Aller au contenu
forum sidasante
Econoclaste

Truvada accepté par la FDA en traitement préventif

Recommended Posts

Bonjour,

je vous fait passer une info du Monde d'aujourd'hui sur l'acceptation de Truvada en traitement préventif chez les groupes... Jusqu'où iront-ils?

"Sida : l'Agence américaine des médicaments autorise la mise sur le marché du Truvada

Des études cliniques ont établi que ce traitement à base de prise quotidienne de pilules était efficace à plus de 90 %. Mais ce taux chute à 44 % si le médicament n'est pas pris tous les jours.

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 11.05.12 | 07:22

Un comité d'experts a recommandé jeudi 10 mai à l'Agence américaine des médicaments (Food and Drug Administration, FDA) la mise sur le marché du premier traitement préventif contre le sida. Par une large majorité, les 22 experts se sont prononcés en faveur de la commercialisation du Truvada produit par le laboratoire américain Gilead Sciences. Le Truvada, une combinaison de deux anti-rétroviraux, est déjà prescrit pour des personnes infectées par le VIH, le virus de l'immunodéficience humaine responsable du sida.

La FDA n'est pas tenue de suivre les recommandations de ce comité mais elle les entérine le plus souvent. Sa décision interviendra d'ici au 15 juin, a précisé un porte-parole. Le vote comprenait trois sous-questions.

Par 19 voix contre 3, les experts ont ainsi recommandé d'autoriser le traitement préventif pour les hommes homosexuels séronégatifs. Par 19 voix contre 2 et une abstention, pour la vente du Truvada aux couples hétérosexuels dont l'un des partenaires est séropositif. Enfin, par 12 voix contre 8 et 2 abstentions, ils se sont prononcés pour la commercialisation aux "autres individus risquant d'être infectés en raison de leurs activités sexuelles". Ces votes sont intervenus à l'issue d'une longue journée de présentations et de délibérations.

RISQUE DE BAISSE DE VIGILANCE ET COÛT ÉLEVÉ

Des études cliniques ont établi que ce traitement à base de prise quotidienne de pilules était efficace à plus de 90 %. Mais ce taux chute à 44 % si le médicament n'est pas pris tous les jours. Et ce point constitue un motif d'inquiétudes relevé par des médecins et des militants d'association de lutte contre le VIH entendus par le comité d'experts.

Ils redoutent notamment qu'un sujet séropositif prenant le Truvada soit moins vigilant sur le risque qu'il transmette le virus et que par exemple il n'utilise pas systématiquement un préservatif à chaque rapport sexuel. Le coût du traitement, estimé à 14 000 dollars par an si on respecte strictement la posologie, est aussi un frein. Et certains craignent que des patients séropositifs n'utilisent le Truvada qu'occasionnellement."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et nos chers médecins qui prescrivent truvada aux séronégatifs ??

Rumsfeld (Gilead) est vraiment fort!! Ces multinationales ont droit de vie et de mort sur l'humanité!!!!

Et ces séronégatifs qui ne jugent pas des effets secondaires à venir ??? Surtout que Gilead reconnait que la protection n'est pas toujours de 100%, les essais ne sont même pas terminés!! Ipergay est en recrutement!

sans parler des essais sur les populations du tier monde, à titre d'exemple, le gardasil est boudé en occident pcq les gens s'informent etc... alors on l'administre au madagascar, au rwanda.....

sans être trop pessimiste, on va vers la mort de certains individus!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1000 dollars par mois pour 30 comprimés pour ce type de traitement "préventif".

la messe est dite.

Ils se fichent vraiment du monde les labos, je me demandes quel baratin ils ont mis sur pied scientifique, pour faire croire que ca permet à 90% des chances de ne pas être contaminé, et qu'au même temps, c'est d'aucune efficacité sur les personnes déjà "malades du VIH/ SIDA" puisqu'aucun médicament ne guerrit du SIDA à ce jour !

D'autre part, il n'y aucune logique à ce qu'on prescrive ces médicaments aux homosexuels, en épargnant les hétéroséxuels masculins. c'est encore de la discrimination de bas étage, car les hétéros font aussi l'amour ! si le VIH est transmissible sexuellement, puisque c'est ce qu'on nous rabache à longueur de journée, et bien les hétéros aussi devraient être concernés dans des proportions plus cohérentes en rapport au nombre d'individus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faudra y regarder de plus prêt, mais il me semble que très souvent, le critère utilisé dans les essais cliniques est labaisse de la charge virale. Dans le cas présent, comme il s'agit de séronégatifs, ils doivent simplement comparer le nombre de séroconversions. Comme certains sur ce forum comme Cheminot ont montré que certains ARV pouvaient avoir des propriétés anti-oxydantes et que la séropositivité serait un marqueur indiquant un stress oxydatif, il apparaît possible que la prise de Truvada diminue le risque d'être positif. On peut imaginer qu'ils parviennent ainsi à justifier une balance bénéfices/risques positive pour les séronégatifs... N'hésitez pas à me corriger si je dis des bêtises.

Autre détail intéressant : j'ai regardé les AMM concernant les ARV à la FDA. Tous les ARVs ont été traités en "Priority Review" et non "Standard", donc en haut de la pile des dossiers si vous préférez, ce qui amène une réponse plus rapide (le record comme vous le savez sûrement étant Retrovir, alias Zidovudine, accepté en 3 mois et demi, alors que le temps médian de réponse ese situe entre 12 à 18 mois selon les années).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, Econoclaste, ce que tu dis me semble assez limpide.

Cependant le ténofovir est clairement un poison beaucoup plus dangereux que l'emtricitabine, car c'est un véritable organophosphoré, semblable à un herbicide bien connu : le roundup (ou du moins son principe actif, le glyphosate). Les deux d'ailleurs inhibent la réplication de l'ADN.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le lien suivant nous apprend que Fauci est très optimiste quant à la possibilité de stopper l'épidémie par les ARV en traitement préventif de l'infection et donc qu'il faudrait que les donateurs mettent à nouveau la main au portefeuille pour assurer la distribution dans les pays pauvres. La bonne blague, puisque les médicaments peuvent engendrer les dits symptômes du SIDA. Heureusement, la fin de l'article note cependant que les traitements préventifs pourraient "faire plus de mal que de bien". Bref les ARV en préventif, ça pose quand même des problèmes éthiques pour certains, mais pas pour Fauci...

http://blog.pharmexec.com/2012/08/01/aids-arv-optimism-tempered-by-home-truths/

Modifié par Econoclaste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...