Aller au contenu
forum sidasante
rebayima

baisse charge virale sans traitement arv - étude sur valaciclovir

Recommended Posts

bonjour,

il semble que le valaciclovir (normalement prescrit contre l'herpes) baisse la charge virale chez des séropositifs sans traitement (arv) !!!

des patients "en échec vorologique" selon les orthodoxes vih=sida, se sont vus proposer de rentrer dans une étude,

qu'en pensez vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis, ça doit être un simple anti-inflammatoire. Du coup, ça entraine une vasoconstriction et un épaississement du sang ; donc, mécaniquement une baisse de la charge virale. Le sang étant plus concentré, les débris cellulaires s'agrègent entre eux. Du coup, il y a moins de débris cellulaires. Or, la PCR, à mon avis, multiplie ces débris cellulaires.

Comme je le dis depuis un certain temps, tous les anti-inflammatoire (en adaptant le dosage) marchent pour diminuer la charge virale et augmenter le taux de cd4.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme je le dis depuis un certain temps, tous les anti-inflammatoire (en adaptant le dosage) marchent pour diminuer la charge virale et augmenter le taux de cd4.

Normal, puisque le phénomène inflammatoire est initié par la présence excessive de peroxynitrite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Cheminot,

ou bien le valaciclovir détruit les peroxynitrities spécifiques de l'herpès, et à la mesure pcr viral load il ne reste que les arn du vih et les orthodoxes concluent à la baisse de la charge virale, juste ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y a pas de peroxynitrite spécifique à telle ou telle maladie, puisque sa formule est extrêmement simple et immuable. Simplement, les processus inflammatoires et la mort cellulaire sont savamment initiés par le métabolisme en libérant la dose convenable de peroxynitrite. Parfois, la réaction s'emballe, ou bien les apports extérieurs augmente sa concentration.

La charge virale n'est pas due à un "virus" spécifique, mais à la présence d'un ARN qu'on retrouve à diverses occasions et qu'on "dit" être de l'ARN viral. En tous cas, de la même manière que la P24 est liée au peroxynitrite (voir la doc d'Aquaro), il y a de fortes chances que la "charge virale" soit dépendante des peroxynitrites. La destruction de ces peroxynitrites par un composé qui est en fait un alcool doit en toute logique diminuer la charge virale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le valacyclovir n'agit pas comme un anti-inflmmatoire, c'est un analogue structural d'une protéine constitutive de l'ADN du virus de l'herpes, donc pour faire simple ca empêche la réplication du virus de l'herpes, j'imagine qu'il empêche également la réplication d'autre type d'ARN et ADN, il n'y aurait donc rien d'étonnant qu'il interfère sur la charge virale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...