Aller au contenu


Photo

Un témoignage


  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

#1 nagon

nagon

    Habitué

  • Membres
  • 21 messages
  • Location:Alpes
  • Interests:recherche

Posté 08 avril 2012 - 17:49

Bonjour à tous,

Vos commentaires me seront d'une grande utilité....Après plus de 6 années d'arrêt de trithérapie, le médecin qui me suit pour les problèmes d'hypertension a fait faire en décembre dernier par "erreur" un second dépistage du sida que je vous recopie ici.


HEMATOLOGIE.

Typisation-lymphocitaire
Lymphoccyles totaux 3,680 /mm3 (1'000-4'800)
Lymphoccyles T CD3 87.4 % (60.0-86.0)
Lymphoccyles T CD3 3'225 /mm3 (1'063-2'965)
Lymphoccyles T CD4 7.2 % (33.0-59.0)
Lymphoccyles T CD4 266 /mm3 (546-1'855)
Lymphoccyles T CD8 76.7 % (19.0-39.0)
Lymphoccyles T CD8 2'830 /mm3 (346-966)
Rapport CD4/cd8 0.09 (1.00-2.80)

SEROLOGIE

Virus de l'immunodéficience humaine

Lors du dépistage d'une infection VIH, un seul test de 4ème génération (test VIH-1/2 détectant les anticorps et l'antigène p24) est effectué, en accord avec les recommandations de la commission laboratoire et diagnostic du VIH/Sida (CLD)de l'OFSP.

VIH dépistage Ac VIH 1+2 /Ag p24 positif

Ag p24 / Ac anti-VIH 1+2 (ELFA) positif
Dépistage positif. pas de test de confirmation: sérologie connue positive.



virémie (Realtime-PCR) >900'000 copies/ml (<40)
Virémie exacte : 1 116 982 copies/ml


Hépatie C
hépatie C (Anti-VHC) Négatif
Au moment d'une hépatie C aiguë, les anticorps ne sont pas positifs. Ils se positivent 3 à 4 mois
après le début de l'infection. A recontrôler le cas écheant en fonction de l'anamnèse.


Laboratoire Suisse.

Fin de rapport

#2 rebayima

rebayima

    Chercheur de lumière

  • Membres
  • 194 messages

Posté 08 avril 2012 - 21:19

qu'y a t il d'anormal ou pas ordinaire dans ces résultats ?et le plus important, comment te sens tu ? fatigue, moral etc...

#3 nagon

nagon

    Habitué

  • Membres
  • 21 messages
  • Location:Alpes
  • Interests:recherche

Posté 08 avril 2012 - 22:42

@ Rebayima, bonsoir et merci.

Pour vous répondre, après plus de 6 ans sans tri, le moral est toujours bon, pas de fatigue, un petit rhume de saison comme peut l'avoir tout un chacun, je suis bien équilibré sans perte de poids Mon inquiétude vient de mon taux de viramine, (Realtime-PCR) >900'000 copies/ml (<40), je ne m'y connais pas trop dans tous ces chiffres, en particulier, concernant les cd4*2 qui sont sensés indiquer le stade sida, je ne sais comment les interprèter.

Encore une fois merci.

#4 rebayima

rebayima

    Chercheur de lumière

  • Membres
  • 194 messages

Posté 09 avril 2012 - 19:23

bonsoir nagon, votre virémie (et pas virémine) indique le nombre d'arn mesuré dans le sang périphérique. les orthodoxes vih=sida diront que ce sont les copies de l'arn vih, les dissidents diraient que ce sont tous arn confondus : les arn font partie intégrante dans la vie : adn, arn,acides aminés, proteines et cellule différenciée en résumé, c'est le processus du vivant, avec ou sans vih.

je dirais que si le bilan des lymphocytes, globules rouges, les plaquettes et les enzymes hépatiques,....sont normaux et que vous vous sentez bien!!!! tenez bon---

#5 Jibrail

Jibrail

    Chercheur de quoi déjà ?

  • Membres
  • 440 messages
  • Location:Alsace

Posté 09 avril 2012 - 21:35

QUOTE (nagon @ Dimanche 08 Avril 2012 22h58)
Pour vous répondre, après plus de 6 ans sans tri, le moral est toujours bon, pas de fatigue, un petit rhume de saison comme peut l'avoir tout un chacun, je suis bien équilibré sans perte de poids Mon inquiétude vient de mon taux de viramine, (Realtime-PCR) >900'000 copies/ml (<40), je ne m'y connais pas trop dans tous ces chiffres, en particulier, concernant les cd4*2 qui sont sensés indiquer le stade sida, je ne sais comment les interprèter.

Salut,

Les chiffres que tu indiques ne sont pas dans les moyennes habituellement constatées : les CD4 à 266 sont en dessous du seuil recommandé (par les autorités sanitaires) pour (re)démarrer une trithérapie (350), et la charge virale est relativement élevée - le tout sans être catastrophique. Des CD4 en dessous de 200 définissent en eux-même le stade sida (même en l'absence de maladies "opportunistes").

Ton médecin n'a-t-il pas commenté ces résultats en t'incitant à reprendre les médicaments (c'est ce que tout médecin orthodoxe aurait été censé faire) ?

Après, comme le dit Rebayima, tout dépend de la valeur qu'on accorde à ces chiffres, dont on sait qu'ils sont en eux-même relativement insuffisants, même s'ils indiquent une tendance en général; l'état de santé général compte aussi. Cependant, au vu des différentes expériences relatées sur le forum, je conseillerai de rester vigilant et de ne pas hésiter à consulter pour tout problème de santé inhabituel qui se manifesterait.

#6 nagon

nagon

    Habitué

  • Membres
  • 21 messages
  • Location:Alpes
  • Interests:recherche

Posté 10 avril 2012 - 07:02

Jibrail salut,

Il y a quelque temps, j'avais proposé à mon médecin "sida" de ne traiter que les maladies opportunistes, il a été catégorique, c'est la tri ou rien, je ne l'ai pas revu depuis.
Comme je l'ai dis dans mon premier post, c'est mon médecin "d'hypertension" qui a demandé ces analyses, effectivement, il m'a conseillé de retourner voir mon médecin "sida" en insistant que ma véremie était trop élevée, d'où ce témoignage.
Depuis bientôt quatre mois, j'ai deux petites lésions que j'avais d'abord attribué au froid à l'extrémité des lèvres, malgré mes petits soins, elles ne semblent pas vouloir partir, je me demande si ce n'est le signe d'autre chose.
Je ne comprends pas pourquoi mon médecin "sida" ne veut pas traiter les maladies opportunistes.



#7 nagon

nagon

    Habitué

  • Membres
  • 21 messages
  • Location:Alpes
  • Interests:recherche

Posté 10 avril 2012 - 07:12

Rebayima bonjour,

j'essaie de tenir bon, il se trouve que chaque fois que je vais aux urgences pour un petit bobo, on me renvoie toujours chez mon médecin "sida" après la première prise en charge, cette façon de faire n'est juste pour eux que de me rappeler que suis séropo.

#8 Jibrail

Jibrail

    Chercheur de quoi déjà ?

  • Membres
  • 440 messages
  • Location:Alsace

Posté 10 avril 2012 - 18:59

QUOTE (nagon @ Mardi 10 Avril 2012 07h28)
j'essaie de tenir bon, il se trouve que chaque fois que je vais aux urgences pour un petit bobo, on me renvoie toujours chez mon médecin "sida" après la première prise en charge, cette façon de faire n'est juste pour eux que de me rappeler que suis séropo.

C'est toujours l'éternel problème, je n'ai malheureusement pas d'adresse de médecin "open". Tes petites lésions peuvent être tout à fait banales comme être signe de quelque chose de plus sérieux - seul quelqu'un de qualifié qui t'aurait examiné pourrait le dire. Le "chantage" de ton médecin "sida" est malheureux et pas forcément justifié (même si la tri peut avoir des résultats rapides lorsqu'il s'agit de maladies opportunistes ou inflammatoires, même bénignes)...

Mais il faut bien imaginer que ça les met déjà dans tous leurs états par exemple de prescrire une crème à base de cortisone pour soigner une lésion dermato bénigne - un traitement très courant - vu que la cortisone est censé avoir une action immunosuppressive. Et après ils vont être partagés entre leur souhait (éventuel) de répondre aux demandes des patients (dans ton cas : pas de TT) et leurs responsabilités légales de te soigner hors protocole. C'est plus confortable pour eux de dire TT ou rien. Mais c'est une forme d'éthique du soignant qui se discute...



#9 twj

twj

    Chercheur

  • Membres
  • 75 messages

Posté 30 avril 2012 - 17:15

Bonjour tout le monde,

Bonjour Nagon,

je souhaiterai en connaitre plus sur ton mode de vie si cela n'est pas indiscret s'il te plait.

fais tu du sport, quel hygiene de vie as tu ? ta sexualité, tu prends des risques, tu a beaucoup de partenaires comme les gens d'aujourd'hui ? prends tu des drogues, est tu soumis à des stresse dans ta vie ? ( chomage, problème familiaux etc, le stress lié à la diabolisation du fait d'avoir soit disant le VIH/SIDA ? )
Quelle vie avait tu avant d'être déclaré séroposif, et quelle est ta vie d'aujourd'hui ? ( sur le plan de l'hygiène de vie ).


tu peux venir en privé si tu préferes aussi.


je ne porterais absolument aucun jugement, c'est juste pour me faire des statistiqes personnelles car je ne crois pas vraiment à l'affaire du SIDA telle qu'on l'impose aux peuples, nous voyons bien que c'est gérer comme un plan marketing avec pour but le profit, ca n'a rien à voir avec une affaire de santé publique.

Néanmoins, il y a bien des choses qui justifient ces attaques du système immunitaire qui sont détectée lors des diagnostiques et les échantillons sanguins. Et ce sont l'exposition à ces aggressions qu'ils faut éviter pour retrouver la santé !

Bien cordialement.











#10 nagon

nagon

    Habitué

  • Membres
  • 21 messages
  • Location:Alpes
  • Interests:recherche

Posté 01 mai 2012 - 09:08

Bonjour twj,

je vais essayer de répondre à vos questions, ça ne me pose pas de problème de le faire ici.

D'abord, je m'en veux de ne plus pratiquer de sport, bien évidement les problèmes familiaux y sont pour quelque chose, sans oublier le stress lié à la diabolisation du fait d'avoir le soi-disant VIH/SIDA, mon hygiène de vie est un vaste programme, je fume pas mal (herbe-cigarettes) depuis plus de 35 ans déjà, par contre j'ai cessé de boire de l'alcool du temps que je prenais la tri, je ne compte pas recommencé. Je pourrais aussi ajouter pas mal de (capsules) divers consommées dans mon adolescence.
Sexuellement, j'ai pris quelques risques en dehors de mon pays pour ne pas me faire coller une procédure au cas ou.
Vu mon taux de cholestérol haut dû pendant ma prise de tri, mon médecin m'avait conseillé de bannir les œufs dans mes repas, je continue à le faire même après mon arrêt de la tri.
Voilà, j'espère vous avoir répondu, je reconnais que le statu de séropo n'est vraiment pas évident à porter.

#11 twj

twj

    Chercheur

  • Membres
  • 75 messages

Posté 01 mai 2012 - 16:27

QUOTE (nagon @ Mardi 01 Mai 2012 09h24)
Bonjour twj,

je vais essayer de répondre à vos questions, ça ne me pose pas de problème de le faire ici.

D'abord, je m'en veux de ne plus pratiquer de sport, bien évidement les problèmes familiaux y sont pour quelque chose, sans oublier le stress lié à la diabolisation du fait d'avoir le soi-disant VIH/SIDA, mon hygiène de vie est un vaste programme, je fume pas mal (herbe-cigarettes) depuis plus de 35 ans déjà, par contre j'ai cessé de boire de l'alcool du temps que je prenais la tri, je ne compte pas recommencé. Je pourrais aussi ajouter pas mal de (capsules) divers consommées dans mon adolescence.
Sexuellement, j'ai pris quelques risques en dehors de mon pays pour ne pas me faire coller une procédure au cas ou.
Vu mon taux de cholestérol haut dû pendant ma prise de tri, mon médecin m'avait conseillé de bannir les œufs dans mes repas, je continue à le faire même après mon arrêt de la tri.
Voilà, j'espère vous avoir répondu, je reconnais que le statu de séropo n'est vraiment pas évident à porter.

Merci d'avoir répondu Nagon,

Tout ce que tu décris, ne m'étonnes pas. ton système immunitaire semble être agréssé en plusieurs occasion. (l'herbe c'est extrement nocif !!)

Ce sont ces agréssions qu'il faudrait arreter. et te forcer à faire un petit peu de sport.

est tu en surpoids ?

Il ne s'agit pas de se culpabiliser de son mode de vie, mais de se poser la question sur tout ce qui pourrait faire pour améliorer sa condition et se repositionner pour retrouver le vrai bonheur de vivre dans toute sa simplicité.

je vrais être cru, mais tant que tu prendra régulièrement des produits toxiques, tu t'intoxiquera. tabac, drogues et alcool n'ont jamais été bon pour l'organisme.


tu es séropositif, mais comment te sens tu physiquement et psychologiquement, car c'est ça le plus important !

icon_biggrin.gif






#12 twj

twj

    Chercheur

  • Membres
  • 75 messages

Posté 01 mai 2012 - 16:30

QUOTE (nagon @ Mardi 10 Avril 2012 07h18)


Il y a quelque temps, j'avais proposé à mon médecin "sida" de ne traiter que les maladies opportunistes, il a été catégorique, c'est la tri ou rien, je ne l'ai pas revu depuis.

C'est un peu logique.


Les médecins sont tenus de suivre le protocole dicté plus haut, au delà du quel ils commetraient une faute professionnelle s'ils s'écarteraient du chemin.

Il ne faut pas en vouloir personnellement au médecin, ils n'ont plus le temps de réfléchir.

#13 nagon

nagon

    Habitué

  • Membres
  • 21 messages
  • Location:Alpes
  • Interests:recherche

Posté 02 mai 2012 - 09:11

Salut twj,

Il n' y a pas de quoi...

On meurt toujours pour quelque chose, je reconnais que l'herbe n'améliore pas le système immunitaire elle est un compagnon, elle m'évite de prendre des somnifères et permet d'avoir de l’appétit, tant qu'un cardiologue ne m'alerte d'un début de quoi que ce soit, il me serait difficile d'arrêter de l'herbe par simple volonté, par contre je peux arrêter la cigarette à tout moment, je ne bois ni alcool ni café, encore mois du coca compte tenu de son taux élevé en calories.
Je mesure 1m78/ 80kg, j'essaie de maintenir cette valeur, mon statut de séropo ne me permet pas d'être psychologiquement au top à 100%, je ne ressens aucune fatigue.

Cordialement.

#14 twj

twj

    Chercheur

  • Membres
  • 75 messages

Posté 02 mai 2012 - 14:57

QUOTE (nagon @ Mercredi 02 Mai 2012 09h27)

je reconnais que l'herbe n'améliore pas le système immunitaire elle est un compagnon, elle m'évite de prendre des somnifères et permet d'avoir de l’appétit, tant qu'un cardiologue ne m'alerte d'un début de quoi que ce soit, il me serait difficile d'arrêter de l'herbe par simple volonté, 

Je mesure 1m78/ 80kg, j'essaie de maintenir cette valeur, mon statut de séropo ne me permet pas d'être  psychologiquement au top à 100%, je ne ressens aucune fatigue.

Cordialement.



Prendre de l'herbe, c'est pas une bonne solution que ce soit pour avoir l'appétit ou le sommeil.
Il faudrait approfondir sans culpabiliser car si tu a besoin de prendre ça, c'est une réponse à quelque chose ou peut être tout simplement pour remplir un vide !
Je pense qu'en te dépensant plus et en faisant du sport, tu retrouverais plus facilement le sommeil le soir, sans prendre de l'herbe et tu te sentira surement mieux que si tu fumais à la place !!! mais ta dépendance doit être également psychologique, je pense qu'il serait bien d'envisager te stoper cette dépendance, quite à te faire aider ! Récemment , j'ai vu à la télé des semaines thérapeutiques de jeune, c'est par petit groupes de 10 personnes environs, les personnes ne boivent que de l'eau et des tysanes, et marchent plusieurs heures par jour, ca durait 7 jours environ , les clients semblaient heureux de ces cures de jouvences toutes simples, il y a des centres dans toutes les régions de France qui permettent de découvir des sites extraordonnaires au passage, ca pourait peut être t'aider à te sevrer de la drogue et à te sentir encore mieux physiquement !

D'après mes recherches, pour faire une séroreconversion, (ne plus être diagnostiqué séropositif) il faut adopter une hygiène de vie radicalement sainne et différente de ce qui a amené la personne à être diagnostiquée"VIH". Pour ceux qui ne croient pas à la cause réelle du VIH comme responsable du SIDA, la présence des réactions qui ont fait positiver les tests ont par contre bien une signification qu'il faut corriger et surveiller.

Ca ne veut pas dire qu'il faut forcément changer ses mauvaises habitudes du jour au lendemain et en être malheureux, il y peut y avoir des étapes... Mais il faut quand même le faire pour retrouver son corps, son esprit et respirer la vie en laissent bien derriere la frustration et l'engoisse que génère la mauvaise vie.

D'après ton cas, Nargon, j'explique à nouveau la "continuité" de ta séropositivé, par ton hygiène de vie.
Tu es encore jeune, tu n'est pas trop en surpoids, ni en sous poids. je pense que tu "peux mieux faire" lol.
Normalement, au bout quelques mois voir 1 à 2 ans, avec une hygiène de vie satisfaisante, tu devrais passer à travers les tests du VIH et être exempt de toute séropositivé. Et ca serait bien que tu sois la preuve de cette théorie !

Luc Montagnier lui même le dit, qu'avec un bon système immunitaire le corp peut se débarasser du "virus du SIDA" en quelques semaines !

le sport c'est impératif à une bonne santé.(pour éliminer et stimuler) si tu a des petits ennuis cardiaques, tu dois prendre conseil auprès de ton medécin, (ce sont les clauses légales pour éviter des poursuites d'exercice illégale de la médecine, car je ne suis pas médecin) mais de toutes façons, il ne faut jamais forcer et demander plus à son corps qu'il n'est capable de donner, il faut y aller progressivement.
et agir.






#15 aixur

aixur

    Chercheur de quoi déjà ?

  • Administrateurs
  • 1 250 messages

Posté 12 mai 2012 - 15:46

QUOTE (nagon @ Mercredi 02 Mai 2012 10h27)
Salut twj,

Il n' y a pas de quoi...

On meurt toujours pour quelque chose, je reconnais que l'herbe n'améliore pas le système immunitaire elle est un compagnon, elle m'évite de prendre des somnifères et permet d'avoir de l’appétit, tant qu'un cardiologue ne m'alerte d'un début de quoi que ce soit, il me serait difficile d'arrêter de l'herbe par simple volonté, par contre je peux arrêter la cigarette à tout moment, je ne bois ni alcool ni café, encore mois du coca compte tenu de son taux élevé en calories.
Je mesure 1m78/ 80kg, j'essaie de maintenir cette valeur, mon statut de séropo ne me permet pas d'être psychologiquement au top à 100%, je ne ressens aucune fatigue.

Cordialement.

C'est surtout l'herbe qui fait que tu n'es pas psychologiquement au top. Tous les analogues d'opiacés (et le cannabis en est un, le tabac aussi) entrainent des problèmes de détachement émotionnel, de dépression, voir parfois des idées suicidaires. Tant que tu continueras à consommer des analogues d'opiacés, le problème sera présent.

L'herbe te permets d'éviter de prendre des somnifères. Mais en fait, c'est comme si tu prenais des somnifères. Pareil pour le tabac. Tu peux arrêter quand tu veux. Mais l'herbe, c'est comme si tu prenais du tabac. Idem pour l'alcool.

Et ce qui pourrait arriver, c'est qu'un jour tu nous diras que tu as arrêté le cannabis, mais que tu es traité pour des problèmes psychologiques. Et en réalité, les médicaments que tu prendras seront là encore des analogues d'opiacés. Et c'est grâce au fait qu'ils sont plus fortement dosés que l'herbe que tu auras pu arrêter cette dernière.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)