Aller au contenu
forum sidasante
calo38

Cherche réponse, désespérément ....

Recommended Posts

Spagyrie

1. Définition

La spagyrie est une méthode de traitement holistique basée sur les principes fondamentaux de l’alchimie. A savoir: séparer (du grec «spao») et réunir (du grec «ageiro»). Elle permet de fabriquer des remèdes efficaces et de qualité.

2. Philosophie

L’alchimie part du principe que tout ce qui existe ainsi que tous les processus vivants sont l’expression d’une énergie vitale invisible et que toute matière se compose de trois principes: sel, soufre et mercure. Sel correspond au principe de la matière, soufre à celui de l’âme et mercure à celui de l’esprit, principe qui relie et communique constamment entre sel et souffre. Au niveau de la plante, sel correspond aux sels minéraux et oligo-éléments, soufre représente les huiles essentielles et donc l’âme individuelle de la plante. Enfin, mercure symbolise les substances porteuses, à savoir l’alcool ou l’esprit de la plante.

La fabrication d’une essence spagyrique se déroule en plusieurs étapes:


  • Le matériel de base est d’abord broyé puis amené à fermentation à l’aide de levures.

  • La masse odorante est alors distillée avec soin.

  • Les résidus de la plante sont ensuite chauffés et calcinés.

  • Les éléments calcinés sont finalement réunis au distillat, lors de ce qu’il est convenu d’appeler le «mariage spagyrique». Grâce à l’utilisation de la calcination, l’essence spagyrique contient des oligo-éléments et des sels minéraux, comme le magnésium, le potassium, le calcium, etc.

  • Selon les spagyristes, le processus de fabrication qui consiste à séparer puis réunir les différentes parties de la plante permet d’obtenir des médicaments nouveaux, dépourvus de tout élément inutile et plus efficaces. Parallèlement, ce processus permet aussi de prévenir tous les effets secondaires et tardifs indésirables.

c'était conseillé par son homéopathe...c'était à avaler dilué dans de l'eau

le pépin de pamplemousse je le diluais dans de l'eau pour lui laver la bouche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon, Etienne de Harven ne peut pas dire ou faire grand chose de plus que ce qu'il a dit. Dans la mesure où ton enfant est totalement dans les mains des médecins actuellement, impossible de rien faire. Et dès que tu diras quelque chose d'un peu dissident, ça sera pris comme une attaque ou une attitude irresponsable. Donc, pour l'instant à part faire profil bas, il n'y a pas grand chose à faire. Par ailleurs, de Harven n'est pas médecin. Je crois qu'il est juste chercheur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
c'était conseillé par son homéopathe...c'était à avaler dilué dans de l'eau

le pépin de pamplemousse je le diluais dans de l'eau pour lui laver la bouche

Ouai, à mon avis, il est fort possible que la spagyrie de giroflier contienne en fait encore des substances actives. Du coup, peut-être bien qu'il y a eu un phénomène de yoyo aussi avec ce produit. Si c'est le cas, ça devait se passer comme ça. Quand il le prenait, ton fils allait mieux. Et quand il l'arrêtait, il perdait de l'appétit et avait envie de dormir. A voir quand ces symptômes sont apparus (pendant la prise du médicament ou après l'arrêt).

Sinon, pour l'extrait de pépin de pamplemousse, bien sur, c'est utilisé dilué pour les applications locales. Sinon, ça serait beaucoup trop puissant. Ca aurait créé des brulures graves. Mais même dilué, ça provoque le phénomène que j'ai décrit (ça décape les muqueuses). Le produit tue les champignons, mais en même temps, ça agresse les muqueuses et ça crée donc plein de débris cellulaires. Donc, comme les champignons prolifèrent sur les débris cellulaires, dès qu'on arrête d'en mettre, ils reviennent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne me suis pas manifestée sur ce fil, mais je veux aussi te souhaiter bon courage avec ce problème douloureux. Je m'alignerai sur ce que Jardinier et Jibrail viennent de dire. Tant que la situation est aussi délicate, tu ne peux rien faire. Après, tu pourras compenser avec une alimentation adéquate etc

Quand à la question du "pourquoi", pas de réponse, mais je me suis demandée si le fait que c'était ta troisième grossesse (ou j'ai mal compris ?) peut jouer un rôle ? Un peu comme le problème qu'il peut y avoir avec rhésus positif/négatif. Enfin, juste une pensée.

Sinon De Harven a raison que la plupart des bébés nés positifs, surtout en Europe, il paraît* - ne me demande pas pourquoi - seront négatifs à 18 mois.

*Lu hier dans http://www.shaykhabd...DS_Question.pdf mais je n'ai pas tout lu... C'est une "compilation" on pourrait dire (je m'avance, car je n'ai donc pas tout lu), aussi beaucoup de thèses dissidentes, mais ça date de 2001. Les chiffres ont pu changer.

"Vertical transmission is the most common route of HIV infection in children. European

studies suggest that 15% of babies born to HIV-infected mothers are likely to develop

AIDS, in the USA and Africa the rates of mother-to-child transmission are up to 40%. "

Quoi qu'il en soit, j'espère que ton bébé sera vite de retour à la maison.

Modifié par brume de l'abro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, je pense que de Harven a le titre de Docteur, mais qu'il a exercé seulement en tant que chercheur et enseignant sans avoir jamais été médecin praticien (chercheur en microscopie éléctronique au Sloan Kettering Institue de N-Y, puis enseignant en anatomo-pathologie à la fac deToronto à la fin de sa carrière).

De toute façon, c'est sûr que dans la situation actuelle avec le bébé hospitalisé, il vaut mieux sans doute, dans un premier temps, attendre les résultats probants des soins visant à améliorer son état, notamment de ce que de Harven appelle "les traitements contre les agents infectieux dont ses médecins ont pu spécifiquement prouver l'existence..." Dans leur logique, les médecins hospitaliers qui ont pris le bébé en charge le soignent au mieux avec leurs méthodes et leurs moyens en vue de rétablir son état de santé, de manière à ce que sa séropositivité ne soit pas une source de nouveaux problèmes au moins à court terme et à moyen terme. Cela vous laissera du temps ensuite pour réfléchir et peut-être négocier sur la composition des traitements ARV et/ou des approches différentes. Apparemment, il n'est pas impossible du reste que sa séropositivité ne soit que temporaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apparemment, il n'est pas impossible du reste que sa séropositivité ne soit que temporaire.

Ca, sans vouloir être pessimiste, ça m'étonnerait. Maintenant qu'ils ont trouvé une charge virale positive (et élevée), pour eux, la séropositivité est claire et nette. Si jamais on leur demande un test d'anticorps, tout résultat "indéterminé" sera considéré comme positif.

Même un test anonyme fait avec une santé normale risque de ne pas marcher (pas être négatif), parce que les médecins verront forcément d'un oeil très suspect le fait que des parents fassent tester leur enfant en bas âge. Ils se diront que s'ils font ça, c'est forcément que la mère est séropositive.

Et même si le test anonyme était négatif, si on le faisait voir à des médecins ayant connaissance du dossier médical, ceux-ci diraient que c'est un faux négatif. Ils referaient le test et le déclareraient positif.

Et de toute manière, s'il revenait à l’hôpital à l'occasion d'une maladie, sur le dossier médical, il y aurait marqué séropositif. Et même s'ils refaisaient un test, celui-ci réagirait positif à cause des médicaments administrés à cette occasion.

Donc, c'est sur, il faudra le refaire tester avec un test d'anticorps une fois qu'il sera guéri. Mais il ne faudra pas trop attendre grand chose. Et ça, même si le résultat est négatif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
en fait ils ont diagnostiqué le pneumocystis après avoir découvert mes anciens test

avant celà, à l'écoute, il n'entendaient rien au niveau du poumon, à la radio ils voyaient que le poumon droit ltait plus petit que le gauche , mais sans explications. Comme son premier problème découvert à l'hopital etait une anémie ils ont demandé a ce que nouis fassions des analyses de sang pour voir si il y avait une anomalie sur nos globules rouges (si quelqun sait lire des résultats d'analyses, celà m'intéresse, car ils disent avoir comoris que j'étais séropositive grace à elles et après ça avoir retrouvé mon ancien dossier). du coup ils ont fait une recherche de virémie et de cd4 chez le petit (381, remonté une semaine plus tard à plus de 500, et virémie 8.3E6).pour eux de très mauvais résultats. ils ont décidé de faire un scanner des poumons et là ont vu qu'il y avait une grande infection, d'ou lavage des bronches et ponction pulmonaire pour voir les germes, diagnostic pneumocystiscarina ou pneumonia (est ce la même chose?).classification d'un stade 4. le dernier! du sida

avant celà, ils avaient trouvé la présence de cmv, mais disaient que c'était un germe que tout le mons a...maintenant, ils disent qu'il peut tout attaquer...le cerveau, les yeux, le système digestif...pour l'instant tout est ok...a part qu'il a de la diarrhée (pour moi les médicaments, pour eux le virus hiv en est la cause)

j'ai lu sur un autre forum, que la candidose pouvait etre immunossupréssive (ainsi qu'une pneumonie) mais eux diront que c'est sont immuonodéression qui a entrainé sa candisose (qui était là en premier, la poule ou l'oeuf?)

Merci pour tes précisions. La pneumonie à pneumocystoses (PCP) constitue depuis le début des années 80 la principale infection opportuniste chez les séropositifs. Le lavage des bronches avec ponction pulmonaires et recherche de germes constitue bien le protocole standard pour la caractérisation du diagnostic ; je crois qu'on doit aussi s'assurer que d'autres infections pulmonaires ne sont pas actives (tuberculose...) . Le CMV constitue effectivement une infection dite virale très répandue (la majorité des adultes) que les médecins comprennent mal. Sur l'origine de l'immunodépression, si la candidose est une infection assez courante, la PCP est suffisamment rare pour qu'on puisse raisonnablement penser que c'est l'immunodépression qui en est la cause, d'autant plus que le germe à l'origine de cette pneumonie est également très répandue (également une majorité des adultes), mais il est habituellement contrôlé par les défenses immunitaires.

J'ajoute aux messages de Jardinier, Brume et de Harven, que j'approuve, que les médecins agissent également dans un cadre contraint; qu'ils ne peuvent en aucun déroger aux règles en vigueur, en particulier dans un cas où il s'agit d'un nourisson présentant une maladie grave et ayant nécessité des soins intensifs. Ils pourraient être sévèrement mis en cause s'ils y dérogeaient et qu'il survenait quelque chose de grave. Il n'y a donc à mon avis pas grand'chose à négocier, du moins tant que l'infection n'est pas soignée, et j'ajouterai personnellement que c'est peut-être mieux comme ça; même si je suis aussi très sceptique sur beaucoup de choses de la médecine orthodoxe, à moins d'avoir une idée très fiable et précise de ce qui a causé l'infection, prendre la responsabilité en tant que parent de se substituer aux médecins dans le cadre d'une infection potentiellement mortelle me paraît particulièrement risqué à tout point de vue - aussi au niveau individuel. Il y a des moments où, malgré nos convictions, nos compétences s'arrêtent aussi. Rien n'empêchera de faire des recherches plus approfondies par la suite; et aussi d'espérer une possible séroconversion d'ici 2 à 3 ans, comme l'ont souligné plusieurs.

En te souhaitant un bon courage pour la suite et bon rétablissement pour le petit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un grand merci à tous

c' est clair que pour l'instant nous avons accepté les traitements

et que nous continuerons à chercher quand il sera rétabli si il y d'autres solutions....c'est plutot pour ce moment là que je prend des renseignement...et pour comprendre

le plus dur est de rester positif sur la durée, faut puiser les forces tout au fond de soi

bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour à tous

quelques nouvelles du petit

depui une semaine il respire sans aide

hier nous avons eu les résultats de ses dernières analyses sanguines

ses cd4 sont à plus de 1000

le cmv baisse doucement, pas eu de chiffres

donc plus besoin d'etre en isolement

le bactrim pour le pneumocytis sera arrété dimanche

par contre le protocole du cymévène contre le cmv est de 6 semaines, ce qui nous fait jusqu'au 20 aout

il mange encore avec la sonde, il prend de temps en temps le biberon, mais n'a pas l'air fan de leur lait

voilà, je suis tj à la recherche d'info pour la suite...mais avec les vacances pas évident de contacter quelqun

bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Daddou,

Selon ce que tu nous dis, l'état de ton bébé s'améliore peu à peu. Avec tous les soins qu'on lui a fait, c'est peut-être assez logique qu'il n'ait pas encore un gros appétit pour son lait.

J'ai vu que Aixur t'a fourni quelques éclaircissements dans un autre fil de discussion.

Pour ma part je ne peux pas t'informer beaucoup plus, mais je te souhaite de tout au coeur d'être patiente et que tout aille au mieux jusqu'au 20 août et par la suite.

Bien cordialement !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

me revoilà

vendredi, alors que celà faisai 2 jours qu'on avait l'autorisation de sortir, l 'interne vien nous annoncer q'on nous remet en isolement car une prise de sang de la veile prise pour controler le taux du virus cmv a montré une baisse de certains globules blancs, les neutrophiles. et que même si les cd4 sont bien remontés 8ils sont en fait à 1380) le petit est a nouveau fragile

l'explication est un effet secondaire du bactrim

après un moment de réfléxion je rappèle l'interne,et lui demande si celà ne peut pas plutot venir du cymévène,le médicament, toxique, donné contre le cmv

pas vrasiment de réponse

je lui dit avoir trouvé un étude sur internet venant d'un service de l'hopital ou nous nous trouvons indiquant que le cymévène ne devait pas etre donné avec l'azt, car la combinaison des deux peut induire une neutropénie...qui est justement une baisse des neutrophiles

l'interne s'en va et revient avec le médecin responsable...et là, le bactrim n'est plus coupable, c'est le cymévène...mais vous comprenez, le bénéfice-risque...votre enfant était tellement malade..

bref...en attendant d'avoir le dernier résultat du cmv, pas possible avant le week-end, baisse de moitié de la dose du cymévène.

j'ai reçu une réponse écrite du dr Marc Déru, ça fait vraiment plaisir...et également par téléphonne du dr Tal Shaller (les deux ont des articles sur le site)

on continue

bon dimanche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

petit ajout

j'ai vu sur le site qu'il y avait une conférence à avignon en juin de cette année

quelqun y a participé?

ou a des infos ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le bactrim comme le ganciclovir (cymévène) sont bien connus pour pouvoir tous les deux induire une neutropénie.

Elle est normalement réversible à l'arrêt du traitement - d'après la littérature scientifique, ce que je souhaite à ton bébé.

Pour la conférence, tu trouveras des infos sur ce fil est notamment une synthèse de Brume.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jibrail, Daddou,

J'ai mis dans les vidéos une ITV de Christl Meyer, qui était à Avignon je crois. En-dessous, j'ai inséré un lien vers son site. En regardant bien les liens internes du site, tout n'est pas en allemand : il y a au moins 1 ou 2 articles en anglais qui m'ont paru assez intéressants (j'ai pas encore tout lu intégralement... juste survolé un peu...), c'est ici, en fait :

http://www.christl-meyer-science.net/Neuer%20Ordner%20%285%29/Humans%20%20In%20%20Variety.pdf ,

http://www.christl-meyer-science.net/Neuer%20Ordner%20%285%29/CJM%20new.pdf ,

Et : Conclusion of my two scientific works

Daddou,

Je me joins à Jibrail et à ses souhaits pour ton bébé.

Amitiés

Modifié par Jardinier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mon problème actuel

pour qu'on enlève la sonde du nez de mon bébé, il faut

-qu'il prenne son lait au biberon...c'est en cours, meme si 'alfaré, lait hypoallergénique est très mauvais...peut etre qu'en fin de semaine on pourra revenir à un lait normal

-qu'il prenne ses médicaments par la bouche...ça va, il est courageux...le 3tc n'a presque pas de gout, l'azt ça passe aussi, y'en a une dose plus grande...mais le problème c'est le kaletra.rien qu'une toute petite goutte, et j'en ai eu pour plusieures heures a avoir un gout très, mais alors très amer dans la bouche..ce soir on a essayé de prendre un comprimé adulte écrasé avec du saccharose, c'est un peu mieux, mais pas évident.le bb pleure quand je lui donne.pourtant devrais bien avoir qqchse qui peut le remplacer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir

bonne nouvelle

nous avons pu rentrer à la maison aujourd'hui

il a tj sa voie centrale

il doit prendre du bactrim, sa trithérapie (tj dificile de prendre le kaletra) et du diflucan

bonne nuit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Daddou, merci de continuer à nous donner des nouvelles. Avec tous mes voeux que malgré tout l'amélioration se poursuive. Et bravo pour ton courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous

c'est vrai que celà fait un moment que je ne suis plus passée par ici

Alors mon bébé a 10 mois maintenent

il va bien

j'attend le résultats de ses dernières analyses

en fait je lui donne encore sa tri, mais j'ai diminué progressivement (avec des résultats d'analyses chaque fois meilleures) pour lui donner actuellement le quart de la prescription( bien sur que le doc ne le sait pas)

je lui donne en paralèlle des pré biotiques, des oméga 3 et des antyoxidants...ainsi que de la spiruline

je l'ai amené aussi voir un naturopathe qui utilise l'apparei métatron (médecine quantique)...il peut stimuler les défenses et travailler sur des organes si besoin

a chaque control les médecins me mettent la pression pour les vaccins, mais nous tenons bon.

la finalité étant de ne plus aller aux control, mais il faut avancer doucement, sans brusquer les choses.

sinon, mon mari a fait un test cette semaine, négatif...celà fait 3 ans que nous avons des rapports non protégés

de mon coté, j'ai fait des scéances avec le physioscan, un autre appareil de médecine quantique...le thérapeuthe m'a dit que si je ne lui avait pas dit avoir eu un test positif, il n'aurait rien vu.

j'ai décidé de refaire un test anonyme

quand je suis allée chercher le résutat: test douteux

et la le doc de me poser plein de questions en me disant que celà leur servira à INTERPRETER le test

bon j'ai donné le profil le plus clean possible!

malheureusement, je devrais retourner pour avoir le résultat définitif, mais ça m'embête, car si c'est qund même positif, le doc va pas vouloir me lacher...et j'ai pas envie de donner mon nom etc

Mon questionnement à moi: que signifie un test `douteux...qu'on est en séroconversion? si c'est ça, alors pour moi qui est eu un test positif la premiere fois en 2004, puis en 2010?

voilà pour ce soir, en résumé

bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...