Aller au contenu
forum sidasante
calo38

Mise sous traitement : peut on refuser ?

Recommended Posts

calo38    1

Merci Jibrail tout est bien clair. je précise tout de même qu' en dehors du test positif et des ganglions qui sortent facilement je suis totalement asymptomatique depuis plus de 5 ans. autant te dire que c est une raison évidente pour moi pour refuser des ARV qui dans mon cas vont juste servir à faire plaisir au médecin sur le papier de mes résultats sanguins.

Merci pour tes conseils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
illusion    2

salut... En France un medecin ne peut t'imposer un traitement. il faut le consentement éclairé du patient. C'est la loi. Tu devrais plutot rappeller a ton mmuno qu'elle est soumise au code de déontologie mediacale qui précise qu'un medecin doit choisir les thérapeutiques en fonction des ACQUIS de la science or a ce jour personne n'a pu montrer ce vih...réferre toi a la video the emperor new virus. Il ne faut pas s'alarmer par rapport a tes nombres. pour info j ai une cv a 30 000 environ et des T4 a 450 mais j ai deja eu des t4 a 220 et des cv effleurant les 150000...concernant les tratement tu peux essayer la cure de tine van der maas, seul remede prouvé en image qui peu importe le statut vih soigne réellement !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calo38    1

Hello, et bonne année à tous !

Merci illusion pour ta réponse et tes conseils.

Résultats du bilan donc, CV environ 6 000 copies, T4 à 410 (donc ils sont remontés j'étais à 380 la dernière fois quand elle a voulu me mettre sous traitement).

Donc bien évidemment j'ai refusé la médication et je lui ai demandé (en jouant l'idiotie ...) pourquoi tant d'écarts entre les prises de sang, et surtout pourquoi tant d'écart entre les résultats des personnes S+.

Ce à quoi elle a répondu que mon corps avait du développer des anticorps efficaces qui maintenaient ma virémie basse, mais que justement c'était encore plus dangereux que pour les autres testés positifs qui présentaient une virémie élevée, car moi du coup je n'aurais pas de symptômes d'"alarme" concernant une dégradation et une mise sous traitement, et que du coup je serais directement attaquée par une maladie opportuniste sans que je ne perçoive la moindre alerte (perte de poids, fatigue ... a t elle cité en exemple).

Du coup, elle m'a précisé que si je descendais en desous de la barre des 350 T4 elle ne me laisserait pas faire et qu'elle serait intraitable pour la mise sous ARV.

Je me demande bien ce qu'elle compte faire, me mettre les médicaments de force dans la bouche ?

Elle a ajouté que les écarts entre les S+ n'étaient pas compris par la médecine, car s'ils les avaient compris ils auraient trouvé un vaccin ! mouhahahahahahaaa !!!

Elle a ensuite, comme d'habitude, fait suivre un compte rendu à mon médecin traitant, je pense que parfois elle oublie que j'ai demandé une copie de tous les échanges qu'elle envoie à mon sujet, où en bref elle me traitait d'inconsciente et de réfractaire endoctrinée par on ne sait quelle secte (ce ne sont pas ses mots mais je traduis grossièrement), que j'attendais les signes d'atteinte grave du VIH pour me mettre sous traitement, et qu'elle pensait qu'une conversation avec moi à ce sujet serait la bienvenue (avec mon doc traitant qui est plutot d'humeur dissidente sans l'avoir jamais affirmé).

Evidemment aucune nouvelle de mon doc qui me connait bien et qui lui même reste bouche bée du manque d'attention que l'on porte à mon cas.

Elle lui a également précisé qu'en dessous de 350 T4 elle serait intraitable, et lui rappelle gentiement que je n'avais accepté un traitement (très réduit, monodose kaletra pendant 3 mois) que sous la menace pendant ma grossesse.

Ce qui m'inquiète, et que je n'arrive pas à gérer (c'est très très très énervant) c'est l'état dans lequel tout ceci me met. Lorsqu'elle m'a annoncé qu'elle voulait me mettre sous ARV la dernière fois, cela m'a rendue malade ! Mes ganglions sont sortis, j'étais hyper fatiguée, je sais que cela vient du stress mais je n'arrive pas à me controler c'est vraiment très chiant !!!!!!!

Lorsqu'elle m'a osculté, j'ai senti, et elle me l'a confirmé, que mon coeur battait hyper fort ... rien que de vous écrire ces lignes, ça recommence !

J'aimerais apprendre à controler mes émotions quand je parle de cela, mais c'est vraiment difficile !!

Modifié par calo38

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jibrail    27

T'as tiré un sacré numéro avec ta copine, tu es bien une des premières à avoir des anticorps qui contrôle efficacement le VIH ! Félicitations ! Demain le monde entier va s'intéresser à toi :wink:

Son bla-bla sur le fait qu'avec une virémie basse, tu n'aurais pas de "système d'alarmes" concernant une "dégradation", c'est du baratin, elle ne comprend pas que tes chiffres ne se dégradent pas en absence de traitement alors elle en fait une affaire personnelle, elle essaye de te terroriser et de te culpabiliser pour masquer ses propres faiblesses, qu'est-ce que c'est professionnel...

Et non ils n'ont pas compris ce qui se passait vraiment, cela fait des années qu'ils tournent en rond parce qu'ils refusent de se remettre en cause et de prendre un peu de recul, et d'après ce que tu en rapportes, on ne peut pas dire que ça leur réussisse...

Je comprends que ça te mette dans tous tes états, pour gérer ça, il faut aller faire son marché dans les différentes méthodes, de la sophrologie à l'atelier de théâtre, et trouver quelque chose qui te parle...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calo38    1

T'as tiré un sacré numéro avec ta copine, tu es bien une des premières à avoir des anticorps qui contrôle efficacement le VIH ! Félicitations ! Demain le monde entier va s'intéresser à toi :wink:

Mdr !! Sérieusement personne n'avait jamais entendu ça ici ??

Mais oui alors, je suis un phénomène scientifique ?? lol !!!

Déjà le mystère de ma "contamination" aurait du mal à être expliqué, mais encore sur ce fait on peut toujours me traiter de menteuse, mais le contrôle de ma virémie, ils ne peuvent pas le contredire ! Je ne pensais pas que j'étais un cas isolé à qui l'on avait sorti ce genre d'ineptie, mais maintenant que tu le précise, peut être que je vais l'enregistrer discrétement, ma copine, histoire qu'elle ne puisse réfuter ce qu'elle me dit !!

Oui sophrologie j'y ai pensé, mais je pense qu'il faudrait cibler vraiment mon angoisse sur ce sujet précis ... on m'a parlé de kinésiologie aussi, ou même d'hypnose, ce serait assez efficace parait il ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×