Aller au contenu
forum sidasante
Viduité

La Feuille de chou (de Bruxelles)

Recommended Posts

La « Feuille de chou » (de Bruxelles) est un hebdomadaire à parution mensuelle qui se veut au plus près des hommes et des femmes qui font la société daujourdhui et de demain.

... Rubrique santé ...

Aujourdhui, notre rédaction est allée à la rencontre du Docteur Patrick X., praticien hospitalier dans un grand hôpital du sud parisien au sein du service des maladies infectieuses et qui reçoit quotidiennement des dizaines de séropositifs ...

Notre rédaction : « Bonjour cher Docteur, pouvez-vous nous expliquer quelle fut votre motivation pour servir avec un tel engouement au sein de ce service de pointe ? »

Le Docteur Patrick X. : « En fait et à lorigine, je voulais devenir, pour des raisons économiques, chirurgien mais je me suis fait étendre à linternat et comme je ne voulais pas soigner les éternuements et les maux de gorge en ville, jai répondu à une annonce correspondant à cet emploi. En ce sens, mes origines ont été déterminantes car mon propre père est chef de service dans cet établissement. »

Notre rédaction : « Très bien mais pouvez-vous nous dire ce qui, précisément, vous a poussé à opter pour ce service des maladies infectieuses spécialisé dans le VIH ? »

Le Docteur : « En vérité rien, ce fut un concours de circonstances car dès mon recrutement, on ma demandé de choisir entre ce service, celui des archives et celui de la gériatrie. Ne supportant ni la poussière, ni les vieux, je nai pas hésité ».

Notre rédaction : « Comment luttez-vous contre le stress qui caractérise sans doute lexercice de votre mission ? »

Le Docteur : « Moi, ma passion cest léquitation et je me rends le plus souvent possible en Normandie pour y monter. »

Notre rédaction : « Mais est-ce compatible avec votre emploi du temps si chargé ? »

Le Docteur : « Je me débrouille pour y aller trois fois par semaine lorsque je ne suis pas en colloques internationaux dans des stations balnéaires cossues, et, il faut bien en convenir, ma puissante BM rapproche considérablement la Normandie pour moi. »

Notre rédaction : « Votre salaire doit être très confortable alors ! »

Le Docteur : « Même pas, je lai achetée en 48 mensualités mais le laboratoire pharmaceutique avec lequel je collabore a la gentillesse de prendre à sa charge 46 des 48 échéances de mon leasing. »

Notre rédaction : « Certes mais le cheval ? »

Le Docteur : « Là, cest très différent, cest un autre laboratoire qui ma fait sympathiquement cadeau de Kaletra II, une femelle de trois ans de bonnes origines (la propre fille de Sustiva I et de Combivir V). »

Notre rédaction : « Mais revenons à vos consultations de jour, quel type de clientèle suivez-vous plus particulièrement ? »

Le Docteur : « Essentiellement des pédés et des blacks. »

Notre rédaction : « Et comment se passe la consultation type ? »

Le Docteur : « Le plus simplement du monde, je consulte les examens sanguins précédents, je prescris les suivants et je fais lordonnance en transmettant une copie de cette dernière aux deux laboratoires précités afin de les remercier de leur gentillesse (la BM et le cheval). »

Notre rédaction : « Linterprétation des résultats sanguins doit être un redoutable et complexe exercice danalyse ! »

Le Docteur : « Pas du tout, cest très simple même. Comme jai toujours été parfaitement nul en biochimie, il me suffit de regarder les normes qui figurent à gauche sur le document. Si les T4 augmentent, je maintiens le protocole et sils descendent, je modifie les doses en ajoutant dautres trucs. »

Notre rédaction : « Et lorsquil y a une difficulté clinique ? »

Le Docteur : « Très simple encore, si le client a mal au thorax, je lenvoie au cinquième étage chez Gaston le pneumo et sil a mal au bide, je loriente chez mon copain Francis, le gastro au sous-sol. »

Notre rédaction : « ... ces problèmes sont-ils fréquents ? »

Le Docteur : « Evidemment ! ... avec les protocoles tels que ceux pratiqués ici, il y aurait de quoi mettre à terre Kaletra II ! »

Notre rédaction : « Et quen est-il de lobservance par vos patients ? »

Le Docteur : « La bonne observance est la clef de ma réussite. Comme je vous lai dit déjà, je communique une copie de mes ordonnances aux deux laboratoires avec qui je collabore. Les ordonnances sont traitées par les services clientèles des labos. Ces informations sont alors croisées avec celles des officines de pharmacie (qui elles-mêmes collaborent avec les labos bien sûr). Lorsquil y a bonne observance, je reçois un bonus annuel conséquent, sinon (sauf si je justifie par un certificat de décès) jenregistre une moins value sur ce bonus. On dit alors quil y a « échappement thérapeutique ».

Notre rédaction : « Mais comment faites-vous pour lutter contre ces échappements thérapeutiques et garantir une bonne observance ? »

Le Docteur : « Cest la partie la plus délicate mais aussi la plus intéressante de la consultation. Nous recevons une formation commerciale continue pour réussir en ce domaine. Lart médical prend alors tout son sens, il nous faut féliciter et récompenser les clients scrupuleux de lobservance et faire douter, voire terroriser, les autres. Pour moi, un client qui doute ou qui sinterroge, est déjà potentiellement un client perdu. »

Notre rédaction : « Cher Docteur, êtes-vous confiant dans lavenir et dans la recherche ? »

Le Docteur : « Très confiant même, dailleurs et au vu de lexpérience acquise ici, je pense être nommé bientôt à lO.M.S. dans un pays ensoleillé et sensible. Je pourrais ainsi monter, cheveux au vent, dans des conditions bien plus favorables quen Normandie et avec un salaire quatre fois supérieur. »

Notre rédaction : « La procédure de sélection pour servir ainsi à lO.M.S. doit être très rigoureuse. »

Le Docteur : « Bien sûr, il faut avoir des relations mais ma confiance est grande, mon propre père est professeur de médecine, franc-maçon et parfaitement introduit dans le réseau ... »

Notre rédaction : « Le vaccin est-il pour demain ? »

Le Docteur : « Il ny a rien à craindre de ce côté-là et de toutes les façons la grippe aviaire et les autres maladies infectieuses annoncées par le lobbying des effets climatiques, si performants en terme de communication, autorisent un optimisme bien fondé. Les gens comme moi sont en devenir ! »

Notre rédaction : « eh bien cher Docteur, il ne nous reste plus quà rendre hommage à votre dévouement et à vous remercier pour nous avoir consacré un peu de votre précieux temps. »

Le Docteur : « Ce fut un plaisir, revenez quand vous voulez. »

Modifié par Viduité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fleur de Diamant

Viduité,

Dommage que tu aies du ré-écrire ce reportage. Si telle est la vérité écrite sur ce canard, elle est vraiment à l'image de la médecine et des labos....

Notre rédaction : « Le vaccin est-il pour demain ? »

Le Docteur : « Il ny a rien à craindre de ce côté-là et de toutes les façons la grippe aviaire et les autres maladies infectieuses annoncées par le lobbying des effets climatiques, si performants en terme de communication, autorisent un optimisme bien fondé. Les gens comme moi sont en devenir ! »

Si c'est vrai, il a bien du souci à se faire... Les prises de consciences sur la réalité médicale vont bon train...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité yoananda

Viduité,

excuse moi mais je ne comprends pas cet article...

ne connaissant pas le journal en question ni son orientation

c'est du second degré ?

c'est du cynisme ?

c'est la page humour / dénonciation ?

ce témoignage est réel ou imaginaire ?

je veux dire, comment un gugus peut témoigner pour un journal des horreurs pareilles ?

ca n'a pas l'air d'un gars qui veut dennoncer un truc... on dirait qu'il se tire dans les pieds en prennant bien soin de viser pour ne pas se rater.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fleur de Diamant

Yoananda,

Viduité saura te le dire. Tout ce que je peux te dire, est que le fils de ma meilleure amie avait les capacités et fait le choix de devenir médecin. Une fois en faculté à Saint Etienne, il a renoncé après deux trimestre. Cette manière d'apprendre et de soigner ne lui convenait pas. Il est à l'heure actuelle en angleterre, en train de bosser dans un hôtel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité yoananda

C'est gentil Fleur de Diamant, mais je ne vois pas ce que je peux faire d'une telle information...

A mes yeux ca veut simplement dire que cette personne n'avait pas le gout de cette forme d'étude... ca ne dit rien sur le métier en lui même, ni sur la manière dont d'autres peuvent le percevoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

4-ptdrasrpt.gif4-ptdrasrpt.gif4-ptdrasrpt.gif4-ptdrasrpt.gif4-ptdrasrpt.gif

Viduité, ton écriture (j'ai faillit dire "ta plume" mais je crains d'avance la distorsion que tu en feras icon_biggrin.gif ) s'améliore de jour en jour... le réalisme est de plus en plus pointu icon_biggrin.gif il va falloir qu'on fasse une compil un de ces jours pour que tu puisses publier "honnetement" icon_biggrin.gif

Par contre, je désespère de plus en plus... après NumberX, c'est à toi de subir les effets de la désertion de l'humour sur ce forum... c'est effarant... la caricature, la satire et le second degré devienne dangereux... NumberX, après en avoir fait les frais, précise maintenant qu'il fait de la caricature et malgré cela, il demeure incompris... je ne sais pas d'où ça vient, mais je trouve cela très inquiétant... surtout quand il s'agit de posteurs coutumiers du fait et non de nouveaux venus dont l'humour serait inconnu...

On va devoir créer un smiley spécial "on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui" pour annoncer ce genre de post... 5-tss.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yoananda,

La "feuille de chou" (de Bruxelles) n'a pas d'orientation politique et n'incorpore aucun budget publicitaire (les laboratoires pharmacautiques n'estiment pas opportun d'y participer). Elle ambitionne simplement de donner la parole aux "people" qui comptent aujourd'hui ... pour mieux les connaître et mieux les apprécier encore ... Ainsi, je te renvoie maintenant à un second article qui met en lumière des acteurs autres que les médecins ...

En cette belle journée dhiver, notre rédaction est allée à la rencontre de Maître Louis X., ex-avocat au barreau de P. et conseil financier auprès des plus grandes compagnies pharmaceutiques ... Nous lavons rencontré dans son coquet chalet du canton de Vaud dans la Confédération hélvétique ...

Notre rédaction : « Dabord une question qui nous brûle les lèvres Cher Maître, vous êtes-vous installé dans le Canton de Vaud pour y trouver une ambiance de travail propice ? »

Maître Louis : « On peut le dire ainsi et, de plus, il est indubitable que les solutions fiscales proposées par nos amis suisses ici sont bien plus motivantes que de lautre côté. »

Notre rédaction : « Vous conseillez les plus grandes compagnies pharmaceutiques notamment au niveau de leurs interventions dans les pays pauvres pour lutter contre ce terrible fléau quest le SIDA. En quoi consiste exactement votre mission ? »

Maître Louis : « Lorsque jai été rayé injustement du barreau (pour fraude fiscale), javais encore quelques dossiers intéressants à traiter et notamment ceux de grands laboratoires pharmaceutiques. Depuis lors, je me consacre à mener à bien les aspects patrimoniaux des opérations humanitaires en direction des pays émergeants. »

Notre rédaction : « ... et plus précisément ? »

Maître Louis : « Je vais vous donner lexemple du dossier que je suis en train de traiter actuellement. Il sagit de mettre en place une structure daccueil pour des séropositifs dans un pays dAfrique de louest dont je suis, bien entendu, obligé de taire le nom afin de respecter les règles déontologiques élémentaires et surtout les intérêts des parties. Très concrètement, mon rôle est de trouver un propriétaire foncier dans un grand centre urbain et de lui acheter son terrain très au-dessus du coût du marché (5 fois en moyenne) ».

Notre rédaction : « Mais pourquoi surévaluer ce bien ? »

Maître Louis : « Pour diverses raisons, la première est de défiscaliser un maximum de cash afin de réduire limposition sur les bénéfices de mon client (le labo), la seconde est de récupérer 80 % de cette masse ainsi « nettoyée ». Ainsi, chacun est satisfait : le propriétaire foncier qui réalise une belle opération en empochant deux fois la valeur réelle de son bien, mon client qui défiscalise cinq fois cette valeur et moi, bien sûr, qui encaisse 10 % sur lensemble ».

Notre rédaction : « Est-ce tout ? »

Maître Louis : « Non car le vrai travail ne fait que commencer : il faut construire lédifice ... et je vous laisse imaginer un schéma analogue au précédent sagissant des appels doffre afférents à la construction proprement dite ».

Notre rédaction : « Mais à quoi et comment est utilisée la masse ainsi défiscalisée par le laboratoire pharmaceutique ? »

Maître Louis : « Selon le vieil adage - les petits cadeaux entretiennent les grandes amitiés -, mon client sait récompenser les pouvoirs locaux qui eux-mêmes ne sont pas ingrats et positionnent leurs populations dans les protocoles internationaux qui subventionnent laccès aux soins. Par ailleurs, ces laboratoires récompensent, sur le terrain, leurs V.R.P. que sont les praticiens dispensateurs de soins et surtout de médications. »

Notre rédaction : « Le retour sur investissement doit être copieux ! »

Maître Louis : « Il nest pas copieux, il est fabuleux ! »

Notre rédaction : « Mais comment convaincre les populations de se soumettre à ces protocoles ? »

Maître Louis : « Parfois par la force - en collaboration avec les pouvoirs publics et les militaires - mais le plus souvent par un travail médiatique et psychologique de terrain mais là, ce nest plus dans mon domaine de compétence. »

Notre rédaction : « Etes-vous confiant en lavenir Cher Maître ? »

Maître Louis : « Absolument, dailleurs jenvisage de monter des cabinets associés au Costa Rica et au Panama afin de me déployer vers lAmérique du sud. »

Notre rédaction : « Eh bien cher Maître, il ne nous reste plus quà rendre hommage à votre dévouement et à vous remercier pour nous avoir consacré un peu de votre précieux temps. »

Le Docteur : « Ce fut un plaisir, revenez quand vous voulez. »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui excellent !!! 4-ptdrasrpt.gif4-ptdrasrpt.gif4-ptdrasrpt.gif

Plus c'est gros, plus ca passe dirait-on !

Enfin, comme Diamant Bleue, les dérives possibles des mots employés sont a n'en pas douter un de tes talents.

Diamant, il FAUT le créer ce smiley, il devient indispensable...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oula moi j'aurais évité de dire ça à Viduité ! 

remarque avec un peu d'huile (sur le feu) ça passe mieux ... 4-piout.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce genre de panneau ferait-il l'affaire : --Resize_Images_Alt_Text--

Modifié par EcliptuX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ecli,

On peut introduire (lol) ce genre de topic ainsi ... permets-moi de saluer ton ouverture d'esprit cher Ecli ... et de laisser vivre "La Feuille de chou" (de Bruxelles) !

... mais après tout, tout propos n'est-il pas susceptible d'être "prologué" de la sorte ?

Deepfield,

Plus c'est gros, plus ca passe dirait-on !

Enfin, comme Diamant Bleue, les dérives possibles des mots employés sont a n'en pas douter un de tes talents.

Es-tu bien certain que le "Feuille de chou" (de Bruxelles) est si loin de la vérité (de la réalité) que ça ?

Bonne réflexion ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais après tout, tout propos n'est-il pas susceptible d'être "prologué" de la sorte ?

Tu as raison... il est peut-être important d'être encore plus clair, juste au cas où.

Ce panneau là conviendrait il mieux ? --Resize_Images_Alt_Text--

Afin d'optimiser son utilisation, sachez qu'il est disponible en smiley en tapant le code #degre2# (il faut remplacer les # par : )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plus c'est gros, plus ca passe dirait-on !

Enfin, comme Diamant Bleue, les dérives possibles des mots employés sont a n'en pas douter un de tes talents.

Es-tu bien certain que le "Feuille de chou" (de Bruxelles) est si loin de la vérité (de la réalité) que ça ?

Bonne réflexion ...

Jamais dit le contraire, Viduité !

Il suffit de lire les canards officiels pour s'en rendre compte, et Bush est le meilleur dans ce petit jeu. Il cartonne...

Heureusement que l'être humain a une conscience (parfois) en expansion, ca peut aider !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Es-tu français Deep ?

Si oui, ne te fatigue pas à traverser l'Alantique pour la diabolisation ... Personnellement, je pense que la capacité de nuisance de la bureaucratie onusienne et de ces succursales est bien plus inquiétante de celle de l'administration Bush.

Dans la cour des petits, je ne mésestime pas non plus celle de ton président qui, en guise de soins palliatifs de fin règne, s'illustre en mettant son grain de sel sur le réchauffement de la planète et surtout en "consacrant" la fin de son agenda en allant grenouiller avec "ses amis africains" : le jour où un bilan sérieux de ses grenouillages sera fait, nous en reparlerons ...

Et dans la cour des plus petits encore, que penser encore de l'exercice de style de son premier valet en Bulgarie la semaine dernière ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas toutes ces histoires, désolé.

Pour ma part, je suis un mangeur de choux (de Bruxelles). Je sais chez nous aussi, il y en a des choses a dire...

En fait je passe au dessus, j'arrive pas a m'intéresser au sujet 4-spamafote.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par contre, je désespère de plus en plus... après NumberX, c'est à toi de subir les effets de la désertion de l'humour sur ce forum... c'est effarant... la caricature, la satire et le second degré devienne dangereux... NumberX, après en avoir fait les frais, précise maintenant qu'il fait de la caricature et malgré cela, il demeure incompris... je ne sais pas d'où ça vient, mais je trouve cela très inquiétant... surtout quand il s'agit de posteurs coutumiers du fait et non de nouveaux venus dont l'humour serait inconnu...

Diamant,

L'humour, voire la dérision, n'a pas sa place dans dans un système tel que le nôtre sauf si on appartient à une catégorie "autorisée" à le pratiquer. Comme pour les autres activités, il est nécessaire d'être identifié et d'avoir le statut idoine.

La semaine dernière, une candidate à la présidentielle s'est faite piéger par un humoriste (à statut) et, sans réserve, a sorti une grosse connerie (une de plus). Son staff a immédiatement bondi sur les "amitiés" dudit humoriste mais hélas pour elle, ce petit événement a été comptabilisé sur la ligne de ses approximations successives. L'effet est dévastateur.

Est-ce mérité ? ... personnellement, je pense que oui ... il ne me viendrait jamais à l'idée de tourner en dérision un séropositif ou une autre victime de la vie (et du système) mais il en va tout autrement pour ceux qui s'arrogent des pouvoirs ou y postulent. Ceux-là doivent être blindés et irréprochables. Par ailleurs et puisque leur ambition est de s'afficher sur l'agora, ils doivent "souffrir" de se retrouver dans des turbulences. Il n'y a pas de respect immanent au nom de je-ne-sais-quelle-légitimité pour eux. Personne ne détient la vérité révélée.

En matière de VIH/SIDA, les médecins (concernés) sont les "gardiens du temple et du dogme", il me semble naturel de leur demander des comptes et de serrier leurs résultats dans deux catégories : les bons et les mauvais. Il me semble tout aussi légitime d'y regarder de plus près lorsqu'il s'agit d'apprécier le rapport "qualité/prix" des interventions à l'extérieur. Il convient d'y voir clair et non de se contenter de statistiques à l'emporte-pièce ou d'images pieuses sur papier glacé.

Voilà, voilà, ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

média passionnant, la feuille de chou (de Bruxelles) est-elle accessible par abonnement pour éviter que les charançons publicitaires la dévorent.

Merci Viduité de cet éclairage inédit sur l'actualité funéraire de la santé pudique et ses promesses qui n'ont rien d'électorales 4-ptdrasrpt.gif4-ptdrasrpt.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité doutoïd

Bonjour,

Par contre, je désespère de plus en plus... après NumberX, c'est à toi de subir les effets de la désertion de l'humour sur ce forum... c'est effarant... la caricature, la satire et le second degré devienne dangereux... NumberX, après en avoir fait les frais, précise maintenant qu'il fait de la caricature et malgré cela, il demeure incompris... je ne sais pas d'où ça vient, mais je trouve cela très inquiétant... surtout quand il s'agit de posteurs coutumiers du fait et non de nouveaux venus dont l'humour serait inconnu...

Cette réflexion ne me semble pas juste.

L'humour, le deuxième degré, voire plus, sont acceptés et reconnus sur le forum, dés lors que les précautions d'usage sont appliquées.

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que tous les participants au forum sont confrontés à la difficulté de suivre plusieurs posts simultanément et à la contrainte liée à la lecture qui est souvent rapide et en diagonale. Il arrive quelque fois, que se produise des confusions dues au manque de marqueurs (smileys, précautions verbales, panneaux,etc) qui permettent au lecteur de savoir si c'est du "lard ou du cochon".

De plus, sous couvert d'humour et de second degré, quelque fois, certains se permettent des formules ou des formulations qui n'apportent rien au discours et qui dénotent " à l'insu de leur plein gré" des pensées, des points de vue inacceptables.

Pourquoi doit ont par exemple ( ceci est un exemple fictif reflechi.gif ), dans un discours au second degré sur le sida, parler de la couleur de la peau avec des mots très péjoratifs par ce que la personne est africaine, et ne rien dire à ce sujet si la personne est Européenne. L'objectif est le même, le second degré est respecté mais, dans un de ces deux cas on a cru bon de faire un effet de style sur la couleur de la peau et parfois même sur la différence de niveau entre l'un et l'autre, l'un étant primitif et l'autre évolué.

Etait -ce vraiment utile au propos?

Personnellement, je pense que pour faire de l'humour sur la couleur de peau et le niveau intellectuel sur un forum, on doit penser que des lecteurs n'ont pas tous suivis le discours depuis le début et que le message peut être mal compris.

A bientôt icon_biggrin.gif

Modifié par doutoïd

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui n'est pas dans le Journal est dans la Feuille de Chou.

C'est mignon. Il faut quand meme faire mieux pour que cela soit credible.

Cela semble trop, mais la realite n'est pas si loin que cela.

Les laboratoires c'est connu versent des commissions aux medecins sous differentes formes en general ce sont des avantages en nature : ordinateurs, televisions grand ecran etc... formations professionnelles dans des lieux de vacances avec seulement 2h a 3h sur une semaine pour la presentation des produits du laboratoire. Tous ces couts entrent au final dans le cout d'un medicament rembourse par la S. S. (securite sociale) donc par ceux qui cotisent.

Est-on informe de cela ? non pardi on se revolterait sans aucun doute ?

Enfin il faut bien depenser l'argent des cotisants, meme si cela creer un deficit social.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement

×
×
  • Créer...