Aller au contenu
forum sidasante

Recommended Posts

Enfin ca marche,

Bonjour a tous,

J'ai ete diagnostique en Mars 2008 apres une longue periode ( 6 mois ) de negligence alimentaire et une tres mauvaise qualite de vie.

Suite a un herpes ou sorte de siatique sur les cuisses, je me suis presenter a l'hopital, on m'a demander si je voulais un test de serologie ( il le propose a tout le monde) je n'y voyait aucun interet car ma derniere relation datait

de 2 mois et relation protege ( sauf felation et malheureusement avec liquide) bref, vous vous imaginez le choc a l'annonce.

De suite j'ai fait plein de recherche sur les traitment, la maladie, les eventuelles causes, l'hygiene de vie, m'inscrire a une gym, diminuer la clop et joindre le mouvement contre le sida ( THT Londres ), j'ai ete implique tout de suite dans des associations et

cela m'a permis de moin culpabilise,de comprendre, me familiariser avec tout ces nouveau terme, d'etre fort et surtout de m'informer sur ce fleau.

En Janvier je commencai ma tri ( sustiva,truvada contre un placebo tmc278 ) bref cette etude a dure 6 mois, a ma premiere prise de medicaments je sentais que les choses n'etait pas claire, bingo, ils avaient un cobaye , donc plein de fond $$$ de tibotec qui s'occupait de cette edute ( afin de mettre en place un nouveau medicament qui a des effets moindre que sustiva).

Voila que pendant mon ( essai ) je fais des recherche sur les produits bio et chimique, alimentation, produits beautes, produits intimes.....

a ma grande surprise je tombe sur la fabrication et les ingredients du poppers ( fabriquer par Glaxosmithkline ) qui fabrique aussi des medicaments, de plus je tombes aussi sur les ingredients dans les lubrifiants pour les relations intimes.

Forcement j'essaye de faire un lien avec tout ca, poppers, lubrifiant, morts des bonnes bacteries dans le colon due a une sexualite anale, mauvaise alimentation depuis plus de 6 mois, alcoholisme.....

c'est bien apres que je suis tombe sur sida sante, site plein de bonne informations, mon seul gros problemes c'est que depuis mon arret de la tri therapie ( d'un seul coup ) j'ai quitte mon medecin et je n'ai aucun suivi medicale ( a part un homeopathe seulement 2 fois en 1 ans)

j'ai entame tout de suite des recherche pour trouver des site et associations de dissidents sur Londres ( ma ville) et j'ai renconter le responsable the heal london, d'apres lui la dissidence existe a Londres mais tres peu de personnes et ils ont du mal a organiser des meeting, en ce qui concerne act up San Francisco apres mes coup de file, pas de reponse, et pour la France encore plus de difficulte.

J'ai du attendre quelques jours pour avoir access a ce site, et des mois pour poster ENFIN mon premier message.

En gros, je recherche des gens de la dissidence avec qui je peux parler, echanger des idees et d'avoir un soutient moral car j'ai vraiment l'impression d'etre seul surtout apres avoir quitter du jour au lendemain toute les organisations avec qui j'avais des contacts.

C'est tres dure de dire que je suis vih+ et tres peu de personnes de mon entourage le sais, mon partenair a aussi des difficultes de croire a mon bon sens concernant ma dissidence car il me repete sans arret, mais a part l'ecran et internet et les livres ou sont ces dissidents? qui sont-ils, allons les voir et parlons, voir des gens medecins qui porte un doute sur la version officiel du vih-sida... mais rien.

Pour cause de mon diagnostique je reviens en France ( Sud) apres plus de 14 ans d'absence et j'aimerai pouvoir rencontre des gens qui pensent comme moi.

ps: Je ne trouve pas les accent dans mon clavier ( English) donc sorry.

Sam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bellini,

TMC278 n'est pas un placebo. Il ont voulu déterminer si celui-ci était meilleur que l'efavirenz.

La règle - honte aux pharmacologues - en matière de médicament antisida est de ne jamais faire d'étude en double aveugle vs placebo véritable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tant que t'es à Londres et que t'as envie d'y rester, essaie de prendre contact avec ce Heal Londres ?! J'insiste (désolée) ici. Franchement, je suis frustrée de ne pas pouvoir le faire étant ici (mon ami aussi, et c'est lui qui est concerné, bien entendu, moi je ne fais qu'office de je ne sais même pas quoi parfois, d'épouvantail qui gesticule pour tenir l'orthodoxie à distance, 90% en vain, mais parfois c'est mieux que rien icon_wink.gif.

Ici en France il n'y a qu'un forum, ce qui est déjà pas mal du tout, d'autant plus que je le trouve infiniment plus humain que d'autres forums que j'ai lus, mais là bas (heal London) ça semble bien plus actif côté contact direct.

Mon ami, avant d'arriver en France, il y a 2 ans maintenant, était diagnostiqué et soigné à Londres aussi. Il était bien soigné à Londres, et aussi bien, sinon mieux, en France, façon orthodoxe bien entendu. D'ailleurs il était venu avec une superbe liste sur 1 seule page avec tous les médocs qu'il avait pris, un condensé fait sur ordi, qui n'a pas manqué d'impressionner tous les médecins qu'on a vu ici jusqu'à aujourd'hui. Mais tu n'es pas obligé de venir en France pour te faire soigner "comme il faut", en Angleterre ils en font bien autant, dans le même registre. Côté médecins "dissidents", ça ne court pas les rues en France. On en cherche depuis des mois, j'ai même demandé notre superbe et irremplaçable médecin traitant homéopathe s'il ne connaissait pas un spécialiste avec des idées plus larges, mais que dalle pour l'instant. On peut tomber dessus par hasard, mais il n'y a vraiment pas une liste...

Je ne me rappelle plus si t'avais écrit tes "résultats" sur ce forum? T'en es où côté CD4 ? Selon, on a une marge de manoeuvre et surtout de discussion plus large, même avec les toubibs spécialistes.

Ne te laisse pas abattre en tout cas et ne panique pas, dans tous les cas de figure, peu importe la vision et le "chemin de vérité" qu'on suive, le reveil n'est pas mis à demain 8 heures, il y a du temps pour refléchir, en orthodoxie comme en dissidence. (A mon tres humble avis)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Belini :--)

J'ai ete diagnostique en Mars 2008 apres une longue periode ( 6 mois ) de negligence alimentaire et une tres mauvaise qualite de vie.

Suite a un herpes ou sorte de siatique sur les cuisses, je me suis presenter a l'hopital, on m'a demander si je voulais un test de serologie ( il le propose a tout le monde) je n'y voyait aucun interet car ma derniere relation datait

de 2 mois et relation protege ( sauf felation et malheureusement avec liquide) bref, vous vous imaginez le choc a l'annonce.

À venir jusqu'à aujourd'hui j'ai passé le test 3 fois, principalement parce que j'avais une relation sérieuse et il semble qu'avec le vent de paranoïa du sida le test soit un pré-requis chez les homosexuels québecois qui souhaitent avoir un contact plus intime, ou disons "naturel". La communauté gay au Québec est plutôt bien endonctrinnée à ce sujet. À l'époque je savais très bien que c'était du n'importe quoi, mais je me suis dis "pourquoi pas", si ça prend ça alors je vais le faire. Mais étant bien documenté je n'ai passé les test que l'orsque j'étais en top shape, sinon ça aurait pu être un simili-positif, et ça aurait été la galère de devoir tout expliqué le pourquoi du comment. Enfin bref, les trois fois ont été négatives, et il est intéressant de noter qu'en 2008 j'ai été en couple avec un "séropositif" pendant 8 mois, nous avions une vie sexuelle plutôt mouvementée et j'ai refusé de me "protéger", je n'ai pas peur des gens que j'aime, sous aucun aspect et ce n'est sûrement pas l'opinion de la science médicale qui l'emportera sur mon intimité .

Comme j'aime bien recevoir, lol, il est ironique que mon troisième test soit négatif, il m'est arrivé à quelques occasions de saigner de l'intérieur et mes bobos ont été en contact direct avec son sperme.

J'étais dans une période de grand stress au moment de ma relation, d'abord j'allais à l'école 40 heures semaine et j'en travaillais 30 à l'extérieur. Le meilleur repos que je trouvais c'était avec lui, et vivement la sexualité. :--)

Après ma première session de cours, durant les 4semaines semaines de vacances j'ai eu de fortes diarrhés au point que je me suis déshydraté, j'étais dans un piteux état faut dire. :--) Alors tout de suite il y a eu un vent de panique et mon copain a soulevé la primo-infection, bla bla bla, mais j'ai refusé de me rendre à l'hôpital et de passer des tests. J'ai compris pourquoi j'avais ces diarrhés et j'ai trouvé une solution.

Le plus grand stress que je vivais à ce moment c'était à l'école avec mes camarades de classe, j'ai fait un DEP dans un métier de construction et paradoxalement je craignais d'être jugé dans mon orientation, sûrement du au stéréotype des gars de construction homophobes. Aujourd'hui je réalise que cette peur je l'ai moi-même créé. Mais cela n'enlève pas le fait que durant la première session j'étais tous les jours à l'école dans un état de survie, aux aguets à me protéger, j'ai menti, j'ai changé ma personnalité, etc... au final c'était invivable, scusez l'expression mais la situation ça me faisait chier et c'était merdique. J'avais très hâte que les journées passent, le plus vite possible. Je n'avais jamais vécu ça, mes parents, mes frères, mes amis connaissent tous qui je suis et c'était la première fois que je devais autant me cacher, me séparer de mon vrai moi, de mon existence.

La raison pour laquelle les symptômes sont apparues à la fin du premier trimestre est simple, mes nerfs se sont relâchés (vagotonie). En deux semaines je me suis vidé de l'intérieur, aussi rapidement que j'aurais aimé que la session se termine depuis le début, pour enfin retrouver ma quiétude d'esprit un instant. Mon état s'est stabilisé la journée suivante de ma prise de conscience, j'ai choisi d'être intègre et d'être moi-même. À la deuxième session je me suis fait de bons amis et je les ai éduqué en matière d'homosexualité j'ai démysitifé quelques mythes avec eux. Mais l'acte concret et symbolique qui est la clé de ma guérison, c'est lorsque j'ai rencontré mon professeur la première journée de reprise des cours, je lui ai dit que j'étais gay, je lui ai expliqué, tel que tel, que j'avais des diarrhées et que c'était lié à ce stress.

Ensuite plus tard j'ai eu une poussée de cloques à l'intérieur des cuisses proche du sexe, ce qu'un médecin aurait sûrement qualifié d'herpes ou de zona, une bonne entrée en matière pour le test de sérologie soit dit en passant. Mon copain était de plus en plus convaincu que j'avais chopé le vih. Je n'avais aucune douleur et un liquide coulait lorsqu'elles éclataient. Mon corps s'est lui-même soignée, j'ai tout comme avec les diarrhés compris de quoi il s'agissait, mais je n'ai pas envie de partager cette partie parce que c'est secret. :--) Un ressenti qui pourrissait mon existence et que je trainais avec moi depuis longtemps qui a pris fin.

Tout ça pour dire que

je ne crois pas que tu sois séropositif ou quoi que ce soit, ni personne ici ou ailleurs, tu l'étais peut-être au moment de l'herpes, c'est un accident de parcours. Comme tu as sûrement passé le test de dépistage à Londres, il serait intéressant de le refaire dans un autre pays, comme la France, tient ! :--)

Meilleurs souhaits

Modifié par Agrathor

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour a tous, AGRATHOR- BRUME DE L'ABRO- CHEMINOT

Tout d'abord je suis surpris et tres content d'avoir enfin un echange meme virtuel, c'est deja ca.

Agrathor,

Il y a de grande chance que tu ai raison, cette histoire d'herpes ou zona ( je n'ai pas de nom car aucun test trouve probleme a mes douleurs encore maintenant: brulure quand je vais uriner, mal a la cuisse droite genre siatique et pour aller faire mes selles) ces maux arrivent souvent pendant un rhume ou quand je buvais beaucoup d'alcohol ( 3 pint de biere) quand je suis tres tres fatigue, surmenage...

J'ai essaye de faire un test en France, mais par crainte de donner mon identite j'ai refuse ( non je ne suis pas recherche, et pas people juste marre d'etre fichier de partout).

Je retient ce que tu as dis et je vais essaye de refaire un test quand je serai en pleine forme.

bien a toi.

Brume de l'Abro

Salut,

Je quitte Londres pour plusieur raisons aussi, d'etre plus proche des miens mais aussi pour mon diagnostique, j'ai besoin de parler dans ma langues et pouvoir etre maitre de moi meme,

certe je maitrise tres bien la langue anglaise, mais dans la maladie dans sa langue natale c'est mieu.

Tu as raison quand tu dis qu'a Londres les soins sont top, beaucoup de structures mises en place, un acces ultra rapide, quand on m'a diagnostique, dans les 3 jours j'etait mis en relation avec 2 associations, une carte de gym mensuel dans le plus grand complexe de sport pour un prix mini,des cours de nutrition et cuisine, des massages enfin le tapis rouge, bref aujourd'hui il ne reste plus rien de tout ca pour moi depuis juillet 29 quand j'ai decide d'arrete mes tri du jour au lendemain , j'avais un doute au plus profond de moi, comme si qqu'un me disait, non Sam ces medoc sont mauvais pour toi, et cela avant que je decouvre la dissidence.

je me prepare a aller dans le sud Marseille dans qq mois.

En ce qui concerne Heal London, j'ai pris contact avec eu et rencontrer son leader Mike, il est gentillement venu me rencontrer avec mon ami (pas dissident).

Mon ami avait insiste que je rencontre des dissidents qui avait eu mon parcours, prise de traitement avec cd4 de moin de 300 , arret de medicament et voir apres qq temps/annees si tout ce passait bien, bref Mike est tres implique dans la guerre au laboratoire, hopitaux et pro-dissident.

Notre meeting a ete interessant mais ..... toujours un mais, ca ne repondait pas a mes angoisses et a celles de mon ami.

Mike est negatif et il a perdu son ami positif, au yeux de mon ami tout etait dit. MALHEUREUSEMENT du moin pour moi, encore pas de preuve, ce n'est pas qu'il me faut un preuve pour le persuade de mon propre sentiment que les chose concernant le vih tourne pas rond, mais il faut des exemples.

Pour Heal London, l'organisation est tres petite et par manque de temp, l'association ne se reunie pas ces temp ci, de plus je ne peux pas etre mis en contact avec d'autre dissidents donc vraiment dommage.

Mes derniers cd4 avait baisse due a l'arret de ma tri de 499 a 359 ( Septembre 29), et charge virale detectable aujourd'hui.

Merci encore pour tes conseils et encouragement.

Cheminot,

J'ai lu tes posts car j'en lis vraiment qq un, mais sur l'alimentation je suis tres interesse, merci pour ces posts ils sont complets et comprehensible.

Pour le TMC 278 , c'est vrai que c'est un medicament, dans mon etude je devais prendre soit sastuva en vrai ou placebo et tmc278 en vrai ou placebo, j'espere quand meme que je n'ais pas pris une double doses de medocs.

bien a toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Belini

Soit bienvenu

Concernant tes messages, il y a eu des doublons qui ont été effacés (par l'Admi) pour ne pas encombré, mais fut conservé ton message qui est dans new dissident

auquel il y a eu des réponses, que peut être tu n'as pas vu .

Ton expérience est intéressante et j'espère que tu continueras à témoigner et à apporter le fruits de ta démarche . Il y a ici de nombreuse personne qui sont dans une démarche similaire .

Cela dit, le « détail » qui me paraît important, c'est la confiance que tu as en toi, et en ta voix de la conscience, que tu as écoutée . Tu n'as pas cédé à la raison, qui souvent balaye les conseils intimes de l'âme, sous l'effet de la peur .

Ta réaction, est personnalisée et c'est d'ailleurs ça qui fait peur, c'est que tu te retrouves seul face à des décisions énormes, mais, que seul tu peux prendre .

Se serait là que résiderait votre modèle de guérison, parce que la recette miracle commune à tous semble ne pas exister, simplement parce que vous n'êtes pas un mouton ressemblant à un autre mouton, comme on on voudrait le faire croire, mais un être humain original doué d'une conscience personnelle et non pas d' instinct ...

C'est le sens de la personnalisation des soins qu'on peut voir ici, parce que la maladie est personnalisé et se manifeste différement pour chacun, comme on en discute dans ce topic ..

Donc mon conseil, sera de continuer à donner toute ta confiance à tes convictions intimes, en faisant attention que la peur ne vienne pas troubler ton débat intime.

Bien à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Belini :--)

N'ayant pas de médecin de famille

les trois fois j'ai été dans des cliniques sans rendez-vous avec trois médecins différents. :--)

Je suis entré dans leur bureau et je leurs ai dis que j'étais en amour avec quelqu'un, que nous voulions faire cet amour sans "protection", donc que c'était pour un test à vih et quelques autres, lol, ils m'ont tous demandé si j'avais eu un rapport non protégé les derniers mois, même si c'était le cas je ne leurs ai pas dit, c'est confidentiel ils n'ont pas à connaître ma vie sexuelle, si le test a à être positif il le sera, cette information ne devrait pas influencer le résultat. Enfin ç'est ma façon de voir les choses.

le prochain médecin n'a pas à savoir que tu avais été diagnostiqué positif ailleurs.

meilleurs souhaits

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu vas sur la liste des membres (cliquer à droite en haut "membres"), puis avec l'option de recherche, tu cherches le nom que tu veux. A partir de la fenêtre qui s'ouvre alors, tu dois pouvoir envoyer un mp. Je viens d'essayer avec moi-même, ça marche.

Si on cherche à envoyer un mp en commençant par cliquer directement sur le nom à gauche d'un post, il y effectivement un message d'erreur qui apparaît.

Je n'y connais rien non plus. Je viens juste de tester ces deux possibilités, il y en a peut-être d'autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bellini :

J'ai ete diagnostique en Mars 2008 apres une longue periode ( 6 mois ) de negligence alimentaire et une tres mauvaise qualite de vie.

Tu as été testé avec Elisa et Western Blot ? Je viens de tomber par hasard (enfin, l'hasard est relatif), sur deux remarques, disant qu'en Angleterre ils ne testent qu'avec elisa et s'économisent le western blot. C'est vrai ça, tu crois ? Où c'était il y a 10 ans ?

A y être, ce n'est pas l'objet de ce post, mais je ne pense pas que 6 mois de négligence alimentaire et de mauvaise qualité de vie puissent être en soi la cause d'un diagnostique positif. Les 9/10 de la population des pays "développés" testeraient positifs dans ce cas là. Je ne veux pas dire que ça ne pourrait pas aider, voire dans certains cas de figure faire la goutte de trop, mais je pense qu'il faut chercher ailleurs et/ou sur une plus longue durée.

Excuses-moi de ne pas avoir repéré tout de suite que t'avais déjà rencontré Mike de Heal Londres et d'avoir insisté du coup. J'ai lu trop vite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Bruno de l'abro

Je n'ai aucune idee du test effectue sur moi mais je peux me renseigner.

j'ai tout de meme refais un autre test vers Mars 2009 deux apres ma prise de traitement et resultat pareil, prelevement de mon sang sur mon doigt, le meme principe que les diabetiques.

Je ragrderai sur les mon du test.

bien a toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Bruno

Toujours pas fais la recheche sur les tests, mais quand je disais 6 mois de negligence , il y a des choses dont je pratiquait depuis bien plus longtemp, poppers et autres, angoisses aussi .

J'ai effectue 2 a 3 prise du vaccin hepatite B 6 mois avant mon diagnostique.

En gros et excuse moi les mot crus, depuis l'age de 16 ans j'ai toujours participer a la prevention du sida, a transmettre l'information dans mon quartier, je me suis toujours TOUJOURS PROTEGE , TOUJOURS, et hop, en Novembre 2007 pour

avoir eu une relation avec un gars, fellation et semen dans la bouche, on m'a declare seropositif.

ps, je n'ai aucun probleme de dents ou buccodentaire, j'ai toute mes dents.

Je regarde pour Elisa,.

Bien a toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Belini,

On dirait quand-même qu'il y ait quelque chose qui ne tourne pas rond, même en pure orthodoxie c'est quasi impossible de "chopper le sida" par fellation, alors en 1 fois ?!

Je n'en reviens pas... Bien que ça colle parfaitement avec la vision dissidente, c'est sur.

Comme d'autres l'ont dit, c'est peut-être plutôt du côté de cet herpes ou whatever c'était qu'il faut chercher et peut-être la vaccination répétée contre l'hépatite B.

Bon courage... (je sais que ça n'aide pas beaucoup)

[A y être, je cherche toujours des donnés/études (disons, pas du blabla mais des chiffres) sur les charges virales et/ou CD4 de seronégatifs. A part le fameux test du médecin allemand (son nom s'éclipse à l'instant...) je n'en trouve pas. Je me dis que ça doit quand-même exister à plus grande échelle, même si ce n'étaient que des donnés issus des groupes de contrôle de "positifs". Si quelqu'un(e) à des pistes en français ou anglais, ça m'intéresse.]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Bruno,

Je suis entierement d'accord avec toi, je me suis plusieur fois plaint d'un herpes,

depuis 2005, j'ai eu un herpes entre les levres et le menton, puis durant plus de 4 ans c'est des douleurs sur les partis G, et le derriere, et sur les cuisses comme un genre de siatique.

on m'avait prescrit alors de l'aclovir ou qq chose comme ca contre les herpes, mais encore une fois, a chaque fois que j'allais a l'hopital c'etait bien apres les douleurs, donc il ne trouvait rien a ca.

A cause de la parano et aussi a vrai dire j'amais aller voire les toubibs, je faisais regulierement un test hiv, c'est vrai aussi que dans mon millieu la publicite pousse un peu a la parano et faire des check up souvent.

Donc j'ai suspecte d'avoir un herpes, mes pousses arrivent juste apres un surmenage ou l'abus d'alcohol.

En Mars 2008 a ma grande surprise, apres une pousse " d'herpes" c'est le hiv qu'on a trouve dans mon sang.

Bruno je suis assez pris ces temp si mais je regarde pour les test.

J'ai debattu avec mon ami qui est sero-negatif et je lui est demande de faire un test prive de sa charge virale et cd4, il est pas tres branche, mais j'aimerais savoir

si une personne sero-negatif peut avoir une charge virale et des cd4 peu eleve.

bien a toi

ps. J'utilise un clavier English et j'ai du mal a trouver les accents, et pour les petites fautes d'orthographe, sorry.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste un truc en vitesse, je ne pense pas que ton ami puisse faire faire des tests CD4 et charge virale sans avoir été diagnostiqué positif (et tant mieux pour lui, évidemment). A ma connaissance ils n'en font que dans le cadre d'une séropositivé avérée, d'après eux.

C'est en quelque sorte logique, en tout cas très logique de leur point de vue, mais du coup on n'a pas beaucoup de matière à comparer et ce serait pourtant important. A part cette toubib allemande, Juliane Sacher, j'ai lu, mais ne sais plus où, qu'en Afrique du Sud des séronegatifs pouvaient très bien avoir 300 CD4 voire moins, et, si je me souviens bien, pas spécialement des gens malades, "juste" mal nourris et travaillant dur. Mais sous réserve, je ne retrouver pas cet article donc je peux me tromper. En tout cas, j'aurais bien aimé connaître ces taux chez un séronégatif avec TB ou une autre maladie. Je passe donc du temps à chercher ce genre d'études et/ou résultats, mais pour l'instant grosso modo en vain.

Encore tout autre chose, une docu assez intéressante que je viens de voir : "Les Guérisseurs, la foi, la science" de Jean-Yves Bilien. Je l'ai vu sur le web de zero, en deux parties, la qualité de visionnement n'est pas géniale sur ce petit écran/fenêtre.

première partie

deuxième partie

(Je promets de l'acheter pour de vrai.... On peut le faire ici.)

Du coup j'ai découvert Dr Thierry Janssen, je trouve ses propos intéressants. Pour moi à peu près le juste milieu entre planer à 2000 et science aveugle - du bon sens quoi, avec une grande ouverture d'esprit.

Sur son site il y a quelques articles intéressants aussi.

Bref, je trouvais ça intéressant, d'autres ici peut-être aussi, mais ce n'est donc pas directement lié au "sida".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

Merci pour ces deux video, tres interessant, je pense effectivement que ces mains peuvent nous apporter un peu de reconfort, de la a nous guerrir, je ne sais pas.

Pour revenir a une personne sero-negatif qui fait un test de charge virale et cd4 c'est possible, je me suis renseigner a un laboratoire en France et ils sont d'accord pour proceder a tout les tests qui j'ai demande,

ca ete tres dure car la majorite demande une ordonnance, mais vu que je n'ai pas de numero de secu en France, donc je paye et voila.

Cette histoite m'a trotte pendant longtemp, j'ai meme envisage d'emmener ma mere 80 ans ( sans lui dire ) et lui faire faire un test de charge virale et cd4, mais rien qu'a y pense je me suis dit, non c'est pas possible, je n'y arrive pas.

J'espere convaincre ou trouver un sero-neg qui soit d'accord.

Bien a toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour revenir a une personne sero-negatif qui fait un test de charge virale et cd4 c'est possible, je me suis renseigner a un laboratoire en France et ils sont d'accord pour proceder a tout les tests qui j'ai demande,

ca ete tres dure car la majorite demande une ordonnance, mais vu que je n'ai pas de numero de secu en France, donc je paye et voila.

Génial ! Mais t'as une idée des tarifs pour ces tests ? Ca pourrait coûter une somme monstrueuse...? J'ai déjà pensé à demander ça a un toubib, mais je n'avais jamais pensé à le demander directement à un labo - bien que je crains effectivement le pire pour les prix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On dirait quand-même qu'il y ait quelque chose qui ne tourne pas rond, même en pure orthodoxie c'est quasi impossible de "chopper le sida" par fellation, alors en 1 fois ?!

Je n'en reviens pas... Bien que ça colle parfaitement avec la vision dissidente, c'est sur.

Les taux officiels de positivité au test dit VIH suite à une fellation sont extrêmement faibles : 1 pour 10.000! Voir ce lien vers la référence officielle des autorités sanitaires américaines (la CDC, Center Disease Control d'Atlanta).

Même d'un point de vue orthodoxe, ce n'est que du bruit statistique. C'est d'ailleurs tout à fait corrélé à la faible prévalence de la positivité au test dit VIH chez les hétéros en général et les femmes en particulier, dans les pays développés. Il n'y a que les plus orthodoxes qui effraient toujours les néophytes avec les diverses infections buccales censées constituées autant de portes d'entrées au fantomatique virus. L'étude à long terme la plus importante (la cohorte MACS portant sur plus de 1.500 homosexuels à Chicago) a montré que l'acquisition de la séropositivité n'était reliée qu'à la pratique passive du sexe anal. L'usage des drogues récréatives a été également constamment mis en évidence depuis 20 ans (par exemple ce résumé en anglais).

[A y être, je cherche toujours des donnés/études (disons, pas du blabla mais des chiffres) sur les charges virales et/ou CD4 de seronégatifs. A part le fameux test du médecin allemand (son nom s'éclipse à l'instant...) je n'en trouve pas. Je me dis que ça doit quand-même exister à plus grande échelle, même si ce n'étaient que des donnés issus des groupes de contrôle de "positifs". Si quelqu'un(e) à des pistes en français ou anglais, ça m'intéresse.]

Voilà quelques références, il n'y a qu'à demander !

- D'abord en français l'article traduit par Aixur de Christine Johnson sur la PCR, avec de nombreuses études en bibliographie dont celles que je cite ci-dessous.

- Le résumé de cette étude de 1992 sur la sensibilité de la mesure de la charge virale, portant à la fois sur des séropositifs et séronégatifs. "CONCLUSION : False-positive and false-negative results were observed in all laboratories (concordance with serology ranged from 40 to 100%)."

- Le résumé de cette autre étude de 1992. Le titre en dit long : une faible sensibilité, spécificité et reproductibilité de la mesure de l'ADN de VIH chez des patients infectés et non infectés. "HIV-1 gag signal was also reported for 28 of 151 PCR determinations on 34 samples from noninfected blood donors (18.5% false-positive rate).".

- Cette étude espagnole de 1998 est la plus complète et disponible en texte intégral. Une mesure de charge virale de 20 volontaires négatifs au test dit VIH a été réalisé à l'aide de 4 techniques différentes disponibles sur le marché. il en ressort pour les différentes techniques : 2/20 détectables (CV 2.000 et 20.000), 2/20 détectables (CV 150 et 480), 1/20 détectable (CV 73).

- Un dernier résumé d'un article de 1998 relatant 3 personnes avec une CV positive (entre 1200 et 1500 copies) qui ont été diagnostiquées séropositives avant de redevenir négatives à la suite des résultats du test d'anticorps (le test dit VIH).

Pour finir quelques remarques par rapport à l'idée de tester la Charge Virale chez des séronégatifs : comme c'est mon cas je serai volontiers partant (comme peut-être d'autre ici), mais cela risque d'être une démarche coûteuse (j'ai des souvenirs de coûts astronomiques, mais je crois que comme la technique PCR est désormais tombée dans le domaine public, cela a pu baisser, il n'y a plus à engraisser le labo Roche comme par le passé) et assez frustrante. D'après ce que j'ai pu comprendre, la charge virale est un instrument de mesure particulièrement imparfait de l'activité de la transcriptase inverse, que l'on peut interpréter grosso modo comme un mécanisme de réparation des cellules soumises à un stress (oxydatif) important, et qui est donc généralement plus importante chez les personnes soumises à un stress oxydatif important. Cependant, un certain nombre d'interactions complexes au niveau cellulaire font que les résultats sont souvent assez différent de ce que l'on attend (ce qui est accentué par les défauts propres à la technique PCR, qui n'a pas été initialement conçu pour un usage quantitatif, de mesure).

Toutes ces limites ont déjà été largement documentée par les repenseurs tant au niveau de la théorie qu'au niveau des résultats, même les plus orthodoxes n'ont pu imposer que la charge virale soit utilisée comme instrument de diagnostic (le test d'anticorps demeure incontournable). En faisant le test à quelques uns, on risquera de refaire ça en moins bien : peu de cas, pas forcément de résultats... si tout le monde a une CV indétectable, ce qui est le cas le plus probable chez des personnes en bonne santé, cela pourra démotiver ceux qui auront essayé.... L'avantage serait que dans le cas où cela marcherait, il serait plus facile de convaincre des proches.

Mais s'il faut se cotiser pour faire avancer le schmilblik, je serais bien partant pour voir comment on peut amener le film de Brett Leung (Houses of numbers) en France !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour tous ces liens, Jibrail. Je ne dois pas utiliser les mots qu'il faut pour la recherche sur google.

Je suis assez d'accord avec tes réserves sur l'utilité de se faire tester en tant que seronegatif. En ce qui me concerne, je crains autre chose, il faudrait que je puisse le faire anonymement, car après 2+ ans de vie et de lit partagé avec un "positif" je ne sais pas ce qui se passerait si on me trouve un viral load et CD4 bas. Ceci dit, je continue à réfléchir sur l'idée.

[De même, pour mon ami qui prend maintenant depuis un bon mois 1/2 dose (1 jour sur 2). Il doit se faire re-tester d'ici 2 ou 3 semaines. Si on le dit au toubib, il pourrait avoir une influence sur les résultats ? Dans le sens où il pourrait faire une petite annotation destinée au labo ? C'est sans doute de la parano - j'en suis sûre, mais je ne peux pas me défaire de la question. De toute façon, mon ami ne dira rien ce coup-ci, normalement...]

Pour House of Numbers, oui... En soi une bonne idée, mais je crains qu'on est trop dispersé à travers la France, pour ne pas parler des francophones ailleurs qu'en France, pour organiser une projection en public. J'attends avec impatience la sortie sur DVD. J'ai essayer d'entrer en contact avec lui, d'abord pour râler poliment qu'il n'y avait pas encore de dvd fin juin alors qu'initialement il l'avait promis pour la mi-juin 2008. Puis plus récemment pour lui proposer le sous-titrage en 2 langues (ne vous inquiétez pas, le français serait relu et corrigé par un "native"), à l'oeil, pour la bonne cause, SI'l me fournit un fichier avec timing, chose que je ne sais pas (bien) faire. Ca me semblait intéressant pour tout le monde de mettre des sous-titrages directement sur son dvd à venir. Mais pas de réponse. Donc qu'il aille se faire voir côté "communication". Même chose pour le sous-titrage d'un des films de Gary Null d'ailleurs, Aids Inc. Il était ravi de ma proposition, mais ne m'a jamais fourni ce fichier de base, donc tant pis. Mais au moins il a daigné répondre.

Ceci dit, je comprends bien qu'ils ont autre chose à faire...

Au boulot...

Bonne journée à tous/toutes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...