Aller au contenu
forum sidasante
Jerman

Identificaton de la source de "bruit" du " VIH"

Recommended Posts

En gros, la source de bruit du vih identifiée par des chercheurs, grâce à un procédé électrique ? (dont ils ne disent rien). Lien

Ça me semble intéressant, puisque Montagnier travaille aussi là dessus

Voici le texte en anglais, mais si y a de bons traducteurs, ils sont bienvenus !

After infecting a human cell, HIV integrates into the genome and typically begins to actively replicate. However, the virus can also enter a long-lived latent state, which remains the greatest barrier to eradicating virus from the patient. Senior study author, Dr. Leor S. Weinberger, a molecular virologist and systems biologist from the Department of Chemistry and Biochemistry at the University of California, San Diego, recently showed that noise in HIV gene-expression critically influences the viral decision to enter either active replication or latency. However, the source of the noise was not clear.

To probe the source of this inherent noise in HIV gene expression, Dr. Abhyudai Singh working in Dr. Weinberger's laboratory exploited a technique from electrical engineering that analyzes how noise changes across different levels of expression. The researchers examined cells carrying a single integrated copy of HIV engineered to produce a quantifiable protein, and measured HIV-1 expression noise at dozens of different viral integration sites which act as distinct genetic environments for viral gene expression.

Surprisingly, the authors find that HIV noise levels are substantially higher than measured in other organisms, and that HIV gene expression occurs in randomly timed bursts. During these expression bursts multiple copies of HIV gene products are produced which leads to the high noise levels in HIV gene expression. The bursting model argues that during active expression HIV cycles between periods of silence and bursting and provides insight into how HIV may be activated by host signaling molecules.

"We know that noise in gene-expression can critically influence HIV's entry to proviral latency. These new results point to transcriptional bursting as a major source of the noise" says Dr. Weinberger. "This finding that transcriptional bursting generates an exceptionally noisy HIV promoter, noisier than almost all other measured promoters, supports the theory that latency may be fundamental to the HIV life cycle and that HIV evolved for probabilistic entry into latency."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En cherchant ce qu'il fallait comprendre par bruit dans ce contexte, je tombais sur un petit article au même sujet (mais de 2008, donc dans une phase antérieure) en français.

Puis sur cet appel à projets (que je n'aie que survolé...).

Mounting evidence suggests that HIV infection could enable HERV expression by disrupting the normal controls that keep HERV in check.
dans cet article. et une autre référence. En faisant abstraction du but et du point de départ de ces chercheurs. L'idée que quelque chose (hypothétique hiv ou autre chose) "réveille" ces hervs m'intéresse.]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En cherchant ce qu'il fallait comprendre par bruit dans ce contexte, je tombais sur un petit article au même sujet (mais de 2008, donc dans une phase antérieure) en français.

Justement, c'est la même équipe qui vient de faire cette découverte, celle de Weinberger de San Diego, ce 20/04/2010.

Et comme toi, je suis intrigué par cette possibilité d'activation de rétrovirus endogène (Herv), d'autant qu'ils peuvent trouver ces Herv dans le LCR de certains patients, alors qu' ils ne sont pas présents dans le sang !!

Par quoi seraient-ils activés alors ? conditions électromagnétiques particulières ? prédispositions psychologiques ? conditions vibratoires individuelles ? vaccins ?

En tout cas Montagnier planche sur ces possibilités avec ses nanostructures émettrices !

Je le cite :

"Le seul problème, c’est le fait que le bruit de fond qui est à l’origine de ces vibrations car d’où vient l’énergie ? L’énergie ne vient pas des structures, c’est une énergie de résonance, c'est-à-dire que pour qu’on observe les signaux, il faut qu’il y ait un bruit de fond. Si on supprime le bruit de fond, on n’a pas les signaux. Seulement le bruit de fond contient lui-même à la fois des fréquences activatrices mais aussi probablement des fréquences neutralisantes"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wow! Passionnant.

Depuis la lecture du livre de Janine Roberts "Fear of the invisible", surtout toute la partie sur la contamination du vaccin contre la polio, je ne peux plus vraiment me défaire de l'idée que des vaccins ont été contaminés. Peut-être pour ça que je reste (trop?) focalisée sur cet éventualité. Pour faire dans le très plat et sans aucune nuance : la polio pour l'Afrique et dans un autre registre l' hépatite B aux Etats-Unis (surtout ces tests précisément dans le milieux gay). Je pourrais m'imaginer que ces HERV, qu'on partage en partie avec des singes, reçoivent en quelque sorte "un rappel" par ces vaccins contaminés avec des "éléments singiques", et sortent d'une manière ou d'une autre de leur léthargie, avec pour résultat un grand dérèglement avec des réactions auto-immunes.

Mais ça reste une idée, peut-être juste par soif d'avoir une réponse "simple" (simpliste...?), contestée largement par certains dissidents (et l'orthodoxie forcément) et avec beaucoup de points d'interrogations. Ca impliquerait entre autres que ceux vaccinés deviennent porteur de quelque chose de transmissible (dans certaines conditions).

Il serait tentant de voir le stress oxidatif comme la source de ce bruit de fond.

Mais ce bruit de fond en équation avec les herv (et peut-être le stress oxidatif/peroxinitrites) mérite d'autres creusages.

Bon dimanche à tous/toutes (au boulot ici, beurk).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Creusons, creusons, Brume, y a des théories à la pelle !

En fait, je précise que c'est dans liquide céphalo rachidien de schizophrènes qu'on a trouvé ces rétrovirus endogènes spécifiques Herv-W. (étude de 2001) mais aussi dans le plasma (étude de 2007)

Et je ne sais pas si la schizophrénie est réellement due à un rétrovirus, mais ce chercheur suédois, spécialisé en neurosciences, a fait une trouvaille intéressante...

Par contre, j'ai un ami schizo qui a bien voulu se confier, et qui m'a expliqué que ses "hallucinations" (pour la médecine), ressemblaient à des projections hors du corps, bref pour les aguerris, vision astrale consciente...( je ne parle pas de rêve) et il est loin d'être fou mais juste déstabilisé parfois, par ces soudaines irruptions de l'inconscient.

Là aussi un fabuleux champ de recherche à exploiter...

Et je paraphraserait C.G Jung :

La santé physiologique et psychologique résulte de la relation comprise entre le conscient et l’inconscient ...

Modifié par Jerman

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

conditions électromagnétiques particulières ? prédispositions psychologiques ? conditions vibratoires individuelles ?

A mon avis, c'est les trois ensembles .

Pour préciser ma pensée, je dirais que les conditions électromagnétiques, influence notre taux vibratoire, et que ce taux vibratoire se répercute sur la « vigilence » psychologique .

Ce qui concerne les pensées, qui peuvent être perçues comme l'architecture vibratoire qui soutient le corps .

On peut en avoir un exemple avec la TV, le rayonnement électromagnétique qui s'en dégage et comment la psychologie s'assoupit ou est orientée en ce qui concerne les téléphages .

Il faut avoir conscience qu'on baigne dans un océan électromagnétique grandissant depuis les années 50,: radios, TV, satellites, motorisation de l'environnement (robot ménagés) etc..aujourd'hui téléphone et ordinateur .

Avec le projet HAARP, qui n'est que la partie visible de l'iceberg, l'électromagnétisme va avoir un grand avenir, au détriment des hommes bien sur .

Les pensées, sont avant tout des vibrations également, et il est aussi reconnu par les « initiés », comme je l'avais déjà signalé dans mon témoignage, que l'athéisme et les pensées « vides » qui vont avec, est aussi un cheval de Troie, qui permet de modifier les taux vibratoires, vers « le bas » ….

Si on rajoute, que le Son, l'éther de son, émis par la « musique des sphères », est la Source qui donne Forme à toute chose, …..

Faraday, avait mis en évidence ce phénomène avec de la limaille de fer …. »les ligne de force »

Prenez une plaque de métal, avec de la poussière, et soumettez là à un son, et la poussière s'organisera en forme suivant « les ligne de force » .

Bon, c'est pas forcément très Eclairant ! il y a différentes sources ....

Ça peu aider ….

Bien à vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...