Aller au contenu
forum sidasante
Mayuko

présentation, témoignage.. et question

Recommended Posts

Hola

Merci Aixur pr la validation du compte du coup j'ai mis un certain temps avant de poster mon message, pour disposer de mes derniers résultats d'analyse..

Voilà. J'ai apprit en juillet 2007 que j'étais séropositif. Choc, incompréhension. Tout le poids de l'abattage médiatique qu'on fait du VIH et du SIDA qui me tombe dessus.

En fait, pas si étonné. J'ai appris cela au cours d'un contrôle de "routine", sur proposition de mon généraliste (que je consultais pour fatigue passagère et qui ne connaissait rien de ma vie).

A l'époque je consommais bcp de choses. Je me défonçais bcp pour parler plus clairement. Pratiques à risque. Sexualité ambigüe, incertitudes. J'ai eu des rapports avec des hommes, un seul sans capote. Ça a été le "mauvais".

Tout cela parût donc logique, presque prévisible. Il est vrai que cela faisait un moment que je craignais une séropositivité, sans toutefois y croire puisque "cela n'arrive qu'aux autres"..

J'ai passé une période difficile. Ma copine de l'époque avec qui j'ai continué à avoir des rapports après ma "contamination" est ressortie négative.. "miraculeusement".

Cet évènement a provoqué chez moi une profonde remise en question. J'ai décidé de voyager, suis parti au Pérou pour y suivre un traitement de désintoxication par les plantes et effectuer par la même occasion une recherche et un travail sur moi. Le médecin de ce centre m'a envoyé à l'époque des liens, grâce auxquels j'ai commencé à connaître la dissidence par rapport au VIH (dont on entend jamais parler dans les médias icon_rolleyes.gif ), et ce site. Il m'a affirmé que lui-même, sans être expert, commençait à "douter de plus en plus" de la théorie officielle concernant le VIH.

Au début je n'y ai pas compris grd chose. En abordant ce thème auprès de médecins en France, j'ai eu des réponses déjà connues du type " tu sais dès qu'on émet une théorie il y a toujours des dizaines de contre-théories et des gens pour contredire les scientifiques " ou "ce qu'affirme un tel est très grave (cf.: "Otra explicación al SIDA" por Dr. Heinrich Kremer), c'est comparable au négationnisme sur de l'existence des camps de concentration". Tout cela bien sûr sans aborder les questions centrales que pose le dilemme VIH-SIDA.

Dans un premier temps je suis venu faire un travail personnel de nettoyage et de recherche personnelle, sans intention de guérir du VIH, puisque cela "n'est pas possible". J'espérais à la limite devenir négatif (charge virale indétectable). Mais plus que tout, je suis venu interroger la cause. L'origine de ce trouble chez moi, plus sur le plan bio-énergétique et émotionnel que physique. Soigner (et guérir) la cause et pas le symptôme.

En effet, j'ai le sentiment que cette séropositivité était inscrite, prévisible, et que son origine va bien au-delà d'un comportement à risque, aussi avéré soit-il et qui est devenu automatiquement la justification de ce qui m'arrive.

Je peux dire que j'ai pas mal avancé. Une des choses que j'ai la plus entendue et à laquelle je m'identifie personnellement (je ne prétends pas en faire une généralité) est un fond de déprime (qui est susceptible d'affecter le système immunitaire) et un trouble, une grande perte je dirais même de mon identité profonde.

Avant mon départ, j'ai effectué deux examens ; un premier en juillet indiquait environ 420 CD4 et 10000 CV. En novembre, 450 CD4 et 9500 CV. Évolution "positive" selon mon médecin qui dit que mon corps se défend bien et que je n'aurais probablement pas besoin de traitement avant "plusieurs années".

Le directeur du centre au Pérou m'affirme que le travail avec les plantes n'est pas incompatible avec ñe VIH puisqu'elles peuvent stimuler le système immunitaire. Je commence donc sereinement mon traitement en Janvier 2008.

Juin 2008 ; je demande à faire un contrôle. Surprise : T4 à 335, et CV à 45000! je comprends pas, et commence à sérieusement remettre en question la parole du responsable du centre. Comment est-il possible qu'entre 07/2007 et 11/2007 ma situation se soit améliorée quand je menais un train de vie très instable (alimentation, drogues, rythmes, fatigue etc) , et qu'elle se soit à se point dégradée depuis 01/2008 et jusque juin alors que j'entame un rythme sain, activité, nourriture équilibrée, et surtout nettoyage corporel (purges entre autre..)?

Lequel responsable me répond que mon corps réagit peut-être à un changement. Tout en m'expliquant que les tests de Charge Virale de mesurent aucun virus mais uniquement des "morceaux" d'ARN, que les anticorps bas peuvent être un signe de bonne santé.. je n'y comprenais tjs pas grand chose mais décide de faire confiance et de poursuivre mon traitement.

Au moment des résultats, le spécialiste que je consulte me recommande un traitement "préventif", expliquant que 335 de T4 c'est déjà bas. Je lui explique que je prends des plantes, et refuse.

Parallèlement, on commence à me donner deux extraits de plantes à boire ts les jours, pour stimuler le système immunitaire. Il s'agit, selon l'appellation locale, de "Jergón Sacha" (Dracontium loretense), et de "Uña de Gato" ("Griffe du Chat" - uncaria tomentosis), toutes deux réputées pour leur action de puissante stimulation immunitaire et pour leur utilité dans les traitement du VIH, sans toutefois être spécifiques du virus ou di SIDA. Elles n'entraînent aucun effet secondaire et n'ont pas de contrainte au niveau de la prise, excepté une diète sans alcool, piment ni cochon (ce qui n'est pas plus mal..)

Autre analyse en 09/2008 : CV à 150000 et T4 à 295! là on me dit que je dois commencer un traitement médicamenteux, et même le centre où je suis me recommande de rentrer en France, par crainte de "représailles.." (!!). Je refuse toujours. Je précise que je n'ai pas été malade une seule fois et que jusqu'à présent, malgré une fatigue passagère ou un rhume, je me porte très bien.

Je continue à prendre ces plantes. Autres analyse en octobre, un mois plus tard : T4 tjs à 295, mais CV redescendue à 98000! je n'y comprends pas grd chose, tout en ayant confiance en prenant les plantes. Depuis, je suis sorti du centre mais me trouve tjs au Pérou. J'ai continué avec ce traitement naturel. Mes derniers résultats, que j'ai eu hier (d'où un petit peu de temps avt de publier Aixur icon_biggrin.gif ) soit deux mois après ceux de septembre indiquent CV 93000 et T4 286, soit sensiblement les mêmes.

Parallèlement, je suis de plus en plus convaincu que l'origine de ce "trouble" est "énergétique" et qu'il était plus que prévisible. Je ne suis pas encore arrivé au terme de cette recherche personnelle, mais pense que je pourrais être surpris des suites de cette histoire..

Je lis depuis peu et doucement un livre intitulé "¿y si todo lo que crees acerca del SIDA fuera falso?" littéralement "et si tu ce que tu croies à propos du SIDA était faux?" (phrase qu'on retrouve sur le site sidasante.com , traduit de l'anglais et écrit par Christine Maggiore. Petit bouquin assez simple d'accès pour un néophyte comme moi, et bourré de références scientifiques et autres remettant en cause la thèse officielle du VIH/SIDA. Je pense que certains d'entre vous connaissent déjà l'auteur et le livre, et que nombre des points qui y sont abordés sont repris sur ce site.

En fait plus ça va et moins j'y comprends (certaines informations me demandent un certain temps d'intégration..).

On continue à me dire que je dois commencer un traitement. Je refuse toujours, et ne suis pas malade.

Je constate effectivement une étrange corrélation entre T4 et CV dans mes propres résultats. Ceci dit, à la vue de ce que j'apprends j'ai de plus en plus de mal à créditer ces analyses. Tests de charge virale non probants d'une infection par le VIH! c'est quand même (trop) fort.

Une chose qui m'a été répétée et que je reconnais chez moi est que la séropositivité est associée à un manque de foi énorme en la vie et en l'avenir (ce que je suis venu chercher et travailler ici..)

J'ai l'intuition que je ne tomberai pas malade et que tout cela s'arrangera, malgré le coup énorme que provoque une telle nouvelle et cet espèce de prévision assenée comme un jugement fatal, que VIH=SIDA et que tôt ou tard un traitement est inévitable (pour une majorité des cas..).

J'ai tout de même une crainte intérieure de me tromper ; je ne comprends pas ce que signifient mes résultats, et le fait que ces anticorps continuent à descendre.. est-ce irréversible? cela signifie-t-il que je tomberai malade tôt ou tard, ou au contraire que je suis en bonne santé?? (il me semble que quand les anticorps de sont pas très hauts, jusqu'à une certaine limite, c'est plutôt signe de bonne santé..).

J'ai bien compris la corrélation officielle entre CV augmentant et T4 diminuant.. pour autant, que peut indiquer une chute brutale de ma CV (de 150000 à 980000 en un mois..) associée à une baisse lente des T4?? puis cette stabilisation?? icon_confus.gif

Évidement, les médecins ici sont aussi renseignés et ouverts que chez nous.. on veut me faire gober des gélules en me disant que c'est pour mon bien, sans me dire ce que c'est ni les conséquences réelles qu'aurait un tel traitement sur mon corps! Et sans parler de l'industrie MAFIEUSE que j'alimente en prenant de tels traitements, et qui sincèrement me RÉPUGNE (je parle bien sûr de la pharmaceutique, deuxième mondiale après l'armement..).

Je ne nie pas que ces médocs aident certaines personnes, ni que beaucoup sont malades ou morts de symptômes ou de maladies "opportunistes" ou auto-immunes.

Je ne me cache pas que je pourrais moi-même être amené à en prendre, en cas de dernier recours et d'urgence si je tombais vraiment malade..

Mais je suis plus que surpris encore aujourd'hui du flou qui règne autours de cette histoire, du peu voir de la manipulation des informations qui parviennent au grand public, et du manque d'intérêt que la médecine "moderne" (hemhem...) porte à ces questions pourtant fondamentales..

J'ai du mal à croire que des systèmes entiers soient pourris au point de cacher un tel mensonge.. mais qu'en est-il vraiment?

Ici en forêt amazonienne il existe beaucoup de médecines alternatives et de plantes sur lesquelles lorgnent les multinationales. Et beaucoup de guérisseurs qui affirment être capable de guérir le SIDA, sans parfois vraiment savoir de quoi il s'agit. Comme partout, certains abusent de la crédulité des gens (quoique la "foi" dans un traitement peu avoir des effets surprenants, mieux connue chez nous sous le nom d'effet "placébo") et peuvent même s'avérer dangereux. Mais d'autres sont réputés pour leur sérieux et leurs résultats probant, sans que cela ne parvienne toutefois aux oreilles de la médecine occidentale (qui sait bien sûr se faire sourde quand sa parole et sa prétention sont mises en doute).

Par ailleurs, certains affirment qu'il serait dangereux pour eux que cela ne s'ébruite trop car il risqueraient tout simplement, de se faire tuer..

Bien sûr, il n'y a vraisemblablement à ce jour aucune étude ou preuve scientifique de ce qui est avancé (tout comme il n'y a officiellement personne qui guérit du VIH).

Mais beaucoup concordent à dire une chose : que le SIDA est une arnaque, un déséquilibre énergétique utilisé comme prétexte pour justifier l'emploi d'une médecine plus que douteuse.

Même à mon niveau, où je n'ai aucune certitude quant à cette maladie, je sais qu'il existe des alternatives aux traitements médicamenteux, qui sont simples mais trop méconnus (ou trop ignorés) par nos sociétés. Cela va du mode de vie à la prise d'aliments (ou de plantes dans mon cas) qui peuvent contribuer à fortifier le système immunitaire. Sans oublier l'absolue nécessité, de croire en un avenir meilleur ( ou un avenir tout court...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...