Aller au contenu
forum sidasante
Invité wainglü

"Rien de neuf sous le soleil"

Recommended Posts

Invité wainglü

Qui se cache sous ce titre philosophique-de-comptoir ?

Heu, un philosophe de comptoir je suppose...

J'ai 31 ans, je ne suis pas seropositif, et je suis meme en très bonne santé...

Qu'est ce que je viens faire ici, me direz-vous ?

J'ai dit "en très bonne santé", je précise : "physique" !

En effet, j'ai dès mon plus jeune age été "victime" d'une education catholique par une grand-mère plus intégriste qu Benoit 16, et j'ai longtemps souffert de manque de confiance en moi a cause d'un père méprisant.

Ce qui a inevitablement conduit à des troubles anxieux, parfois d'ordres paranoïaques... (surtout a propos de ma santé)

Comme selon ma Mère-grand, le sida était une punition du ciel, si j'avais un comportement immoral, j'allais l'attraper ! J'ai donc vécu depuis toujours dans la peur du sida.

Meme enfant, longtemps avant de savoir ce qu'etait un rapport sexuel, j'avais deja peur de ce monstre qu'on appelait "sida" ! Mon esprit d'enfant n'avait retenu que les mots "nouvelle maladie mortelle" !

Plus tard, ayant compris les modes de transmission, je n'etait pas rassuré pour autant...

Meme bien avant de decouvrir les theories dissidentes, je trouvais deja certaines informations floues, par rapport aux capacités de la science à tout expliquer...

Par exemple, les notions de "risque élevé", "risque moyen", risque faible" sur les notices de preservatifs...

Y avait-il des études precises sur la transmission du virus par cunnilingus, pour que cette pratique

soit qualifiée de "faible risque" ?

Pourquoi, si il s'agissait d'une épidemie, n'avais-je jamais entendu personne, dans mon entourage proche ou lointain, etre declaré séropositif ou malade du sida ? (Meme ma mère, infirmière de profession, n'en a rencontré qu'un dans toute sa carrière...)

Mon medecin traitant, lui, en a connu deux... Un homosexuel et un ancien diplomate ayant vécu en Afrique...

Et le jour ou je lui ai demandé de me faire un test après avoir eu une relation non-protégée, il m'a dit :"Si ca peut te rassurer, d'accord, mais tu sais, il faut arreter de stresser avec le sida, chez nous c'est une maladie rare !" (Etait-il dissident ? osserais-je lui poser la question ?)

Toujours-est-il que, meme avec ce test, qui s'est revelé negatif, je ne fut pas rassuré pour autant ! "fiable a 98%", qu'ils disent ! Comment était-ce possible ? Dans ma petite tete, un test, c'etait "oui" ou "non" !

Bref, j'ai refait un test il a quelques temps parce que je m'etais masturbé dans une cabine de peep-show, et que je craignais que, par poignée de porte interposée, je me fasse contaminer par le monstre ! (j'avoue avoir menti a mon toubib, et lui avoir dit que j'avais eu un rapport non-protégé, sinon, il se serait foutu de ma gueule...)

(A propos de l'Afrique aussi, je posais la question "mais comment est-ce possible ?

Sont-ils réellement des obsédés sexuels a ce point ?")

Bref, tout ca pour mettre en evidence mon coté parano (j'essaie de le soigner, ca va mieux), mais aussi le coté "terrifiant" des campagnes de preventions aux airs de propagande.

J'ai seulement compris depuis peu que j'ai été asservi a une peur totalement injustifiée, et que cette peur m'a empeché de vivre !

J'ai decouvert le site sidasanté.com un peu par hasard. Comme ma copine avait acheté le livre "les 10 plus gros mensonges sur les vaccins",

j'ai cherché a en savoir plus sur cette collection, je suis tombé sur "les 10 plus gros mensonges sur le sida", et de fil en aiguilles, j'ai trouvé le site...

Je doit dire qu'au debut, j'ai lu quelques articles en vitesse, en me disant, "oui, pourquoi pas"...

Et puis je me suis appliqué a lire tout le site. J'ai verifier les noms des scientifiques en questions, j'ai verifié les references, j'ai consulté d'autres sites... (petite remarque : attention aux liens morts dans la partie "liens")

Ma conclusion est la suivante : tout cela est limpide... Beaucoup plus que la theorie officielle...

Et lorsque je retourne lire la littérature officielle, je n'arrive plus a y trouver une once de credibilité...

Et finalement, ça m'angoisse encore plus... Ce n'est pas vraiment de l'angoisse, c'est plutot de la terreur... Après tout, que la medecine se batte depuis 25 ans contre un mechant virus, c'etait supportable, mais que l'humanité entière soit endoctrinée de la sorte je trouve ca atrocement pire...

Mais après tout, si on y regarde bien, l'humanité a toujours fonctionné ainsi...

Vous citez souvent l'exemple de Galilée qui est très pertinent.

J'en ai un autre : "Les indulgences", ca ne vous rapelle rien ? : Au moyen age, l'Eglise accordait la remission des péchés et l'assurance

d'une belle place au paradis, moyenant finance !

Aujourd'hui, le corps medical vous promet la santé en echange de vos economies et d'une confiance aveugle...

La comparaison est facile...

De tout ce que j'ai pus lire des réactions contre les theories dissidentes du sida, elles me font toutes penser aux réactions d'un inquisiteur en presence d'un hérétique...

La seule chose ou mon doute subsiste est la suivante :

Comment en-est on arrivé la ?

Y-a-t-il vraiment un complot, avec des vrais mechants, assis sur une montagne de cadavres, occuppés a rire aux eclats, des dollars plein les yeux ?

Ou tout ceci est il l'accumulation d'erreurs dues a l'"à-peu-près",

la precipitation, la prise en compte des convictions personnelles

dans le processus de recherche et a l'ego surdimensionné de certains chercheurs ?

Mon coté naif et gentil me ferait pencher pour la 2eme solution,

mais quand je regarde un film comme JFK (rien a voir avec le sida, je sais...),

ca remet les pieds sur terre...

Et parano supplémentaire : maintenant que j'ai compris ce que mesurent les tests, ma nouvelle crainte est la suivante : croyez-vous qu'un jour les autorités medicales (ou pharmaceutiques) arriveront a faire mettre en place un test obligatoire ? Ce qui conduirait à condamner a mort

des milliers de biens-portants qui n'ont rien demandé...

D'ou une autre question : Pensez-vous que la dissidence soit en expansion ou en regression au sein du corps médical ? Apparement, les medecins qui doutent sont de plus en plus nombreux selon vous. Est-ce bien le cas ?

Bref, voila, quoi !

J'espère que mon discours n'est pas trop décousu...

Bravo pour ce site et courage a tous ceux qui en ont besoin !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Wainglu,

Et bienvenue sur le forum.

Pour un éventuel complot, je dirais que c'est possible. En y regardant de plus près, on constate qu'il y a eu la promotion de l'auto-controle et de l'auto-motivation dans pas mal de domaines au début des années 80, de même qu'un état d'esprit assez hystérique. Il fallait faire du participatif dans les entreprises (c'est à dire que ce n'était plus les employés qui obéissaient passivement voir même avec réticence à la hiérarchie, mais que les employés étaient désormais impliqués dans la réussite de l'entreprise. Il devenaient leur propre maitre). Il fallait se bouger pour réussir (principe libéral arrivé avec Reagan. En France, on faisait la publicité de la boss génération en opposition avec la bof génération des années 70). On faisait la promotion de la gagne dans le sport. Il fallait que "tout le monde bouge" pour lutter contre la pauvreté, au lieu de s'en remettre à l'état providence. Et dans le domaine de la santé, avec le sida, on a là aussi instauré un esprit d'auto-controle des populations (auto-controle de la personne sur elle-même, et controle de ce que font les voisins), puisque le sida, c'était "l'affaire de tous". Donc, au lieu du je m'en foutisme un peu anar et frondeur des années 70, on est passé d'un coup à un esprit limite nazi complètement hystérique. Etat où tout le monde est tellement concerné par les malheurs du monde (en raisonnant bien sur avec les trippes et pas avec la tête) et a tellement intégré la notion d'auto-controle ainsi que l'absence d'esprit critique que les gens acceptent toutes les lois liberticides du gouvernement pour soi-disant lutter contre ces malheurs.

Donc, s'il y avait un complot, moi, je le verrais éventuellement à ce niveau là. On a peut-être inventé le SIDA pour servir comme élément dans ce mouvement général visant à instaurer plus d'auto-controle, d'auto-motivation, d'hystérie, etc..., dans la population.

Cela dit, ce n'est qu'un faisceaux d'indices. Ca peut aussi n'être qu'une histoire de fric, ou alors, une simple erreur. Et puis, même s'il y avait effectivement un complot, il faut bien voir que tout ça se serait fait grace à la stupidité, la paresse intellectuelle, et l'ignorance des médecins. C'est une chose de décider d'inventer une maladie pour en faire un instrument de controle ou pour se faire du fric, c'en est une autre de l'imposer au corps médical. Donc, même si complot il y a, la réalisation de ce complot n'a pu avoir lieu que parce qu'à tous les niveaux de la médecine, on a laissé faire. Complot ou pas complot, le corps médical a montré qu'il est complètement perméable à ce genre de conneries et que c'est l'encéphalogramme plat dans le corps médical.

Sinon pour le test obligatoire, je ne pense pas qu'il y en aura un. Il y a plein d'autres marchés dans le domaine médical. Il n'y a pas besoin de faire croire à la ménagère de 50 an qu'elle a le VIH. Il y a le marché de l'ostéoporose, du cancer du sein, de la ménopause, etc... De quoi se faire plein de fric sans avoir besoin du SIDA.

Sinon, pour la progression de la dissidence dans le monde médical, difficile à dire. En tout cas, on n'a pas eu beaucoup de médecins dissidents ici (en fait, aucun je crois). Pourtant, ça ne serait pas difficile d'intervenir sous pseudo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bienvenu sur ce forum, Wainglü.

Juste pour dire que personnellement, je ne crois globalement pas à une théorie du complot, comme j'ai déjà eu l'occasion de m'expliquer dans ce post.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité wainglü

J'ai une autre comparaison qui me vient a l'esprit...

Un exemple qui prouve que même un esprit brillant peut

etre orienté dans la mauvaise direction par ses convictions personnelles.

Lorsqu' Einstein termina, en 1915, sa théorie de la relativité générale,

il remarqua que les résultats obtenus rendaient compte d'un univers en expansion !

Or pour Einstein, selon ses propres convictions, l'univers devait être stable, fixe, immuable !

Alors que sa nouvelle théorie lui permettait de prédire l'expansion de l'univers bien avant tout le monde, et bien avant que les observations empiriques ne le révèle, il s'est obstiné a croire que "ce n'était pas possible", que l'univers ne pouvait pas entre en expansion ! sans aucune base scientifique...

Il passa donc deux ans (!) a "bidouiller" une contorsion mathématique, un tour de passe-passe

afin que SA vison de la réalité corresponde a sa théorie.

Il ajouta donc la "constante cosmologique" a sa formule, de sorte que la relativité prédise un univers fixe...

Ce n'est qu'en 1929, lorsqu' Hubble arriva avec des preuves en béton (le "red shift"), obtenues

par l'observation, que l'univers était bel et bien en expansion, qu' Einstein dû admettre

que la constante cosmologique était une erreur. Il la considéra même par la suite comme

"la plus grande erreur de sa carrière"...

Et une fois la constante cosmologique supprimée, la théorie de la relativité générale collait

parfaitement avec les observations de Hubble.

On pourrait donc envisager que c'est donc l'envie et l'intime conviction que l'immunodéficience est causée par un virus qui a poussé des chercheurs comme Gallo à chercher dans cette direction, et à occulter toutes les autres pistes de recherches(consciemment ou non)...

niquement sur bases de ses convictions, de son envie de voir la réalité ainsi...

Après tout, si ça a pu arriver a Einstein, communément admis comme un des esprits les plus brillant de l'humanité, ça nous pend tous au nez...

Et puis, depuis que j'ai découvert les théories dissidentes, je ne peux m'empecher de comparer le vih à ce cher Oussama... Le vilain terroriste introuvable et responsable de tous les maux du monde libre... Je trouve que c'est bien representatif de la mentalité des Etats-unis (c'est peut-être tiré par les cheveux, ça n'engage que moi...)

C'est tellement plus facile de tout mettre sur le dos d'organisations terroristes, plutôt que de se

remettre en question, d'examiner son attitude vis-a-vis du reste du monde...

De même pour le sida en Afrique :il est tellement plus facile de tout mettre sur le dos d'un virus

plutôt que de remettre en question la manière dont ce continent a été traité par "l'occident" depuis plus d'un siècle...

Ca fait un peu "cliché", mais ce discours peut être étendu à bien des sujets...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh bien, wainglü, tu comprends très vite! Bravo! Et merci pour ta concision. icon_biggrin.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...