Aller au contenu
forum sidasante
illusion

remède malgache

Recommended Posts

l'info comme quoi le jmar a été approuvé s'adresse aux éventuels financeurs, car pour les malades, la vraie nouveauté aurait été qu'il y ait eu plus de guérisons etc....

ce monsieur est probablement un chercheur d'or. un peu pessimiste mon attitude, mais bon....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour a tous...

Voila quelques mois que je n'ai pas posté ici et pourtant ce n'est pas l'envie qui n'était pas présente... un petit résumé de ma situation...seropo depuis fin decembre 2008 avec les analyses suivantes jamais sous triT...a noter tuberculose en juillet 2009 traitée par antibiothérapie....

22/01/2009 CV 11340 T4 394 RAPPORT T4/T8 0.5

16/03/2009 T4 478

16/06/2009 CV 30171 TUBERCULOSE GANGLIONNAIRE

11/08/2009 CV 65158 PRISE DE NAC + VIT C

29/12/2009 CV 47801 T4 441 0.5

04/05/2010 T4 441 0.47

07/03/2011 CV 131524 T4 441 0.41

Mi mars nous (moi et mon ami) sommes partis un mois et demi a madagascar...nous avons tester non pas le jmar car le jmar est le supposé remede de Mr Ramarovahiny mais le remede d'un autre tradipraticien malgache (que j'appelerais monsieur X) present lors des essais cliniques a l ile maurice. La mise en relation avec monsieur X s est faite suite a des recherches sur place. Le rémède est présenté sous forme de miel avec les plantes écrasées a l interieur ce qui donne une pate. Ce n'est pas gustativement bon et tres ecoeurant. Une quantité de deux pots de yaourts a avaler matin et soir. A noter une diahrée pendant les trois premieres semaine comme je n'en ai jamais eu (mais il parait que c'est le virus qui part comme ca)

retour en france fin avril AVEC une quantité de remede non préparé pour une question de poids...

02/05/2011 CV 62659

25/05/2011 CV 71176 T4 432 0.61

appel a madagascar...nous ne prenons pas le remede en assez concentré....On dose donc plus fortement la préparation désormais ce qui veut dire moins de miel et plus de plantes.

04/07/2011 CV 186687 T4 328 0.60

02/08/2011 CV 91557 T4 546 0.54

début septembre (je n'ai pas le papier des resultats sous les yeux)

09/2011 CV 49000 (environ) T4 350 (environ)

voila ou j en suis a ce jour...UN BILAN QUE JE CONSIDERE PLUTOT POSITIF....malgré des pics de charge virale...selon monsieur X les pics de CV et baisse T4 sont simplement dues au fait que le remede chasse le virus (je n ai pas abordé la dissidence la bas) des ganglions ds la circulation sanguine...et la baisse des T4 est due s explique par le fait que le remede tue les T4 infectés...

Mon ami souvent sujets aux adenopathies a eu les ganglions enflés pdt toute la durée de la periode diarhéique...(signe que le remede agit??).

a noter une prise de poids (7 kg me concernant) et une energie retrouvée (moins de sueurs, un sommeil de meilleure qualité...il y a longtemps que je ne revais plus la nuit, meme la ptite erection du matin qui refait son apparition! icon_biggrin.gif ....le top quoi!)

Par contre c est un peu flippant de me dire que je suis en possession de ca ...enfin je le mets a l abri en securité hors de chez moi...

Voila les nouvelles, j attends vos reactions...

illusion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Illusion,

tu décris les pics de cv , de t4 et les diarrhées que l'on retrouve aussi avec les "trithérapies" ; et un sentiment d'amélioration après ces effets secondaires. quelle différence ? sans compter le coût du déplacement (madagascar) et la gratuité (ici) !

un ami a passé trois mois au madagascar, a essayé de se renseigner sur le "jmar", personne ne semble vouloir répondre!! il est revenu sans avoir ni le jmar ni aucune info, par contre les gens sur place l'ont orienté vers un pharmacien phytothérapeute etc...

tout ceci me parait bizarre (et manque de sérieux) ou alors la censure est à l'oeuvre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quelle différence avec la triT? le remede est censé etre virucide...une fois indetectable plus besoin de remede...Je n'en suis pas la donc ne peut le garantir mais pour moi ce remede a une action ma cv ayant été divisé par trois a ce jour....JE PREFERE AVALER DE PLANTES A VIE PLUTO QU UNE TRIT QUI A LONG TERME DETRUIRA MON FOIE ET MES REINS concernant les infos sur le tradipraticien rencontré je ne peux malheureusement pas parler 'du moins pas sur ce forum, de la maniere dont j ai pu le trouvé ni d un eventuel paiement pour des raisons personnelles...

En tout cas je continue jusqu a epuisement du stock....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les huile essentielle sont pas cher à Mada

Je répéte ce que j'ai dit le Vendredi 24 Juillet 2009:

Si vous aller à Madagascar je vous conseille de ramener les produits suivants :

VAHONA (aloe macroclada) -- cactus - sous forme liquide en petite bouteille d’environ 300 ml.

MANDRAVASAROTEA (cinamosma fragra) - sous forme liquide en petite bouteille d’environ 300 ml.

SPIRULINE - petites algues séchées, soit présentée en vrac ou en gélule

Ces 3 produits se trouvent :

dans certains supermarchés

quelque fois dans les pharmacies

chaine des magasins ‘’Homéopharma’’

à l’aéroport de Tana juste avant d’embarquer pour l’international.

Pour la SPIRULINE direct chez les producteurs, au moins 2 producteurs de spiruline à

Tuléar).

---

Je répéte ce que j'ai dit le Mardi 25 Mai 2010

J'ai ramené un max des produits cités plus haut lors de mon dernier séjour à Madagascar fin 2009 et en plus des huiles essentielles.

NB : Ce qui m'a le plus surpris lors de mon séjour, c'est l'aveu d'un chef de clinique américain du côté de Diégo qui a guérit son cancer de prostate avec des plantes malgaches seulement qu’il a consommé sans y croire pour faire plaisir à sa copine malgache.

Ce qui viens s’ajouter à d’autres témoignages (que je n’ai pas pu vérifier de première source) d’efficacité de plates malgaches anti cancer.

---

''illusion'' merci pour ton témoignage.

On arrêtera là car je suis opposé aux prises de sang.

S'il y en avait une à faire c'est le taux de glutathion longuement argumenté dans ce forum.

T4 et CV ne veulent rien dire.

a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est exactement comme une trithérapie ce remède malgache.

C'est pour ça qu'il y a des diarrhées (ça agresse le système digestif, qui du coup essaye d'évacuer le plus rapidement possible le produit). Ca finit par s'arrêter parce que le corps est épuisé et finit par se faire à l'agression.

Et il y a prise de poids parce que ça augmente le taux de cortisol et que ça diminue les capacités d'élimination des graisses de la part du foie. Du coup, il y a accumulation d'eau et de graisse dans le centre du corps.

On a aussi plus la pêche à cause de l'augmentation du taux de cortisol, parce que c'est une hormone liée à l'action.

Donc, c'est aussi mauvais pour le corps qu'une trithérapie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Illusion,

Quelques questions/remarques me viennent en lisant ton post :

Je me demande a) si ces plantes n'ont pas pu jouer (aussi) sur l'équilibre acide-basique et créer une réaction de type réaction de herxheimer, avec diarrhées ? (ce qui présuppose des problèmes, même légères, genre mycoses, qui se seraient améliorés après coup).

et/ou b) si ce n'est pas le miel auquel tu n'étais probablement pas habitué à cette dose, qui a induit ces diarrhées - car avec la quantité que tu dis matin et soir, eh ben... Peut-être que l'on s'y habitue après quelques semaines, mais pour commencer, ça pourrait très bien expliquer des diarrhées.

Tout ce miel (enfin, je m'imagine donc entre 1/2 et 2/3 de pot de yaourt de miel 2 x jours, je peux me tromper sur la quantité, ça dépend évidemment de la quantité de poudre aussi), me ferait à coup sûr des problèmes de gorge, mais je ne sais pas si ça s'apparenterait aux problèmes ganglionnaires des ton ami.

Bref, tout ce miel ne me semble pas neutre dans l'ensemble de l'opération. Puis à cette dose, même la qualité et le type de miel pourraient jouer leur rôle.

Quelle est (en cuillères soupe par exemple) à peu près la quantité de plantes par prise (dans le pot de yaourt avec miel)? et t'as la moindre idée de quelles parties de plantes la poudre est faite ? feuilles, fleurs, racines, tiges...? Je suppose que tout est trop mélangé et écrasé pour ça.

Puis, question accessoire, n'y aurait-il pas moyen de les prendre autrement, en laissant la poudre tremper... en la mélangeant à de la soupe, à du yaourt, fromage blanc, ou je ne sais quoi ?

En regardant les résultats seuls, il faudrait malgré tout que la baisse de la cv se confirme en que les T4 soient dans leurs variation à peu près courante. De combien avez-vous augmenté la dose à partir de la fin mai ?

En tout cas, c'est génial que vous ayez fait cet expérience, qui n'a pas été ni simple ni bon marché, et que tu fais profiter le forum de vos expériences et des résultats.

Amitiés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis, les problèmes de ganglions gonflées viennent du fait que l'élimination des déchets du corps ne se fait pas bien, parce que le foie est agressé par la poudre de plantes. Du coup, le système lymphatique (le système d'égout du corps) est engorgé de déchets et les ganglions lymphatiques gonflent.

Le fait de faire prendre la poudre avec du miel est un vieux truc de médecin. Comme ces plantes sont très amers, c'est immangeable. Donc, on mélange ça avec quelque chose de très sucré pour noyer le gout amer dans le gout sucré. Et si le système gustatif considère ça comme immangeable, c'est que ça l'est. C'est une agression pour le corps.

Je ne pense pas que ce soit le miel qui cause les diarrhées (surtout des diarrhées aussi importantes et répétées). C'est clairement la poudre d'herbe qui le fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ci-dessus, Olivier 92 écrit :

Ce qui m'a le plus surpris lors de mon séjour, c'est l'aveu d'un chef de clinique américain du côté de Diégo qui a guéri son cancer de prostate avec des plantes malgaches seulement qu’il a consommé sans y croire pour faire plaisir à sa copine malgache.

Cela m'a fait penser à une ITV avec un spécialiste de santé publique - qui a des problèmes professionnels - publiée récemment sur le site Sciences citoyennes.

Un long développement de l'interview est consacré à la prévention du cancer de la protstate, et on y apprend des choses assez surprenantes, telles que :

L’un des problèmes épineux que vous abordez dans vos écrits concerne le surdépistage des cancers, en particulier celui de la prostate. Que répondez-vous à ceux qui disent qu’il s’agit d’une stratégie de prévention essentielle pour la santé publique ?

Avec le Pr Dubois, nous avons publié dès 2007 dans plusieurs revues internationales sur le problème du dépistage de masse du cancer de la prostate. Cela d’autant plus que l’Association Française d’Urologie (l’AFU) en faisait une promotion agressive, malgré l’absence de preuves scientifiques. Dans un article, nous avons montré un exemple d’une affiche très édifiante sur le style de cette promotion pour le dépistage et expliqué comment les conflits d’intérêts ont permis ce type de pratique. (Screening for prostate cancer: a public campaign, EBM & conflicting interests Eur J Public Health. 2009;19:222)

[...]Il a fallu attendre 2009 pour que le résultat de deux études internationales sur le rapport bénéfice/risque du dépistage soit publié. Ces études ont comparé des populations soumises au dépistage et d’autres qui n’y étaient pas soumises au dépistage. En résumé, l’étude américaine ne montre pas de bénéfice du dépistage. Il y a autant de morts par cancer de la prostate dans les deux groupes, qu’il y ait eu ou non dépistage. L’étude européenne montre un petit bénéfice, au prix de risques et complications importants. Il faut dépister environ 1 500 hommes pendant dix ans pour éviter un décès par cancer de la prostate. Mais le prix à payer est lourd : 150 à 180 hommes auront à subir une biopsie de prostate (qui se complique dans 3% des cas d’hémorragie et d’infection) et une cinquantaine seront soumis à un traitement (ablation chirurgicale de la prostate, hormonothérapie ou radiothérapie). Ces traitements sont lourds et leurs complications nombreuses : impuissance, incontinence urinaire, troubles anaux…

Manifestement, on ne sait pas identifier avec précision les hommes qui risquent de mourir d’un cancer de la prostate des autres. C’est le surdiagnostic. On appelle surdiagnostic, le dépistage d’un cancer qui ne serait jamais devenu symptomatique avant le décès du sujet, soit parce que le cancer évolue trop lentement et que le sujet décède d’une autre cause, soit parce que le cancer n’évolue pas ou régresse spontanément.

Il est fréquent d’avoir des cellules cancéreuses dans la prostate. Ce n’est pas parce qu’il y a des cellules cancéreuses dans la prostate que se développera un cancer de la prostate et que celui-ci évoluera vers la mort. Schématiquement, à 40 ans, 40% des hommes ont des cellules cancéreuses dans la prostate, à 50 ans, c’est 50%, … à 90 ans c’est 90%, mais le cancer de la prostate n’est la cause que de 3,3% des décès. A titre de comparaison, plus de 8% des décès chez l’homme sont liés au cancer du poumon, et les maladies cardiovasculaires représentent plus de 25 % des causes de décès.

Pour lancer un dépistage de masse, il faut des preuves. Ces preuves doivent être indiscutables. Ici, les conditions ne sont pas remplies. De plus, quand on pratique un dépistage de masse, il faut évaluer la qualité du dépistage, qui doit suivre des procédures strictes. Cela est indispensable pour que les résultats obtenus lors des conditions de la recherche puissent être transposées dans la pratique quotidienne. Pourtant, pour ce dépistage de masse pratiqué depuis des années, aucune procédure qualité n’est n’a été mise en place et rien n’est évalué !

Le même professeur Braillon déclare aussi :

Certaines associations de patients comme celles contre le SIDA ou contre le cancer ont profondément modifié les pratiques médicales, et même les concepts. Ce n’est pas nouveau, cela a commencé avec les Alcooliques Anonymes il y a près d’un siècle. Certes, cela demande un investissement de chacun. Mais actuellement, de nombreuses associations de malades vivent de financements et sponsorings privés, en particulier ceux des industriels de santé, et non des cotisations de leurs membres. Ces associations sont sous influence maintenant et, sans s’en rendre compte, ont aliéné leur indépendance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon post, Jardinier, merci. J'avais déjà lu au niveau du sur-diagnostique du cancer du sein, de 8%, au bas mot, selon la BBC (article repris d'ailleurs, évidemment). Ou, plus précisément, parmi les diagnostiquées tous les ans et les non diagnostiquées tous les ans, il y a au moins 8% de moins de cancers du sein parmi les dernières. Ca fait réfléchir. Bien que ça ne resout toujours pas le problème de savoir ce qu'on ferait si on était dans les godasses des toubibs. J'ai fait ce dépistage 1 fois dans ma vie, on est supposé le faire tous les ans, surtout à mon age... J'ai cru qu'ils allaient m'aplattir les seins en bouillie, et comme j'avais lu Albertine Sarrasin dans ma jeunesse, je me rappelais que des "coups" sur les seins peuvent induire un cancer, et j'ai laissé tomber ce super dépistage gratuit (et du coup la visite au gynéco aussi, car il m'a trop pourri de ne plus faire ce dépistage). Mais il est possible qu'un cancer du sein me rattrape et que dans 3 mois ou 1 an je chanterai une autre chanson (ou plutôt que j'aurais fini de chanter tout court). C'est impossible de savoir ce qui est bon ou pas, ce qui s'avèrera, plus tard, judicieux ou stupide. J'opte pour le "stupide" et du bas les pattes avec vos engins de merde, parce que jusqu'à nouvel ordre, je peux me le permettre, mais de là à le conseiller à d'autres... Et en même temps, j'ai pas mal de femmes autour qui se tapent la chimio et les radiations pour le cancer du sein, j'ai toujours du mal à la fermé, car de toute façon, c'est trop tard, puis on ne veut pas destabiliser, puis aucun moyen de savoir si on détient une once de raison dans son refus, ou pas... C'est compliqué.

Aixur, oui, partiellement d'accord avec toi. J'ajouterai qu'en thérapie avec des plantes, il faut en général aménager (au moins) une pause d'une semaine au moins toutes les 3 semaines, car les plantes aussi peuvent foutre le foi en l'air et/ou les reins.

Mais n'empêche qu'il faut lire les témoignages de Illusion avec un peu plus d'intérêt, je trouve. Justement, le "principe amer", est intéressant, et même, selon les habitudes alimentaires d'avant, rien que de ingérer "du vert" peut avoir une incidence sur la santé (positive, j'entends). Il y a des hordes d'amerlocs qui se bouffent du "green" en pillules. C'est typiquement de l'americain pour du n'importe quoi, c'est à dire des légumes verts en poudre condensé, sauf que, oui, là où malgré tout ils ont raison : la verdure, ça fait du bien.

Ce qui est tout de même (depuis que j'y pense, après ton dernier post, Illusion) emmerdant, c'est que tu ne sais pas ce que vous prenez, et en thérapie de plantes, ce n'est pas très correct de la part de la personne qui vous les conseille, et vend.

Avec le copain de Maria (de "goodbye aids") j'ai eu quelques discussions intéressantes sur le ph. Je sais que le sujet a été abordé ici il y a bien longtemps. J'ai fini par me procurer les bandes ph (facile, en pharmacie), puis des plus précises par amazon, puis conclusion, mon ph est plutôt catastrophique, même s'il y a forcément toujours pire. Et moi qui prêche la bouffe bio (pour des raisons d'éthique d'ailleurs, avant tout, même si personne n'a l'air de comprendre de quoi je parle - pour être clair, je parle de ce qu'on fait de et à la terre et de la terre qu'on laisse à nos enfants, et non pas de mA santé que je flingue de toute façon consciencieusement depuis des décennies en fumant, mais quand je peux avec du tabac bio - non pas pour mes poumons, mais pour ce qu'on fait pendant la culture du tabac), mais qui est prise, tout en étant en pleine campagne, dans une vie de manager, que seulement si je me bouffe des quantités de vert deux fois par jour, le ph tourne "au vert" (= monte au-dessus du 6, alors qu'il devrait être dans le 7). Là, couramment, j'en suis à du 5, ou 5,5.

Je ne pense pas, comme le copain de Maria, que ça explique tout, mais je pense qu'il y a là un truc important, ou du moins intéressant, curieux. Et ça ne coûte pas grand chose de se le tester (je crois que j'ai payé 10 euro le rouleau papier ph en pharmacie, puis 4,5 € les 80 bandes plus précises par amazon).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Brume,

Merci à toi pour ta longue réponse et ce que tu me dis de mon post.

Pour te répondre en commençant par la fin de ce que tu nous dis, je suis moins écolo et culture bio que toi et ne me soucie pas trop de la façon dont je me nourris dans les mêmes termes que toi. Mélange de fatalisme, et de confiance dans ce que me signale mon corps de mon état de santé. Puis approche inspirée par des notions psychanalytiques de ce que j'ai déjà raconté une fois ici : souci avant tout, si possible, d'autaunomie personnelle reposant sur un équilibre entre le soma, le psychique et le psycho-social.

Chacun ses représentations, ses pratiques et au final sa philosophie. Je note simplement que le principe de "manger du vert" est une chose, mais que contrôler la chose en faisant des tests de ph - pourquoi pas, mais enfin - en est une autre, avec une différence de degré : on devrait avoir recours plus ou moins régulièrement à des moyens "scientifiques" spécifiques pour contrôler - ou contre-contrôler - ce qui se passe au niveau de notre corps et de notre physiologie. Disons que pour ma part je suis bien loin d'en être là. Ou, pour objectiver de manière sans doute un peu abusive mon propos, il me semble qu'avoir recours à de tels procédés dénote déjà une forme d'allégeance à des biotechnologies d'inspiration plus ou moin scientiste et à la pseudo-philosophie qui leur est à mon sens bien souvent inhérente. Mais enfin, chacun voit midi à sa porte et ce n'est que mon point de vue, qui comme je viens de le suggérer peut tout à fait passer pour primaire et fataliste aux yeux de certains.

Mais d'un autre côté, comme tu le dis toi-même à ta façon - " je flingue mA santé de toute façon consciencieusement depuis des décennies en fumant" - toutes proprotions gardées tôt ou tard nous mourrons tous de quelque chose. Et, donc, l'essentiel n'est-il pas au bout du compte d'être pour soi-même, comme pour les autres du reste, le moins sado-maso et le moins prométhéen possible ? (Prométhéen en tout cas au sens de "cultiver ses muscles" et de faire une impitoyable auto-discipline - voire une discipline pour les autres - de tous les slogans, baratins d'obédiences politico-sociales plus ou moins troubles, et autres conditionnements potentiels, pouvant passer à portée de notre pauvre entendement.)

Pour revenir aux campagnes de prévention et de dépistage du cancer, il y a eu aussi en France ces dernières années une initiative de santé publique qui m'a presque fait rire aux éclats : le dépisage du cancer du colon. Je ne sais pas comment ça s'est passé ailleurs, mais en Gironde, on nous a envoyé à grands frais (la sécu conjointement avec 2 ou autres organismes dédiés), des tests à effectuer chez soi et à renvoyer à un labo en coopération avec le médecin référent. Il s'agissait, pardon de la précision, d'envoyer au labo sous pli postal un échantillon de son caca déposé sur un bout de carton afin de faire vérifier si celui-ci ne contenait pas du sang. Auquel cas, il fallait se faire administrer dare-dare une coloscopie. Bref, un véritable scénario de scatologie médico-administrative à grande échelle. Comme je n'avais pas fait la moindre réponse à la première offre, j'ai été relancé par un second courrier du même type 2-3 mois plus tard, et j'ai fini par cocher une case sur un formulaire en précisant que je ne souhaitais pas faire ce genre d'examen préventif. Mai on peut imaginer qu'une majorité de bonnes gens tout de go "knockisés" (du fameux roman Docteur Knock de Marcel Pagnol, en date de 1923), se seront soumis sans regimber à ce charmant rituel très certainement rentable ne fût-ce que pour quelques officines de coloscopie... et de manière générale pourvoyeurs d'activité au sein des services de santé publique concernés.

Ainsi va notre bas (si je puis dire ) monde !...

Enfin, on se moque de qui ? Subsidiairement, qui se souvient, ou ne se souvient pas, du scandale financier d'il y a quelques années concernant l'usage qui avait été fait des dons à l'Arc (Association pour la Recherche contre le Cancer !) ?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'histoire du cancer de la prostate, à mon avis, les autorités médicales cherchent exprès à faire monter leur nombre. En effet, ça permet de faire baisser les chiffres de taux de mortalité à 5 ans de l'ensemble des cancers. Comme c'est un cancer à faible taux de mortalité, plus il y en a, plus les chiffres globaux du cancer s'améliorent. C'est aussi pour ça qu'on pousse au dépistage du cancer du sein.

Donc, c'est tout bénef pour l'orthodoxie médicale. Ils peuvent présenter des chiffres de rémission à 5 ans en amélioration constante (ce qui met en confiance le public, et justifie le maintien des budgets de recherche), et dans le même temps, ils ont toujours plus de cancers à traiter, ce qui augmente régulièrement leur chiffre d'affaire.

En plus, ça met en confiance les gens traités pour le cancer. Comme le premier cancer de beaucoup d'entre eux va être un cancer de la prostate ou du sein et qu'il va être guéri, ils vont avoir confiance en la cancérologie, voir même en devenir des évangélistes dans leur entourage immédiat. Ensuite, si on leur découvre un autre cancer, à pronostic beaucoup moins optimiste, comme ils auront toujours confiance en la médecine, ils prendront sagement le traitement qui les tuera.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jardinier,

juste deux petits points:

Oui, je peux comprendre que tu vois mes tests de ph comme tu le fais, mais pour moi c'est plutôt de la curiosité, qui m'apprend au bout du compte des choses sur des choses (mon corps inclus), après, ce que ça vaut au bout du compte, va savoir. Ca m'intéresse, jusqu'à un certain point, voilà.

Sinon, bien sûr que mon ami a eu droit aussi à plusieurs reprises (je crois que moi non ?, il devraient les faire en bleu bébé pour homme, et en rose bébé pour le dépistage sein pour femme) à son dépistage colon gratuit, le petit paquet complet, auto-gérable, suivi de lettres de rappel. Ca a enrichi la poubelle. Puis là, d'ailleurs, c'est la lettre vaccin grippe... L'air de rien ils nous soignent icon_wink.gif

Amitiés,

b

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut...

Je ne connais pas la quantité de plantes ds la preparation que l on recoit puisque je n ai jamais eu acces aux plantes "brutes"... Je ne fais que completer avec du miel afin que ce soit facile a avaler...

les diahrées sont terminées depuis longtemps, elles ont durée trois semaines a madagascar. J ai remarqué aussi que depuis mada mes selles sont bien "moulées" (meme si avant mada je n etais pas non plus sujet aux diahrées) , mais surtout en regardant de plus pres j ai des filaments blanchatres sur les selles, comme des moisissures...chose que je n'avais pas avant.

concernant la théorie sur le ph j'y crois beaucoup, suffit de voir ce que tine van der maas fait en afrique du sud avec citron et oignon pour s'en rendre compte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

j'ai découvert cette page facebook www.facebook.com/mark.zuhrbrigghen

c est une clinique en afrique du sud

qu'en pensez vous?

pour information je prends des huiles hessentielles que je me procure auprès d'un docteur en pharmacie comme seul traitement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

nouveaux résultats...

Au 29 septembre

CV a 73000 copies (49000 au 01/09)

lympho T4 a 225 (350)

rapport T4/T8 0.57 (0.49)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

illusion

Je me permet de te demande qq infos pratiques sur Mada,

comme j’y retournerai en 2012.

Cela peut aussi intéresser des assidus de notre forum.

Peux-tu nous confirmer que pour moins de 30 jours c’est toujours sans Visa ?

Mes potes qui sont Mada en ce moment y restent pour 3 mois et ne peuvent pas me renseigner la dessus.

Est-ce que le texte qui est ci-dessous est toujours d’actualité ?

Merci

****** début copie/collé du site http://www.voyageforum.com/ ******

Re: [niborolofski] Visa pour Madagascar: billet aller/retour mais électronique (en réponse à...)

10 juin 2011 à 11:27

Citer Répondre

Bonjour,

Si c'est un visa touriste (moins de 90 jours)

- ton billet électronique suffit (tu l'imprimes et c'est tout)

- pas besoin de formulaire ! les formulaires c'est si on fait une demande de visa à l'avance, ce qui n'est pas ton cas (ou alors j'ai mal compris).

Pour les visa touriste ils se font directement à l'aéroport, à l'arrivée. Ils sont gratuits pour un séjour < 30 jours.

On peut les faire faire en France mais du coup il faut payer (même pour moins de 30 jours), et ça n'apporte pas grand-chose à part gagner un peu de temps au contrôle de police (mais ce qui est long c'est plutôt de récupérer ses bagages !)

En espérant avoir répondu à tes questions !

-----

Re: [niborolofski] Visa pour Madagascar: billet aller/retour mais électronique (en réponse à...)

11 juin 2011 à 14:21

Citer Répondre

Bonjour,

Pas de formulaire à remplir à l'avance, on t'en donne un dans l'avion dans un petit livret plein de pub icon_smile.gif c'est un tout petit formulaire avec les questions classiques (identité, numéro de vol adresse... ils demandent aussi une adresse à Mada je crois, enfin le nom de l'hôtel quoi).

Pas besoin de photo ni rien.

Bon voyage !

------

Re: [niborolofski] Visa pour Madagascar: billet aller/retour mais électronique (en réponse à...)

14 juin 2011 à 20:30

Citer Répondre

Bonsoir Robin

Marion t'a donné la réponse !

Il n'est pas nécessaire d'imprimer le formulaire à l'avance, puisqu'on t'en donne un un à l'arrivée pour un visa touristique de moins de 3 mois !

Bon séjour à Mada

Cordialement

Daniel

****************

****** fin copie/collé du site http://www.voyageforum.com/ ******

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour ma part j'ai du payer un visa car je suis resté plus de 30 jours a madagascar...mais effectivement pour moins de trente jours le visa est gratuit (a voir si ce sera tjr le cas en 2012). J'étais en transit a la reunion et j'ai du remplir un mini formulaire (nom, prénom, adresse a mada, numero passeport et carte d identite avant d entrer sur le territoire malgache...il faut aussi prouver son retour donc apporter son billet electronique retour...et personnelement prevoir aussi un ptit billet de cinq euros au cas ou a glisser discretement dans son passeport au moment de ton controle...tout se monnaye..pour ramener des pierres et de l'artisanat il faut tout declarer...et dc lacher un ptit peu d argent comme ca tu ramene ce que tu veux...meme du pseudo JMAR icon_biggrin.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ Illusion,

pas cool pour les "nombres", et oui, t'as raison pour Tine van der Maas. Je me demande, quelqu'un(e) ici a essayé sa cure citron/huile d'olive ?

bon courage,

b

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cachons ce sponsoring du Nobel 2011 que nul ne saurait voir ?

"These Speed Reads are an element of the multimedia production "Immune Responses". "Immune Responses" is a part of the AstraZeneca Nobel Medicine Initiative."

Donc, il y a une AstraZeneca Nobel Medicine Initiative dédiée à la recherche concernant la réponse immunitaire.

De là à penser qu'une partie au moins de l'argent qui va être versé par le Comité Nobel aux 3 heureux nobélisés proviendra plus ou moins indirectement des budgets de la firme d'industrie pharmaceutique AstraZneca... ou peut-être, plus précisément, que les 3 nobélisés étaient rétribués en amont par la firme AstraZeneca... qui aurait de ce fait un "droit de reconnaissance" de son action plus ou moins philanthropique de "sponsoring", dont lui serait redevable le docte et prestigieux Comité Nobel...

http://www.sidasante.com/forum/viewtopic.php?p=314144

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...