Aller au contenu
forum sidasante
Jeff-Lyon

Examens Bilogiques après intervention ????

Recommended Posts

Bonjour a tous !

Vive la technologie.... Je parviens a me connecter en 3G Edge depuis ma chambre d'hosto via mon téléphone cellulaire. Ce qui me permet de continuer a suivre l'actu du forum.

Voila ce qui m'ammène, suite a une sinusite aigüe que je me traine depuis le mois de septembre, passé de toubib en ORL, antibiothérapie massive, rien y a fait... Il y a une dizaine de jours, j'ai frolé la septicémie et été accueillis aux urgences a Lyon, avec l'oeil droit qui avait doublé de volume. Bref, chirurgie qui s'est fort bien passé, curetage afin de netoyer en profondeur l'infection dans mes sinus.

Après examens, il s'agit d'une combinaison d'un streptococh et d'une staphilo doré, que j'ai de toute évidence chopé lors d'une micro intervention début septembre, donc une belle affection nosocomilae... Ca, les médecins d'ailleurs ne le nient pas....

Sauf que bien évidemment, au vu de mon statut sérologique, sitot opéré et stabilisé, sitot transféré aux services des maladies infectieuses... Groumph... J'y suis depuis hier, et me prépare a signer ma petite décharge pour foutre le camp au plus vite. D'autant que tout ce petit monde s'est mis en tête de doser mes CD4 ainsi que ma charge virale... Je leur ai donc expliqué ce matin que pratiquer ce genre de test a peine dix jours après une chirurgie invasive n'avait ni queu ni tête. Que ce soit en terme de CD4 ou en terme de dosage d'ARN irrégulier, reprenez moi si je me trompe, je suppose que ces derniers doivent flamber après uen grosse source de stress oxydatif telle qu'une chirurgie, et que corolairement, mes CD4 doivent être massivement replié loins de la circulation périphérique, et donc risque d'être a des niveau anormalement bas...

Est ce que vous pensez que j'ai raison, et que je ferais mieux d'attendre un bon mois avant de faire des dosages de CD4, car bien évidemment, quant on est ds la chausse trappe des hostos, ils mettent tout en oeuvre pour vous faire mega fliper !!

Merci de vos conseil !

Jeff

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Jeff,

A mon avis, ton infection de l'oeil n'a rien à voir avec une infection. C'est juste la conséquence de la prise massive d'antibiotiques. Les antibiotiques détruisent les cellules, et donc, les petits vaisseaux sanguins (puisque les antibiotiques arrivent dans les tissus via le sang). Or, les yeux contiennent pas mal de petits vaisseaux.

J'en parlais encore il y a deux jours (ici).

Par exemple, voici les effets secondaires du Rifampicine :

Possible coloration rouge des urines et des sécrétions (possible coloration des lentilles de contact). RIMACTAN peut provoquer des réactions allergiques cutanées et des troubles digestifs. En cas de doute, signalez-le à votre médecin traitant lors de votre prochaine visite.

Voici les effets secondaires de l'association Isoniazide + Rifampicine (médicament RIFINAH) :

Possible coloration rouge des urines et des sécrétions (possible coloration des lentilles de contact). RIFINAH peut provoquer des réactions allergiques cutanées, des douleurs musculaires ou articulaires et des troubles digestifs. Signalez-le à votre médecin traitant lors de votre prochaine visite.Des épisodes fébriles avec maux de tête, vertiges, des troubles respiratoires. En cas de doute, contactez immédiatement votre médecin.

Coloration des lentilles, ça veut dire que les yeux saignent. Si l'antibiothérapie est massive, tes yeux peuvent effectivement doubler de volume.

Quant à ta sinusite aigüe, je pense là aussi qu'on peut incriminer les antibiotiques. Parce que ceux-ci vont avoir tendance à empêcher l'élimination de se faire. Pour que l'élimination se fasse il faut que les particules qui circulent dans le sang puisse s'agréger. Or, les antibiotiques empêchent cette agrégation de se faire, puisqu'ils désagrègent les particules qu'ils rencontrent. Donc, la sinusite va revenir encore et encore.

Sinon, à l'origine de la sinusite, il faut voir si tu prenais des médicaments (allopathiques ou naturels), et quel est ton régime alimentaire.

Donc, à mon avis, tes problèmes n'ont rien à voir avec une infection. Tu étais en train de te faire déglinguer par les antibiotiques.

Pour la mesure des cd4 et de la charge virale, effectivement, il est très possible que le stress et la prise d'antibiotique fasse virer ces tests au rouge.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, je dirais que ton cas est vraiment typique du cercle vicieux dans lequel peut entrer un séropositif.

Un simple problème de sinusite, de rhume, de grippe ou de bronchite ---> prise d'antibiotique ---> la prise d'antibiotique fait se prolonger le problème, et fait même apparaitre d'autres problèmes (yeux dans ton cas, problème de cognition pour d'autres qui va être considéré comme un problème de toxoplasmose, problème d'agression des poumons pour d'autres, qui va être considéré comme une pneumonie)

---> Les médecins s'affolent et déclarent, vu la séropositivité de la personne, que c'est une infection grave ---> Vu le stress, et vu la prise d'antibiotique, les cd4 s'effondrent et la charge virale s'envole. Ce qui va encore plus affoler les médecins.

---> Et là, soit c'est le coup de bol. Les choses reviennent à la normale et les médecins ne sont pas du genre à faire des traitements lourds et la personne en est quitte pour une trithérapie, voir pour rien du tout (elle rentre chez elle et basta). Soit c'est le coup de malchance. Les choses ne s'arrangent pas ou peu. Les médecins donnent une série de traitements lourds, et à cause de ceux-ci la santé du patient se dégrade plus ou moins rapidement, éventuellement jusque à la mort. Les médecins mettant bien sur les problèmes de santé et la mort éventuelle toujours sur le dos de microbes pathogènes ou/et du vih. Si le mec tombe malade, voir meurt, c'est normal, puisque la charge virale était très élevée et les cd4 très bas. Dans la tête des médecins, tout est cohérent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Aixur,

Je pense que tu fais fausse route en ce qui me concerne, car lorsque j'ai eu mon premier signe infectieux a l'oeil, je ne prenais aucun antibiotique ni ARV d'ailleurs.

La première crise inflammatoire s'est déroulé en septembre, exactement 48h après une intervention chirurgicale begnine durant laquelle les anesthésistes m'ont intubé avec du matériel mal stérilisé.

Ma première visite aux urgence date de là d'ailleurs, et c'est seulement a partir de ce moment, que je fus mis sous antibio thérapie, radio des sinus clair a l'appuis mettant en évidence une mega opacification des sinus frontaux et maxilaires. Il aura fallut néanmoins 3 mois et que les choses dégénèrent pour qu'une intervention massive ai eu lieu il y a dix jours. La mise en culture de ce qu'ils ont trouvé a mis en évidence un staphylokoch doré, qui selon leur dire ne peut être du qu'à une infection noesocomiale. Comme ce staphylo est une belle saloperie, il m'a immédiatement grignoté l'os suborbital, ce que l'on appel une osthéite.

A l'heure d'aujourd'hui, seule une antibiothérapie massive peut venir a bout de ce genre de cochonnerie. Quoi qu'il en soit, l'infection a l'origine a bel et bien été contracté a l'hopital... Donc, lieu a éviter tant faire se peut....

Alors évidemment, on peut toujours dire a posteriori que la prise d'antibio suite a la première crise la plus aggravé que guérit, mais là, on est en train quand même de parler d'un staphylokoch dorée, c'est qd même une vacherie pour laquelle on coupe main et jambe aux gens... (cf le fils depardieu)... Bref, en débit de toute ma défiance envers l'allopathie, et vu la gravité de l'agent infectieux, je me vois mal prendre le risque de tenter de le soigner avec des bains de siège....

Va surtout falloir que je fasse un mega programme de nettoyage après c'est lourde thérapie....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord, ce n'est pas le traitement antibiotique massif qui a fait apparaitre le problème. Mais il me semble clair qu'il l'a très fortement aggravé.

Et ce problème est apparu après une opération. Si l'opération nécessitait une anesthésie générale, alors, vu les produits utilisés lors de ce genre d'opération, on peut penser que l'agression de l'oeil vient en bonne partie de là.

Si l'opération ne nécessitait pas d'anesthésie générale, le problème à l'oeil vient peut-être simplement du stress subit pendant l'opération. Cela dit, peut-être qu'on t'a donné des antibiotiques pendant ou juste après l'opération, pour éviter une infection, sans te le signaler.

Mais, en tout cas, à l'origine, l'oeil n'était pas du tout dans l'état dans lequel il était récemment. Donc, le problème est bien survenu essentiellement après. Donc, après le début de la prise d'antibiotiques.

Evidemment, je comprends ton problème. Tu es pris entre deux feux, entre deux affirmations contradictoires. Et apparemment, tu as plus confiance concernant ce sujet en la médecine officielle qu'en moi. Donc, tu as plus peur du staphylocoque que des antibiotiques. A toi de voir.

PS : au fait, il s'agissait d'une opération pour quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te confirme en effet qu'il sagissait bel et bien d'une intervention sous AG. L'opération en elle même consistait a oter des protubérances sur le colon, begnine, mais potentiellement dangereuse a long terme. Ces dernières ont été découvertes a l'occasion d'une coloscopie qui a été réalisé a ma demande l'été dernier. En effet, mon papa est décédé il y a un an tout rond d'un cancer du colon. Et selon les toubibs, ce genre de cancer peuvent être génétique... Il m'a donc été recommandé de pratiquer des coloscopie tous les 5 ans, au vu des antécédent ds mon defunt père, afin de rechercher la présence de nodules susceptibles de dégénérer. Une fois detecté, il a été convenu de les ôter a titre préventif... J'aurais mieux fais sans doute de m'abstenir.

L'opération en elle même, c'est rien du tout, 30 minutes maxi sous AG, hospitalisation 48 H, je suis rentré en clinique le jeudi, opéré le vendredi, sortit le samedi. Bref, pas de quoi fouetter un chat.

Par contre, je persiste a affirmer que lors du decenchement de la sinusite, qui s'est justement révélé par une inflammation massive de mon oeil droit, je ne prenais aucun antibiotique. Il est aussi certain que par la suite, l'antibiothérapie n'a sans doute rien arrangé.

Néanmoins, j'ai parfaitement souvenir de m'être sentit tres mal, et cela dès la phase de reveil suite a l'anesthésie. En dépit de la morphine qu'il me donnait, j'avais vraiment la sensation étrange d'avoir la tete dans un étaux. Ce qui est etrange, c'est que j'ai passé trois heure en salle de reveil, ce qui est beaucoup trop pour une AG de trente minutes. Je n'ai reçu que des antalgique la nuit qui a suivit, genre paracetamol. Si ils m'ont donné des antibio, c'est vraiment a mon insus.

Maintenant, le probleme ne se pose pas en terme si j'ai plus confiance en la medecine traditionnelle ou en toi, c'est aussi que je viens de passer trois mois de galère avec des céphalés dont je n'avais même pas idée que ça pouvait exister. Le pire étant que j'ai quand même consulté a droite a gauche, ORL compris, et que justement, je me suis fais envoyé boulé pendant tout ce temps genre vous allez pas vous plaindre pour un gros rhûme !!

Cela dit, je te rejoins carrement sur le fait que c'est un cercle vicieux typique pour les séropos. Car du simple fait de donner a quelconque médecin sa carte vital pour regler sa consultation, ce dernier prend imméditement connaissance de la présence d'un 100%.... De là, je pense qu'il se mette aussi tous a psychoter et dans un esprit je me couvre a tout prix, prescrivent alors les plus fortes doses possible et imaginable. il est vrai que le premier ORL qui m'a vu m'a prescrit illico un mois d'antibio a 3g par jour... Ce qui est énorme, et qui je te le concede, n'a certainement rien arrangé... après, c'est cercle vicieux, l'état se degrade, les médecins flippes, et l'immunodeficience a alors bon dos pour tout expliquer... Un vrai piège a rat pour les patients !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Que ce soit en terme de CD4 ou en terme de dosage d'ARN irrégulier, reprenez moi si je me trompe, je suppose que ces derniers doivent flamber après uen grosse source de stress oxydatif telle qu'une chirurgie, et que corolairement, mes CD4 doivent être massivement replié loins de la circulation périphérique, et donc risque d'être a des niveau anormalement bas...

Oui, il est certain que le système immunitaire est soumis à des bouleversements importants lors d'une telle infection, dans un sens ou dans l'autre d'ailleurs, et que ça n'a probablement aucun sens de commenter ce résultat par rapport à un suivi classique de séropositivité.

Néanmoins et même si c'est délicat de donner des conseils en n'étant pas médecin, dans ta situation, post-opératoire, où l'infection bactérienne, le traitement antibiotique et l'opération chirurgicale peuvent avoir un effet immunosuppresseur, la mesure des T4 peut quand même avoir du sens (à condition de ne pas interpréter l'infection comme conséquence du VIH, et en fonction de ton taux habituel de T4). Mais je ne sais pas comment font habituellement les médecins pour mesurer le rétablissement du système immunitaire après le stress post-opératoire (avec les T4 ou autres marqueurs).

J'aurai tendance à te conseiller de demander à tes médecins s'ils écartent tout risque post-opératoire, mais c'est probablement le cas s'ils t'ont transféré dans le service des maladies infectieuses, et si ça fait dix jours que tu as été opéré. Mais j'aimerais bien que quelqu'un de plus calé que moi ou ayant déjà traversé cette épreuve puisse te répondre là-dessus.

Dans tous les cas, si tu arrives à convaincre tes médecins, tu as toujours intérêt à faire mesurer ton taux de glutathion et à prendre, au cas où il est faible (vu les épisosdes de stress que tu viens de subir), de la N-acétyl-cystéine pour compenser.

Garde bien le moral dans tous les cas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh oui. C'était donc bien une opération sous anesthésie générale. Or, je me souviens avoir lu que l'anesthésie générale nécessite l'injection de tout un tas de produits pour supprimer les réactions normales du corps. Je crois même me souvenir qu'ils parlaient de curare dans l'article en question. Donc, ça ne serait pas étonnant qu'un ou plusieurs de ces produits aient une action oxydante, ou du même type que celle des antibiotiques (ce qui pourrait expliquer ton énorme mal de crane à la sortie de l'opération).

Par ailleurs, les anti-inflammatoires, à part la cortisone, ont les mêmes effets que les antibiotiques (c'est pour ça qu'on voit régulièrement apparaitre des histoire de problèmes avec ces médicaments). Donc, si on t'a donné du paracétamol, ça pourrait tout à fait être une explication à l'inflammation de ton oeil. Ca n'aurait probablement pas entrainé un tel effet en temps normal. Mais là, avec l'opération, peut-être que oui.

En tout cas, opération (stress oxydatif) + produits utilisés pour l'anesthésie générale + paracétamol, ça me semble être suffisant pour expliquer une inflammation de l'oeil.

Concernant tes céphalées, ça peut s'expliquer bien sur par une sinusite. Mais ça peut aussi tout à fait s'expliquer par la prise d'antibiotiques. C'est un des effets secondaires des antibiotiques. Ceux-ci détruisent les petits vaisseaux sanguins. Et donc, dans le cerveau, ça provoque des saignements et donc, des céphalées. A mon avis, si ta sinusite se résume à des céphalées intenses et éventuellement des douleurs musculaires, tu ne souffres pas du tout de sinusite, mais d'empoisonnement aux antibiotiques.

D'ailleurs, dans ce topic, je disais justement à angel123 : "En tout cas, les effets des antibiotiques dont je t'ai parlé existent bien. Alors, si tu vois que tu commences à avoirdes maux de tête, des problèmes de cognition, fais gaffe".

Par ailleurs, ça ne te semble pas bizarre cette histoire de staphylocoque qui t'infecte l'oeil après l'opération ? A priori, vu que tu t'es fait opérer du colon, c'est plutot là que l'infection aurait du démarrer, et pas à l'oeil.. Surtout que ça a du t'esquinter pas mal les chairs du colon cette opération. Mais non, bizarrement, le staphylocoque attaque l'oeil. Par contre, avec les produits de l'anesthésie générale, le paracétamol et les antibiotiques, c'est beaucoup moins bizarre. Le problème à l'oeil devient même complètement normal. Je te rappelle l'effet secondaire cité plus haut pour un antibiotique parmi d'autres : "Possible coloration rouge des urines et des sécrétions (possible coloration des lentilles de contact). Donc, un saignement de l'oeil. Et c'est probablement la même chose pour les produits utilisés lors de l'anesthésie générale. Idem pour le paracétamol.

A partir des informations que tu as donné, je vois ton parcours a peu près comme ça. Tu te fais opérer avec anesthésie générale. Les produits utilisés lors de l'anesthésie générale + le paracétamol provoquent une inflammation de l'oeil et une forte céphalée. Tu prends peut-être des anti-inflammatoire à nouveau pour faire passer le mal de crane une fois chez toi (genre paracétamol à nouveau, ou aspirine). Vu que ces médicaments entretiennent le problème, ça ne passe pas ou peu. Et en tout cas, si ça passe un peu, ça revient rapidement. Tu vas voir un médecin qui te fait un diagnostic complètement erroné de sinusite (pas forcément erroné sur certains symptomes, mais sur la cause), et voyant ton statut de séropo, il te fait une maxi ordonnance d'antibiotiques. Et là, l'antibiotique t'attaque le cerveau et te provoque d'énormes céphalées en continue. Il augmente par ailleurs l'inflammation de l'oeil droit dont l'état dégénère petit à petit. L'acidité dans la région de l'oeil attaque l'os (acidité provoquée soit simplement par la destruction des cellules, soit par le rejet des produits de fonctionnement du staphylocoque qui se nourrit des chairs mortes). Il y a des staphylocoques de présents parce qu'il y a des chairs mortes et que ceux-ci s'en nourrissent. Donc, la présence du staphylocoque est une conséquence de l'attaque de l'oeil, pas une cause. Au bout de trois mois, ton oeil à tellement été attaqué par l'antibiotique que tu dois aller à l'hopital te faire hospitaliser. C'est maintenant. Et vu qu'ils croient, à tort, que le problème est lié à une infection nosocomiale (le staphylocoque), et qu'en plus, ils connaissent ton statut de séropositif, il te donnent à nouveau une maxi dose d'antibiotique. Vu le résultat avant, je le sens mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...