Aller au contenu
forum sidasante
bamboo

Un peu de jeûne

Recommended Posts

Bonjour

En jetant les religions, on a jeté beaucoup de bon sens aussi ....

En provenance de ce forum :

... pour se mettre à l'abri des maladies même les plus graves.

Des méthodes qui ont fait leurs preuves!!!

mais tout d'abord une petite histoire, bien réelle cela s'entend.

Citation:

En 1968, Betty Schwimmer, 30 ans, docteur en linguistique à Berkeley en Californie, a tout pour être heureuse jusqu'au jour où un médecin diagnostique un cancer du sein droit. Les choses vont vite. La sanction radicale lui est proposée: une masectomie couplée à un curage ganglionnaire, complété par les sempiternels rayons X. Le pronostic reste sombre; en résumé, elle est condamnée.

Elle se prépare à la mort. Son fiancé la quitte. Son père, médecin, lui accorde la mendicité. C'est la fuite en avant. Ecoeurée, désespérée, son violoncelle sous le bras, elle se réfugie dans la montagne en Virginie occidentale, une région déshéritée à 25 km de la ville la plus proche. Loin de toute route et même de la moindre piste, elle construit une cabane. Elle ne dispose ni d'eau, ni d'électricité, ni de chauffage. Elle vit des ressources de la forêt. Malgré tout, elle sourit à la vie et retrouve ses forces. Son cancer semble s'être enkysté.

En 1979, elle ne se sent plus la même femme. Pour oublier ce triste épisode, elle change de nom et s'appelle "Chochana", la rose. Cette fleur symbolique qui se protège par des épines, représente les 13 attributs de Dieu. Par ailleurs, la chiffre 13 symbolise aussi l'amour....

Ses grands-parents, ses parents, son oncle, spécialiste en médecine tropicale, sont depuis morts de.... cancer.

En 2005, Chochana vit toujours. Elle a retrouvé la joie de vivre. Sa maladie est une vieille histoire. Sa force de caractère, sa nourriture réduite à l'essentiel lui ont restitué un organisme sain et ont eu raison d'une maladie implacable. Tout naturellement, elle a mis son organisme en acidocétose, uniquement par la restriction alimentaire.

Après avoir enquêté sur les peuples:

-Hunza

-de la "vallée des centenaires" en Equateur

-d'Okinawa au Japon

-des Mormons et Adventistes à Salt Lake City,

les conclusions ont fait l'unanimité:

la mise en acidocétose 1 mois par an protège du cancer. Tous ces peuples ont une alimentation frugale, limitée au strict nécessaire.

-Ils vivent pour une écrasante majorité au dessus de 100 ans et pour la plupart atteignent 120 ans. (limite physiologique humaine.)

-Ils ne sont pas atteints de cancer, ni même des autres maladies que nous connaissons comme les caries, les maladies infantiles etc...

-Ils demeurent valides toute leur vie, actifs et sereins jusqu'au bout.

La raison pour laquelle le Ramadan et le Carême ne sont pas (ou plus..) efficaces contre ces maux sont les raisons suivantes:

les repas pris en début et fin de journée sont beaucoup trop importants, voire excessifs. Ce qui annule les bénéfices du jeûne.

Ajoutez à cela un possible "encrassement" trop considérable pendant le reste de l'année (tabac, alcool et autres excès genre abonnement chez Mac Do)

Un protocole précis a été mis en place par le docteur JP Willem, co-fondateur des "médecins sans frontière" et fondateur des "médecins aux pieds nus" , pour acidifier notre terrain et le protéger de l'oxydation (les cancers par exemple se développent en terrain alcalin-oxydé)

Il est conseillé de faire cette cure à la sortie de l'hiver, à cheval sur le début du printemps, pendant un mois. (février-mars ou encore avril? selon les températures -- cette année on est mal barrés, quand l'hiver s'arrêtera-t-il? "Noël au balcon, Pâques au tison")

CURE PREVENTIVE ANNUELLE

A renouveler chaque année.

1. Préparation

-2 semaines avant la cure, diminuer l'alimentation, rejeter les excès.

Privilégiez les légumes et fruits, les céréales entières (riz complet, quinoa... les pâtes par exemple ne sont pas indiquées car elles sont issues de farine)

Evitez les "poisons" ou les "mauvais élèves", alcool, tabac, lait de vache, graisses saturées comme les viandes, fritures, sucres, surgelés, conserves, médicaments....

>>>prenant en considération la réduction alimentaire il vous coûtera peu de consommer bio? (simple suggestion!)

-Quelques jours avant la cure, supprimer carrément les céréales, légumineuses, produits laitiers, pain, oeufs, noix diverses, poisson, viande.

Ne garder que les fruits et légumes. Il sera bon de boire de l'eau, peu minéralisée, selon sa soif. La détoxination peut commencer.

2. Mise en acidose, début du jeûne

-Réduction alimentaire pendant 1 mois: 1 seul repas par jour, léger (les crudités sont bienvenues, mais on peut faire mieux: les graines germées par exemple sont excellentes pour la santé)

-Possibilité de prendre une légère collation pour "couper" la journée, à 16h par exemple si le repas a été pris de bon matin.... sont conseillés: pommes, barre de chocolat noir, quelques oléagineux.

Symptômes, signes de détoxination et de drainage:

-fièvre possible

-bouche pâteuse

-haleine forte

-sommeil perturbé

-petits malaises sans gravité

Vous avez réussi le jeûne lorsque vous n'avez plus faim pendant les heures creuses, que vous ne vous sentez plus frustré par le manque de nourriture.

3. Redémarrer une alimentation normale

Selon votre ressenti personnel, vous pourrez terminer ce jeûne en poursuivant une monodiète par exemple (se nourrir d'un aliment unique)

ou bien encore en mangeant des soupes.... en tous les cas, la "reprise" doit se faire en douceur, et le redémarrage ne doit être amorcé qu'avec des aliments sains et des menus légers et équilibrés.

si possible, l'alimentation saine devra être prolongée tout le long de l'année... mais vous êtiez déjà au courant...

Des changements en profondeur!

-"après la cure, nous retrouvons du plaisir et de la satisfaction à manger des aliments sains, équilibrés et naturels, nous aprécions la présentation, l'odeur et le goût des repas. Nous avons envie de manger dans le calme et la sérénité, nous rejetons les aliments qui ne nous correspondent plus, car notre organisme est dépollué."

Je tiens à saluer ce grand médecin qui soulage un peu plus chaque jour la Terre de se maux, en sillonant le monde et apportant son aide aux plus démunis, ici en Europe, mais aussi et surtout en Afrique, en Asie, où il soigne entre autres des malades du sida grâce aux médecines naturelles par les plantes, et cela avec succès, et a su respecter et préserver l'intégrité de chaque peuple.

Vous pouvez vous procurer ces précieux ouvrages,

voir une large palette de son oeuvre sur ce lien:

http://www.amazon.fr/s/ref=sr_pg_1/403-228...20willem&page=1

_________________

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fred83

Bonjour a tous.

Je me pose la question du jeune pour remettre l'organisme en ordre : eliminer l'acide arachidonique, forcer la fabrication du meadacide et stimuler le systeme immunitaire pour se debarasser de quasi toute les maladie.

Le jeune modifie l'equilibre acido basique, comme dailleurs et c'est interessant a noter le chlorure de magnesium.(que j'utilise avec succès aux moindres premice d'infection.)

Bref durant le jeune, l'organisme change de mode de fonctionement et cela est très benefique.

J'envisage une semaine de jeune pour essais.(

Si j'arrive a tenir mes planning je le ferais la premières semaine de mars, j'ai un bilan courant mars et on vera bien le resultat mais je ne crois pas que les modification induite par le jeune soit perceptible etant donne la vitesse de renouvellement des cellules sanguines. Je ne pense pa non plus agir sur la seropositivite car comme le dit wallypat, la durer de vie des anticorps est trop longue.Par contre a plus long thermes j'espère bien avoir agis positivement sur mon etat de sante par la suppressions de tous depart cancereux eventuel et surtout par l'action antivirale et antibacterienne du jeune

Je precise que ma sante est exellente: je ne prend pas de tt, je prend a peu pres tous les complements les plus courant cite dans ce forum: multivitamine , acide lipoique, vit C, huile de coco, beta carrotene, lycopen, resveratrol et the vert a longueur de journe.

Bien sur j'arreterais tous durand le jeune car cela serais contre productif sur un organisme en jeune.

Qu'en pensez vous?

Si après quelques liens :

http://www.christophervasey.ch/FR/Articles/cancer.html

http://www.nutranews.org/article.php3?id_r...&id_article=978

http://lejeunetherapeutique.groups.live.com/

Frederic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'en pensez vous?

Oui, cela pourrait être intéressant.

Tiens nous informés de l'évolution de ta santé à la suite de ce jeûne.

PS : Je transfère ce topic dans le forum consacré aux "Traitements", forum qui me semble plus approprié.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi si je devais faire un jeune ce serait plutot sous forme d'une grève de la faim devant l'institut pasteur!!!! 4-guerrier.gif

Il faut que l on se fasse entendre! Il n'y a pas grand espoir a se faire entendre par les politiques...seuls les medias pourraient nous aider...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais également déjà ouvert un topic à ce sujet

Merci pour ton observation.

J'ai combiné les deux sujets.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fred83

Comme promis voici les resultats de mon jeune.

En fait, je n'ai pas trop vu de differences avant/après.

J'avais quelques douleurs a l'effort à la hanche gauche et cela à disparut après le jeune.

C'est tout.

Par contre la charge virale est passer de 27000 en janvier à 16 000 fin mars. J'avais 8 - 10 jours de realimentations.

Mais il se pourrais bien que j'avais moins de dechet metabolique à ce moment la.

Je le verifierais lors d'un prochain jeune.

Je souhaite faire 1 semaine en septembre et 15 jours en mars 2010.

J'etais curieux de voir l'incidence sur les T4.

Septembre 2008 461

Janvier 2009 376

mars 2009 345

J'ai eut une prise de sang hier.

Sur ce seul essai donc pas d'amelioration des T4.

De plus, suitte à la baisse de ceux ci, le medecin souhaiterais debuter une tri: atripla (= truvada+sustiva).

J'ai refuser et le revoie dans 3 mois.

A ce propos, qui est au courant de ces nouveaux protocole ou des 350 T4, un traitement est proposé?

Il a bien essaye de me faire peur en me disant que de debutter à ce stade, je diminuais tous les risques associé à la baisse des T4, mais j'ai quand meme refuser car en pleines forme.

M'enfin cette baisse inexplicable me chagrine.

A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis, avoir fait la prise de sang après 8-10 jours de réalimentation, ça a du donner des résultats de charge virale supérieurs à ceux que tu aurais obtenus en faisant la prise de sang pendant le jeûne. Parce qu'après 8-10 jours de réalimentation, la quantité de petites particules a déjà eu le temps d'augmenter pas mal dans le sang. Or, la charge virale, ça ne mesure en réalité que ça (la quantité de petites particules, quelles qu'elles soient).

Par contre, tu ne t'es pas réalimenté pendant suffisamment longtemps pour que les cd4 aient le temps de remonter à leur niveau précédent. Parce que le test de cd4 mesure en réalité la quantité de grosses particules dans le sang quelles qu'elles soient (cd4 réels, plus les débris cellulaires agglomérés). Et avec 8-10 jours de réalimentation, il n'y avait pas le temps que la quantité de débris cellulaires agglomérés remonte suffisamment.

En fait, le jeûne fait diminuer la quantité de toutes les particules. Si tu avais fait le test à la toute fin du jeûne, tu aurais eu en même temps une charge virale très faible, et un taux de cd4 faible. Enfin, d'ailleurs, c'est ce qui est arrivé. Mais ça aurait du être encore plus marqué pour la charge virale (cela dit, il y a une telle marge d'erreur pour la CV, que ça peut aussi venir de ça). Et aussi un peu plus pour les cd4 (tu te serais retrouvé à par exemple 200-250 au lieu de 350). C'est parfaitement normal que le taux de cd4 soit bas lors d'un jeûne.

Le jeûne permet surtout à l'organisme de se décrasser et donc aussi de se réparer. C'est pour ça que tes douleurs à la hanche ont disparu (peut-être seulement momentanément, c'est à voir). C'est surtout ça qui est intéressant dans le jeûne.

Par contre, ne jamais faire de jeûne pendant qu'on prend des antibiotiques ou des anti-inflammatoires (et autres médicaments désagrégateurs de cellules). C'est hyper dangereux. Je dis ça juste au cas ou certains seraient tentés de cumuler les deux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Comme promis voici les resultats de mon jeune.

En fait, je n'ai pas trop vu de differences avant/après.

J'avais quelques douleurs a l'effort à la hanche gauche et cela à disparut après le jeune.

C'est tout.

Par contre la charge virale est passer de 27000 en janvier à 16 000 fin mars. J'avais 8 - 10 jours de realimentations.

Mais il se pourrais bien que j'avais moins de dechet metabolique à ce moment la.

Je le verifierais lors d'un prochain jeune.

Je souhaite faire 1 semaine en septembre et 15 jours en mars 2010.

J'etais curieux de voir l'incidence sur les T4.

Septembre 2008 461

Janvier 2009 376

mars 2009 345

J'ai eut une prise de sang hier.

Sur ce seul essai donc pas d'amelioration des T4.

De plus, suitte à la baisse de ceux ci, le medecin souhaiterais debuter une tri: atripla (= truvada+sustiva).

J'ai refuser et le revoie dans 3 mois.

A ce propos, qui est au courant de ces nouveaux protocole ou des 350 T4, un traitement est proposé?

Il a bien essaye de me faire peur en me disant que de debutter à ce stade, je diminuais tous les risques associé à la baisse des T4, mais j'ai quand meme refuser car en pleines forme.

M'enfin cette baisse inexplicable me chagrine.

A+

D' apres certains médecins il ne faut pas descendre en dessous de la barre des 200 T4 car apres il est difficile de récuperer rapidement les T4, tu peux donc attendre encore un peu....

Les belges ont découvert qu un anti inflammatoire donnait de bons résultats et sans effets secondaires ( article paru hier dans le soir) c est à suivre....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fred83

Finalement, mon dernier bilan: 207 T4.

La chutte est vertigineuse, la prise d'anti oxydant n'y fait rien, j'envisage un traitement.

Je suis tres partager car si rien ne dit que je vais tomber malade, rien ne dit non plus que je vais rester un bonne sante.

Je suis à la foi stresse à l'ide de prendre un traitement qui me fait horreur, et à la foi perturber à l'idee de peut etre trop attendre sans avoir d'argument decisif.

Les effets seconderes eventuel me fond tres peur aussi, bref je n'ai pas encore prix de decisions mais l'angoisse me paralyse.

Bon, je vais courrir un peu cela me remettra les idées en place pour ce soir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'article dont Amadeo parle est intéressant, je l'ai retrouvé, voici le lien et j'en copie ci-dessous ce qui me semble le plus intéressant

Un anti-inflammatoire testé avec succès en Belgique !Alors que l’intégralité des médicaments actuels contre le sida sont des molécules qui paralysent la duplication du virus, d’autres pistes s’ouvrent pour tester l’efficacité de molécules contre le cancer ou l’inflammation. De nombreuses présentations au Cap soulignent qu’il faut davantage voir le sida comme une maladie inflammatoire. C’est dire tout l’intérêt de l’essai développé par le CHU de Liège et de l’hôpital Erasme (ULB) qui étudie le résultat de l’emploi d’un antiinflammatoire contre l’infection chronique causée par le sida. « Des études précédentes sur des biopsies ou des scanners avaient montré la persistance de l’inflammation chez des patients séropositifs », explique le docteur Jean-Christophe Goffart, responsable du centre de référence Sida de l’hôpital Erasme, qui a présenté ces résultats au Cap.

L’étude consiste à bloquer la surproduction de prostaglandine E2 (PGE2), un agent de signalisation endocrine dont l’excès cause des complications neurologiques chez les malades du sida. Pour obtenir ce résultat, les chercheurs des deux universités belges ont utilisé un inhibiteur d’enzyme Cox-2, famille d’enzymes qui produisent la PEG2. « Sept patients infectés par le VIH mais non encore traités ont reçu pendant deux semaines un celecoxib à 200 mg par jour. Nous avons surveillé l’activité métabolique des stations nodales des patients avec un scanner et une tomographie. Avant le traitement, tous les patients montraient une augmentation de l’activité inflammatoire dans de nombreuses parties du corps. Après traitement par le celecoxib, 6 patients ont montré une décroissance significative du score métabolique. La charge virale est restée stable, mais nous avons constaté une augmentation forte des ratios entre CD4 et CD8 (0,31 contre 0,51). Or, la dégradation de ce ratio est le signe habituel d’une forte détérioration de l’immunité du patient », explique le docteur Goffart. « Cela nous confirme que la sécrétion de prostaglandine E2 joue un rôle dans l’augmentation anormale de l’activité métabolique des tissus lymphatiques chez les patients séropositifs avant leur traitement et peut participer aux anormalités immunologiques. Notre

étude vise donc à valider un anti-inflammatoire pour retarder le moment où un antirétroviral sera nécessaire et pour minimiser les conséquences de cette inflammation, même lors d’usage d’anti-rétroviraux. Même si notre étude ne porte que sur sept patients, nous avons démontré que l’on peut modifier les paramètres inflammatoires indépendamment du fait que l’on touche au virus. » Cet essai ouvre la porte à d’autres développements, basés notamment sur le constat troublant que certains singes vivent « en harmonie » avec le virus simiesque du sida. « Si on contrôlait l’inflammation, faudrait-il encore contrôler le virus ? C’est une des pistes à suivre. »

Merci pour la piste, Amadeo.

Ca correspond un peu a des choses que j'ai pu lire ici au sujet de l'inflammation. Le reste de l'article (pas copié ici) est par contre purement "classique", commencer la tri à 700 CD4... Mettez-en directement et systématiquement dans les biberons ou la cantine de la maternelle, je dirais.

Fred, je me donnerai encore par exemple un mois, en essayant de ne pas trop flipper (je ferai/s pareille ou pire, je ne comprends que trop bien ta réaction), en bouffant bien, te reposant bien (ouais, facile à dire) autant que possible. Les CD4 semblent réagir pas mal à l'effort physique aussi, de manière assez rapide. Il n'y a pas tant le feu que ça. Il y a eu un temps où ils ont inventé cette limite de CD4 à 200. Essaye malgré tout de relativiser, du moins pendant un temps encore, et de repenser à d'autres (co-)causes possibles de cette chute de CD4. Bon courage en tout cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fred83

Les causes je pense les connaitres. Dans mon cas il s'agit d'un stress tres important.

Sur mai juin, mon amis à ete tres malade et j'ai eut peur de le perdre. Il faut dire que le kaposi est dans une evolution tres lente. Les taches sont bien la apparente sur les bras et les jambes.

J'ai eut peur d'une atteinte interne.

En fait il s'agissait de tous autres choses, tous est rentre dans l'ordre de ce coté la.

Neanmoins, pour moi le stress est revenu, plus le boulo qui est asses stressant.

Plus maintenant ces 200T4 et la perspective de prendre un traitement, cela fait beaucoup.

J'etais deboud à 4h ce matin, des que je me met à reflechir plus moyen de dormir. Je me sens oppresse......

J'ai peur des consequences: soit ne rien prendre et vu mon etat de stress je vais me rendre malade tous seul et on dira que c'est le sida.

Soit je prend le traitement et j'ai peur des consequences: deformation physique, perte de forme(j'ai besion de faire du sport tous les jours), vieillissement prematurer etc....).

Je prendrais bien le "risque " d'attendre, mais j'ai peur des consequence proffessionnel d'un At un peu trop long+ les difficultés à ce remettres voir les inconvenients d'un Kaposi si mon visage est touche. Il faut dire que l'on vit sur mon salaire, car depuis la premiere poussé de kaposi de mon amis il y a 4ans, il à perdu sont travail et etant donne son etat de fatigue n'en à pas retrouvé.

Bref j'ai vraiment une decision difficile à prendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je suis d'accord avec Brume de l'Abro, il ne faut pas trop flipper. Attends au moins quelques mois pour voir si ça remonte ou pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fred83

Je crois que je vais effectivement attendre un peu.

J'ai pris le temps de la reflexion et j'ai un peu mieux digéré la chose.

C'est vrai que j'ai un peu flippe (encore un peu à dire vrai), mai je ne suis plus dans le meme etat d'esprit qu'il y a quelques jours.

J'envisage d'attendre au moins la fin de l'anné, et de faire 15 jours de jeune debut septembre.

J' ai rdv avec mon tobib vih le 14/08 je lui exposerais mes choix.

Je prend 8 jours pour aller voir mes parents et serais de retourd jeudi soir prochain, bonne vacance a tous.

frederic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espère que t'as pu te reposer chez tes parents, et que le RV avec le toubib se soit passé dans le "calme", dans tous les sens du terme.

Quelque chose qui me turlupine depuis un moment, dans le cadre ici, et que j'aimerai quand-même dire est mon doute quant au jeûne dans certaines situations, notamment des maladies plus graves (ou plutôt, ça doit dépendre de quelle maladie et de quel stade, et ça c'est évidemment à juger au cas par cas).

J'ai écouté avec grand intérêt les vidéos de Gernez à ce sujet. C'est très intéressant et il est plutôt convaincant.

Mais dans ma lointaine jeunesse je me suis aussi intéressée au jeûne, et à cet époque, du moins dans les livres que j'ai lus à ce sujet (je ne sais plus les titres - mais ils étaient vraiment consacrés au jeûne) il était contrindiqué de jeûner dans certains cas (conditions cardiaques et cancers notamment, c'est ce que je me rappelle.)

Je suis donc assez partagée sur ce sujet dans le cadre de vih et/ou les "conditions de santé" que la séropositivité puisse cacher - mais je ne suis pas le pape, dieu merci, donc ce ne sont que mes doutes à moi. Mais quand je lis que tu projettes un nouveau jeune de 15 jours, je veux quand-même t'en faire part.

L'arrière pensée du jeûne est le "nettoyage", ce qui est en soi honorable et sans doute souvent une bonne chose, mais il faut (à mon avis) se méfier de l'idée d'une "purification" quelque peu spirituelle que l'on puisse, inconsciemment ou non, chercher à travers ça, pour en quelque sorte se laver de toutes les conneries que l'on a pu faire avant (de tout ordre, surtout au niveau de la bouffe ou drogue).

Il peut être bien plus "sage" et bien plus équilibré sur le court et le long terme, pour l'esprit comme pour le corps, quoique pas forcément facile, de se mettre pour de vrai à manger plus équilibré, quitte à faire une période de 15 jours de régime réduit ou régime spécial, par exemple sous forme de cure de raisin (bio, svp), où l'on met l'accent sur un aliment (le raisin dans ce cas) sans pour autant arrêter de s'alimenter complètement.

Je pense qu'on a tous tendance à chercher à travers un "remède radical" (de type jeûne complet ou autre) une solution radicale à une condition insupportable, mais il y a (souvent) aussi un arrière gout presque de punition ou d'expiation - et je crois que la ligne de démarcation entre un jeûne sain et pas sain du tout se trouve quelque part là - quelque chose qu'on ne peut qu'évaluer pour soi-même. Si le côté "expiation" (et ça peut exister sans qu'on s'en rende compte - il faut creuser ses motivation pour remonter à cette part de motivation éventuelle) est dominant, je crois qu'il faut mieux revoir le "programme" et opter durablement pour un autre régime alimentaire (ou arrêter la drogue ou n'importe), éventuellement en intégrant comme "bon départ" une cure de raisin (ou autre) ou quelque chose d'un peu spécial, mais il faut viser le long terme et éviter de vouloir extorquer un remède miracle à notre corps (et esprit).

J'ajouterai, même si ce n'est pas ton cas, que jeûner quand on est sous tri (au autre médication carabinée), me semble catastrophique et à eviter à tout prix.

Voilà ce que je t'aurais dit si on avait pris le café ensemble. Ce n'est pas pour ajouter à ta confusion et tes décisions déjà bien assez difficiles, mais je me sens quand-même obligée de donner aussi cet autre son de cloche - tout en rappelant encore une fois que ce n'est que mon point de vue.

Bon courage à toi et à tous et toutes ici.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, tout à fait. Il faut se méfier du jeûne qu'on fait non pour raisons de santé, mais pour raisons psychologiques. Enfin, cela dit, tant que ça reste un jeûne relativement court, ça ne pose pas de problème.

Sinon, c'est sur qu'il ne faut surtout pas faire un jeûne pendant qu'on prend des médicaments. C'est très dangereux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fred83

Merci de vos reponses.

Je ne fait pas un jeune pour me punir de quoi que se soit!

Je ne prend aucun medicament, seulement les supplementation habituel en ao et autres vitamines. Je supprimerais dailleurs cela durant le jeune.

Par ailleurs et independament de ce taux de T4 qui chutte, je jouis d'une exelente sante et ne suis pas malade. On pourrais meme dire que si je ne connaissais pas mon status de seropo, je ne me douterais de rien.

Pour ce qui est du jeune proprement dit il existe beaucoup d'ide recut et cela fait peur mais cela est due à une meconaissance.

En resumer: Tous dabord pour ce qui est des cancers: certain ce son soigner par le jeune.

Pour ce qui est des maladie virale: le jeune soigne la grippe en quelques jours.

Pour ce qui est des maladie "a microbe": le jeune soigne la syphilis.

Pour ce qui est des maladie metaboliques, des carences, de la leucemie, le jeune, est souverrain.

Pour la leucemie par exemple, un 1 semaine, la composition du sang est modifie et les globules blanc on retrouver un taux normale.

En résumer ( pour de plus ample detail:"le jeune de shelton" au courrier du livre,"jeuner pour sa sante" de Nicole boudreau," les surprenante vertus du jeune" de sophie lacoste aux éditions Leduc.), lors du jeune,

1) l'organisme passe sur un mode" de secours", toutes l'alimentation de l'organisme est différente car interne.

cela permet de

2) se detoxifier, car les cellules ne sont pas monopolise par les fonctions habituel en fonctionnement normal.

3) le ph de l'organisme se modifie, favorisant l'immunité.

4) l'autolyse se met en marche et l'organisme se "nourri" littéralement des tous les déchets de l'organisme, virus, microbe, cellules cancéreuses etc.

Je ne cafouille pas et suis un plan raisonné. J'ai deja fait 1 semaine il y a 6 mois.

c'est vrai que le seul gain a été la disparition, totale a ce jours, de douleurs a la hanche lors de mon jogging.

Mais 1) le jeune avait été court:6 jours en fait: reprise alimentaire le 7°.

2) je suis reste en activité durant cette période, et le jeune est moins efficace.

Cette foi ci est différente: Tous d abord c'est mon 2° jeune, et selon l'expérience des jeuneurs, les jeunes se complette, tel amélioration partiel a l'issue d'un premier jeune peu être définitive au 2°.

En fait l'organisme garde l'expérience du jeune.

Ensuite je vais jeuner deux semaines, la première en activité, la 2° au repos chez moi.

En fait des milliers de jeune on été suivit par shelton et boudreau, les améliorations de la santé sont spectaculaires et durable.

Partant du principe que mes T4 chute à cause de :

Soit un virus

Soit un stress trop important( je peut si je me met à trop penser à toutes les conséquence de ma sante et de celle de mon amis avoir mal au ventre, être pris de sueur, voir de nausée, les nuits blanches me sont familières, ce qui prouve bien l'action du psychisme sur le physique.).

Soit tous autre dérèglement métabolique .

J'ai bon espoir de réguler tous dérèglement de mon organisme en remettant en quelque sorte" les pendules à l'heure ".

En fait après le jeune, toutes les fonctions de l'organisme sont optimale, tous les dérèglement sont supprimes, les carences éventuelles sont supprimés, bref l'organisme refonctione parfaitement.

Je vous tiendrais au courant sur le forum de la suitte de mes actions et de leurs consequences.

Quand j'ai dit au médecin VIH mon projet de 15j de jeune il n'a pas spécialement été surpris, il m'a juste demander de faire un bilan à la fin , ce que je ferais.

Il n'a aucunement tenter de me dissuader de le faire.

Bref je debutte début septembre, bilan T4/cv au environ du 15/09, puis après reprise alimentaire et reprise de poid, je referais un bilan fin octobre.

La soit mon bilan sanguin est normaliser, soit il ne l'est pas.

Dans ce dernier cas je commencerais probablement un traitement a base d'Atripla.

Bon week end a tous.

fred

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En resumer: Tous dabord pour ce qui est des cancers: certain ce son soigner par le jeune.

Tout à fait. En fait, l'orthodoxie aussi soigne par le jeune. Parce que l'action principale des médicaments anti-cancéreux, c'est d'entrainer un jeûne forcé. C'est surtout ça qui donne les résultats. Le problème, c'est que dans le cas des médicaments de la médecine officiel, ce sont aussi eux qui entrainent 99,999 % des morts. Parce que le jeûne + la consommation de ce type de médicaments qui désagrègent les cellules, est très souvent mortel (d'où le fait qu'il ne faut pas non plus prendre d'antibiotiques en même temps qu'on jeûne).

Pour ce qui est des maladie metaboliques, des carences, de la leucemie, le jeune,  est souverrain.

Pour la leucemie par exemple, un 1 semaine, la composition du sang est modifie et les globules blanc on retrouver un taux normale.

Là encore, je suis complètement d'accord. La leucémie, c'est une maladie complètement bidon. Là aussi, il ne s'agit que d'accumulation de protéines et de débris dont les symptomes sont pris pour une maladie grave (symptomes qui perdurent sur plusieurs semaines ou mois parce qu'en général, on empêche le processus d'élimination de se faire en prenant des antibiotiques ou des anti-inflammatoires). Donc, effectivement, il suffit de faire un jeûne d'une ou deux semaines, le temps que le corps élimine les débris en surplus, et tout est terminé. Le nombre de gosses et d'adultes qui ont crevé à cause de cette connerie (à cause des traitements anti-leucémie), c'est hallucinant. C'est vraiment le plus bidon de tous les cancers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...