Aller au contenu
forum sidasante
GluButZ

Ca y est,on y vient

Recommended Posts

Voila la nouvelle du jour icon_cry.gif

Contamination du sida, vers un procés d'assises

Si cela se confirme, ce serait une première. Et le signe que même la France ne résiste pas à la criminalisation de la contamination du sida. Selon l'AFP, une femme de 38 ans va être  renvoyée devant la cour d'assises du Loiret pour avoir sciemment contaminé son mari avec le virus du sida.

La comparution de cette femme devant une cour d'assises pour un tel chef d'accusation serait inédit en France, a indiqué à l'AFP  l'avocat du mari âgé de 35 ans qui a porté plainte avec constitution de partie civile en 2002. La femme devrait répondre "d'administration de substance nuisible par conjoint ou concubin ayant entraîné une infirmité permanente". Elle  encourt quinze ans de réclusion. Le renvoi devant la cour d'assises du Loiret a été décidé le 9 novembre par la cour d'appel d'Orléans. L'avocat de la défense n'exclut toutefois pas de saisir la Cour de cassation, appel qui serait alors suspensif.

Alors que le couple, aujourd'hui divorcé, se connaissait depuis 1995 et s'était marié en avril 1997, l'homme, militaire atteint de paludisme, avait découvert en août 1997 qu'il était atteint du sida.

Devant le magistrat instructeur, la femme a reconnu avoir contracté le virus en février 1991, mais a affirmé en avoir rapidement informé son compagnon. Le mari affirme en revanche n'avoir appris la maladie de son épouse qu'à l'occasion des examens qui ont révélé sa propre contamination.

Un peu partout dans le monde se multiplient des procès similaires, avec parfois des législations incohérentes. Comme en Suède où le simple fait d'avoir exposé quelqu'un à un risque peut étre consitutif d'un délit: des personnes ont été ainsi poursuivies pour avoir eu des relations sexuelles, pourtant avec un préservatif mais sans avoir déclaré à sa paternaire sa séropositivité.

Alors voila que le militaire au moment de la decouverte de sa seropositivité etait atteint du paludisme,alors je suis pas specialiste,mais est ce que ca ne serait pas source de faux-positif ca?Surtout si ce meme militaire a recu a l'epoque un vaccin contre le paludisme icon_confus.gificon_confus.gif En tous cas la femme,quelque chose me dit qu'elle est mal barrée 5-tss.gif

Modifié par GluButZ

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors voila que le militaire au moment de la decouverte de sa seropositivité etait atteint du paludisme,alors je suis pas specialiste,mais est ce que ca ne serait pas source de faux-positif ca?

Oui, effectivement (étant entendu que les tests dits "VIH" sont tous, sans exception aucune, de "faux positifs", en ce sens qu'un aucun test "VIH" positif au monde n'a jamais prouvé que la personne testée avait été "contaminée" par un rétrovirus exogène "VIH"), les anticorps du paludisme (ou malaria) sont parfois de nature à rendre positif le test bizarrement appelé "VIH".

Le Perth Group l'a encore rappelé l'année passée, citant des "experts" ès "VIH" eux-mêmes :

In a book Retroviral Testing and Quality Assurance, Essentials for Laboratory Diagnosis written in 2005 by three of the “HIV” experts in “HIV” testing, Niel Constantine (Professor of Pathology, Department of Pathology, University of Maryland School of Medicine & Director Clinical Immunology Laboratory, University of Maryland Medical Center & Laboratory of Viral Diagnostics, Institute of Human Virology, Baltimore, Maryland, USA), Rebecca Saville (Food and Drug Administration, FDA/CDER/OND/ODEIV/DSPIDP, Rockville, Maryland, USA), Elizabeth Dax (Director, National Serology Reference Laboratory, Australia. A World Health Organization Collaborating Centre on HIV/AIDS, Fitzroy, Victoria, Australia), on page 94 one reads “Among the medical conditions that are suspected or occasionally known to produce false-positive screening test results are as follows:

Malaria

Syphilis

Pregnancy

Hypergammaglobulinemia, renal failure, liver disease

Some parasitic diseases and viral diseases (e.g., influenza)

Autoantibodies (autoimmune diseases)

HIV vaccination (becoming a major cause)

Transfusions (usually multiple)”

Il est piquant de rappeler que l'Afrique, prétendument ravagé par le "sida", est en revanche réellement ravagé par la malaria. On aura donc compris qu'en Afrique, il n'y a évidemment aucune épidémie de "sida" mais au mieux ... une épidémie de tests improprement appelés "VIH" !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ne faudrait-il pas avertir les avocats de la défense que

1) la probabilité officielle de transmission du "VIH" de la femme vers l'homme est de l'ordre de 1/5000

2) La malaria est une source de fausse positivité et citer le bouquin de Constantine, Saville, Dax dont tu parles, Wallypat.

Par ailleurs, à quelle occasion cette dame a-t-elle été diagnostiquée séropositive? Et quels étaient les valeurs de l'index pour chaque personne?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ajoute encore cet autre lien prouvant s'il en était encore besoin que les anticorps à la malaria peuvent faire réagir positivement le test étonnamment appelé "VIH". A la lecture des références, on constate qu'il n'est pas rare de constater que cela peut se produire entre 25 à 40% des cas, ce qui n'est pas rien !

Et pendant ce temps, l'orthodoxie du sida continue à marteler que l'Afrique se meurt du "sida" ! LOL albator7k.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...