Aller au contenu
forum sidasante
rebayima

RESERVOIRS VIH

Recommended Posts

question : les cellules avec arn du vih le sont par échanges avec d'autres cellules infectées; ou bien par ce qu'elles se sont formées dès le départ avec cet arn dû à une modification épigénétique ?

http://www.freepatentsonline.com/20110305662.pdf

http://www.plospathogens.org/article/info:...al.ppat.1000495

autre question : il y a de moins en moins de nouveaux posts, c'est les vacances!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Rebayima,

Oui, apparemment, c'est les grandes vacances.

Pour ma part, pas de réponse à ta question, sinon que les articles pour lesquels tu nous mets des liens (à toute première vue, car pas lu, pas même en diagonale, trop long et ardu pour moi en ce moment) ne me semblent pas rédigés par des gens doutant un tant soit peu de l'existence du vih et de ses méfaits intrinsèques. Enfin, je peux me tromper complètement...

En tout cas, j'ai pensé à ce forum hier, en écoutant par hasard une émission médicale sur France Culture.

Voilà de quoi ça parle : "Que les médicaments soient utilisés par voie générale ou par voie locale, ils peuvent donner lieu à des réactions cutanées, chez l’enfant comme chez l’adulte. La sévérité de ces réactions est très variable, certaines d’entre elles pouvant mettre en jeu le pronostic vital.

"Il est donc nécessaire de connaître et de comprendre ces réactions cutanées, d’interroger aussi correctement les patients avant de leur prescrire certains traitements.

"Pour traiter de ce sujet, nos invités sont les Professeurs Olivier Chosidow et Pierre Wolkenstein. Dermatologues, Olivier Chosidow et Pierre Wolkenstein sont l’un et l’autre Professeur à l’Université Paris Est Créteil. Pierre Wolkenstein est coordinateur du Centre de Référence des Dermatoses bulleuses toxiques et des Urgences Dermatologiques de l’APHP."

Et voilà le lien pour podcaster et écouter le machin (avec i-tunes installé sur l'ordi ça marche assez bien, suffit de cliquer sur le lien i-tunes sur lapage du Podcast ci-après) :

Les accidents cutanés des médicaments

Non seulement on y apprend un tas de choses très très intéressantes sur les réactions cutanées liées aux effets secondaires de certains médicaments, effets ayant parfois tout pour être confondus avec ceux présumés du vih et du sida en termes d'étiologie et de nosographie, mais encore, les 2 dermatos invités (Hôpital Henri Mondor de Créteil) font savoir qu'ils travaillent très activement à la mise en place d'un réseau et d'un dispositif pour l'indemnisation des victimes des accidents cutanés en question...

Meilleures amités à toi et à touçes... 1-red_eyes.gif

Modifié par Jardinier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour la réponse Jardinier,

je reformule ma question : qu'est ce qui provoque l'insuffisance des cd4 , la moelle osseuse en fabrique peu ? ou bien ils sont au fur et à mesure détruits par quelque chose (dont stress oxy etc...)

- si ils naissent dèjà infectés, la thérapie devrait concerner la m.osseuse

- s'ils sont infectés par échanges cellulaires avec d'autres cellules infectées, les arv se justifient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De rien, Rebayima. Il faudra que je prenne le temps de lire les 2 articles que tu cites, mais dans l'immédiat, vraiment pas le temps. A la nuance près qu'en plus je suis pas biologiste et que la sémiologie ne peut pas toujours évaluer tous les tenants et aboutissants propres au référent mis en jeu. Plus exactement : les scientifiques tendent à l'objectivité, mais chemin faisant, ils construisent de la réalité tout autant qu'ils en appréhendent. A ce propos, voir par exemple ces 2 liens vers le Monde des Livres, sur un essai dont la traduction vient de paraître en français :

"L'objectivité existe réellement"

Et : "Objectivité", de Lorraine Daston et Peter Galison : histoire d'être objectif

Donc, ta question reformulée est plus concise et plus claire, mais comment pourrais-je te répondre quelque chose de concluant ?

Cependant, il y a peut-être un autre angle d'approche que le tien, qui consisterait à se demander : les CD4+T sont-ils vraiment détruits par quelque chose ?

Personne n'a relevé apparemment le topic que j'ai créé l'autre jour sur les technologies de comptage des CD4 :

The Alchemy of Flow Cytometry

Or, l'étude publiée par l'OMJS et Nancy Turner-Banks réouvre très sérieusement ma question soulignée ci-dessus. En effet, si d'une part la grande majorité des CD4 ne sont pas décelables dans le sang périphérique parce que ce n'est pas là qu'elles se trouvent majoritairement, et si d'autre part les technologies de comptage sont si peu standardisées et d'une conception si réductrice et aléatoire qu'en soi elles ne sont objectivement pas fiables... toute la démarche consistant à faire du comptage des CD4 la pierre d'achoppement incontournable des traitements doit être pour le moins remise en question.

Amitiés...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...