifiques de plus en plus nombreux, qui indiquent que le Sida, selon les sources épidémiologiques actuelles, se transmettrait dans les pays en voie de développement au moment d'actes médicaux :

http://www.newscientist.com/news/news.jsp?...p?id=ns99994442

Ils accusent carrément l'Onusida de mentir, preuves à l'appui.

Même le journal allemand "der Spiegel" se pose la même question :

http://www.spiegel.de/wissenschaft/mensch/...,276817,00.html

Si l'Onu ment à propos de cette transmission hétérosexuelle, si elle refuse d'admettre (sans preuves) la transmission dans les dispensaires africaoins, si elle ment à propos des chiffres, c'est tout de même qu'elle poursuit un but dont elle ne veut pas se départir, non?

Si tout ceci est mensonge, et il semble que cela soit de plus en plus évident pour tout le monde, pourquoi le reste concernant le vih ne serait-il pas mensonge éhonté aussi.

Par ailleurs, si on lit l'article de l'Observer (GB) :

http://observer.guardian.co.uk/uk_news/sto...1101680,00.html

On se rend compte du mensonge des compagnies pharmaceutiques prêtes à tout pour vendre des "produits chimiques".

Tout cela mis bout-à-bout, cela fait vraiment beaucoup de mensonges révélés en deux jours qui compromettent ceux qui publient les données dont tu parles.

Y a-t-il une mafia médicale?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JIMMY(le rebel)

Tous ces chiffres ne prouvent toujours pas que c'est le vih qui cause le sida.... icon_rolleyes.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le débat tourne toujours autour du même problème. Les chiffres même et surtout faux, orientent l'activité économique. Je m'interroge souvent sur le bénéfice humain de cette démarche.

Nowar

1-cingle.gifpetard2.gif1-cingle.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien entendu, Jimmy, cela peut-être aussi dû à l'utilisation dans ces pays de substances toxiques qui agissent comme un virus, comme le chloramphénicol (j'en ai déjà parlé ici)

Plus inquiétant pour tous ceux qui n'y croyaient pas jusque-là, et réconfortant pour tous ceux parmi nous qui nous soignons autrement, est le papier de l"Independent" de Londres où le responsable des labos Gloxo-Wellcome reconnaît que "leurs médicaments n'agissent pas chez la plupart des patients":

http://news.independent.co.uk/world/scienc...sp?story=471139

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'avoir vécu de l'intérieur, je peux vous assurer que la course au "vaccin" ou au "médicament curatif" qui soignera le Sida est une réalité dans tous les labos pharmaceutiques. Ils tiennent tous le meme discours : le premier qui trouve decroche le "méga jackpot"...

Et tous les employés pensent de même car le discours officiel est : "dès qu'on trouve le "médicament/vaccin", les bénéfices seront énormes, et les interessements des employés de même"...

Pour comprendre, il faut regarder la bourse : à chaque fois qu'un labo annonce une nouvelle molécule pour lutter contre le Sida, un nouvel essai de phase IV pour un vaccin ou un médicament, l'action monte en flèche !!!

Et pour que cela continue et permette à tous de faire de l'argent, il faut que la recherche vaille le coup... c'est a dire que la maladie soit une épidémie, et donc que les chiffres continuent de grimper... sinon les investisseurs vont se désintéresser des labos, qui eux même investissent des milliards en subvention auprès de l'Onusida... qui s'occupent de fournir les chiffres adéquats et d'ignorer les autres sons de cloches qui viennent "de pays où, c'est bien connue, le système médical ne vaut rien"... comme l'Afrique ou l'Inde...

Oui il y a une mafia médicale... c'est celle des actionnaires et autres boursicoteurs qui ne font aucune différence entre un yaourt et un médicament...

Diamant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...