Aller au contenu
forum sidasante

Recommended Posts

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum et grâce à votre site je viens d'apprendre énormément de choses sur le sida

Je trouve vos explications très bien détaillées.

Voila moi je suis seronegatif et donc je pose une question pour une copine qui est seropositive. Elle est au gabon

testée seropo il y a 1 an avec cd4 à 300 j'ai pas sa charge virale

on lui a administré des médicaments antiretroviraux

à savoir : de l'efavirenz 600 mg

et du lavimudine/stavudine 150 mg

comment agissent ces médicaments ?

ont ils un rapport avec l'azt? ont ils un effet corticoide? sont ils stress oxydants ?

j'ai regardé sur internet mais j'ai pas trouvé d'informations précises

J'en fait donc appel à vous car vous êtes très calés dans ces domaines

Merci d'avance pour vos réponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Tous sont antioxydants. Stavudine et Lamivudine sont sensés, selon l'hypothèse orthodoxe, être des inhibiteurs de la rétrotranscriptase, comme l'AZT. Mais selon l'hypothèse du groupe de Perth (et maintenant de Luc Montagnier), les deux premiers sont antioxydants, le dernier oxydant.

L'efavirenz pose des problèmes d'addiction. Comme mode d'action, il est simplement indiqué qu'il diminue le marqueur du "VIH", la P24. La stavudine est un composé facilement oxydable (donc réducteur), mais qui donne des métabolites dangereux. D'où les troubles du métabolisme des graisses retrouvés sous stavudine. La lamivudine est sans conteste le meilleur médicament antioxydant, et, s'il faut en garder un, ce sera celui-là.

http://www.sidasante.com/azt/lamivudine_et...ine_et_sida.htm

Il serait intéressant de savoir si ton amie a eu plusieurs grossesses, si elle a utilisé beaucoup de médicaments (chloramphénicol, métronidazole...) ou de drogues, si elle a subi diverses vaccinations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de cette réponse

Concernant les infos sur ma copine j'en sais pas plus pour l'instant. Precisions demain

J'ai parcouru rapidement tous les liens

Mais d'emblée il semblerait qu'un traitement à base de 3TC uniquement donc de lamivudine ne soit pas adapté pour le taux de cd4. Même si cela est très bénéfique pour le taux de glutathion .

Evidemment reste à savoir si le taux de cd4 signifie quelque chose ou non

Dans ce cas je suis d'accord avec vous seul le 3TC est utile

Ensuite pouvez vous expliquer clairement pour un novice si le d4t (stavudine) est moins dangereux que l'azt ? car pour moi c'est la même chose sauf que la transformation au lieu de se faire dans le corps in vivo se fait in vitro; l'avantage c'est qu'on elimine les composés N2 que libere l'azt.

Ces composés N2 ont ils un rôle néfaste sur l'organisme ou sont ils émliminés sans autre forme de problèmes ?

J'espere ne pas faire fausse route et vous obliger a réexpliquer des choses que vous avez déjà maintes fois développé

Modifié par redstar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'AZT est un oxydant puissant. C'est le groupe N3 qui est à l'origine de ce caractère oxydant. Cependant, tant que le taux de glutathion plasmatique reste élevé, l'AZT se transforme en aminothymidine et en NO qui est géré par le glutathion justement. Mais si le taux de glutathion diminue - sous l'effets d'autres oxydants, et même de l'AZT à terme, l'AZT se transforme rapidement en peroxynitrite et devient donc léthal. C'est ainsi que j'explique l'action biphasique de l'AZT (amélioration puis dégradation rapide) qui a trompé les premiers expérimentateurs (Fischl et al.)

L'AZT ne se transforme pas qu'en stavudine, celui-ci n'est qu'un des nombreux sous-produits de sa réduction par le glutathion.

La stavudine est réductrice quant à elle, mais en tant qu'alcène, très facilement oxydée pour donner cette fois, non plus un oxydant azoté, mais des oxydants oxygénés qui vont intervenir dans le métabolisme des graisses (époxydes,...).

NB : il est peut-être difficile de me suivre, passant de réduction à oxydation. Mais la vie cellulaire est un équilibre subtil entre ces deux réactions, équilibre facile à perturber si on insiste avec les molécules que l'on utilise actuellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, à propos des effets secondaires que vous évoqués ici, j'aimerais pouvoir poser une question à Cheminot, je voudrais juste savoir si tu peu m'informer sur les effets des médicaments "Truvada" et "Kaletra" que je prends, je ne trouve pas d'informations sur ces deux médicaments ? ( ceci dit depuis que j'ai lu "les 10 plus gros mensonges sur le sida ) il y à environ un mois, j'ai carrément du mal à avalé ces cachets je faisais déjà un break le samedi et dimanche sans médicaments et là je saute presque des semaines entière !!! je trouve Etienne De Harven beaucoup plus convainquant que mon propre médecin !! merci si tu pouvais m'apporter une réponse sur ces effets là ?

Cordialement Patou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le truvada contient deux substances fabriquées par Gilead, le labo de D. Rumsfeld.

Tous deux sont des réducteurs, l'emtricitabine ou FTC et le ténofovir. Le premier est le frère cadet de la lamivudine (3TC) et fonctionne exactement de la même façon. Le ténofovir est le cousin germain du glyphosate (ou Roundup) et, tout en étant réducteur, et donc bénéfique pour diminuer le stress oxydatif, il est toxique car comportant une liaison carbone-phosphore.

Le Kaletra contient du lopinavir et du ritonavir. Le lopinavir est le plus efficace - dixit l'orthodoxie - et je les crois aisément, puisqu'il est un très bon piège à peroxynitrites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes ces réponses

Pour cheminot voici donc un petit résumé de ma copine

1. elle a pris très peu de vaccins et seulement quand elle etait petite

2. Elle n'a jamais été enceinte

3. Pas de drogues

4. par contre

traitement contre le palus à base de nivaquine

et des médicaments pour lutter contre une anémie suite à un manque de fer

Ce dernier point m'interpelle car je crois avoir vu sur le forum le cas d'une africaine qui est devenue seropositive suite a un traitement pour manque de fer

Je vais rechercher de nouveau

Je vous communiquerai les noms des medocs des que je les aurai

comment s'est deroulee la detection de l'anemie

1. elle avait mal a la gorge et est allée voir un médecin

2. suite a un traitement l'etat s'est empiré et le medecin l'a envoyé vers un specialiste de la gorge

3. il mlui a donne un traitement

il a dit qu'elle avait la gorge rouge

elle se rappelle plus du non de la maladie mais on recherche

et il lui a dit d'aller faire des examens pour l'amenie

4.

Modifié par redstar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes ces réponses et merci aux moderateurs d'effacer le message precedent redondant

Pour cheminot voici donc un petit résumé de ma copine

1. elle a pris très peu de vaccins et seulement quand elle etait petite

2. Elle n'a jamais été enceinte

3. Pas de drogues

4. par contre

traitement contre le palus à base de nivaquine (traitement arrete il y a plus de 8 ans)

et des médicaments pour lutter contre une anémie suite à un manque de fer

Ce dernier point m'interpelle car je crois avoir vu sur le forum le cas d'une africaine qui est devenue seropositive suite a un traitement pour manque de fer

Je vais rechercher de nouveau

comment s'est deroulee la detection de l'anemie puis de la seropositivite

1. elle avait mal a la gorge et est allée voir un médecin cela date de 1 an et demi

2. suite a un traitement l'etat s'est empiré et le medecin l'a envoyé vers un specialiste de la gorge

3. il lui a donne un traitement

il a dit qu'elle avait la gorge rouge

elle se rappelle plus du non de la maladie mais on recherche

et il lui a dit d'aller faire des examens pour l'amenie pas pour la seropositivite

4.ils lui ont fait une prise de sang + examen de selles (rien a dire de ce cote)

et lui ont dit qu'elle avait une anémie sévère (manque de fer)

5. administration de medicaments dont le nom est encore a definir

6. plus aucun suivi depuis

7. 3 mois apres alors qu'elle a perdu du poids elle decide de faire un test de seropositivite dans un labo

8. elle est déclarée seropositive

9. 3 jours apres retest dans un centre pour etre sure et seropositive

impossible de dire les tests si elista ou WB. et je ne connais pas la procedure au gabon

Modifié par redstar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Merci pour la rapidité de ta réponse Cheminot, en gros concernant Kaletra, Truvada, tout deux aussi dangereux que le reste ! on arrête pas le progrès pour nous empoisonner ! mais bon j'ai suffisamment lu ici même, les commentaires des différentes personnes qui ce sont faites piéger comme moi, j'ai compris que l'on ne pouvait pas arrêter du jour au lendemain ces traitements, quoique je l'ai eu déjà fait... Il est important de vivre le plus normalement possible, essayé d'avoir une vie et une alimentation saine, le stress que nous pouvons générer dû à notre environnement, il faut sans cesse le surmonter , car en fait c'est quand tout va mal que notre corps va mal, et là, la médecine ne nous épargne pas" C'est de notre faute, il fallait pas arreter le traitement..... Je crois que beaucoup l'auront compris ?

Encore merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Merci pour la rapidité de ta réponse Cheminot, en gros concernant Kaletra, Truvada, tout deux aussi dangereux que le reste ! on arrête pas le progrès pour nous empoisonner !

Pour ma part, je n'irai malheureusement pas aussi vite.

Les molécules contenues dans Kaletra et Truvada peuvent provoquer comme les autres des effets secondaires, mais ne sont pas aussi toxiques que la névirapine (Viramune), la didanosine (Videx) ou la stavudine (Zerit) par exemple, qui au moins pour les deux dernières ne sont d'ailleurs presque plus prescrites.

C'est un mélange de molécules qui semblent "bénéfiques" (l'Emtricibatine, que l'on retrouve systématiquement, elle ou sa jumelle la lamivudine, dans toutes les multithérapies, et qui l'une comme l'autre ont des effets secondaires limités), avec d'autres molécules qui semblent plus discutables (Tenofovir et Lopinavir).

Mais si, pour les personnes en bonne santé, l'utilité de prendre ces médocs n'est pas forcément évidente - une partie de l'orthodoxie s'est d'ailleurs longtemps questionné, même si elle était sous l'influence pesante des labos, en revanche pour celles qui vont moins bien et développent ce qui ressemblent à des maladies opportunistes, certaines ont connues des améliorations spectaculaires grâce à une partie au moins de ces médocs. Et sans que ce soit forcément lié à une activité antirétrovirale comme le prétend l'orthodoxie (comme par hasard, la lamivudine améliore aussi la santé des patients qui ont une hépatite B, et comme par hasard c'est le seul des médicaments contre le supposé "VIH" à le faire aussi, allez savoir pourquoi).

Cela ne veut pas forcément dire que les molécules "bénéfiques " sont des molécules miracles, et encore moins, dans l'absolu, de la meilleure chose à prendre parmi tout ce qui existe sur cette planète, mais comme l'orthodoxie refuse de tester des molécules antioxydantes plus classiques, ou d'autres molécules alternatives, on est privé de tout moyen sérieux de comparaison avec d'autres choses.

Dans cette situation absurde mais dans laquelle nous somme empêtrés, dire de tous les médicaments dits antirétroviraux qu'ils sont juste dangereux, quels qu'ils soient, me semble réducteur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour tes précisions, Jibrail, j'ai été effectivement trop lapidaire dans ma réponse à Patou.

Je rajouterai à la liste des molécules vraiment toxiques l'AZT, bien sûr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum et grâce à votre site je viens d'apprendre énormément de choses sur le sida

Je trouve vos explications très bien détaillées.

Voila moi je suis seronegatif et donc je pose une question pour une copine qui est seropositive. Elle est au gabon

testée seropo il y a 1 an avec cd4 à 300 j'ai pas sa charge virale

on lui a administré des médicaments antiretroviraux

à savoir : de l'efavirenz 600 mg

et du lavimudine/stavudine 150 mg

comment agissent ces médicaments ?

Salut Redstar,

Quelques réactions par rapport à ton message, mais je n'ai pas pu creusé plus que ça.

- Sur l'Efavirenz les troubles mentaux (dépression, cauchemars, etc...) sont très fréquents, et toujours à surveiller.

- Sur la Stavudine, comme je l'ai dit dans mon message précédent, c'est insensé qu'on en prescrive encore (mais c'est un médicament ancien, dont le brevet est expiré, donc moins cher). Même l'OMS le déconseille formellement : le Wikipedia anglophone cite cette page de l'OMS qui déconseille toute utilisation de la stavudine,en raison de ses effets secondaires à long terme, irréversibles. [WHO also recommends that countries phase out the use of Stavudine, or d4T, because of its long-term, irreversible side-effects. Stavudine is still widely used in first-line therapy in developing countries due to its low cost and widespread availability. Zidovudine (AZT) or Tenofovir (TDF) are recommended as less toxic and equally effective alternatives.]

Comme par hasard, je m'aperçois que ces recommandations de l'OMS datent de novembre 2009, alors que la toxicité de la stavudine est bien connue depuis longtemps (elle a été mise sur le marché en 1994). Mais bon, comme par hasard (il y a beaucoup de "hasard" avec le VIH), le brevet a expiré aux États-Unis en... mai 2008. Il aurait surtout pas fallu la déconseiller avant.

Par ailleurs, si ton amie a été testé au Gabon, je n'ai pas percuté tout de suite mais il faut dire et redire qu'au Gabon comme dans les autres pays d'Afrique, le standard des tests n'est pas celui des pays dits développés, et notamment en général, il n'y a pas de test de confirmation "Western Blot". La plupart du temps, seuls des tests rapides sont utilisés.

Si tu es déjà un peu familier, à lire le forum, avec la problématique des tests, tu peux lire cet article de 2005, relativement technique, sur les méthodes utilisées pour le dépistage du supposé VIH justement au Gabon, trouvé par hasard sur le net.

On y voit notamment que les tests rapides ne détectent (via les anticorps) chacun que deux protéines associées au VIH,que seules trois en tout sont testées par l'ensemble des tests (la p24, la gp41, la gp 160), à laquelle s'ajoute la seule gp36 pour le VIH-2.

En France, le test de confirmation (Western Blot) porte non sur deux protéines, mais sur dix. Et pour que la séropositivé soit confirmée, il faut des réactions positives pour au moins 3 protéines...(voir ce schéma qui récapitule les différents critères selon les pays. Christine Katlama, notre grande médecin (orthodoxe) du VIH ne dit pas autre chose dans un de ses ouvrages en 2008 (voir la page 10 où elle explique le Western Blot).

Sur la nivaquine (chloroquine), je n'ai pas trouvé grand chose de convainquant pour l'instant.

Modifié par Jibrail

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Sur la Stavudine, comme je l'ai dit dans mon message précédent, c'est insensé qu'on en prescrive encore (mais c'est un médicament ancien, dont le brevet est expiré, donc moins cher). Même l'OMS le déconseille formellement : le Wikipedia anglophone cite cette page de l'OMS qui déconseille toute utilisation de la stavudine,en raison de ses effets secondaires à long terme, irréversibles. [WHO also recommends that countries phase out the use of Stavudine, or d4T, because of its long-term, irreversible side-effects. Stavudine is still widely used in first-line therapy in developing countries due to its low cost and widespread availability. Zidovudine (AZT) or Tenofovir (TDF) are recommended as less toxic and equally effective alternatives.]

Comme par hasard, je m'aperçois que ces recommandations de l'OMS datent de novembre 2009, alors que la toxicité de la stavudine est bien connue depuis longtemps (elle a été mise sur le marché en 1994). Mais bon, comme par hasard (il y a beaucoup de "hasard" avec le VIH), le brevet a expiré aux États-Unis en... mai 2008. Il aurait surtout pas fallu la déconseiller avant.

Comme nous le rappelions plus haut, ce poison qu'est la stavudine a été formellement déconseillé par l'OMS en novembre 2009.

Son usage vient d'être interdit au Zimbabwe... 5 ans plus tard - 5 ans à s'empoisonner - où ils avaient en plus le bon goût de la marier, comme traitement de base, avec cet autre poison qu'est la Névirapine.

Il faut croire que certains pays et les habitants de ces pays n'ont décidément pas vocation à être soignés comme les autres, mais simplement à épancher une fausse et criminelle générosité en laissant croire qu'on les soigne comme les autres, en leur fournissant ces poisons médicaments à prix d'autant plus bas que personne ne les prescrit encore dans les pays riches.

Rappelons que la prestigieuse université américaine de Yale a touché plusieurs centaines de millions de dollars de royalties sur la stavudine, et qui en a tiré un bénéfice symbolique tout aussi considérable - que pense aujourd'hui ses dirigeants de cet article modeste du journal "New Zimbabwe", très succinct, qui se contente d'énumérer quelques faits, quelques foutus faits ?

"Des centaines de patients ont souffert d'effets secondaires irréversibles, qui a laissé certains d'entre eux paralysés", indique une organisation militante du sida.

...

"Les effets secondaires provoqués par le traitement incluent des changements dans le teint, des jambes enflées, des difformités du corps, des développements irréguliers de la poitrine".

...

"Il y a au moins 1,3 millions de zimbabwéens qui sont séropositifs, et la moitié d'entre eux sont sous traitement."

...

"C'était un dilemme entre la vie et les effets secondaires : il n'y avait pas d'option car c'était ce qui était disponible."

...

"Le directeur de l'unité VIH et tuberculose du Ministère de la Santé, le Dr Owen Mugurungi, a admis que la stavudine affectait les patients"

...

Modifié par Jibrail

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...