Econoclaste

Autotests en vente libre

7 messages dans ce sujet

L'horreur au journal de 20h ce soir : des autotests seront disponibles en vente libre en pharmacie à partir de juillet 2015 : http://www.franceinfo.fr/vie-quotidienne/sante/article/sida-des-autotests-seront-commercialises-en-juillet-2015-611249

http://lapauseinfo.fr/sida-autotests-vih-vente-sans-ordonnance-pharmacie-juillet-2015-6646/

Pourtant,même l'ANSM semble circonspecte quant à ces tests et les tests ne renseignerait que sur le statut virologique d'il y a 3 mois.

Le vrai problème, quand on suit les dissidents, c'est que la fiabilité de ces tests (comme tous les tests d'anticorps au "VIH") est tout bonnement impossible à connaître, puisque la purification du virus n'a jamais été effectuée... On est positif, mais à quoi?

Etant donné la spécificité questionnable de ces tests, le risque est grand d'avoir une épidémie de faux-positifs, amenant à traiter des personnes inutilement. A se demander si le but n'est pas de créer une hystérie permanente pour vendre des médicaments et des tests...Non, je dois me faire des idées bien sûr...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

( je tiens a rajouter que pour le coup les autotest sont vraiment inutiles et si on ne peut deja pas prendre les autres tests comme Elisa , wb ect au sérieux ceux la sont encore plus une plaisanterie)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"A se demander si le but n'est pas de créer une hystérie permanente pour vendre des médicaments et des tests..."

Pas seulement pour vendre : pour terroriser, abrutir, porter atteinte à l'intégrité physique et morale, comme la Guerre de l'Opium en son temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les autotests seront finalement en vente à partir du 15 septembre, soit après-demain. Quelques informations (très insuffisantes) sur ces tests d'anticorps sur le site de la Haute Autorité de Santé : http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2015-04/advih_qr__201503_2015-04-07_12-20-12_604.pdf

On rappellera que pour tous les tests d'anticorps, il ne s'agit pas de tests de détection du "VIH", puisque les anticorps en question sont non spécifiques dans la mesure où la purification du VIH (et donc la preuve de son existence et de la spécificité de ses protéines) n'a jamais été réalisée.

Pour ces tests, on notera qu'ils ont quelques avantages et inconvénients :

- pas de counseling et personne ne sait que vous vous êtes testé, ce qui évite la mise en branle de la machinerie médicale en cas de test positif si vous ne révélez pas l'info et les biais liés aux questions complémentaires (cela est vu bien sûr comme un inconvénient par les autorités) ;

- le risque de faux négatif si la personne a pris des risques avant 3 mois, car c'est censé être le temps d'incubation du virus fantôme pour qu'il entraîne la réaction des immunoglobulines

Comme tous les tests d'anticorps, il est conseillé par les autorités qu'il doit être confirmé par un ELISA et un Western Blot, un test positif non confirmé ensuite devant être officiellement considéré comme un faux positif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Econoclaste, tu fais bien de noter ce qui apparaît comme des inconvénients aux yeux des autorités, mais en même temps, cette possibilité d'autotest en toute discrétion (si le test est acquis dans le strict anonymat des pharmacies des grandes villes dont on n'est pas client habituel), c'est un coup odieux en termes d'exploitation de la crédulité des populations, jeunes et très jeunes en particulier, qui auront été soumises au bourrage de crâne sur le bien-fondé du dépistage à tout va pour le moindre attouchement entre partenaires sexuels. J'ai entendu la nouvelle aux infos de France Culture ce matin. Le porte-parole associatif commis aux basses-oeuvres radiohoniques a précisé qu'en pharmacie les trucs étaient en vente pour 25 à 28 Euros, mais que les philanthropiques assos et organismes de dépistages les fourniront gratuitement. Et bien sûr, à titre de rhétorique incitative, il a repris en bon perroquet l'argument massue et phobique selon lequel c'est un progrès au regard des 30 000 porteurs du mythique virus qui s'ignorent et devraient être mis sous traitement sans délai. Bref, la Fabrication des morts vivants (André Gorz, mon post du 7 septembre) fait un grand pas vers le Bon Dieu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jardinier,

on est bien d'accord, ces tests participent à la psychose collective et la crainte du mythique virus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc, maintenant, c'est là. Ok.

On se demander dans quel sens ça va être utilisé : est-ce que l'orthodoxie cherche à avoir un surplus de positifs par rapport aux tests classiques, ou est-ce qu'elle veut en avoir moins ? Mystère.

A priori, on peut penser que le taux de positif doit être réglé pour avoir plus de positifs que les tests classiques. Ça permet d'avoir plus de gens qui utiliseront ces derniers. C'est plus de profits pour l'industrie des tests.

Mais, qui sait ? Peut-être qu'ils ont réglé le taux de positif à un niveau moindre que celui des tests classiques. Ça permet de présenter l'autotest comme étant sérieux.

A voir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant