Aller au contenu
forum sidasante
bamboo

La maladie d'Amour !

Recommended Posts

Bonjour Brume, bonjour à tous

J'ai zappé le plus révélateur, tellement c'est évident .

L'autre jour, il m'a parlé aussi d'une envie de suicide durable avant que tout ce tralala commence qui menait finalement à la diagnose hiv-positif.

Tu tien là le fil rouge qui peut te permettre de mieux définir ton rôle, ce qui peut être ta zone de travail et d'aide, là où tu peux agir …

Je pense qu'on ne peut se positionner sur le même terrain face à l'orthodoxie, on ne peut pas être un intermédiaire entre le malade et la dissidence, sans risquer de s'y faire « écraser » entre les deux !

On ne peut pas interférer dans leur relation malade/médecin parce qu'on ne sait pas ! Si peu !

Bien sur qu'on ne peut pas prendre la responsabilité d'un arret de Trapie ! D'après quelles données ?

Le flou artistique entre orthodoxie et dissidence est bien entretenu, et ce Doute sur la vérité, est bien sur voulu, puisque c'est la meilleur parade, pour que ni la vérité , ni le scandale, puissent voir le jour .

On ne peut que laisser seul le malade face à son médecin, et face à son intuition .On ne peut pas intervenir sur le sujet directement, malgré nos intuitions, parce que notre crédits ne sera jamais total . De plus, dans ce genre de maladie liée à la liberté d'être, et dans la « prison » dans laquelle se retrouve le malade, il m'est apparu évident, que cette épreuve exige justement du malade une reprise en main de lui-même .Ces épreuves sont des alarmes, des mises en garde qui se manifestent quand l'individu est allé trop loin dans la contrariété de lui-même . Trop loin dans son contraire, dans son nihilisme, pour se faire aimer, pour être intégré . Acceptant un costume, une personnalité, ou ils se sentent mal dans leur « peau » .

Ca m'apparait comme un grand rendez-vous directement chez le directeur de la vie, qui n'est autre que la voix de notre conscience, et qui dit :

-Bon, on vous a donné la vie, mais vous ne savez pas quoi en faire, ou vous en faite n'importe quoi ! Alors ! Vous la gardez cette vie, ou on vous la reprend ?-

A ça, on ne peut rien faire . Là, on ne peut pas répondre à leur place .

Par contre, on peut agir sur tout ce qui tourne autour du problème directe .

Laissons leur la scène et le décor .

Intéressons nous aux coulisses, aux causes profondes …

C'est là, peut etre qu'on peut gagner du temps et être plus efficace et pertinent .

Avec cette histoire de suicide, tu tiens un fil rouge qui peut te permettre de révéler la mécanique qui l'a amené là . Apporter des réponses à tout, n'est pas nécessaire, la conscientisation d'un problème est déjà importante pour dégonfler le problème .

L'aider, délicatement car c'est pas facile de retourner dans ses marais, a retrouver là où il a lâché le fil de sa vie, là où il a commencé à se nier . Pourquoi ?

La réponse peut demander de faire un tour dans l'enfance .

Si tu peux éclaircir, dénouée cette période suicidaire et sombre de sa vie, ça pourra, peut etre, avoir de très bonnes répercutions, et au pire, ça ne fera que le libérer, dans tous les cas ce sera constructif .

Toujours être conscient de la joie et de la force que l'on retire pour toujours, après avoir nettoyés des blocages et des peurs, qui nous font passer un mauvais moment, mais passager .

Tous ces sentiments enfouis, sont devenus morbides et le rongent comme de l'acide .

Faut que ça sorte, que ça vive....

Perso, je n'affronte plus de front le probleme de la Tri . Presque, on ne parle jamais du problème .

Par contre, j'utilise tout ce qui peut effriter sa croyance dans l'orthodoxie . Je me sert de l'actualité ou d'autres faits pour noyer le sida dans un discrédit général . Car il me semble que son statut de maladie/complot au milieu d'un système qui serait parfait, rend de fait la dissidence suspicieuse et la discrédite . En démontrant qu'un complot comme le sida n'est que l'arbre qui cache la forêt, ça crédite de nouveau la dissidence, notamment en ce moment ou je rigole bien de voir les médecins de Monami jouer les dissidents vis a vis de la vaccination de la gripe A . Sa thérapeute est prête à démissionner pour ne pas être vacciner ! Ils sont trop drole !

En tout cas, c'est excellent pour casser les Croyances .

La croyance en la Tri, c'est la croyance dans le système, je crois que « malheureusement », il faille jeter l'eau du bain, le système, pour virer la tri .

C'est pas forcément un « malheur » pour un bien .

Mais un bien pour un très bien .?

Y a t-il encore beaucoup de bonheur a perdre dans un système qui vire au cauchemar ?

On s'en fou que le système nous aime, l'important c'est de s'aimer soi, même seul, surtout même quand c'est unique et original, quand ça enrichi le monde, comme le souhaite et le fait la Vie .

Ne pas se tromper de sens et chercher à se faire aimer avant de s'aimer soi, là on s'oubli .

En devenant qui on est, on devient forcément aimable par ceux qui veulent/ou ceux qu'on veut voir, nous aimer, parce qu'on est vrai, on envois un message clair qui permet des réponses claires et d'avoir les interlocuteurs qui nous correspondent .

J'aime bien l'image un peu extrème d'un Michael Jackson comme individu original qui s'affirme avec ses talents particuliers, remplie d'une confiance et d'une connaissance de lui-même, qui le rend plus qu'aimable, mais admirable . Parce qu'il s'aime et qu'il s'affirme, la star artiste est idolatrée parce qu'elle est un symbole d'expression humaine libre et accompli .

On a tous reçu des talents dont la vie attend les fruits .

La chance de M Jackson c'est d'avoir vu ses talents, sa vérité, éveillés et entretenus dés leurs naissances, et non pas enfouis sous la "normalité", sous prétexte que celle-ci est plus facilement aimable et de fait couramment pratiqué, pour finalement s'éterniser dans le plus beau des ennuis .....et le plus beau des suicide .

Amitiés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes tes pensées. Je ne peux pas bien répondre là, pas d'internet ces jours-ci et dans un café wifi ce n'est pas top...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les neurones du cœur

(extrait...)

…./... l'idée que nous pouvons penser avec nos coeurs

n'est plus seulement une métaphore, mais est, en fait,

un phénomène très réel. Nous le savons à présent car la recherche combinée

de deux ou trois disciplines prouve que chez l’être humain le coeur est le centre

majeur de l’intelligence. Les biologistes moléculaires ont découvert que le coeur

est la glande endocrine la plus importante du corps. En réaction à notre

expérience du monde, il produit et libère une hormone importante, FNA

(Facteur Natriurétique Auriculaire), qui affecte chaque opération dans la

structure limbique que nous appelons aussi le cerveau émotionnel.

Cela inclut

la région de l’hippocampe où s’effectuent la mémoire et l'apprentissage, et

aussi les centres de contrôle pour le système hormonal tout entier. Les

neurocardiologistes ont constaté que 60 à 65 % des cellules du coeur sont en

fait des cellules neuronales et non des cellules musculaires comme on le

croyait auparavant. Elles sont identiques aux cellules neuronales du cerveau,

opérant à travers les mêmes liens de connections, les ganglions, avec les

mêmes connections axonales et dendritiques, et les même sortes de

neurotransmetteurs qui se trouvent dans le cerveau.

Autrement dit, tout à fait littéralement il y a un cerveau (Shen) dans le coeur,

dont les ganglions sont reliés à chaque organe important du corps, au système

entier du fuseau musculaire qui permet aux humains d'exprimer leurs émotions

de façon unique. Environ la moitié des cellules neuronales du coeur sont

impliquées dans la traduction des renseignements envoyés de partout dans le

corps afin d’assurer un fonctionnement harmonieux de l’ensemble. Et l'autre

moitié constitue une très grande connexion neuronale directe avec le cerveau

émotionnel de notre tête et poursuit vingt quatre heures par jour un dialogue

entre le coeur et le cerveau dont nous-mêmes sommes inconscients

(Mercogliano et Debus 1999).

Le coeur répond aux messages envoyés par le cerveau émotionnel (structure

limbique), qui s’occupe de contrôler l'environnement interne des états

dynamiques, comme les émotions et le système auto-immunitaire, en guidant

notre comportement et contribuant à notre sens d'identité personnelle. Le

cerveau émotionnel fait une évaluation qualitative de notre expérience de ce

monde et envoie cette information au coeur, instant après instant. En échange

le coeur exhorte le cerveau à produire la réponse appropriée. Autrement dit, les

réponses du coeur affectent le système humain entier (Mercogliano et Debus

1999). En regardant de manière sélective l'esprit et l'émotion du Zang, nous

pouvons observer que chaque organe "loge" son propre esprit et sa propre

émotion (Table 1).

Selon la théorie du Yin et du Yang, chaque organe Zang

loge aussi l'essence de l'émotion de tous les autres organes et de l'esprit à

l’intérieur du corps. Par exemple, le C dans la MTC loge le Shen (l'esprit) et est

l'organe qui contrôle tout le Zangfu car il loge aussi la graine ou l'essence du

reste du Zangfu et du corps dans son l’ensemble. Le chapitre 8 du Suwen

déclare que : « Le coeur est le souverain de tous les organes et représente la

conscience de l’être. Il est responsable de l'intelligence, du bon sens et de la

transformation spirituelle » (Maoshing 1995, p34). Une analogie serait celle

d'un ordinateur. Les Zangfu sont le hardware, les émotions et les systèmes de

conviction sont les logiciels, l'esprit ou le Shen sont le système d'opération et le

cerveau le microprocesseur.

Les biophysiciens ont découvert que le coeur est aussi un générateur

électromagnétique très puissant. Il crée un champ électromagnétique qui

englobe le corps et s'étend de 2 à 3 mètres. Il est si puissant que vous pouvez

lire un électrocardiogramme jusqu’à un mètre de distance du corps. Le champ

que le coeur produit est holographique, ce qui signifie que vous pouvez le lire à

partir de n'importe quel point sur le corps out à l’intérieur du champ

(Mercogliano et Debus 1999).

Peu importe la taille de l'échantillon, vous pouvez recevoir les renseignements

du champ entier. La chose fascinante est à quel point ce champ

électromagnétique affecte le cerveau. Tout indique qu'il fournit l’ensemble du

spectre d'ondes radio dont le cerveau tire ses renseignements pour créer notre

expérience interne du monde. Peut-être de manière plus importante, nous

savons à présent que le spectre radio du coeur est profondément affecté par

notre réponse émotionnelle au monde. Notre réponse émotionnelle modifie le

spectre électromagnétique du coeur, dont se nourrit le cerveau. Finalement,

tout dans nos vies s’articule autour de notre réponse émotionnelle à des

événements spécifiques (Mercogliano et Debus 1999).

.../...

le document complet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait intéressante cette étude, Bamboo .

D'ailleurs Deepak Chopra, endocrinologue qui pratique la médecine corps/esprit ou ayurvédique, disait ( le corps quantique, 1989), à propos du coeur et du cerveau qu'ils sont constitués des mêmes types de cellules, et qu'un lien très étroit les unit.

Le lien coeur et cerveau est aussi mis en évidence dans la science du raja yoga par le sutratma ou corde d'argent chez les occidentaux, qui relie l'esprit au corps en passant par l'âme.

Et ce sutratma ou fil est triple dans sa manifestation, un aspect qui part de la glande pinéale (cerveau) un autre en passant par le coeur (thymus) pour finir avec le dernier aspect à la base de l'épine dorsale.

D'où l'importance de s'intéresser au système endocrinien puisqu'il est ce pont entre l'esprit et le corps .

Il faut bien jeter des ponts et moi ça me fout les glandes que la recherche patauge à ce point ! 1-red_eyes.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça fait toujours du bien de te relire Bamboo icon_bravo.gif

La science remettra à jour

Ce que l'homme dans l'essentiel

a toujours su par intuition

l'endocrinologie n'est pas une découverte récente

la logique du système des chakras, ça l'est ancien

en version différente, qui mène à une autre compréhension

Le coeur, bien qu'étant comme le cerveau, est, et ne l'oublions pas, une POMPE. De là les mémoires émergent, d'après vibrent les miles d'images qu'il y a dans l'encéphale.

Le coeur nous la ramène toujours

en pleine face

Meilleurs souhaits

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le coeur, bien qu'étant comme le cerveau, est, et ne l'oublions pas, une POMPE

Agrathor, OU as tu appris une chose pareille ?!

C'est bon, je connais la réponse, ça ne vient pas de chez tes ancêtres …. !

C'est l'exemple même de la mécanisation du corps, si cher à nos amis rationaliste qui réduisent l'homme à une vulgaire machine . Les anciens rigoleraient bien d'une telle affirmation !

Si je te dis que c'est le sang, qui fait battre le cœur, et que tout ce qui passe dans le coeur, n'est qu'un reflet de ce qui se passe dans le sang, et que le sang est « l'organe » dans lequel siège ta Volonté et ta Liberté d'être, que lui seul imbibe tout ton corps ; tu comprendras mieux pourquoi Faust signe son pacte avec le Diable avec son sang, et ce que recherche « le vampire », et ainsi que tous les autres secrets liés aux sang, comme les sacrifices anciens et l'histoire du Graal …..

Bref, toutes ces choses « stupides » qu'il ne faut pas savoir …......tellement ça donnerait du pouvoir, à ceux qui n'en veulent pas ....

Bien à vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle incompréhension virtuelle !

des mots qui s'effritent et perdent du sens

dans une momentanée perte de confiance

Je préfère intégrer le tout

un coeurveau qui pompe la mémoire aux origines

n'a rien du rationnalisme pure

Pourquoi cette séparation, encore et encore, entre le corps et l'esprit, comme si le sprituel était beau le corps laid ? Pfffffff, je n'aime pas cette attitude, je préfère un cerveau qui pompe de la vie que d'une boulotte de viande automate incohérente.

Mes ancêtres te diraient de poser ta main sur ta poitrine et de sentir le flot de la rivière aux origines battre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cher ami

Nos vexations signent nos erreurs .

Alors, prenons soin d'échapper aux incompréhensions virtuelles qui s'immiscent .

Nous n'avons ni nos yeux, ni nos sentiments(feeling), pour nous rencontrer, mais seulement des mots .

Merci de me confirmer que tu ne pouvais parler comme je l'ai pensé précipitamment .

Mais, mes mots serviront à d'autres ...

Conscient que la méprise, nous guette à chaque virgule, tu auras remarqué que je n'hésite pas à consacrer du temps à mes interventions, qu'elles sont souvent longues, qu'elles se répètent avec d'autres mots, et que mon souci est de faire passer mes idées dans leur totalité, pour un partage clair et sans ambigüité . Virtuellement, ça reste toujours une performance pour tous !

Nous devons fuir les flous mystico-intello, et nous concentrer sur la précision de nos pensées .

Ne pas hésiter à être généreux en explication, ou alors vaut mieux se taire .

Notre plus grand défi, est d'arriver à mettre les justes mots sur nos sentiments, ce n'est facile pour personne .

Nous parlons de la même source originel, seuls les mots et les cultures ont diviser les hommes, restons en conscient, et veillons à ce que nos pensées restent claires et transparentes, comme la source commune qui nous inspire .

J'y veillerai au milieu de mes imperfections d'être humain .

Bien à Toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...