Kabyledekabylie

Test ou pas test

6 messages dans ce sujet

Bonjour à tous et merci pour votre travail.

Voilà je vous explique mon cas. Après un rapport à risque, j'ai eu un syndrome grippal dont certains symptômes persiste encore, je suis hésitant à l'idée de faire un test car je suis encore un peu malade et j'ai peur que leur test détecte des anticorps autres que ceux du "VIH". J'ai peur d'être induit en erreur (en cas d'un test erroné). Vous me conseillez quoi? 

Merci par avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben, de ne pas faire de test. Si tu as peur que le test détecte des anticorps autres que ceux du "vih", c'est que tu as compris que les tests sont bidons. Donc, pourquoi aller se faire tester ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, jai un très grand doute vu leur explication par rapport ou faux positif et faux négatif et les différence de critères entre les pays pour le test WB. Mais vu que je n'ai aucune connaissance scientifique concernant le sujet, j'ai peur de contaminer ma copine. Je ne sais as qui croire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Si tu as eu un rapport hétérosexuel "à risque" vaginal ou oral il y a un risque infime d'avoir un test VIH positif, quelle que soit la signification que chacun y met derrière. Il y a mille raisons d'avoir un syndrome grippal en cette saison et une supposée primo-infection du VIH (si elle existe) n'est pas du tout la cause la plus probable. Il faut aussi toujours rappeler que les MST classiques (chlamydiae, gonorrhée, etc...) sont beaucoup plus fréquentes, se transmettent très facilement par contact sexuel et peuvent occasionner des symptômes qui ressemblent à un syndrome grippal. Chez l'homme comme chez la femme, il n'y a parfois pas ou peu de symptômes même si on est porteur et qu'on peut les transmettre. Par contre elles sont en général très faciles à soigner.

Tant que cette histoire de VIH ne concerne que toi c'est ton affaire; par contre c'est plus compliqué de partager un questionnement personnel comme celui-ci à ses propres partenaires. Aussi pour ta copine comme pour toi, quoi qu'on pense du test, c'est toujours beaucoup plus sécurisant de le passer, et d'avoir un résultat négatif.

Il en effet très probable cette fois-ci que tant que tu es dans ce doute tu ne seras pas tranquille dans ta tête et encore moins dans les bras de ta copine. Elle-même aura forcément droit au test le jour où elle sera enceinte, si ça lui arrive inch'Allah, quoi qu'elle en pense par ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Slt tous je reviens vers vous la dissidence. Vous qui ne croyez pas à la version officielle que dites vous des primo infections un peu spécifique au VIH. Prenons par exemple mon cas

Après trois semaine de risque, j'ai eu ces symptômes:

Fièvre, sueurs nocturnes, nausées vomissements, amigrissement (tous ce qui est lié à un état grippal, quoi). J'ai refusé de voir des signes de primo et je m entêtée à voir en ça une grippe. Mais voilà que depuis hier, j'ai développé un muguet, moi qui n'est jamais eu de ma vie ce genre de cochonnerie. Comment ne pas croire à la version officielle qui décrit exactement la primo infection de la même façon. Est ce  pur hasard ce qui m'arrive?

. Où est ce la dissidence qui est dans un tort énorme et de ce fait dangereuse et peu mettre en péril la vie des jeunes?. Merci par avance pour vos réponses 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La vie est fréquemment mise en péril par un comportement qui consiste à ignorer des réponses données par d'autres (quoi qu'elles valent) et le leur reprocher ensuite.

Il y a une seule réponse à ton problème et comme indiqué plus haut ou dans d'autres fils récents, c'est de consulter et de passer un test, et ce n'est pas ici que ça peut se faire. C'est la seule façon de savoir de quoi tu souffres, déjà de diagnostiquer l'infection exacte, si c'est bien une candidose ou si c'est une autre infection buccale, et ce qui la cause. Tes symptômes sont par exemple exactement celles de la mononucléose infectieuse, qui est infiniment plus fréquente que les cas de sida chez les hétéros, et qui survient souvent après un contact rapproché avec une autre personne ("la maladie du baiser"). Donc fais ce que tu as à faire (-> consultes) et tu nous donneras des leçons plus tard.

C'est toi seul qui as eu ton rapport à risque en toute connaissance de cause. Si ce que tu as fait et les conséquences qui en résultent te mettent en colère, nous n'y sommes pour rien. Quoique dubitatif sur le test et sur ce qui cause le sida, je n'ai jamais conseillé à quiconque ici de ne pas suivre les règles de prévention établies (usage du préservatif, pas de drogues, injectables ou non...), bien au contraire. Cela fait des années que les hétéros ne suivent pas les règles de prévention et notamment l'usage du préservatif qui est très réduit même lors de rapports avec de multiples partenaires, et la dissidence et son écho minuscule n'y sont pour rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant