Aller au contenu


Photo

Je panique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 alouette

alouette

    Nouveau venu

  • Membres
  • 1 messages

Posté 08 septembre 2012 - 05:59

Bonjour tout le monde... J'entre dans le vif du sujet, une semaine après un rapport anal non protégé sans éjaculation ( je précise que je suis une femme) avec un homme dont j'ignore la sérologie, que je connais depuis 5 mois, il m'a affirmé qu'il n était pas séropositif, bref, je disais... une semaine après, j'ai eu une grosse angine herpétique, je ne pouvais rien avaler, même pas ma salive, ça m' a un peu étonné surtout que ça faisait longtemps que j'ai pas eu ça, depuis mes 15 ans, et aujourd'hui j'en ai 23 , en cherchant sur internet j'ai trouvé que ça pourrait être un symptôme de la primo infection (ce n'est pas psychique, car avant je savais pas que les deux étaient liés et je pensais d'ailleurs que cette phase était asymptotique)... j'ai été prise par une crise de panique, après avoir consulté plusieurs sites internet (doctissimo, et compagnie...), j'étais convaincue d'avoir chopé "le virus". Je dormais plus, je passais mes nuits devant le pc à chercher les symptômes, je pensais qu'à ça, je m'imaginais déjà malade, la mort dans l'âme, la réaction de ma famille, le mal que je pourrais leur causer, si je pourrais cacher ma maladie...etc etc, je stressais tellement que j'ai eu une belle poussé d’acné...
avant que je tombe sur un forum médical qui a tempéré mon inquiétude, sur le forum, ce sont des médecins qui répondent aux questions des internautes:


En cas de rapport avec un partenaire séropositif pour le sida :
1 - rapport sexuel anal réceptif (se faire sodomiser), probabilité par acte : 50 à 300 "chances" sur 10000 d'être contaminé.
2 - rapport vaginal réceptif, (femme pénétrée vaginalement) probabilité par acte : 3 à 7 "chances" sur 10000 d'être contaminée.
3 - rapport vaginal insertif, (homme pénétrant vaginalement une femme) probabilité par acte : 2 à 5 "chances" sur 10000 d'être contaminé.
4 - rapport anal insertif, (celui qui sodomise un homme ou une femme) probabilité par acte : 1 à 18 "chances" sur 10000 d'être contaminé.
5 - rapport oral réceptif avec éjaculation, partenaire masculin ou féminin (celui ou celle qui fait une fellation et qui reçoit le sperme dans sa bouche), probabilité inconnue, très inférieure aux probabilités ci-dessus si elle existe.
6 - rapport oral réceptif sans éjaculation (celui ou celle qui fait une fellation sans éjaculation ou un cunnilingus), probabilité inconnue, probablement proche de zéro.
7 - rapport oral insertif (celui ou celle qui bénéficie d'une fellation sans éjaculation ou un cunnilingus), probabilité inconnue, probablement proche de zéro.
Avec un partenaire de statut HIV inconnu, il faut multiplier ce risque par la probabilité que cet inconnu(e) soit HIV positif, soit 1/1000 dans la population générale, mais beaucoup moins par exemple pour un(e) toxicomane intraveineux, ou un homme homo ou bisexuel.

Et franchement, ça m'a beaucoup rassuré, ce soir là, j'ai pu enfin dormir, et sur mes deux oreilles... Sauf que deux jours après je me suis réveillée avec des taches rouges qui démangent, on dirait des piqûres de moustique, ça se trouve c'est vraiment des piqûres de moustique mais bon je pense que si c était le cas, je n'aurais pas été la seule dans la maison à en avoir, en prenant ma douche, j'ai remarqué que j'avais comme des points violacés localisée(j'aurais peut être un peu beaucoup gratté), alors là RE CRISE DE PANIQUE... Premier réflexe, comme toute bonne hypocondriaque, j'allume mon pc, pour voir si c'était encore un symptôme, et c'est à ce moment là que je suis tombée sur ce site... J'ai du attendre la validation de mon compte afin de pouvoir poster, j'en ai profité pour lire quelques discussions....
Alors mes questions
1. y a-t-il un risque d'être séropositive, suite à ce rapport, sachant bien que c'est mon premier rapport anal, et le dernier d'ailleurs?? et que j étais vierge avant de rencontrer mon copain actuel.(petite précision: il a beaucoup voyagé, en Afrique, république dominicaines, Caraïbes, haiti, et il parait qu'il a été impliqué dans une affaire de drogue, d'après un proche à lui, et ça me rassure pas, par contre il a pas l'air malade, sachant qu'il a pas une bonne qualité de vie, il fume comme un pompier, il stresse beaucoup à cause de son travail, il travaille souvent les week ends et ça fait 3 ans qu'il a pas eu de vacances...)
2. Mon angine pourrait être due à la prise d'antibiotiques. J'ai des kystes mammaires et mon médecin traitant m'a prescrit un antibiotique, et un anti inflammatoire que j'ai pris pendant 5 jours. Ou c'est le stresse qui a eu raison sur moi?
2. Sur des sites on peut lire que le VIH a été isolé (http://sciencesetave...-polemique.html)
http://www.arcat-san...uche_par_le_VIH
vous en dites quoi?

J'espère que c'est pas long à lire, et que j'aurai une réponse très bientôt.
Merci pour vos efforts!
Il est 6:00 du matin, bonne nuit :grin:

Modifié par alouette, 08 septembre 2012 - 06:29 .


#2 Jibrail

Jibrail

    Chercheur de quoi déjà ?

  • Membres
  • 415 messages
  • Location:Alsace

Posté 08 septembre 2012 - 09:50

Bonjour,

Ce que tu décris ressemble effectivement à une primo-infection, mais du virus de l'herpès, qui est répandu chez plus de 80% des adultes.... rien que de très terriblement banal.

D'un point de vue orthodoxe (officiel), si tu as eu un seul rapport anal mais sans éjaculation, la possibilité que tu fasses un résultat positif au test VIH est plus qu'infime. C'est quasiment un non-évenement du point de vue du VIH (et plus encore du nôtre).

Par contre, comme tous les rapports sexuels non protégés, il y a un certain nombre de compagnons, microbes ou parasites divers et variés, et parfois désagréables, que tu peux récupérer... même si le partenaire est clean, d'une hygiène parfaite et en forme olympique (vu que certains sont parfois asymptômatiques chez les uns ou les autres), et qui sont susceptibles de provoquer des symptômes tout aussi variés, et dont la plupart se soignent très bien. Mais ça c'est vieux comme le monde.

Si tu as des doutes ou quoi que ce soit d'anormal, ne panique pas, consulte !

#3 twj

twj

    Chercheur

  • Membres
  • 75 messages

Posté 09 septembre 2012 - 13:15

Bonjour,

C'est difficile de te conseiller, dans la mesure ou tu a pris un risque vis à vis de toutes les saloperies sexuelles qui existent.
Mais ne t'inquiète pas, tu ne mourra pas du "VIH", personne n'en est mort à ce jour. ca n'a jamais été prouvé. (je suis toujours à la recherche de la preuve, pour ceux qui tomberaient sur cette présente discution via les moteurs de recherche ), Je te conseille toutefois de ne plus te faire enculer comme ça sans capote à l'avenir tant que tu n'as pas la certitude de la propreté et la fidélité exclusive de ton homme car même s'il n'a pas jouis, le pénis débite toujours des sécrétions même si le monsieur n'a pas l'air de mouiller.

Pour le reste, les chiffres que tu cites sur les risques de contaminations, se sont des chiffres qui doivent donner des rapports de risques, mais sur des bases assez fragiles. c'est comme les sondages, on fait parler les idées un peu comme on veut.


Ne t'inquiète pas, les petits symptomes que ton corps t'offre, n'est que la preuve que ton mécanisme de défense fonctionne parfaitement, laisse le agir. si tu a mal quelque part, si les symptomes perdurent, si tu te sent fatiguée sans raison, consultes à ce moment là. Dans tous les cas, il faut suivre l'avis de ton médecin, mais à mon avis, tu t'inquiète pour rien.

#4 Takeshi

Takeshi

    Confirmé

  • Membres
  • 26 messages
  • Gender:Male
  • Location:Ardenne Belge

Posté 15 octobre 2012 - 12:59

Je ne peux que conseiller à quiconque lirait ce témoignage d’en rester aux voies naturelles, beaucoup plus jubilatoires...
Certains organes sont faits pour le plaisir, d’autres pour la défécation...
Je suis sidéré par le fait qu’une femme puisse choisir d’avoir une « relation sexuelle » - dans ce cas-ci, ce terme répugnant est bien adapté – avec une homme incapable de faire la différence...Y a quèque chose qui va plus, là...
Je commence réellement à penser que le seul problème, c'est que plus personne ne sait ce qu'est le Plaisir...

#5 Jibrail

Jibrail

    Chercheur de quoi déjà ?

  • Membres
  • 415 messages
  • Location:Alsace

Posté 15 octobre 2012 - 19:37

Je commence réellement à penser que le seul problème, c'est que plus personne ne sait ce qu'est le Plaisir...

Si le problème réside dans le fait que plus personne ne partage ta conception du "Plaisir", je ne suis pas sûr que la perte soit si importante.

Je reste pour ma part sidéré d'un avis aussi définitif, de la part d'un homme, sur la sexualité féminine; surtout avec cette folle élégance stylistique, si caractéristique de ceux qui aiment confondre le bon sens de leur nombril avec celui du reste du monde.

#6 twj

twj

    Chercheur

  • Membres
  • 75 messages

Posté 16 octobre 2012 - 21:07

Je ne peux que conseiller à quiconque lirait ce témoignage d’en rester aux voies naturelles, beaucoup plus jubilatoires...
Certains organes sont faits pour le plaisir, d’autres pour la défécation...
Je suis sidéré par le fait qu’une femme puisse choisir d’avoir une « relation sexuelle » - dans ce cas-ci, ce terme répugnant est bien adapté – avec une homme incapable de faire la différence...Y a quèque chose qui va plus, là...
Je commence réellement à penser que le seul problème, c'est que plus personne ne sait ce qu'est le Plaisir...


il ne faut pas être sidéré ou s'offusquer pour les autres qui sont libres de faire ce qu'ils veulent.
Il n'y a pas que les gays qui aiment "par là", ce sont des possibilités et des voies à découvrir dans le respect des envies du couple, y compris hétérosexuel. Je ne suis pas une femme pour le confirmer, mais l'anus procure probablement des sensations différentes du vagin, sans parler du monsieur qui retrouve une sensation un peu plus "étroite" et moins "quai de gare", mais nous sortons du cadre du sujet et du forum.


J'espère qu'alouette va bien, des nouvelles peut être ?

Modifié par twj, 16 octobre 2012 - 21:09 .


#7 acu

acu

    Débutant

  • Membres
  • 6 messages

Posté 18 octobre 2012 - 16:18

Certains organes sont faits pour le plaisir, d’autres pour la défécation...
Je suis sidéré par le fait qu’une femme puisse choisir d’avoir une « relation sexuelle » - dans ce cas-ci, ce terme répugnant est bien adapté –


Vos partenaires sont sans aucun doute passées à côté de vraies jouissances !
L' anus est en effet une grande source de plaisirs et de jouissance pour un grand nombre de femmes qui pratiquent la sodomie.

#8 Olivier92

Olivier92

    Chercheur de vérités

  • Membres
  • 131 messages
  • Gender:Male

Posté 20 octobre 2012 - 15:22

Salut ‘alouette’
Je ne me connecte pas souvent, car les appareils électriques ne sont pas bons pour la santé (ordi, wifi, portable, etc…).

Je me permets de te répondre rapidos cf. ce que tu as écrit le 8 septembre:

Pourquoi ne pas commencer pas te posser la simple question suivante :
L’existence meme du HIV fait elle l’unanimité des virologues en 2012 ?

Bonne recherche 'alouette'.

‘Cherchez et vous trouverez’ (évangile selon St Mathieu – verset 8 – de mémoire ;->)




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)