Aller au contenu
forum sidasante

Recommended Posts

Bonjour à tous

J'ai déjà écris il y a plus d'un an sur le forum pour me présenter, à l'époque je trainais vers la haute amazonie péruvienne..

Depuis je suis rentré dans la jungle française.

Je ne m'attarderai pas trop pour parler de mon évolution aujourd'hui car je sors de ma journée de formation de boulanger démarrée à 4 heures du mat' et je suis un peu fatigué!

Simplement je suis un peu perdu et angoissé en ce moment car mes bilans (et mon état général) se sont bcp dégradé.

J'ai découvert la dissidence et ce site il y a un an qd j'étais au Pérou, et je dois dire que j'ai toujours adhéré à cette (large) vision du VIH-SIDA, soit parce que ça m'arrange (problèmes d'acceptation) soit parce qu'effectivement je trouve que quelque chose ne tourne pas rond. Sûrement un peu des deux..

Au départ je faisais un peu le malin devant les médecins ou professionnels que je voyais. Je dois dire que jusque là j'ai fait des bilans très fréquemment et ça n'a peut-être pas joué en ma faveur (angoisse etc.).

Je leurs citais des arguments lus par exemple dans ce livre intitulé "SIDA: Supercherie scientifique et Arnaque Humanitaire" de Jean-Claude ROUSSEZ, ou dans "Et si tout ce que tu croyais à propos du SIDA était faux?" de Christine MAGGIORE.

La question de l'AZT, la méthode PCR inefficace selon son propre créateur..

Bref. Tout cela a été bien stérile je dois dire et je suis tjs surpris du fossé vacant qui existe entre ces études et ces arguments (crédibles ou pas??) pourtant bien concrets, et la réponse des médecins qui semblent ignorer ou dénigrer complètement ces arguments, avec cette réponse qui revient tout le temps (et quasi imparable): "Au début de l'épidémie, en 19.., on ne savait pas de quoi il s'agissait, les patients tombaient comme des mouches".

Oui, après tout, s'il disent qu'ils l'ont vu de leurs yeux.. "aujourd'hui ce n'est plus pareil, il y a des traitements efficaces.."

Bon . Le truc c'est que dans le cadre de l'orthodoxie et de la "SEcteCU", un médecin conventionné ne se risquera jamais à évoquer d'autres possibilités de traitement que ceux proposés (ou imposés..) par la science officielle. Pourtant je suis convaincu qu'ils existent..

Mais aussi, comment imaginer que ces médecins, qui ont bien du voir des gens mourir, aient pu se tromper à ce point??

Plus ça va, et plus il est difficile pour moi d'adhérer ou de comprendre ces questions soulevées par les dissidents.

Pour en revenir à moi et à la raison de ce message ; après mon voyage au Pérou qui fut plutôt fructueux sur le plan du VIH (mais aussi sur bien d'autres), puisque après un traitement de plantes et une diète en Forêt (isolement et régime strict pendant une, deux ou trois semaines), mes T4 étaient passés de 250 à 300 (alors qu'ils avaient eu tendance à diminuer jusque là..).

Après ce voyage, et jusque aujourd'hui, ma situation n'a cessé de se dégrader.. du moins sur le plan des bilans sanguins.

Au 13 Novembre, on comptait 75 T4 et au 21 Décembre, plus que 21.

Voilà ce qui m'inquiète aujourd'hui et la raison pour laquelle je souhaiterai demander conseil.

Je dois sûrement être à 0 maintenant et selon les dernières analyses, tous les lymphocytes sont en forte baisse. Sans compter un taux d'hémoglobine à 9% (anémie sévère..), un état de fatigue général.. une fièvre constante le soir à 38°C minimum depuis plus d'un mois et une toux qui n'est pas forcément très soutenue mais qui dure depuis plusieurs mois, en ayant changé de forme et de couleur..

Bref. Je sors de l'hôpital pour examens (encore..), et mardi prochain lavage broncho-pulmonaire car le scanner montre bcp de ganglions au niveau des poumons, et des "tâches sombres"..

Je me demande presque qu'est-ce que ce sera entre pneumocystose ou tuberculose..

Et je refuse tjs de prendre une tri, toujours convaincu que quelque chose ne tourne pas rond dans cette histoire.

Cela dit depuis 2-3 semaines je prends du Ginkgo Biloba (j'ai lu sur ce forum qu'il pouvait aider à prévenir pneumocystose et toxoplasmose) + d'autres compléments genre oléocaps (origan et autres huiles), oligosol (cuivre-or-argent), vitamine C..

Je dois dire que je me sens un peu mieux mais.. qqchose ne tourne pas rond!

Je suis assez angoissé et je me rends compte que je marche complètement dans ce cycle infernal, puisque je joue le jeu des examens fréquents, et des messages toujours plus inquiétants et alarmistes des médecins, qui ont finit par vraiment m'effrayer. Du genre, si je refuse un traitement je n'ai pas d'autre choix que de tomber malade..

Il se trouve qu'aujourd'hui, je dois bien admettre que mes défenses semblent avoir quasiment disparu (sur les analyses). Je ne peux pas nier qu'il y ait un phénomène d'auto-destruction qui se déroule chez moi, que je cherche peut-être, plus ou moins consciemment, à disparaître.. je ne m'étalerai pas trop sur ce sujet mais je trouve que Bamboo a une approche très intéressante et sûrement judicieuse de la question (mais je dois avouer que je n'ai pas tout lu).

Bref bref je vous envoie plein d'infos pêle-mêle car ça fait un moment que je voulais prendre le temps d'écrire sur ce forum mais là je n'ai pas les idées très claires et surtout je me sens dans l'urgence face à ma situation.. donc veuillez excuser la confusion..

Je n'ai pas vraiment de question bien définie mais j'aurais aimé avoir l'avis de ce qui pourront prendre le temps de répondre..

J'ai le sentiment que ce site est le seul endroit où je pourrais trouver des interlocuteurs qui comprendront mon point de vue, mes questionnements..

J'aimerais tellement me dire que tout ça n'est qu'un gros bluff, mais aujourd'hui je crois que je suis bel et bien dans un mauvais état et ça je ne peux pas le nier. Mais, n'est-ce pas moi et moi seul qui en suis la cause??(est-ce dû au VIH, ou bien le problème vient-il d'une problématique plus générale?? ou les deux, bien sûr..). Ce fameux virus existe-t-il vraiment, oui ou non???

Ok je vais arrêter là pour l'instant, ceux qui auront lu jusque là déjà bravo icon_smile.gif

J'espère obtenir le soutien ou l'aide, l'éclaircissement ou la lumière d'une ou d'autre personne..

Merci à celles et ceux qui lisent, et merci encore à celles et ceux qui auront le courage de répondre..

Sur ce je vous souhaite une bien agréable journée..

A+

Mayuko

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au risque de paraître dissidente de la dissidence... Si t'es dans une telle peur (compréhensible) et avec de sérieux problèmes de santé (apparemment) et dans le doute (car qui ici ou ailleurs à là réponse définitive ?), ça ne me semble pas absurde d'envisager une période de tri. En tout cas il n'y a, à mon avis, pas lieu de considérer ta vie comme foutue si tu prenais une tri-thérapie pendant un temps. Rien ne t'empêche de l'arrêter plus tard. L'effet "Lazare" est quand même reconnu dans la dissidence aussi.

Mais tout est évidemment affaire de exactement comment tu te sens, ce qui en est réellement de ta santé, tu pourrais avoir aussi autre chose qui expliquerait un CD4 si bas. Comment savoir ? Ton séjour en Pérou peut aussi avoir joué un rôle à cet égard, parasites ou je ne sais quoi.

Tu sembles un peu trop dans l'urgence pour (re)entreprendre des approches avec suppléments divers et/ou refaire le tour d'éventuelles (co-)causes, y compris psychologiques, car ça c'est du long terme, mais tu peux le faire en simultané.

Petit détail de taille, essaie de demander une anesthésie générale pour le lavage broncho-pulmonaire, en France ils ne le font pas systématiquement, mais en Angleterre ils le peuvent et le font, je ne vois pas pourquoi pas en France.

Bon courage et n'oublie pas de faire des projets pour ton prochain voyage, en Amazonie ou ailleurs !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, ça ressemble à un état de baisse de cortisol. Tu as pris des plantes qui ont du augmenter pendant un temps le taux de cortisol. Puis, lorsque tu as arrêté de les prendre, le taux s'est effondré. D'où les symptômes que tu as eu par la suite (fatigue, fièvre, toux...). Tu es simplement en état d'hypotension. Et la chaleur de l'Amérique du sud ne doit pas aider.

Faut pas prendre de plantes. C'est dangereux (à cause de l'effet en retour). C'est comme la trithérapie. Ca augmente le taux de cortisol. Puis, quand on arrête brusquement, celui-ci diminue fortement et d'un seul coup.

Là, si tu as arrêté les plantes depuis plusieurs mois, le taux de cortisol devrait se remettre à augmenter et tu devrais aller mieux à nouveau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Mayuko

Quel plaisir d'avoir de tes nouvelles !

Ton histoire péruvienne m'avait laissé sur ma faim !

Donc, ça n'a pas été le Pérou, tant que ça !

J'imagine que ce fut riche quand même comme tu dis !, mais ton sida te poursuit …

Cela dit, l'effet Pérou ou France n'est pas le même apparement !.

T'y croyait la-bas ?

On a pas encore les résultats de tes examens, donc mes conseils en fonction de tes suppositions, peuvent être tout faux ! D'accord?

Bon, je pense que tu as compris bien des choses sur ton parcours et la dimension psychologique du problème . Mais il manque encore du travail sur toi ….

Vous êtes tous dans ce même problème . Celui de la foi, de la croyance, déchiré entre deux version ...N'oublions pas que c'est le même problème de confiance en soi, d'affirmation,de capacité d'être (dans ma théorie), que celui qu'on retrouve dans l'effondrement de l'immunité, avant votre sida .

Vous essayer de vous défaire d'une croyance en en pratiquant une autre !

C'est comme si vous vouliez sauter en parachute et qu'on vous lance le parachute après que vous ayez sauté !

La foi ne vient pas avec la pratique !

C'est pour ça que ça ne marche pas ! Tu as été au Pérou, etc...mais cela dit tu as continué à écouter l'autorité officielle et sa messe !

Tu n'as pas vraiment cru a ta démarche . Tu l'as fait pour voir -SI - ça marchait .

Vous faite des tentatives de libération, tout en tenant la main de l'autorité .

Vous êtes des vrais adultes ! Plein de connaissance, mais incapable de ressentir ce qui est vrai !

Regardez l'enfant, heureusement il ne sait rien, et ainsi la vérité peut sortir de sa bouche …........

« ...Ils l'ont fait, parce qu'ils ne savaient pas que c'était impossible . »

C'est pas de moi .

Concernant ton redressement psychologique, tu sais que c'est un travail de fond, qui prend plus ou moins de temps, idem pour le rétablissement du terrain par le biais des compléments alimentaires .

Donc, je me range à l'avis de Brume, il est apparemment trop tard pour agir de ce côté là pour le moment .

Ce travail de fond, il faudra t'en préoccuper, tu le sent bien .

On pourra en parler si tu veux .

Pour l'instant cher amis, je crois qu'il faut recommencer à la case départ . Il n'y a rien de grave, ni d'échec, c'est juste ton chemin que tu as choisi, et si tu l'acceptes, tout se passera bien !

Plus l'épreuve est dure, plus la force sera grande, ne jamais l'oublier !

Je te conseille de sortir du combat et de faire une pause .

Tu n'es pas encore assez affuté, ou tes armes sont usées, fatiguées ….

Nous n'avons plus le choix, effectivement .

Tu vas t'en remettre à l'orthodoxie dans un premier temps . Elle va te soulager les poumons et le reste . Ils vont peut être te donner du Bactrim ou similaire, dans un premier temps pour soigner tes poumons . Normalement, il donne la tri, une fois que les poumons sont soulagé .

Tu peux donc gérer dans un premier temps,seulement avec le Bactrim .

Puisque tu as un problème pulmonaire, et non pas forcément le sida !

Soignes ce qui est malade .

Il faut aussi réapprendre a considérer maladie par maladie, et cessez cette vision d'un sida sac à patate maladives .

Tu vas peut être passer un temps à l'hosto . Prend le temps que te donne l'orthodoxie, pour penser à ta prochaine stratégie vis à vis de toi . Comme dit Brume, voit le comme un passage, le temps de te repositionner, de mettre tes idées au clair, pour repartir ensuite vers ta vérité, plus franchement et surement .

Tant qu'il y a doute, ça restera difficile . Il faut prendre le temps de défaire l'ancienne croyance, et bien construire la nouvelle, sans qu'il reste de failles .

Même si l'orthodoxie te soulage au niveau mécanique, car elle à bien sur de bons aspects, la science orthodoxe est un bon garagiste, puisqu'elle voit l'homme comme une machine ! mais tu sais que sur le fond, pour guérir vraiment, il faudra que tu prennes la relève, comme tu as tenté de le faire .

Concernant le lavage broncho- pulmonaire, que tu risque d'avoir, voici ce qu'en dit mon ami :

C'est effectivement assez désagréable, mais cela ne dure pas longtemps, qques petites minutes et il y avait 4 personnes pour assurer . Il envoie de l'eau dans les poumons pour laver et ensuite l'aspirer . Une impression d'étouffer qui fait paniquer, une douleur aussi, mais qui d'après lui, ne mérite pas une anesthésie générale, car l'anesthésie générale, est aussi un acte conséquent .

Pour répondre à ta questions, perso je pense, mais d'autres aussi ici, que les virus et bactéries existent, mais qu'ils sont endogènes et le résultat d'un terrain, le corps .

Tu ne nous a pas parlé de ta charge virale ?

Concernant les antioxydants, tu peux y aller à fond, et la Vit C t'en prend 5 grammes/jour au minimum . De la vrai si possible !

Le Goji semble très bien aussi . Le thé vert ...etc....

Fruits et légumes, mais là, tu sais je pense .

Lis le forum encore un peu concernant les complément alimentaire et d'autres choses sur lesquelles tu doutes ….

je vois le post d'Aixur .

C'est peut être pas faux non plus ? Cortisol, je ne sais pas, mais différentes « violences » alimentaires, surement !

Apparemment, tu as moins de feeling avec la jungle française, que celle du Pérou !

La vie sentimentale, (astrale pour ceux qui suivent) est à la base des maladies, et la compréhension de la vie sentimentale est encore tous ce qui manque à la médecine, pour pouvoir prétendre à ce titre . Tu parles de médecins, mais je me demande bien où tu as pu voir des médecins dans l'orthodoxie ?!! Mis à part des renards cyniques qui en ont le langage, mais pas le plumage, ( ok bref, La Fontaine comprendra!)

Sois dans l'amour et fais tout avec amour .

N'est pas peur, ne la cultive pas ça pousse comme du chien-dent !

Cultive l'amour, aime et ...fais moi un jolis sourire ….

@ +

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au risque de paraître dissidente de la dissidence... Si t'es dans une telle peur (compréhensible) et avec de sérieux problèmes de santé (apparemment) et dans le doute (car qui ici ou ailleurs à là réponse définitive ?), ça ne me semble pas absurde d'envisager une période de tri. En tout cas il n'y a, à mon avis, pas lieu de considérer ta vie comme foutue si tu prenais une tri-thérapie pendant un temps. Rien ne t'empêche de l'arrêter plus tard. L'effet "Lazare" est quand même reconnu dans la dissidence aussi.

Je rejoins tout à fait l'avis de Brume; tu sembles présenter des symptômes qui ne sont pas anecdotiques et qui sont, d'après ce que tu nous indiques, probablement liés à une séjour dans une zone de forêt tropicale humide, bien connue pour abriter tout un lot d'infections et de parasites qui peuvent provoquer ce type de symptômes. Et auxquels sont particulièrement sensibles ceux qui n'y ont pas grandi. Ceci relativement indépendamment, je pense, de l'état de stress psychologique.

Nous ne sommes pas médecins, et même aucun médecin correct ne diagnostiquerait ainsi à distance. Mais qu'elles soient ou non provoquées par un hypothétique VIH, que tu souhaites rester fidèle à une vision dissidente du VIH, cela ne me semble pas la question principale. Comme le rappelle le Perth Group dans son dernier texte en réponse à Rethinking Aids, malheureusement en anglais, ce type d'infection "tropicale" existait bien avant tout ça, et disposait - et dispose toujours - de traitements qui ont prouvé une certaine efficacité.

Pour ma part, si je crois à l'efficacité des produits de types antioxydants au long cours, je ne le pense pas suffisamment puissants et efficaces en période d'infection manifeste, symptômatique (de "crise"). Et si je crois également à la nocivité des médicaments orthodoxes au long cours, et tout particulièrement à certains d'entre eux, j'ai la conviction que certains d'eux ont largement prouvé une certaine efficacité dans ces situations, à court terme.

S'il n'y a qu'un point sur lequel, dans ta situation, je serai vigilant, c'est bien qu'il te diagnostique correctement l'infection dont tu sembles souffrir - surtout si elle devait être assez exotique, et que les médecins en France n'y sont pas confrontés tous les jours. Et pas qu'ils te mettent tout sur le dos du VIH, te soignent "mécaniquement" en se basant sur des idées préconçues comme un malade "habituel" du VIH, et passent à côté de la cause de tout ça... surtout si tu ne fais pas partie des groupes traditionnels "à risques" (homos, drogues récréatives, etc...).

Bon courage, et tiens-nous régulièrement au courant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rebienvenue parmi nous Mayuko.

Il semble que le rapport entre ton état actuel et ton retour dans la jungle Française soit à considérer sous différents angles. Personnellement, je doute que ce soit du à l'alimentation ou à un virus que t'aurais "pogné" au Pérou, mais on sait jamais tout est apparemment sujet à intellection.

Par contre, j'imagine très bien qu'en revenant à ton chez toi tu as renoué avec la réalité de ton chez toi, c'est-à-dire la tienne. :--) C'est comme ça mon pote, on finit toujours par revenir à la source, celle de l'âme et ses mémoires. Les lieux en sont empreints, surtout pour la sweet home.

Mais que se passe t-il dans ta jungle ?

Faut pas prendre de plantes. C'est dangereux

Ce n'est pas la première fois que t'écris ça Aixur. :--)

Je suis d'accord et je ne le suis pas.

Les plantes ne doivent pas être utilisés pour seul prétexte de leurs principes actifs et surtout pas en traitement prolongé. En chamanisme le pouvoir ne se trouve pas dans la plante mais dans la synergie qui existe entre le champs électrique de la plante et celui de l'individus. Une plante peut être bonne pour une personne et ne pas l'être pour une autre, nous nous soucions guère des principes actifs tout comme nous portons peu attention aux "virus" dans l'air lorsque nous marchons dans la forêt à plein d'étreindre l'aura des arbres.

meilleurs souhaits

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Boujour (ou plutôt bonsoir)

Juste un petit message pour vous dire que j'ai lu (et que je relirais) attentivement vos réponses.

Déjà pour vous remercier! Vous m'aidez à me guider dans cette pénombre et je me sens moins seul..

Je prendrais le temps de répondre plus en détail plus tard, car je suis à nouveau fatigué et vais aller me pieuter!

Je dispose de peu de temps en ce moment et pas d'Internet chez moi donc il y a des délais.. enfin je prendrais le temps de répondre à hauteur de vos messages car il y a des choses intéressantes.

De tte façon examen mardi à 9h00.. je vous tiendrais au courant.

Encore merci et surtout, à bientôt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

-- OK j'me lance --

Bonsoir ou Bonjour à toutes et tous

D'abord, merci encore pour vos messages de conseils et de soutien et pour avoir répondu si vite à ma détresse (je ne peux pas en dire autant :-/

Eh oui.. j'ai mis tout ce temps pour vous répondre par "crainte" de passer 2 heures devant mon clavier, partir dans tous les sens et oublier les 3/4 de ce que je veux dire. Qu'importe me direz-vous? J'y reviendrais, sûrement..

Aujourd'hui j'ai profité du mauvais temps pour me plonger dans les méandres de mes anciens disques durs et y mettre un peu d'ordre.. alors j'en profite pour reprendre le fil de notre échange, interrompu il y a plus de.. 2 mois. Vous serez-vous endormi d'ici là?? j'en doute! icon_wink.gif

Mais revenons aux choses sérieuses (quoique..).

Lavage Broncho-Pulmonaire: expérience effectivement très désagréable que je ne souhaite à personne d'expérimenter.. pas d'anesthésie générale là où je l'ai faite et puis Bamboo, j'approuve que ça

En chamanisme le pouvoir ne se trouve pas dans la plante mais dans la synergie qui existe entre le champs électrique de la plante et celui de l'individu
.

On parle de "raisonnance énergétique", ce qu'on pourrait aussi appeler des "esprits".. je pense que sur ce point il faut dépasser la simple question matérielle.

Ce qui a d'ailleurs été plus ou moins démontré par ma dernière expérience en forêt: isolé pendant trois semaines avec pour seule alimentation du riz blanc boullit, une fois par jour.. des périodes de jeûnes de plusieurs jours.. et des prises de plantes très puissantes comme le tabac, l'ayahuasca et d'autres.. eh bien contrairement à ce qui "aurait du se passer" (chute des défenses due à un traitement rigoureux), mes T4 ont augmenté. Bien sûr, cela n'est pas à prendre au mot puisque dans le contexte général la tendance est plutôt à une baisse continue.. mais je suis persuadé que le caractère sacré ainsi qu'une hygiène spirituelle durant ces trois semaines (prières, exercices de visualisation..) ont vraiment pu jouer.

Toujours est-il qu'au cours de mes expériences psychédéliques, qui étaient échappatoires, auto-destructrices etc, j'ai rencontré cette dimension sacrée. Et que ce voyage au Pérou était aussi l'occasion pour moi de trouver des guides qui puissent m'aider à replacer le Sacré à sa place.

Je pense effectivement qu'à travers la consommation abusive de substances qu'on observe dans nos sociétés dites "modernes", les gens - et surtout les jeunes - cherchent à se reconnecter au Sacré - Energie Vitale -, et que les ponts qui existaient autrefois comme les rituels et les rites initiatiques, ont été remplacé par des postiches matériels (dont les drogues..) sans grande valeur.. d'où un véritable effet destructeur pour ceux qui ne trouvent pas leur chemin...

Bref bref bref

Tout cela est intéressant mais ça fait beaucoup, peut-être trop pour une fois (du moins pour moi!) et je commence à fatiguer..

A suivre donc et je prendrais le temps de répondre à ceux dont j'ai pu omettre les messages..

Quoi qu'il en soit merci encore pour vos réponses puis à bientôt, et j'espère poursuivre cette discussion!

Bonne Nuit (ou Bonne Journée) à toutes et tous 4-bisou.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Mayuko

Bien content de lire que tout va beaucoup mieux et que tes problèmes de santé n'ont pas pris une dimension « sidaïque » !

Bon, apparemment, tout ça, t'as fait du « bien », côté mental !

Tu sembles beaucoup plus « éclairé » ….

Je pense effectivement qu'à travers la consommation abusive de substances qu'on observe dans nos sociétés dites "modernes", les gens - et surtout les jeunes - cherchent à se reconnecter au Sacré - Energie Vitale -, et que les ponts qui existaient autrefois comme les rituels et les rites initiatiques, ont été remplacé par des postiches matériels (dont les drogues..) sans grande valeur.. d'où un véritable effet destructeur pour ceux qui ne trouvent pas leur chemin...

Ben oui, c'est ça !

Faut bien comprendre que ceux que la société accuse insidieusement de « tas de merde », sont souvent les plus ouvert spirituellement, pour ne pas dire « les plus évolués », expression qui pourrait choquer les tenant d'une humanité lénifiée .

Et que ceux qui se croient très évolués et brillants, ne sont en général que des tas de merde !

Ma vulgarité apparente n' a rien a envier à la réalité sociale .

C'est tout le paradoxe d'un monde à l'envers, qui se cherche désespérément un sens ….

Que ce soit les drogues, ou la réussite, ce sont les deux face antagoniste d'une même médaille .

Les uns s'y refusent, les autres s'y perdent …chacun son trip .

Voilà ! Tu es arrivé à comprendre le message caché dans les drogues .

Il est évident que, pour de nombreuses âmes ; notamment quand leur incarnation est encore jeune et qu'elles résistent à faire allégeance au monde matérialiste ; cette époque tout a fait particulière, où l'occident propose une réalité sans esprit comme n'en a jamais connue l'humanité, apparaît pour ces âmes comme un « no mans land «  sans intérêt, insensé et sans avenir .

Nombreux sont ceux, qui diront qu'il ne faut pas s'autodétruire pour autant, inconscient qu'ils sont de leur propre autodestruction dans laquelle ils se pavanent fièrement .

Le drogué a le tort d'être vrai avec lui-même et de manifester ce que l'on cache par ailleurs .

Le monde des biens pensants, culpabilise tellement ceux qui comprennent que la vie ne doit pas être mise à disposition du travail et de l'argent et qu'elle a bien d'autres intérêts, que ceux-ci s'imaginent minables, humains ratés et s'échappent du monde …

Pour de nombreuses âmes qui ont déjà eu des vies d'éveil, le monde matérialiste se présente comme une épreuve majeure dans laquelle elles devront s'éclairer toute seule ...

Le monde des drogues apparaît alors comme le seul capable d'approcher les différentes consciences de l'esprit, que ce monde d'aujourd'hui nous interdit et desquelles ils nous éloigne par son rationalisme forcené .

Il y a un atavisme et une nostalgie de l'âme, dans la transe de la drogue .

Bien sur, ce dilemme d'une retrouvaille avec l'esprit, et l'illusion qu'en apporte la drogue, doit tôt ou tard trouver sa conclusion . Une tension s'accumule entre le « vœu »de l'âme et le jugement de la raison .

Finalement, c'est soit la perdition définitive et la gloire de la raison, soit l'ultime réveille d'une âme à la gloire de son esprit .

Le nihilisme de soi même, sous prétexte que le monde ne nous comprend pas et ne nous ai pas adapté, « mimant » ainsi par des gestes quotidiens notre incapacité à être ; doit évoluer et fleurir, souvent après bien des douleurs, vers la reconnaissance des surcapacités, que le monde actuel ne peut pas comprendre et qu'il ne peut pas adapter .

A partir de là, une autre vision du monde se présente, où, d'un sentiment de vide on passe à un sentiment de plein, où tout le non sens devient très sensé et où ce qui était mal peut devenir très bien !

Par la juste réhabilitation de sa dignité et de sa simple réalité affirmée au monde .

Par l'acceptance de qui l'on est .

Par l'Amour de soi .

La descente aux enfers a pour but la transcendance de soi, où l'on peut découvrir l'alchimie sacrée, là où on transforme notre plomb en or, notre ombre en lumière .

Bien sur, la plante n'est encore qu'un support à la relation avec l'esprit .

Savoir aussi gérer ce rapport qui est dépendant du « terrain » .

Le « terrain » évolue et ce qu'apporte une plante à une époque, peut être différent, en bien ou en mal, suivant les dispositions du terrain ...et les besoins de l'esprit .

Oui, bref bref bref …..c'était histoire de tenter de mettre des mots sur ce que tu ressens ….

Pour le reste...

Bien sur, quand le cerveau d'en haut jouit,

le cerveau d'en bas n'est pas réjouit !

Bon,....il ne reste plus beaucoup de chemin pour que tu nous expliques, Ô combien tu t'aimes !

Ta foi te révèlera le « guide » que tu « t'es », et tu comprendras que l'autorité n'a jamais existé …..

au plaisir de te lire

Bien à toi .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...